AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ghost in the Shell (1995,Mamoru Oshii)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ghost in the Shell (1995,Mamoru Oshii)   Mer 16 Juil - 10:38

L'histoire se déroule dans un monde futuriste cyberpunk et nous fait suivre les aventures de Motoko Kusanagi, dite « major », et Batou, deux cyborgs appartenant à une unité spéciale du gouvernement (la section 9, anti-terroriste) qui essaient de capturer le pirate informatique le plus dangereux et insaisissable au monde, connu seulement sous le pseudonyme de Puppet master (« le marionnettiste »).
Cette traque se fait sur un fond de guerre des services avec la section 6, qui s'intéresse elle aussi au Puppet master dans le cadre d'un projet mystérieux, le « projet 2501 ».

J'ai beau avoir lu plus de 200 critiques et avoir palabré pendant des centaines d'heure a sens unique, Ghost in the Shell est un chef d'œuvre! Les fanas de japanimation quel que soit leurs génération vous diront la même chose, a un tel point que les critiques et analyses écrite sur ce film d'animation non pas bouger ni innové d'un iota depuis sa sortie dans les salles obscures en 1995! Ghost in the Shell c'est déjà une animation ultra détaillé, soigné et fluide. C'est aussi une histoire complexe, crédible et intelligente qui s'adressera a un public adulte. L'univers cyberpunk dans lequel il se déroule rappel fortement Blade Runner et passionnera des l'opening! En plus d'une animation et d'un scenario sans faille, ce film possède une OST symphonique absolument dantesque qui alignera des thèmes musicaux désormais culte qui plongera le spectateur dans l'aventure.Tout comme Akira de Katsuhiro Ōtomo, Ghost in the Shell restera a jamais une pièce maitresse de l'animation japonaise. A noté qu'il est préférable de regarder le film dans son montage original, évité a tout pris la version 2.0 qui a amputer certaines scènes en les remplaçant par une pseudo 3D qui fait vraiment tache! Pour les autres je vous conseillerais fortement de regarder les 4 films Ghost in the Shell Arise qui est en faite la prequelle du manga, c'est déjà un must!
5/5


Dernière édition par juge-rico le Dim 15 Fév - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthas_117
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2524
Age : 21
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Ghost in the Shell (1995,Mamoru Oshii)   Mar 22 Juil - 10:24


Ghost In The Shell (攻殻機動隊) est un film d’animation dit cyberpunk. Un sous genre de la science-fiction dont l’intrigue emprunte des styles du film noir et de l’urbanisme. Rares sont les œuvres qui font bon exemple de cette catégorie, bien des gens diront que les meilleurs sont Blade Runner ou Akira. Malheureusement pour beaucoup, ils ne savent pas que ce classique du Japon existe et qu’il a été la source d’inspiration pour La Matrice.

2030, Japon. Les humains vivent avec des cyborgs dont leur âme informatique est nommée « fantôme ». L’internet a disparu et son succédeur, le Réseau Numérique Mondial connecte chaque individu, qu’ils soient robots ou humains.
Dans ce nouveau monde, il y a une escouade anti criminelle d’élite au nom de Secteur 9 et parmi cette équipe. Il y a le cyborg féminin au nom de Motoko Kusanagi, une chasseuse qui enquête avec son partenaire Batou sur un cybercriminel au nom de code Le Marionnettiste. Une intelligence artificielle qui a tellement acquis d’informations par lui-même qu’il est devenu une intelligence indépendante. Tout comme un humain qui grandi et qui apprend durant le long chemin de la vie. Pour Motoko et Batou, ce sera difficile de mettre la main sur ce dangereux criminel. Mais devrait-on arrêter comme un être humain ce qui fait des crimes sans savoir ce qui est bien ou mal?


Voilà la force de ce film, Ghost In The Shell n’est pas juste un simple film d’animation très divertissant. Son contenu pousse le spectateur à réfléchir sur certains points. Nous savons tous qu’avec le temps, les robots vont devenir aussi complexe que les humains et au lieu que ça soit des émotions, ce serra des programmes qui les guiderons dans leurs actes. Encore, c’est différent mais ça revient au même. Les humains créer ce qui est à leurs image et ils se demanderont un jour la différence entre eux et leurs création.

Un autre point fort de ce long-métrage est la musique composé par Kenji Kawaii. Ce gars-là a aussi donné de merveilleuses mélodies à des classiques du Japon tels que Ringu ou Dark Water. Avec ses derniers, il donna une atmosphère malsaine et terrifiante mais dans Ghost In The Shell. La musique nous donne un certain sens divin envers la vie des machines. Comme si l’essence vitale était aussi en eux.


Si la musique atteint son crescendo, c’est durant le combat final entre notre cyborg et un tank à la Metal Gear Solid. Il y a un certain calme et un courant poétique et philosophique durant ce combat. La musique y donne l’âme et on peut ressentir toute la délicatesse de cette magnifique scène. Honnêtement, je pense que ce moment est l’un des meilleurs dans le cinéma d’animation avec Ave Maria de Fantasia ou la promenade en train dans Le Voyage de Chichiro.

Il y a un élément qui est très difficile à réussir dans l’art, que ce soit par la peinture, les paroles d’une musique ou les écrits. C’est de créer une œuvre avec son propre univers. Blade Runner est un film qui tient par lui-même et possède biens des éléments pour compléter son caractère. Des peintures chinoises sont des mondes à part entière avec tous ses minimes détails qui y vivent. Ghost In The Shell fait partie de cette honorable lignée de création. Rares sont ceux qui y arrivent, surtout en moins d’un film d’une durée de 80 minutes (1h20).

En passant, si le film possède un vrai défaut, c’est sa durée. Ce n’est pas court ni trop long. Toute l’histoire se tient dans son laps de temps, comme le fait Le Seigneur des Anneaux avec ses 11 heures et 33 minutes. Mais avec le potentiel du monde de ce classique de la cyberpunk. L’idée de base aurait pu être encore mieux exploité, c’est ce qu’Hayao Miyazaki à fait avec ses dizaines d’espèces dans Nausicaa de la Vallée du Vent. Il savait que ça donnerait un meilleur esprit au film. Déjà que Ghost In The Shell est excellent, ça aurait pu être encore meilleur s’il aurait duré le double de son temps avec des secondes intrigues.


Malgré ça, ce film parvient quand même à se tenir sur lui-même. Avec son univers technologique et entièrement cybernisée, une profonde philosophie sur ce que les hommes peuvent créer et ce dont on peut considérer de « vivant ». Ghost In The Shell est l’un des majeurs dans la science-fiction et son univers mérite amplement votre attention.

4,5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mad mike
Repose en paix


Nombre de messages : 989
Age : 33
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Ghost in the Shell (1995,Mamoru Oshii)   Mar 22 Juil - 13:37

Je trouve que cet un très bon animé, mais je regrette certaines longueurs qui essoufflent le scénario et ralentissent l'action. Bon mais un peu long. 6,5/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas_117
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2524
Age : 21
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Ghost in the Shell (1995,Mamoru Oshii)   Mar 22 Juil - 16:36

mad mike a écrit:
Je trouve que cet un très bon animé, mais je regrette certaines longueurs qui essoufflent le scénario et ralentissent l'action. Bon mais un peu long. 6,5/10

Un peu long!?! Pour moi le défaut du film en est le contraire, c'est trop court et on explore pas assez ce cyber-monde. J'suis surpris que tu dis ça  Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mad mike
Repose en paix


Nombre de messages : 989
Age : 33
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Ghost in the Shell (1995,Mamoru Oshii)   Mer 23 Juil - 11:01

Je me suis un peu ennuyé devant, du coup voilà pourquoi je dis que je le trouve un peu long.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ghost in the Shell (1995,Mamoru Oshii)   Aujourd'hui à 7:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Ghost in the Shell (1995,Mamoru Oshii)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MANGA/ANIME] Ghost in the Shell
» Ghost in the Shell: Stand Alone Complex
» [Japon] Ghost in the Shell de retour
» GHOST IN THE SHELL - MOTOKO KUSANAGI - (RAH 379)
» [Figurines] Ghost in the Shell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: AUTRES :: Cinéma en général-
Sauter vers: