AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cheap Trills (2013, E.L. Katz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jwascar
Définitivement Mort


Masculin Nombre de messages : 351
Age : 31
Localisation : Québec, Montréal
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Cheap Trills (2013, E.L. Katz)    Mer 12 Mar - 14:28



Quelqu'un l'aurait-il vu par hasard?

Je suis tombé par hasard sur la version VOD, et wow... Quel claque! Au début, l'histoire ne me disait pas trop, surtout que j'avais en tête Would you rather lorsque je lisais son synopsis. N'ayant pas aimé Would you rather, en parti parce que l'histoire lassait après une heure, je ne me suis pas précipité sur Cheap Trills

En gros, deux copains de longue date se rencontrent dans un bar pour boire un coup. L'un d'entre-eux vient de perdre son emploi et dans quelques jours, il perdra sa maison où il vit avec son nouveau-né et sa femme. Les deux amis feront la rencontre d'un couple extravagant qui leur proposent de jouer un jeux où ils devront faire ce qui leur est demandé en échange d'une somme d'argent...

Si vous avez la chance de le voir, n'hésitez surtout pas! Saisissez l'occasion, vous ne le regretterez pas!  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 12009
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Cheap Trills (2013, E.L. Katz)    Mer 12 Mar - 17:48

Il sera présenté au cinéma à Montréal le 27 mars. J'y serai.

Il était aussi au Fantasia en juillet dernier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Mark Allan Poe
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Cheap Trills (2013, E.L. Katz)    Jeu 1 Jan - 21:04


Bien que j'aime mon style de cinéma avec une certaine zone à ne pas dépassé, ça ne me fait aucun mal, une fois de temps en temps, de sortir de ma zone de confort! C'est souvent le cas quand je vois des épisodes de Robot Chicken, South Park ou Team America. C'est le genre de visionnements aux critiques sociales et violentes qui me font rire. Par exemple, le cinéma à la Jackass m'ait plus difficile d'accès. Pas nécessairement à cause de ces tangentes à la violence gratuite ou un plaisir à faire de l'auto-mutilation... mais simplement un manque d'adhésion! Pendant que certains vont ce délecté devant la trilogie cinématographique de Jackass ou son spin-off, Bad Grandpa, j'en serais indifférent! C'est donc avec réticence que Cheap Thrills rentrait dans mon beau lecteur Blu-Ray.

La prémisse est assez simple, un bon jour, Craig, un père de famille sans histoires, reçoit une notice qui l'informe qu'il va perdre sa maison. Le même jour, Craig va perdre son emploie dû à une compression de personnels. Se rendent dans un bar pour fêter ces échecs, Craig tombera sur un ancien copain d'enfance, Vince, qui passera une belle soirée avec lui. La soirée même, Craig et Vince seront interpellés par Colin, un riche homme qui veut fêter l'anniversaire de sa femme, Violet, dans ledit bar. Bien vite, Colin donne des défis à Craig et Vince qui, innocents au départ, prendront une tournure graduellement plus violents au fur et à mesure qu'il augmente le prix. Si au début cela se résume à boire des drinks ou frapper un garde en premier, c'est dans la maison de Colin que Craig et Vince vont s'auto-mutiler et pire encore!

Bien que je suis toujours d'accord pour qu'un cinéaste accouche d'une idée farfelue un soir de beuverie pour en faire un long-métrage, il n'en demeure pas moins que cette tactique est risquée! Bien souvent, les longs-métrages qui se basent totalement sur le concept dit stupide n'arriveront absolument pas à tenir sur 1h30 ou vont perdre de leur saveur. C'est bien entendu le cas de Cheap Thrills qui, après seulement 20 minutes, n'arrive plus du tout à garder l'attention! Son principal problème sont les scénaristes David Chirchirillo et Trent Haaga qui ne se renouvellent jamais et remettent la même idée en poussent toujours trop loin! Reprennent essentiellement les stupidités de Johnny Knoxville et sa bande pendant 1h30... Cheap Thrills se plante la face dans le béton jusqu'en chine!

Faire en sorte de mettre le concept de Jackass dans un contexte de comédie d'horreur n'est pas mauvais et avec de meilleurs scénaristes Cheap Thills aurait probablement été acceptable, mais sous la tutelle de nos deux scénaristes, la pellicule de E.L. Katz prend une tournure désagréable dans le mauvais sens et tente trop de choquer avec des bêtises que j'aurais vu dans Project X! D'un autre côté, le budget et les décors restreint n'aident pas la cause, rendent Cheap Thrills beaucoup trop minimaliste et indépendant quand son but est justement d'en mettre plein la vue.

Autrement, la réalisation de E.L. Katz (The ABC's of Death 2) est inadéquate, dégeulasse visuellement et tentent autant des plans saccadés que langoureux. Même s'il s'agit de sa première réalisation, on sent qu'il a été accepter sur la chaise de réalisateur que parce qu'il est ami avec Adam Wingard! Parce que, en tant que tel, son style de réalisation s’apparente bien plus à une comédie écervelée ou pour un long-métrage sur Jackass.

Pour autant, E.L. Katz n'est pas tellement le pire dans cette galère! La musique de Mads Heldtberg est médiocre et sans cesse inadéquate avec le visuel. Andrew Wheeler et Sebastian Winterø livrant une direction photo désuète et qui semble inexistante. Pour autant, c'est le montage de Brody Gusar qui m’écœure autant. On dirait que même avec simplement 1h27 de durée, Cheap Thrills est long, s'éternise et semble n'avoir eu aucune coupure dans le montage final! Des séquences comme le réveil de Craig dans une chambre ou la finale auraient bénéficié à être raccourcies.

Je suis méchant envers Cheap Thrills, mais il serait difficile d'offrir que des défauts! Il faut avouer qu'à force de mettre du gore partout vers sa finale, il parvient à rendre inconfortable et dans un malaise énorme! La fameuse scène où nos deux anti-héros négocient une baisse de prix pour se faire couper le doigt est dégeulasse. Tout comme le moment dégoûtant où ils mangeant un chien ou que Craig mange son propre doigt! C'est aussi en offrent une prémisse de départ intéressante que Cheap Thrills donnait l'eau à la bouche. Il faut avouer également que la séquence finale est drôle, surtout avec la réaction de Amanda Fuller!

La plupart des membres de la distribution sont aussi une qualité! Pat Healy (The Innkeepers) donne une performance impeccable et émouvante qui donne une grande dimension à son personnage. Ethan Embry (Can't Hardly Wait) est aussi excellent, montrent un pétage de plombs graduel qui laisse bouche bée! Sara Paxton (The Innkeepers, The Last House on The Left (2009), Enter Nowhere, Shark Night 3-D) à beau offrir des performances excellentes d'habitude, elle est très ordinaire ici. Pour autant, elle n'arrive pas à la cheville de David Koechner (Final Destination 5, Piranha 3-DD, A Haunted House) qui livre comme à son habitude une performance exécrable et qui dépasse l'entendement... serait-il un avertissement pour les comédies minables ou les mauvais films comme les avertissements sur les paquets de cigarettes ?!?

Quand j'ai débuté Cheap Thrills, une seule pensée m'ait venue "Tiens, un autre film qui va perdre de son intérêt après 20 minutes", ironiquement c'est réellement ce qui est arrivé et ce fut un calvaire énorme de venir à bout d'un projet aussi amateur et minable! On n'est bien loin de la médiocrité de Jackass lui-même, mais avec son potentiel certains et sa façon de s'assumer dans son concept, on était en droit d'avoir plus qu'un film indépendant qui frise l'amateurisme. Fort heureusement, au vu de son manque de visibilité, ce n'est certainement pas demain la veille qu'un long-métrage avec aussi peu d'ambitions sortira sur les tablettes de dvd!

Note : 1.5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cheap Trills (2013, E.L. Katz)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheap Trills (2013, E.L. Katz)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scrapbooking, bijoux cheap etc...
» [Disney] Le Monde Fantastique d'Oz (13 mars 2013)
» [Efteling] Projets futurs dont Hartenhof, pour 2013!
» Orlando Thrill Park (2013) : un parc 100% sensations en Floride
» Fr-Katz Festival / Bad Bonn Dudingen / 7 au 10 décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: