AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12026
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)   Dim 2 Juin - 16:05



En 1990, George Romero et Dario Argento se réunissent pour proposer aux amateurs un programme double de deux heures. Chacun des deux réalisateurs adapte une histoire d'Egar Allan Poe.

Romero, qui passe en premier, se penche sur The Facts In The Case Of Mr. Valdemar. Il adapte la nouvelle très très librement. Sa version présente les tribulations de deux amants, Steven et Jessica, qui essaient de sous-tirer l'argent du riche mari de cette dernière en l'hypnotisant alors qu'il repose sur son lit de mort. Malheureusement, le vieil homme décède alors même qu'il est sous hypnose. Son esprit reposera ainsi dans les limbes, entre le monde des morts et celui des vivants.


Argento s'attaque quant à lui à The Black Cat, une nouvelle beaucoup plus connue et notamment portée à l'écran par Lucio Fulci, Roger Corman et Stuart Gordon. Le réalisateur de Deep Red fait se dérouler l'histoire à une époque contemporaine, mais colle dans les grandes lignes à la nouvelle de Poe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12026
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)   Dim 2 Juin - 17:06

Two Evil Eyes représentait pour moi une occasion spéciale: enfin, je bouclais la boucle. J'ai désormais regardé tous les films de Dario Argento! Son segment de Two Evil Eyes est d'ailleurs la seule réalisation que le maître italien signe entre 1987 (Opera) et 1993 (Trauma), bien qu'il ait coécrit les scénarios de deux films de Michele Soavi dans cette période.


Penchons-nous d'abord sur la première partie du diptyque, celle de Romero. The Facts In The Case Of Mr. Valdemar est adaptée de manière très libérale par son réalisateur, qui y incorpore des éléments récurrents à sa filmographie: la présence de morts-vivants ainsi que d'un triangle amoureux meurtrier. Dans son rôle de femme adultère et cruelle, Adrienne Barbeau est très bonne. L'ambiance générale de ce segment, desservie par sa cadence plutôt lente, son parti pris pour l'épouse comploteuse et un vif sentiment de folie, ne va pas sans rappeler l'un de mes films favoris: Hellraiser.

La raison des protagonistes semble en effet déraper au rythme où l'histoire s'enfonce dans le surnaturel. L'idée d'un homme ni mort ni vivant, condamné par son décès sous hypnose à errer dans les limbes alors que son corps semble plongé dans un coma profond, est un élément très original (et moi qui croyait qu'Insidious avait inventé ça! Quelle désillusion, alors que le tout avait plutôt été imaginé deux siècles plus tôt par Poe). La finale est assez putrescente et sanglante, au bonheur de ceux qui, comme moi, auront laissé cette histoire leur pénétrer sous la peau.

The Facts In The Case Of Mr. Valdemar est un drame d'horreur intimiste, malsain et fascinant, épicé d'une touche de surnaturel. Voilà exactement ce que j'adore voir!



Pour ce qui est de Dario Argento, les surprises que réservent son scénario sont moindres puisqu'il a choisi d'adapter The Black Cat (une histoire à laquelle plusieurs seront familiers, que ce soit par des cours de littérature ou parce qu'ils ont déjà vu une autre de ses adaptations), une nouvelle à laquelle, de façon générale, il tente de demeurer fidèle. Outre le changement d'époque, on y retrouve en effet la trame narrative que l'on connaît.

Argento enrichit cependant son offre d'autres manières: la présence d'Harvey Keitel, sans aucun doute le meilleur acteur avec qui le réalisateur de Suspiria ait travaillé durant sa longue carrière, est à louanger, particulièrement dans le cadre d'un récit du genre, qui relate la chute d'un homme dans un état près du délire. The Black Cat bénéficie de plus d'une esthétique quasi-baroque et d'une réalisation plutôt étourdissante (dans un bon sens), deux traits formels que l'on retrouvait chez Opera. Le scénario du film est aussi l'un des plus denses avec lequel ait œuvré Dario, si bien que The Black Cat évoque plus les épisodes de Masters of Horror (avec plus de production value) du maître italien que ses réalisations antérieures à 1990. The Black Cat est aussi plus crade que le segment précédent.


En somme, une excellente surprise que ce diptyque, auquel j'aurais du laisser sa chance il y a bien longtemps. Two Evil Eyes ramène à une époque où le cinéma fantastique (et d'horreur) avait des couilles, une époque où on avait droit à des projets originaux sortant du moule.

Two Evil Eyes propose deux histoires torturées, malsaines, des films où des anti-héros sont punis pour leurs actions. Du bon Poe, en somme.


Chaudement conseillé!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)   Dim 2 Juin - 20:54

Spoiler:
 

Alors, ton avis sur Dracula 3-D ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12026
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)   Dim 2 Juin - 21:54

Mark Allan Poe a écrit:
Spoiler:
 

Alors, ton avis sur Dracula 3-D ? Very Happy

Je vais le voir à sa sortie, bien sûr! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Hans-Landa
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1385
Age : 30
Localisation : St-Foy/Québec
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)   Lun 3 Juin - 0:47

Wow, curieusement, je pensais à ce film aujourd'hui. Deux segments dont les génies inspirés nous manquent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)   Lun 3 Juin - 1:20

Bob Boyle a écrit:
Two Evil Eyes représentait pour moi une occasion spéciale: enfin, je bouclais la boucle. J'ai désormais regardé tous les films de Dario Argento! Son segment de Two Evil Eyes est d'ailleurs la seule réalisation que le maître italien signe entre 1987 (Opera) et 1993 (Trauma), bien qu'il ait coécrit les scénarios de deux films de Michele Soavi dans cette période.

Étrange, pour moi, Two Evil Eyes est le deuxième ou 3e Argento que j'ai vu, de mes 3 uniques films que j'ai vu de ce réalisateur (Suspiria et The Phantom of the Opera étant les deux autres)

Le film ne m'a pas laissé une grande impression, je ne m'en souviens presque plus. Le segment du chat noir m'a le plus marqué ,et c'est justement le segment d'Argento (1 point pour lui). Pourtant, je m'étais procuré le film à cause de Romero.

Faudrait que je me retappe ma merveilleuse VHS un moment donné pour avoir un avis plus à jour sur le film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12026
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)   Lun 3 Juin - 8:50

freddyforever a écrit:
Bob Boyle a écrit:
Two Evil Eyes représentait pour moi une occasion spéciale: enfin, je bouclais la boucle. J'ai désormais regardé tous les films de Dario Argento! Son segment de Two Evil Eyes est d'ailleurs la seule réalisation que le maître italien signe entre 1987 (Opera) et 1993 (Trauma), bien qu'il ait coécrit les scénarios de deux films de Michele Soavi dans cette période.

Étrange, pour moi, Two Evil Eyes est le deuxième ou 3e Argento que j'ai vu, de mes 3 uniques films que j'ai vu de ce réalisateur (Suspiria et The Phantom of the Opera étant les deux autres)

Le film ne m'a pas laissé une grande impression, je ne m'en souviens presque plus. Le segment du chat noir m'a le plus marqué ,et c'est justement le segment d'Argento (1 point pour lui). Pourtant, je m'étais procuré le film à cause de Romero.

Faudrait que je me retappe ma merveilleuse VHS un moment donné pour avoir un avis plus à jour sur le film.

Je l'ai vu en Blu-Ray.

Ça aide peut-être à ma perception du film! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6794
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)   Mer 17 Juil - 0:09

Fraie en mémoire,

Première partie: 2.5/5
Deuxième partie: 3/5

Le segment d'Argento est définitivement ma préféré. J'aime bien le côté cachons un cadavre et le chat noir me rend dingue. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)   Lun 1 Déc - 10:00

Two Evil Eyes (1990,George Romero/Dario Argento)

Revu hier sur ciné-fx dans un master HD ultra propre et net. Un film en deux segments inspirée des petites histoires d'Edgar Allan Poe. La première réaliser par George Romero est assez classique mais reste redoutablement efficace d'ailleurs c'est ma favorite...Bon elle rappel fortement la première histoire de Creepshow 1, par rapport a son ambiance macabre, on retrouve la sublime Adrienne Barbeau et ses parechocs légendaire dans une histoire d'héritage et d'adultère avec en bonus de l'hypnose et des revenants...
La seconde c'est celle du chat noir, plutôt cool par rapport au casting (Harvey Keitel), mais j'ai trouver que l'histoire trainait trop en longueur et que c'était un peu tiré par les cheveux...Bon la scène final et vraiment bien foutu même si un épisode de masters of horror m'avait spoiler la fin. Bref un bon petit film a voir pour le fun.
3/5
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Two Evil Eyes (1990, George Romero & Dario Argento)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» George Romero prévoit deux autres films de zombies
» Dario Argento-Blu ray!
» Phenomena (1985, Dario Argento)
» Parlons Un peu de ... Dario Argento
» Les réussites récentes de Dario Argento

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: