AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Ven 9 Jan - 16:12

La purge reviendra le 1 juillet 2016, prions pour une préquelle.


Dernière édition par juge-rico le Mer 10 Fév - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mark Allan Poe
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Ven 9 Jan - 16:49

À ce que j'ai compris, ce sera une préquelle.

Après, les informations sont assez minimes pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
mad mike
Repose en paix


Nombre de messages : 989
Age : 33
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Dim 11 Jan - 18:17

Je pourrais facilement m'en passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrien666
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 810
Age : 36
Localisation : Dans une grotte
Date d'inscription : 14/10/2014

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Lun 12 Jan - 4:52

J'ai pas plus accroché que ça sur le 1, donc ça ne m'a pas motivé à voir le 2. par contre la si c'est une préquelle, qui explique le comment ils en sont arrivé la, ça peut susciter chez moi une sorte d’intérêt pour que j'aille envie de voir le film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Ven 16 Jan - 18:52

D'après les bruits de couloir the purge 3 ne sera pas une préquelle mais une suite...Mais bon le concept est tellement simple et efficace, que la préquelle débarquera surement en 2020 avec l'épisode 8...
Revenir en haut Aller en bas
freddyforever
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 6741
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Ven 16 Jan - 21:56

juge-rico a écrit:
D'après les bruits de couloir the purge 3 ne sera pas une préquelle mais une suite...Mais bon le concept est tellement simple et efficace, que la préquelle débarquera surement en 2020 avec l'épisode 8...

Juste après l'épisode 7: The Purge in space

(dsl, j'ai pas pu résister) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Mer 10 Fév - 12:35

Revenir en haut Aller en bas
boobzilla
Phase terminale


Féminin Nombre de messages : 58
Age : 31
Localisation : Allauch, France
Date d'inscription : 05/04/2015

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Jeu 18 Fév - 9:02

Je l'attends impatiemment celui-là, en espérant qu'ils aillent encore plus loin dans ce concept fou de la purge. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas_117
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 21
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Jeu 18 Fév - 9:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crazy babysitter
Repose en paix


Féminin Nombre de messages : 865
Age : 35
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Jeu 19 Mai - 12:59

Bonsoir.
Une nouvelle bande-annonce pour "The purge : election year" connu en France sous le titre de "American nightmare 3 : Élections". Personnellement, je persiste à penser que l'idée même de ces films est complètement stupide mais le second volet se laissait distraitement regarder, surtout grâce à Frank Grillo qui reprend ici du service. Pour les amateurs...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crazy babysitter
Repose en paix


Féminin Nombre de messages : 865
Age : 35
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Mer 20 Juil - 5:13

Pouvait-on faire pire que le léthargique "The purge" et le regardable mais bas de plafond "The purge : anarchy" ? Oui, James De Monaco y est parvenu sans trop de difficulté. "The purge : election year" est le pire épisode des trois films. Et pourtant, l'idée de base était plutôt intéressante : une politicienne autrefois victime de la purge a décidé de briguer la présidence des États-Unis afin d'éradiquer cette nuit de l'éradication qui profitent surtout à ses fondateurs plus qu'au peuple américain lui-même. Mais les méchants dirigeants décident de profiter de la purge pour l'éliminer. Une longue et cauchemardesque nuit commence.

Cauchemardesque ? Pas tant que ça car tout au long de ses presque deux heures, "Election year" s'avère filmé très mollement et raconte son script d'une façon tout aussi passive. Si le second épisode se permettait un peu de nervosité, ce nouveau volet s'étire inutilement en longueur. Les ennuis continuent à cause de dialogues tout simplement ineptes déclamés par des acteurs qui n'y croient pas. De plus, la répétition est de mise et les personnages sortent souvent la même chose du genre "Oh my god it's awful !" ou "Thanks again for saving my life !" blablablabla...

Visuellement, c'est assez hideux. Le rendu numérique n'est pas exceptionnel malgré une gestion correcte de la lumière par moments. Le monteur ne sait pas mettre en image une séquence d'action et ces scènes sont taillées à la hache avec des zooms, des gros plans qui ne mettent pas en valeur la potentielle chorégraphie des combats. Mais le pire, ce sont les ralentis "clippesques" dés qu'arrivent les méchants. Un groupe de jeunes filles psychopathes débarque ainsi dans une rue à quinze minutes d'intervalle environ avec le même effet de style : sortie d'un véhicule au ralenti, expressions et pauses grotesques tout droit issues d'un clip de rap au ralenti sur fond de musique lourdingue pour plaire aux jeunes pas vraiment mélomanes. Et on nous fait donc le coup deux fois !

Le final arrive donc sans aucune espèce d’intérêt et sombre dans le ridicule le plus total en dépit d'une volonté de James De Monaco de pointer du doigt certaines réelles dérives de son pays. Mais c'est emballé sous un couvert de série B qui surexploite la violence "pour mieux la dénoncer". Un discours qui pouvait faire illusion il y a trente ans mais qui ne fonctionne plus de nos jours.
Mais si "The purge : election year" s'était contenté d'être une série B bête mais bien fichue et nerveuse flirtant avec un pur et honnête cinéma d'exploitation, on aurait pu passer les thèmes et thèses vaguement ambiguës. Mais le film est très mauvais et une fois encore, longuet et mou, si mou. Et les acteurs n'y croient pas. Elizabeth Mitchell, Frank Grillo et Mikelti Williamson sont de bons comédiens, d'habitude. Ici, ils semblent se contenter de toucher leur chèque et assurent donc le strict minimum syndical que leur métier leur impose.

La série des "American nightmare" n'est pas bonne. Il y a pire, comme on dit, mais déjà le concept en lui-même est particulièrement crétin même dans le cadre d'une œuvre d'anticipation fictive. Le succès de ces films demeure étonnant et sujet à questionnement : s'agit-il pour les spectateurs se ruant en masse devant ce genre de spectacle d'assouvir une volonté cathartique ? N'y a t-il tellement rien d'autre en guise de films "violents" de nos jours au cinéma, volontairement aseptisé depuis plusieurs années maintenant, que les amateurs de séquences sanguinolentes n'ont pas d'autre choix que d'aller voir ces "Purges" à défaut d'autres chose ? La question est posée. Mais dans l'état, ce troisième épisode ferait mieux d'être le dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 12009
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Mer 20 Juil - 21:44

crazy babysitter a écrit:
"The purge : election year" est le pire épisode des trois films.

Je plussoie!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Hans-Landa
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1377
Age : 29
Localisation : St-Foy/Québec
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Lun 1 Aoû - 13:03

Le concept de base, un peu Carpenter-esque, était prometteur mais chaque film de la série n'a pas tenu parole, même pour ceux qui avait l'espoir potentiel de trouver une critique acerbe du plus gros pays de débiles au monde, elle n'a pas joint non plus les amateurs de série B et Z par son manque de folie et de scènes d'action ratées, pas trop gores pour le confort des salles de cinéma. La simplicité scénaristique aussi est navrante, alors qu'on aurait plutôt tendance à croire que l'invraisemblance de l'histoire pourrait ouvrir la porte à des terrains créatifs plus fertiles, il n'en a été rien, on suit la formule des héros qui s'en sortent toujours malgré tout sans grand rebondissement ni détournement. « La Purge » aurais pu être écrite par un adolescent de 15 ans qui aurais préféré écrire un film pseudo-défouloir gentil après avoir regardé à la télé le reportage sur la fusillade du jour, le nouveau noir abattu par la police blanche du jour, le discours de Trump du jour, l'acte terroriste dans le monde revendiqué par l'E.I. du jour, etc. Le tout reste politiquement correct, convenu, malgré les beaux déguisements des méchants purgeurs, seule petite pointe d'audace de ce troisième mauvais volume.
2/5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HorrorZone
Mort Vivant!!!


Nombre de messages : 1343
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Lun 15 Aoû - 6:30


American nightmare 3 : élections (The purge 3 : election year)
France : int -12 ans avec avertissements

Le premier "The purge" ("American nightmare" en France), film d'anticipation horrifique doublé d'une critique sociétale américaine, choisissais le home invasion et le huis clos pour illustrer les dérives d'un système totalitaire décadent, et c'est précisément -et paradoxalement- cette approche "intimiste" qui renforçait son propos.
American Nightmare 3 en prend le contrepied total et se lâche en nous montrant, cette fois-ci, non pas l'envers du décor, mais plutôt le "vrai décor", à savoir ce qu'il se passe réellement dans les recoins de la ville et les Etats-Unis pendant ces 12 heures de crime autorisé.
La 1ère heure du film, qui convoque ainsi l'univers gothique et l'imagerie horrifique propre aux films de genre, va assez loin dans la démesure : dés l'apparition de la scène de la guillotine (excellente mise en bouche qui donne le ton), on sent bien que l'on se trouve en présence d'un univers bariolé où il n'y a plus aucune limite, qui se veut totalement déviant, et faisant intentionnellement fi de tout réalisme.
Les personnages centraux sont certes fades et stéréotypés mais tout le petit monde délirant qui gravite autour fait froid dans le dos (les personnages sont plus excentriques les uns que les autres, à l'image de cette nénette qui veut absolument sa barre de Snickers ^^) ; l'ambiance nocturne à la Carpenter, l'humour noir assez bien disséminé, l'imagerie iconique et la gestion du suspense font souvent mouche et donne un cachet "cauchemar éveillé" et surréaliste tout particulier au film qui ne se dément (presque) jamais pendant les 45 premières minutes,.
L'ensemble est par ailleurs rehaussé par un pitch à teneur politique assez malin et très subversif, et dans lequel les dirigeants (et d'ailleurs toutes les institutions -Eglise, compagnies d'assurances etc...) en prennent pour leur grade.
Hélas, à la moitié du film (c'est à dire dés l'arrivée au "Refuge", voire un peu avant) le soufflet redescend, la violence s'attenue jusqu'à ne plus être traitée qu'hors-champ, le sujet principal s'évapore au détriment de considérations plus personnelles et de moindre intérêt, la mise en scène devient bordélique voire carrément inexistante (scènes d'action parkinsoniennes illisibles, chorégraphies incompréhensibles, éclairages foireux, faux-raccords et ellipses à gogo), l'ensemble fait du surplace...avant de s'engouffrer dans un dernier tiers pompier à grand renfort de fanatisme religieux de bas étage -et semblant sorti d'un autre film- où aucun cliché ne nous est épargné (l'acteur qui joue le prêtre en totale roue libre...).
Ajoutons à cela un final "politiquement correct" en totale contradiction avec le spectacle régressif que semblait nous promettre le 1er acte, et nous aurons une idée du pétard mouillé que représente cette 3ème Purge.
2/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregg
Artiste de la médiation


Masculin Nombre de messages : 4235
Age : 37
Localisation : Atro City (312 Lusman Arms)
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016, James DeMonaco)   Lun 10 Oct - 18:42

I want to purge! violent7


Après un pauvre home invasion en guise de premier volet et une suite exploitant aussi timidement que maladroitement le concept de la purge, Election Year, le troisième film de la saga initiée par James DeMonaco, représente enfin ce que l'on était en droit d'attendre d'un métrage développant une telle idée de départ.

En premier lieu, le scénario est beaucoup plus travaillé, DeMonaco insistant bien plus qu'auparavant sur l'aspect politique de la chose comme un clin d'oeil avec les élections présidentielles américaines à venir, même si le cliché de l'opposition entre les gentils démocrates et les méchants républicains est aussi suranné que ridicule!

Toutefois, si l'auteur semble avoir des intentions claires, et aussi louable puisse être son message en "surexploitant la violence afin de mieux la dénoncer" son propos se perd rapidement en cours de route, The Purge: Election Year étant un vrai film d'horreur festif plutôt qu'une oeuvre engagée!

Au placard le danger induit par la vente libre des armes, le racisme entre les communautés, les différences entre les classes sociales, la montée de la violence bien prégnante ou, plus globalement, les dérives d'un système qui montre toutes ses limites, James DeMonaco se tire une balle dans le pied au lieu d'atteindre la cible!

En effet, jamais les sujets que le cinéaste souhaite exploiter n'auront un quelconque impact et amèneront une véritable réflexion chez le spectateur. Cela, pourtant, ne veut absolument pas dire que ce troisième volet de The Purge est un mauvais film. Ce serait même le contraire, un vrai défouloir haut en couleur ou plutôt, comme le déclame un personnage, "une représentation de l'halloween pour les adultes"! Ainsi, DeMonaco réussit à égayer son concept de la purge, et le rendu du film, puisque très beau visuellement, n'est pas étranger au fait. Et tout comme les touristes venus aux Etats-Unis pour "purger" (idée très intéressante, mais hélas pas exploitée) le cinéaste convaincrait même son auditoire à s'aventurer dans les rues tant ce qui s'y passe, ce carnaval de l'horreur, serait un spectacle à vivre de l'intérieur.

Une parade grand guignol faite de superbes déguisements, de meurtres stylisés, de nombreuses surprises et autant de rebondissements, la purge selon James DeMonace ne donne en rien à réfléchir, c'est une grande fête!!! wak55

3,25/5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bad Taste
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 551
Age : 38
Localisation : France (38)
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Mar 11 Oct - 13:22

Au final cette trilogie est plus que moyenne, je me suis même endormi avant la fin 3/10 et 4/10 pour la trilogie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9651
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   Dim 30 Oct - 8:40

The Purge: Election Year de James DeMonaco - 4,75/5

The Purge: Election Year se veut le même genre de film que le second opus. On y suit donc différents tueurs et des personnes tentant de survivre. Mais, cette fois-ci, la politique est encore plus de la partie. La Purge est remise en question. Une Sénatrice espère remporter les élections, pour ainsi mettre fin au carnage annuel. Évidemment, cette dernière se retrouve pourchasser par un groupe de mercenaires engagés par les Pères Fondateurs. Le personnage de Leo Barnes, toujours interprété par Frank Grillo, est de retour. Il est désormais garde du corps pour la Sénatrice. À ses côtés, on retrouve entre autre Elizabeth Mitchell, en Sénatrice Charlie Roan. Il y a aussi plusieurs autres personnages assez attachants, tel Joe, Marcos et Laney. Sinon, le film se veut aussi violent que le précédent. Il y a des scènes vraiment extra, dont certaines trop rapidement vues. Bref, ça ne manque pas d’action. Il y a aussi une très bonne ambiance et un bon suspense. Les divers costumes et masques sont vraiment nice. Perso, j’ai adoré les deux petites connasses noires. En plus d’être sexys, elles sont sacrément cinglées. J’ai lu, que ce troisième film en avait déçu plusieurs. Mais, pour moi, il est définitivement le meilleur opus de la saga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Purge: Election Year (2016,James DeMonaco)
» The Purge: Anarchy (2014, James DeMonaco)
» Alice in Wonderland 2: Through the Looking Glass (2016,James Bobin)
» The Purge de James DeMonaco avec Ethan Hawke
» The Conjuring 2 (2016,James Wan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: