AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Other (1972, Robert Mulligan)‏

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: The Other (1972, Robert Mulligan)‏   Jeu 1 Jan - 20:22


Il y a de ces longs-métrages qu'on n'entend pas souvent parler dans le paysage horrifique, ce phénomène en touche beaucoup de classiques qui finissent, involontairement, dans les limbes de l'oubli! C'est le cas par exemple de Phantasm, une perle rare qui se voit connu par très peu de fans en cinéma qui semblent juste n'avoir aucune idée de son existence! En parcourent un peu mon magasin de CD dans sa section de films, je suis tomber sur plusieurs perles et des films que je n'avais jamais vu! Bien cacher dans son coin, je trouvais The Other, un classique des années 70 adapté du roman du même nom écrit par Tom Tryon (qui rédige le scénario ici!). Rien que la mention de « classique » derrière la pochette m'à convaincu de lui offrir une chance... est-ce que ce fut judicieux ?

L'histoire se passe dans les années 30, on suit Niles et son frère, Holland, ceux-ci sont du genre à parcourir l'entièreté de leur ferme chaque jour pour découvrir des choses extraordinaires! Niles vit aussi une excellente amitié avec Ada, sa nourrice, qui lui apprend à ce servir de pouvoirs qui lui permettent de vivre au-travers d'animaux! Bien vite, Niles sera témoin des méchancetés de son frère jumeau qui commet des meurtres qu'il camoufle en accident! C'est donc avec un secret difficile que Niles protège son grand-frère. Pour autant, il deviendra tout aussi mesquin en volant la bague de son père et offrent une peur bleue à une dame avec un rat! Pour autant, rien ne prépara Niles et Holland à une terrible révélation.

Dans les bandes-annonces offertes au début du dvd de The Other, vous avez The Omen (1976 et 2006) et The Good Son! On dira ce qu'on voudra, 20th Century Fox à le don d'offrir une marketing qui ne ment pas! Par contre, il faut se rendre à l'évidence, le contenant est plus attrayant que le contenu! On le sent assez rapidement au-travers du scénario basique et agonisant que nous offre Tom Tryon. Peut-être est-ce à cause d'une trop grosse fidélité à son roman avec des détails superflus ou juste une histoire ratée, mais The Oher ne brille pas grâce à son scénario! Tout d'abord, à moins d'être en déficit d'attention, le revirement arrivent 30 minutes avant la fin est facilement décelable (dès les premières cinq minutes!) et arrive trop tôt!

Si on peut offrir un certain mérite à Robert Mulligan d'offrir un camouflage intéressant pour rendre son revirement final inattendu, il s'avère qu'il le suit trop à la lettre et le casse-tête se monte de manière instantané! Même s'il est l'un des premiers à l'offrir, il n'en reste pas moins qu'une bonne centaine de films l'ont offert sans cesse de nos jours! Autrement, on ressent que Mulligan réalisait son premier et unique film d'horreur, il ne semble pas à-l'aise et se débat comme un diable pour faire autre-chose qu'un film d'horreur! L'exercice est donc contradictoire avec les intentions de Tom Tryon qui est d'offrir un The Omen avant son temps. Bien que connu comme un grand réalisateur, Mulligan est plutôt ordinaire ici et offre un film placide et vite ennuyeux!

Rien ne s'arrange avec les événements qu'offre The Other, on sent trop souvent des détails incompréhensibles ou inutiles qui servent plus aux lecteurs et on ressent trop souvent des non-dits sans intérêt ou une histoire qui étire la sauce un peu trop! Prenez par exemple la naissance du bébé du frère de Niles et Holland, le scénario offre cet élément au départ pour ne le remettre qu'à la fin! Si on n'est pas attentif, on perdra vite le fil. Même chose pour ce père qui a perdu son enfant, on le remontre plus tard avec un tonneau de vin qu'il attache avec un chiffon et une corde... l'élément paraît inutile! Ce genre de remplissages se maintient sans cesse et il est difficile de rester attentif très longtemps! Prenez par exemple la scène de l'oiseau ou du cirque où Niles utilise ces pouvoirs... à quoi servent ces scènes ?!? Rien à première vue! Surtout que lesdits pouvoirs ne lui serviront jamais.

Bien que Tom Tryon essai très fort de brouiller les pistes à plusieurs reprises, l'intention sort toute croche et on devine ces revirements très rapidement la plupart du temps! La seule chose vraiment potable dans ce scénario, c'est la dernière scène qui, bien que maladroite, offre une possibilité de venir remettre en question le revirement en milieu de parcours. C'est aussi très dégoûtant de voir un bébé noyer... croyez-moi! Puis, bien que les pouvoirs de Niles sont souvent inintéressants, le concept est bien.

Le côté technique est vraiment ordinaire! Robert Surtees offre une direction photo assez placide et ordinaire qui vient sans cesse un offrir un film banal. Le montage de Folmar Blangsted et O. Nicholas Brown offrent un montage assez agonisant et bâclé qui vient mettre un certain ennuie, surtout vers la dernière demi-heure... le supplice est puissant! On donnera au moins à l'illustre Jerry Goldsmith (Star Trek, The Twilight Zone) d'offrir une excellente trame sonore qui est peut-être la seule chose effrayante dans ce long-métrage.

Les acteurs ont du charisme! Le duo de Twins Brothers que sont Chris et Martin Udvarnoky donnent de bonnes performances et jouent très bien pour des enfants. Uta Hagen est excellente et charismatique dans son rôle de nourrice qui doit vivre avec certains secrets! La fameuse séquence où elle pleure en prennent Niles dans ces bras est excellente! Diana Muldaur est très belle et crédible dans son rôle de mère dépassé par les événements. On notera aussi la présence de John Ritter (Three's Company, 8 Simple Rules, Problem Child 1 & 2)!

Bien que « classique », The Other est plutôt banal et percute plusieurs murs causés par un scénario bâclé et une équipe technique vraiment médiocre! Bien que Tom Tryon dit avoir été déçu de cette adaptation, c'est ironiquement son scénario trop complexe et aux sous-intrigues plats qui vient être la grosse plaie de cette adaptation! Il faut croire que bien que possèdent des classiques, les années 70 avaient aussi leur mauvais film bien caché dans les limbes de l'oubli par le public!

Note : 1.5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
 
The Other (1972, Robert Mulligan)‏
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un été 42 (Robert Mulligan, 1971)
» [Jordan, Robert] La Roue du Temps - tome 7: La montée des orages
» MALEVIL de Robert MERLE
» Robert Pattinson
» Robert SILVERBERG - La face des eaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: