AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Something Evil (1972, Steven Spielberg)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Something Evil (1972, Steven Spielberg)   Jeu 1 Jan - 17:53


Après le succès retentissant de Duel avec des cotes d'écoutes monstrueuses et une sortie en salles inattendue en 1971, on imaginait tous Steven Spielberg pendre la voie vers le cinéma d'horreur perpétuellement. C'est malheureusement le contraire qui arrivera autant dans le bon sens (E.T, les films avec Tom Hanks) que le mauvais (Tintin, War Horse). Je ne dirais jamais que Steven Spielberg a fait des mauvais choix dans sa vie! Au contraire! Son acceptation à faire des projets plus colossaux à fait en sorte qu'il a offert les excellents Jaws et Jurassic Park! Je n'ai rien à dire là-dessus. Pour autant, quand on voit Something Evil, paru quelques temps après Duel, on y croyait dur comme fer qu'il continuerait sur la voie de l'horreur!

Ce Tv Movie suit la famille Worden, celle-ci déménageant en Pennsylvanie dans une maison qui semble hors de tout doute habité par des démons! Une fois déménager dans la maison, Marjorie et ces deux enfants restent dans la demeure toute l'été, pendant ce temps, Paul, le père de famille, est sans cesse à New York pour tourner des publicités sur une barre de chocolat. Bien vite, la maison cache plusieurs facettes maléfiques qui font peur à Marjorie. En effet, chaque nuit, elle entend des cris de bébés venant de la grange, des meurtres étranges survenant et l'état mental de celle-ci arrive vers la folie! Lorsque Paul refusera de quitter la maison, les choses vont empirées.

Sans être mauvais, Something Evil n'est vraiment pas le genre de films qui vient mettre des passions! La première chose qui frappe, c'est à quel point le scénario de Robert Clouse, bien que très potable, est beaucoup trop banal et aux opportunités manquées qui fussent! Bien que délivrant beaucoup de suspects, des fantômes dangereux, la mère qui vire folle et des meurtres commis par des fantômes... on abandonne toute cela vers la fin! Que reste-il ? Un film dramatique sur une famille en pleine dépression. C'est peut-être pas si mauvais à voir... mais il me semble qu'un film d'horreur se développait pendant 75 minutes dans ma face ? Dommage!

Si on oubli ce second jet de scénario mal développé, il faut avouer que Something Evil démontre encore une fois que Steven Spielberg était excellent pour le cinéma d'horreur! Sa réalisation est atmosphérique, aux petits détails fascinants et offrent plusieurs moments de tensions vraiment intenses! La première scène où un vieil homme est pousser en bas de la grange avec un effet de ralentit vraiment troublant et donne des frissons! Il y a aussi le dernier acte avec les arbres qui attaquent la mère ou l'enfant possédé qui vole dans sa chambre qui touchent la cible. J'ai aussi beaucoup aimé la passe où un pare-brise se casse graduellement avec un effet d'images par images!

Bien que la grange soit un lieu banal, Steven Spielberg réussit très bien à rendre cet endroit hostile, avec un côté étrange et des petits objets comme un diable en bibelot ou un pentagramme mystérieux et effrayant. Même si les intrigues effrayantes se perdent tous sans évolution à la fin, Spielberg ajoute un suspense constant avec ceux-ci, surtout le jeune homme étrange venant frapper à la porte pour aucune raison. Spielberg à beau offrir un film plus lent et se passent 90% du temps dans la maison (comparativement à Duel), il tourne cela avec un certain charisme!

Something Evil, c'est aussi de mettre la pierre du côté de Steven Spielberg pour sa responsabilité sur Poltergeist de Tober Hooper. Sa réalisation est quasiment identique et les plans utilisés ont une certaine ressemblance. Également, l'histoire, les personnages et le déroulement de l'histoire sont presque traits pour traits à Poltergeist pour en faire une version Workprint. C'est tellement ressemblant que la mère va venir en aide à son enfant à la fin! Le style enfantin et les esprits démoniaques se servent de certains objets font aussi leu apparition.

Pour ce qui est du côté technique, c'est vraiment bien! Wladimir Selinsky donne une trame sonore aux sons effrayants et qui accentuent le côté suspense et étrange qui sort de l'oeuvre. Bill Butler (Jaws, Savage) donne une direction photo très claire et dynamique qui vient faire douter que nous regardons un Tv Movie. Allan Jacobs donne un montage très ordinaire. C'est surtout mauvais quand vient les fameuses coupures noires précédées d'un effet de lumière vive comme si un globe de lumières viendrait de pété dans la pièce! C'est très risible...

Toujours du côté technique, j'adore le générique d'introduction qui présente la mère qui dessine la maison avec au départ un crayon pour graduellement prendre un pinceau et faire de la finition par après! C'est banal, mais voir ce générique est vraiment bien et le résultat du fameux dessin est vraiment pas mal.

Par exemple, malgré toute ces bonnes volontés, on sent que Something Evil manque de carburant et possède plusieurs sous-histoires qui seront perdues en cours de route (le jeune homme disparaît) ou des scènes suggèrent des événements excentriques, mais qui n'arrivent jamais! C'est très dommage puisque le scénario de Robert Clouse mêlé à la réalisation de Steven Spielberg avait un potentiel pour offrir plus que du "en surface".

Bien qu'il ne daigne jamais offrir le bout de ces concepts horrifiques et présente le père de famille le plus stupide et inexpérimenté au monde, Something Evil est la preuve que Steven Spielberg à vraiment fait un vrai film d'horreur dans sa vie! Sa réalisation est dynamique et sa manière à mettre le suspense en éveille confirme son talent. Bien que Something Evil soit moins bon que Duel, Jaws, Jurassic Park ou The Lost World: Jurassic Park, les intentions sont excellentes et on sent que si Spielberg aurait voulu se partir une carrière horrifique... il aurait pu le faire sans problème!

Note : 3/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
 
Something Evil (1972, Steven Spielberg)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Something Evil (1972, Steven Spielberg)
» Steven Spielberg
» Terra Nova par Steven Spielberg
» Falling Skies - Steven Spielberg
» [Série] Terra Nova - Steven Spielberg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: