AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Phenomena (1985, Dario Argento)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mer 8 Juil - 18:51

C'est bien là le défaut d'Argento. À trop vouloir faire des films très artistiques, il fait décrocher ceux qui sont plus terre-à-terre. Des films très esthétiques sans vraiment se soucier de la crédibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mer 8 Juil - 18:56

Pourtant son film le plus reconnu correspond parfaitement aux critères que tu viens de citer (Suspiria).
Revenir en haut Aller en bas
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mer 8 Juil - 19:03

C'est pourquoi d'ailleurs j'admire le talent d'Argento sans pour autant crier au chef-d'oeuvre quand je visionne ses réalisations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2121
Age : 40
Localisation : Grenoble, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers.
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mer 8 Juil - 20:38

S'il est un film qui prouve que Dario Argento est un grand réalisateur, c'est bien Phenomena... L'histoire d'une nana qui communique avec les insectes, et qui se sert d'eux pour traquer un tueur, secondée dans cette entreprise par un entomologiste vivant dans le coin (coup de bol) et qui possède un singe apprivoisé, le tout sur des musiques d'Iron Maiden, ça aurait du donner le film le plus ringard du siècle. Au lieu de cela, c'est un bon film. Vraiment bon. Franchement, ça tient du génie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caligari.over-blog.com/
Strappado
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mer 8 Juil - 22:12

Que de souvenirs ce film ! J'en suis très nostalgique, ne serait ce que pour l'histoire improbable baignée de surnaturel, les paysages de Suisse magnifiques, la façon de filmer du maître et les débuts de la délicieuse Jennifer Connelly avec il était une fois en Amérique et Labyrinthe. Pleasance campe également un rôle excellent et le bébé malformé est décidemment flippant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mer 22 Juil - 3:26

Je vais sûrement donné un avis cliché et déjà vu mais pourquoi ne pas le faire, c'est un superbe film !

Phenomena :




Le premier vieux film de Argento que j'essaye dans ma vie, avant cela j'avais essaye le très bon Mother of Tears. Mais par-contre je me demandais vraiment quel genre d'homme il fut dans ses vieilles années, j'ai voulut trouver ma réponse en Phenomena, et il faut dire que les seules raisons, que j'ai acheté ce film sont ; Parce que C'était Dario Argento, la sexy Jennifer Connelly joue dedans en actrice principal, Iron Maiden à composé la musique et finalement parce que j'adore le surréalisme et la logique décousue ! Il faut dire que le résultat aurait pu être un vrai fiasco, mais à la place je suis pris avec l'un de mes films favoris que j'ai pu écouter dans ma jeune carrière de cinéphile horrifique !

Jennifer Cornivo, la fille d'un acteur Américain célèbre, qui est obligé d'allé dans un pensionnat. Là-bas elle est traitée comme une idiote à cause de son problème de somnambulisme et son don télépathique avec les insectes. Si ces dons paraît farfelu, ces dons pourtant vont réussir à la mettre sur la trace d'un tueur fou. Elle est aidé du professeur John McGregor un passionné des insectes pour l'aidé. Mais de façon imprévisible le tueur finira par la traqué pour la tuer.

Le film en lui-même est un fantasme sur pellicule et même au delà car je doit l'avouer c'est vraiment une réussite. La réalisation de Dario Argento n'a aucunes limites et montre que le réalisateur est un véritable passionné de la caméra ! La séquence où, une jeune fille ce fait tranché la gorge par le tueur, est à voir tellement ses éclairages et sa manière d'être filmé sont bien montré . Il faut aussi dire que sa façon de nous montré des scènes du point de vu du tueur, sont les meilleurs moments du film. Car ceux-ci font monter le suspense et la tension incroyablement. Sinon techniquement la photographie de Romano Albani permet au film d'avoir un visuel éclaté, fantastique, unique et complètement surréaliste. Alors oui ! Le film visuellement est incroyable et différant de ce que l'on est habitué de voir. Argento à souvent été comparé à Alfred Hitchcock ( Psycho mon film favoris) et ce n’est pas pour rien car son style ressemble beaucoup à celui-ci, en tout cas c’est un véritable hommage envers celui-ci !

Les morceaux du film sont incroyable également et sont un délice pour les oreilles. Le thème principal écrit et composé par Claudio Simonetti est vraiment poignant et donne des frissons, sinon il y a également les musiques de Flash of the Blade de Iron Maiden et Locomotive de Motorhead, qui sont un délice. Ça l'air que ce n’est pas la première fois que le réalisateur, intègre de la musique de HEAVY METAL dans ses films. Ben si c'est vrai j'ai hâte de me remplir les oreilles de cette belle musique à nouveau. Le mélange peut paraître absurde pour un film fantastique mais vous pouvez me croire, le mélange correspond énormément au style et à l'atmosphère du film. Argento réussie toujours à introduire la musique de façon bien maîtrisée et de façon dynamique. Je le dit c'est un festin pour les oreilles ! Réussir un truc aussi peu crédible est très difficile, mais pourtant Argento à réussie à le faire.

Côté acteur c'est fortement réussie, Jennifer Conelly (Dark Water) est aussi bonne que d'habitude avec son air innocent, rêveur, mignon et fascinant. Elle réussie à jouer sûrement le meilleur rôle dans sa carrière. Son personnage lui va tellement bien et elle le joue sans gêne et semble être à laisse dans ce rôle. Pour la secondé Donald Pleasence (Halloween) est au sommet de sa forme même si il paraît vieux dans ce film. Son rôle est taillé sur mesure et montre que sans être le centre d'attention il est très bon. Daria Nicolodi ( Mother of Tears) joue sûrement l'un des personnages les plus macabres que j'ai vu ! Fiore Argento (The Card Player) ne joue peut-être pas longtemps dans le film mais par-contre elle n’est pas trop mal comme actrice.

Ce qui risque d'empêcher beaucoup de personnes d'aimé Phenomena est sûrement sa façon de raconté son histoire. Le film est raconté comme un conte de fée pour enfant et possède également une logique enfantine au possible ! Cela veut dire que le film à quelques moments illogique et un peu décousue de la réalité. Mais ceux qui on énormément l'esprit ouvert à toute possibilité, risque de trouvé un plaisir unique en son genre. Mais bon je ne dit pas que les autres risquent de détesté loin de là !

Pour la réédition de Phenomena, Anchor Bay n'a pas fait les choses à moitié. Le dvd possède un nouveau transfert numérique à la limite de la perfection. L'image fait passer carrément le film, pour un film de 2009 ! Comme supplément, il y a une piste de commentaire audio du réalisateur Dario Argento, du directeur des effets spéciaux Sergio Stivaletti (qui a fait un très bon travaille envers certaines scènes), Du compositeur Claudio Simonetti et du journaliste Loris Curei. Il a aussi trois minis featurettes et une bande-annonce. Et pour ceux qui ne sont pas fan de l’anglais, Anchor Bay à ajouté une piste français au film (pourquoi je me le demande).


Si Phenomena à réussie à gardé son impact plus de 20 ans après sa sortie, ce n’est pas pour rien. Il est bien dommage de voir que plusieurs fans de Argento ne porte pas ce film dans leurs cœur. Parce que ce film est sûrement l'un des films les plus surestimé et pourtant meilleur de l'histoire du cinéma. Ce film est un classique du cinéma Italien et maintenant que j'ai vu ce film, j'ai bien hâte d'en voir d'autres ! Suspiria et Tenebre sont dans mes priorités pour l'instant.

NOTE: 5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12014
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Dim 20 Mar - 4:04

Si vous écoutez dans la même soirée et en ordre chronologique plusieurs films de Dario Argento, Phenomena peut faire figure d'OVNI. Pourtant, c'est à mes yeux l'un des meilleurs films du réalisateur.

Phenomena délaisse relativement le trip visuel, mais vient chercher chez le spectateur un élément nettement plus enviable: l'émotion. Phenomena est un film dans lequel on s'immerge, et c'est beaucoup grâce aux performances de qualité de Jennifer Connely ou encore de Donald Pleasance. En cela, j'éprouve beaucoup plus de plaisir à la vision de ce film. Phenomena possède un propos qui fascine, emmène le spectateur aux limites du giallo, se crée une ambiance fun! De plus, la conclusion n'a pas de prix.

Pour moi, il s'agit d'un film presque parfait que l'on peut voir et revoir. J'ai bûché sur quelques petits éléments de scénario un peu forcés, mais c'est bien mon seul bémol. Fortement conseillé!

4.5/5

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Jujulilas
Pas encore mort
avatar

Féminin Nombre de messages : 6
Age : 29
Date d'inscription : 26/03/2011

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Sam 26 Mar - 10:41

Pour moi Phenomena reste mon gros coup de coeur, l'un de ses meilleurs films (peut-être parce que c'est le 1er que j'ai découvert...).

Je trouve le thème magnifique, la voix est tellement pure et le rythme s'accélère ce qui relève un côté angoissant. J'aime beaucoup l'histoire et le lien qui unit Jennifer aux insectes (on peut se demander ce qu'ils font là au tout début mais ensuite on découvre leur importance lorsqu'ils viennent la sauver Smile)

L'action est très bien faite aussi (pas une seule fois j'ai deviné -avant la fin-qui était "le tueur" en série). Bref, je n'ai aucun point négatif à dire sur ce film (peut-être l'action qui se passe davantage la nuit...?), pour moi c'est mon coup de coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12014
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Sam 26 Mar - 11:58

Ah, les 15 dernières minutes de ce film!

On saute de scènes excitantes en scènes excitantes, sans arrêt!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
ectoplasme
Phase terminale
avatar

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 105
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Sam 26 Mar - 22:29

C'est un film inusité.. Je pense que dès qu'on a des attentes codifiées par rapport à un certain genre de film ou envers le cinéma d'un certain auteur, on risque être déçu si l'esthétique se subvertit un peu..
Personnellement, Phenomena est mon film préféré d'Argento..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/nosebleedsundae
HorrorZone
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1346
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Lun 23 Juil - 10:35

Le début de la dégringolade Argento en ce qui me concerne (déjà que j'avais détesté Inferno), et qui a surtout le tort de succéder à Ténèbres, thriller avant-gardiste et d'une violence (nudité, sadisme, misogynie (non voulue)) inouïe.

Ici en lieu et place Argento nous offre un gros patchwork -certes bien réalisé- de n'importe quoi, un étrange giallo matinée de conte de fée (une fille qui a le pouvoir de parler aux insectes) et ne trouve rien de mieux à faire que de soutenir ses -parfois assez belles- séquences oniriques par une musique hard-rock complètement déplacée (Motorhead pour le meilleur, Iron Maïden pour le pire).
Argento est complètement à côté de la plaque (comme son film) et la belle Jennifer Connely (que j'aime bien) semble constamment sous Léxomil.
Le final est toutefois assez tendu.

Néanmoins, en comparaison de de ce qui suivra, Phenomena fait office de "chef-d'oeuvre".

Toutefois, ne l'ayant pas revu depuis assez longtemps, je lui redonnerai sa chance (je l'avais découvert à sa sortie ciné en salles).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Screamfan1
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2864
Age : 19
Localisation : Là ! Non là-bas ! J'ai dit là-bas...ah laisse faire ! -_-
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Lun 23 Juil - 13:46

Ah ouais,
Spoiler:
 
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12014
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Lun 23 Juil - 13:52

Screamfan1 a écrit:
Ah ouais,
Spoiler:
 
Rolling Eyes

Meilleure scène de l'histoire!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Screamfan1
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2864
Age : 19
Localisation : Là ! Non là-bas ! J'ai dit là-bas...ah laisse faire ! -_-
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Lun 23 Juil - 14:35

Black Rainbow a écrit:
Screamfan1 a écrit:
Ah ouais,
Spoiler:
 
Rolling Eyes

Meilleure scène de l'histoire!

Merci, j'avais pas pensé de me mettre en spoiler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mar 23 Oct - 19:38

Un orgasme sonore (surtout dans le film!!!) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Gregg
Artiste de la médiation
avatar

Masculin Nombre de messages : 4262
Age : 37
Localisation : Atro City (312 Lusman Arms)
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mar 23 Oct - 19:45

Mark Allan Poe a écrit:
Un orgasme sonore (surtout dans le film!!!)

Je t'ai traumatisé avec ça! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mar 23 Oct - 19:51

Gregg a écrit:
Mark Allan Poe a écrit:
Un orgasme sonore (surtout dans le film!!!)

Je t'ai traumatisé avec ça! Razz

Oh que oui!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Gregg
Artiste de la médiation
avatar

Masculin Nombre de messages : 4262
Age : 37
Localisation : Atro City (312 Lusman Arms)
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mar 23 Oct - 19:58

Mark Allan Poe a écrit:
Gregg a écrit:
Mark Allan Poe a écrit:
Un orgasme sonore (surtout dans le film!!!)

Je t'ai traumatisé avec ça! Razz

Oh que oui!! Wink


Si mes souvenirs sont bons, on entend le premier couplet lors du deuxième meurtre (celui où l'on voit un technicien en plein dans le cadre) puis les deux premiers couplets lors de la scène du téléphone et celle de "Pearl Harbor". A vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeff111
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 466
Age : 25
Localisation : Deux-Montagnes, Québec
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Lun 25 Nov - 23:50

Je viens de le revoir et il reste toujours dans mes favoris de Dario. La musique féerique de Simonetti a rarement été aussi emotive. Faisant parti de ceux qui n'adhère plus ou moins aux track de Maiden et Motorhead (tout en étant fan de métal), j'accroche solide au thème principal à chaque fois qu'il commence!

Jennifer Connelly et Donald Pleasance sont au sommet de leur art, nous offrant des performances sans faille. J'adore les scènes de somnambulisme,  qui nous rappellent un peu le côté macabre d'Inferno. La présence de couleurs accentuées tout au long du métrage est appréciée, nous gardant non loin des Suspiria et Inferno encore. Et que dire de la finale ? cheers  Tout simplement épique!
Un film qui ne vieillit pas et qui nous procure une impression de rajeunissement à l'écoute, un Disney 18+ !

5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6746
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mar 25 Nov - 22:47

Bob Boyle a écrit:
Screamfan1 a écrit:
Ah ouais,
Spoiler:
 
Rolling Eyes

Meilleure scène de l'histoire!

Je trouve ça plus ridicule que d'autre chose. Rolling Eyes Le pire c'est que

Spoiler:
 

Je cherche, je cherche encore le film d'Argento qui me donnera le grand frisson, qui me fera dire: "Dario Argento" est un GÉNIE!!!!!". Mais je ne le trouve pas, je ne le trouve pas.

Je croyais que ça allait être Phenomena, mais mes impressions furent erronés... une fois de plus.

Phenomena a tout de même plusieurs bon point à son tableau. Le pouvoir de Jennifer de communiquer avec les insectes, et la faire faire une enquête avec l'aide de son don était une idée intéressante. Mais finalement, ne sert très peu à l'intrigue du film. C'est comme son problème de somnambulisme. Jennifer devient somnambule 2 fois dans le film, puis plus rien. Où les scénariste voulaient en venir avec ça si c'est pour devenir totalement inutile en seconde partie du film ? Malgré tout ça, j'ai trouvé que le personnage de Jennifer était quand même intéressant, elle et celui de Donald Pleasence.

Spoiler:
 

L'histoire et l'intrigue en général était assez correct, mieux que certains autre film d'Argento. La musique, parfois elle fonctionne avec la scène, parfois elle arrive comme un cheveu sur la soupe. J'ai jamais compris le trip d'Argento de mettre de la musique rock-machin-metal sur des plans qui fonctionne pas avec (référence à Suspiria à l'aéroport puker ). Pis le singe... moi qui avait comme philosophie qu'un film avec un singe était forcément un chef-d'oeuvre, j'ai très vite retourné ma chemise lors de la scène où il est sur le toit de la voiture du tueur. Laughing

Bref, pour moi Phenomena c'est beaucoup d'idées intéressantes et beaucoup d'occasions manquées. Pour l'instant, il arrive en 3e position dans ma liste des moins pires films d'Argento (choisissons bien les mots "moins pires") avec un 3.5/5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12014
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Mer 26 Nov - 12:55

freddyforever a écrit:
J'ai jamais compris le trip d'Argento de mettre de la musique rock-machin-metal sur des plans qui fonctionne pas avec (référence à Suspiria à l'aéroport puker ).

Bah, dans la scène de l'aéroport précisément, tu remarqueras qu'on ne peut entendre la musique que lorsque les portes automatiques donnant sur l'extérieur sont ouvertes... Et Argento insiste là-dessus.

Ça symbolise l'entrée de Suzy dans un monde fantastique (l'idée de l'aéroport aussi).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
DieSydney
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 327
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Jeu 27 Nov - 4:54

J'ai un rapport particulier avec Phénomena.
J'ai trouvé Phénomena assez inégale.
Le scène d'intro est bien, on entre dans l'action, tout est superbement bien filmé, les acteurs sont pas géniaux mais on a l'habitude avec Dario. Le problème c'est plutôt ce côté fantastique avec les insectes assez mal traité. En plus de ça, le somnambulisme ajoute une touche en trop. Pour le coup, c'est l'erreur de vouloir tout donner à son personnage pour justifier tout ce qui suit. Ce qui suit est d'ailleurs bien mené, bien fait, je me suis pas ennuyé une seconde mais on a l'impression d'avoir un trop grand nombre de donné à avaler pour Jennifer et pas assez de temps ou de plan pour les crédibiliser.
A mon premier visionnage, Phénoména m'a laissé froid. Mais il est ensuite resté bien ancré dans ma tête et je l'apprécie avec le temps. Pas le meilleur Argento mais un bon petit film.

Une note pour rire : 6/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregg
Artiste de la médiation
avatar

Masculin Nombre de messages : 4262
Age : 37
Localisation : Atro City (312 Lusman Arms)
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Jeu 27 Nov - 13:07

Phenomena est clairement le genre de films qui montre le traitement de faveur dont peuvent bénéficier certains cinéastes, mais aussi le pouvoir de persuasion qu'ont les fans de ces mêmes cinéastes sur le microcosme formé par les amateurs de cinéma d'horreur. En d'autres termes, si ce film avait été l'oeuvre d'un parfait inconnu ne possédant aucune référence subséquente, il serait alors considéré par beaucoup comme l'une des pires merdes jamais réalisées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12014
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Jeu 27 Nov - 14:45

Bah... Tu nous soumets ça, cette attaque à l'intellect de tous les amateurs du cinéaste, comme si c'était une vérité que tu détenais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Arthas_117
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 22
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   Jeu 27 Nov - 15:46

Gregg a écrit:
Phenomena est clairement le genre de films qui montre le traitement de faveur dont peuvent bénéficier certains cinéastes, mais aussi le pouvoir de persuasion qu'ont les fans de ces mêmes cinéastes sur le microcosme formé par les amateurs de cinéma d'horreur. En d'autres termes, si ce film avait été l'oeuvre d'un parfait inconnu ne possédant aucune référence subséquente, il serait alors considéré par beaucoup comme l'une des pires merdes jamais réalisées.

Regarde Dracula 3D et remet moi tout ça en question.
Allez, vas-y, prouve nous que tu peux nous battre avec ta vérité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Phenomena (1985, Dario Argento)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Phenomena (1985, Dario Argento)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Phenomena (1985, Dario Argento)
» Dario Argento-Blu ray!
» Ténèbres - Tenebre - Dario Argento - 1982
» Parlons Un peu de ... Dario Argento
» Les réussites récentes de Dario Argento

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: