AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Stuff (1985, Larry Cohen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mark Allan Poe
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: The Stuff (1985, Larry Cohen)   Jeu 1 Jan - 18:31


Si vous avez eu la chance le moindrement de savoir mon avis sur un film de Larry Cohen... vous savez que je ne le porte pas dans mon cœur! La raison est assez simple, avec ces histoires loufoques et teintées de série B, Larry Cohen en fait des films hyper sérieux, fauchés, mal filmés et avec des acteurs médiocres! Donc, maître de l'horreur ou pas, Cohen fait parti de ma "black list" des metteurs en scène que je n'affectionne pas. Malgré toute l'amertume que j'ai pour lui, il me restait à voir un film de son cru dans ma pile Il est considéré comme un de ces meilleurs et a une très bonne réputation. J'ai nommé "The Stuff". Est-ce que 10 ans après son It's Alive, Cohen a enfin pris un certain savoir-faire technique et son écriture scénaristique aussi ?

Pendant un hiver bien froid, un vieux sénile trouve une matière visqueuse dans la neige. Lui et son pattern y goûtent... c'est délicieux! Par après, le gouvernement des yogourts décide de mettre sur le marché cette matière visqueuse qu'il nomme "The Stuff". En parallèle, on suit le jeune Jason, un enfant qui découvre que le fameux yogourt/crème glacé n'est pas si normal que ça et bouge. Il décide donc d'être le seul de sa famille à ne pas y goûter. Bien vite, la ville toute entière devient accro à ce stuff et vont devenir ce qui s'apparente à des zombies. En parallèle toujours, un agent du nom de David "Mo" Rutherford va essayer de comprendre avec sa pattern, Nicole, ce que ce stuff cache réellement. Mais ils n'auront pas grand temps, le stuff devient de plus en plus fort!

Il s'avère que Larry Cohen est ma kryptonite. Bien que possèdent quelques qualités, ces scénarios ont tous le même gros défaut probant qui percute mes visionnements à grand coup de marteau : Un trop gros sérieux dans une série B! Ici, The Stuff en est handicapé tout le long de son récit. Alors qu'au début on sent un "lâche-lousse" dans un concept loufoque qui se prend pas au sérieux... Cohen ajoute un grain de sel indigeste! Ainsi vient une histoire parallèle complètement conne sur un agent du FBI qui croit que le stuff est indigeste pour le public. Dans un Naked Gun le tout ajouterait une "gimmick" comique, mais Cohen prend tellement au sérieux celle-ci que The Stuff devient soporifique rare! De plus, le scénario de Larry Cohen est si mal défini et va tellement dans tous les sens qu'il est difficile de prendre au second degré son histoire!

Autrement, The Stuff possède des effets spéciaux très mauvais! J'ai surtout remarquer quand le jeune enfant se retrouve dans un camion de stuff et que la matière arrive vers lui. On voit sans l'ombre d'un doute que le jeune enfant est sous fond vert ou qu'il s'agit d'un décor hyper mal fait! Et les attaques de matière visqueuse sont justes risibles rares! Rarement j'aurais senti une maladresse aussi énorme dans l’emploi de laits périmés! Disons que c'est pas tout le monde qui peut se vanter d'avoir fait The Blob!

Pour ceux qui se le demandent... The Stuff est très mal réalisé! Oui, bien avant de faire It's Alive III : Island of The Alive, il livrait un résultat tout aussi pitoyable. Le problème avec chacun de ces films, c'est qu'ils n'ont aucune passion et chaque angle de caméra est plus mal utilisé que le précédent. Ce n'est pas juste une mauvaise réalisation, c'est clairement un gars qui ne sait pas où mettre sa caméra et la place n'importe où! Le montage effectué par Armond Lebowitz est très risible et avec des coupures si brusque que même le moins expert trouvera la faille! Comme tout film de Larry Cohen qui se respecte... ça prend une direction photo dégeulasse... et Paul Glickman ne déçoit pas une seconde!

Mais la vraie épine dans le pied demeura Michael Moriarty (The Return of Salem's Lot)! Si vous avez lu ma critique de It's Alive III : Island of The Alive, vous savez ce que je pense de lui! Ma comparaison avec Tommy Wiseau dans The Room n'était vraiment pas déplacée. Andrea Marcovicci donne une excellente performance et est vraiment sexy rare! Garrett Morris est vraiment hilarant, chacune de ces apparitions donnent des airs comiques à ce The Stuff! La passe où il se bat contre Moriarty m'à fait pisser dans mon pantalon! Scott Bloom est un enfant-acteur très mauvais! Pour finir, la pochette est vraiment mensongère, Paul Sorvino (Repo! The Genetic Opera) n'apparaît que très brièvement et n'apporte rien. Ne vous faîtes pas trop d'attentes!

Peut-être que le cinéma de Larry Cohen n'est pas fait pour moi. Sa façon d'écrire ces scénarios me laisse-croire cette hypothèse. Là où je vois une série B bien sympathique quand je lis le synopsis ou voit le cover... lui voit un gros film sérieux! Tant pis, j'aurais tenter ma chance plus d'une fois pour être certains de mon coup. En attendent, je reste quand même curieux de voir le pitoyable Michael Moriarty dans une mauvaise suite d'une adaptation d'un roman de Stephen King! HAHAHA!

Note : 1.5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
 
The Stuff (1985, Larry Cohen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Larry Cohen
» It's Alive (1974, Larry Cohen)
» les envahisseurs "the invaders"..
» It Lives Again (1978, Larry Cohen)
» Wicked Stepmother (1989, Larry Cohen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: