AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When Marnie was There (Hiromasa Yonebayashi, 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthas_117
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 21
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: When Marnie was There (Hiromasa Yonebayashi, 2015)   Ven 26 Juin - 17:14


Vous savez, lorsque j’ai été au cinéma voir seul dans la salle Marnie était Là. Je pensais à toutes les fois que j’eu été dans des salles bondés de gens qui virent des films d’animations plutôt moyens. Comme la suite au petit chaperon rouge en 3D (un film qui à mon expérience, avait autant de monde que la première de Fast and Furious 6 !!!). Je pense encore au fait que j’ai eu le droit à une projection « privé » et au fait que finalement. Studio Ghibli est vraiment et injustement méconnu du grand public. Une nouvelle preuve vient d’apparaitre et elle s’appelle Marnie était Là.

Anna, une jeune gamine de 12 ans, avec un sérieux problème d’introvertie. Se prend une attaque d’asthme à l’école. À cela, ses parents adoptifs l’envoient prendre son été chez des relatifs de la famille qui vivent à la campagne, là où l’air y est pur.
L’enfant voit alors lors de son voyage au loin, parmi les marais un vieux manoir abandonné depuis longtemps. Elle questionne les habitants sur cette mystérieuse demeure et une nuit, alors qu’elle fuie les autres gens. Elle voit une fille de son âge de l’autre côté des marais. À l’aide d’une barque, Anna va la rejoindre et découvre ainsi l’existence de Marnie. Depuis là, je vis naitre l’une des meilleures relations entres personnages que j’ai vu de tout la fiction.

Manie était Là est un film d’animation réalisé par Hiromasa Yonebayashi. Le même réalisateur que l’excellent Arietty et le Monde des Charpardeurs. Il a contribué au travail de nombreux œuvres de Miyazaki en personne et son talent se prouve une fois de plus avec ce film-ci. Marnie était Là est l’un des meilleurs films d’animations japonais en terme de visuel. L’aspect mignon et signature des choses est ce que fait le monde du film d’Arietty. Dans Marnie était Là, c’est le village et surtout, la relation entre Marnie et Anna.
L’une est une vraie introvertie alors que s’en est le contraire pour l’autre. La jolie blonde est coupé du reste du monde contre sa volonté alors que son amie elle, se déteste de ne pas être capable de se socialiser. Honnêtement, la dualité entre l’introvertie et l’extrovertie n’a jamais été mieux montré depuis que j’ai vu ce film. Mais la relation entre ses deux filles ne s’arrête pas là non non! On sent qu’il y a un quelque chose de louche chez Marnie mais on ne sait pas quoi.


Au fil du visionnement on déduit sans être sûr, comme un peu tous les gars le font après avoir vu Virgins Sucide. Si ça aurait continué comme ça, le film nous aurait hanté l’esprit pour longtemps et ainsi. Son visionnement se serait fait d’une manière caché dans notre esprit bien après l’avoir vu. C’est à ça que je voyais le potentiel d’un des meilleurs films de Ghibli.

Puis la révélation finale vient tout basculer cette essence qu’on ressentait. Puisque toute question qu’on se posait, tout cet aura de mystère que le film et Marnie dégageaient n’existèrent plus. On a le droit a des réponses pour chaque trou question. Imaginez un peu si à la fin de Le Chevalier Noir de Christopher Nolan, on aurait le droit à un montage avec une narration sur la vie complète du Joker. Ça briserait TOUT du film et c’est ça qui arrive avec Marnie était Là. Je ne dirais pas que c’est un mauvais film loin de là. C’est personnellement l’un des meilleurs de Ghibli. Mais je dis que ça aurait gardé cette essence et laissé au spectateur cette présence dans leurs esprits. On aurait là un film qui rivaliserait facile avec la complexité de La Reine des Neiges.

Mais au final, Marnie était Là reste un excellent film. Ça prouve que malgré un défaut principal qui vient gâcher à la fin, ça peut toujours se tenir par lui-même. C’est dommage parce qu’après la diffusion, je ressentais un vide envers ce film contrairement à toute la vie que je vivais durant le visionnement…meh.
4/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
When Marnie was There (Hiromasa Yonebayashi, 2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenirs de Marnie - Studio GHIBLI - 14/01/2015
» [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015)
» [ROM][WWE] G10's Evo v5.40 [WM_ 23569_HTC Sense 2015][22.06.10]
» DAB : Transition vers le DAB+ d'ici 2015
» LA ROYAL NAVY EN 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: AUTRES :: Cinéma en général-
Sauter vers: