AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kirk Cameron Saving Chrismas (Darren Jones,2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthas_117
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2521
Age : 21
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Kirk Cameron Saving Chrismas (Darren Jones,2014)   Sam 12 Déc - 10:59


Une croix chrétienne, un pied qui est proche de ta face pour te piétiner par un homme "armé" d'une calisse de grosse canne à sucre, avec un sourire genre Joker fait photophop, PLEINS d'argent et Pleins de cadeaux. Voilà comment on fait une affiche d'un film de Noël.



I think that it’s unnatural, I think it’s detreminal and ultimatly destructive to so many of the foundations of civilisations.
Kirk Cameron sur l’homosexualité

En plein milieu de novembre 2013, Christian Cinema Productions sorti un film de Noël au titre de « Saving Chrismas ». Un long-métrage qui dure exactement 80 minutes, le temps minimum pour qu’une œuvre cinématographique soit considéré comme étant un long métrage. Sa brève existence dans les cinémas lui donna quand même une forte célébrité. Pas en raison de la piètre qualité qu’est fait Saving Chrismas. Mais en raison à ce que dans ce film, c’est tellement bizarre et dérangeant. Hé, vous avez déjà vu un film de Noël dont l’action se passe à 45% dans une longue conversation en plein intérieur d’une voiture entre deux hommes dans la quarantaine? Avec un Saint-Nicolas qui tabasse à mort sur une colline ceux qui ne croient pas assez au Christ. Des bébés qui se font massacrer dans l’arrière-plan à l’épée par des hérétiques dont le fond vert derrière manque de faire l’illusion d’un mur infernal. Une danse hip-hop de huit minutes suivit d’un souper ultra gastronomique et matérialiste (le péché de la luxure et de la gourmandise). La Zone 51 ET la zone 52 dans une conversation à propos d’une conspiration que Noël va être conquérir par « Crazy Shirt Day ». Oh! Et aie-je besoin de mentionner que ce film de NOËL est le film le plus pro-capitaliste que je n’ai jamais vu de ma vie? Non! Ok alors on y va :
Le film commence par une introduction conté par Kirk Cameron lui-même. Confirmant qu’il joue son propre rôle dans ce film. Il est dans le salon, avec sa tasse de chocolat chaud et raconte qu’il ADORE Noël, avec toute la joie, la compassion, les cadeaux, ect. On regarde cela et on se demande comment il peut faire pour avoir une telle opinion sur les homosexuels et plus loin dans le film. On comprendra qu’il ne se fait que se contredire sur toute la ligne.

Le film : Lors du 24 décembre, chez la famille des Cameron, tout le monde célèbre la joie du temps des fêtes. Tout le monde, excepté Christian White, le beau-frère de Kirk qui lui, est ennuyé, grincheux et ne comprends plus le temps des fêtes. Il voit tout le monde avec la même vision des choses que Billy dans Silent Night Deadly Night. Les enfants au ralenti avec des rires ténébreux et ainsi que des gros plans sur les visages des soldats casse-noisettes avec leurs grandes gueules.
Ce « Scrooge » va alors à sa voiture et est rejoint par Kirk. Ce dernier lui demande ce qu’il ne va pas et Christian lui réponds alors;
-Combien de familles ans nourriture on aurait pu nourrir…Combien de gens on aurait pu aider…? Ouais…C’est ça Noël.
Kirk lui réponds alors qu’il a tout faux et commence alors SA réforme de Noël avec trois segments dont je vais tout de suite vous expliquer le contenu.
Le premier est la doudou du p’tit Jésus, au début, il n’y avait pas de parents, pas de Jésus, juste la couverture. Puisqu’elle est restée là dans sa caverne bien à l’abri. Puisque que le Christ était en fuite dans les bras de ses parents. Tandis que les armées de chevaliers massacraient tout bébé étant né en même temps que leur cible déjà parti au loin. Donc, selon cette histoire, il n’y avait eu juste que la doudou alors que partout, des bébés se faisaient massacrer à la pointe de l’épée.

La deuxième est à propos du sapin de Noël, je ne sais comment Kirk à fait, mais ça aurait rapport avec le jardin d’Éden et Adam et Ève, Aussi, avec toute l’absurdité qu’il dit, ça se conclu avec le fait que lorsqu’on regarde a un sapin. On y voit indirectement pleines de croix…

La troisième et la meilleure : Le père Noël. Selon Cameron, le père Noël viendrait d’une histoire à la Seigneur des Anneaux et puni ceux qui ne croient pas assez envers l’ensemble du Christianisme. Des hérétiques à la taverne du coin lors du moyen âge parlent et il vient à coté de leur chef. Il le prend par la tête, le frappe le visage en plein sur la table, le traine jusqu’à la colline et le massacre avec sa canne à marcher. Après il va porter des cadeaux avec une gueule qui possède la même présence à l’écran qu’Hannibal Lecter.


Finalement, Christian se rend compte à quel point Saint-Nicolas est « l’homme » et que sa compréhension de Noël était fausse. Il rentre dans la maison, se plonge vers le plancher et glisse vers les cadeaux. Regardant toutes ses boites depuis le dessous des choses, on y voit depuis ses yeux le Nouveau Jésusalem dans la forme des présents. Puis, tous vont manger le plus de nourriture, de galons de vins et de jambons. Tout cela avec les plus beaux et dispendieux ustensiles qu’on puisse trouver. Avec sa réhab religieuse, j’espère franchement que Christian ne pense plus à ses familles qui crèvent toujours de faim. Puis, l’image fond en noir sur Kirk Cameron qui nous fait un clin d’œil, coupe de vin à la main. Nous voilà changés à jamais !!!

Tout ce qui fait de Saving Chrismas le The Room du temps des fêtes. C’est dans ce que je viens de vous expliquer et encore, ce n’est que la pointe de l’iceberg. Ce long métrage de 80 minutes est comme le vieux fou clochard qui chante faux en jouant avec son banjo fait à partir de déchets. C’est mauvais et encore plus sur le plan technique, mais avec toute la folie qu’est rempli l’œuvre vous restez tellement que le spectacle est MALADE à voir.

Le film a eu un succès commercial en raison de sa forte popularité de cinéma religieux/propagande/trash. Mais les critiques ont justes démolis l’œuvre de Cameron. Pour un certain temps, le film était #1 sur la liste des 100 pires films sur IMDB et ça reste toujours au niveau de 0% sur Rotten Tomatoes. Kirk fut le seul sur terre à avoir été surpris de la faillite artistique de son film. « Humble » de lui-même, il a dit sur son compte Facebook;
NOUS décidons quels films nos familles veulent voir […] Merci de votre aide et de votre support pour remettre la joie du Christ dans les traditions de Noël.



Pfffffffffffff, peut-être que c’est à cause de ça qu’il s’est fait bannir de Facebook. Aussi, ça n’a pas a empêché son film d’être le lauréat du pire film de l’année par les Razzies Awards.

Pour conclure la boucle, je dirais que Saving Chrismas est un film de Noël aussi fidèle à sa religion que si quelqu’un arriverait avec une histoire à propos d’une adolescente angélique caucasienne-asiatique aux cheveux blondes qui se révèle a non seulement être Dieu. Mais aussi une lesbienne de 14 milliards d’années et qui commande une armée de ses petites sœurs qui ne sont en fait que des hybrides cheerleaders-xénomorphes sur le plan des caractéristiques.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kirk Cameron Saving Chrismas (Darren Jones,2014)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noah de Darren Aronofsky (2014)
» Noé (Darren Aronofsky) - 2014
» Réhabilitation d'Indiana Jones™ et le Temple du Péril (du 7 janvier au 28 mai 2014)
» Le Proscrit de Sadie Jones
» HELEN FIELDING : Bridget Jones...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: AUTRES :: Cinéma en général-
Sauter vers: