AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oscars 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bob Boyle
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 11969
Age : 24
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mar 1 Mar - 14:13

juge-rico a écrit:
Brooklyn sort la semaine prochaine en France, mais ca sent le film de bobo a 10 kilomètres Laughing  

C'est assez incroyable qu'un film aussi mauvais ait fait partie de la course... Quoique l'an dernier on avait bien Imitation Game et American Sniper! Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mar 1 Mar - 14:36

L'enflure Laughing
American Sniper c'est juste La passion du christ 2!
Revenir en haut Aller en bas
Bob Boyle
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 11969
Age : 24
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mar 1 Mar - 14:48

juge-rico a écrit:
L'enflure Laughing
American Sniper c'est juste La passion du christ 2!

Très exactement... Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
crazy babysitter
Repose en paix


Féminin Nombre de messages : 834
Age : 35
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mar 1 Mar - 18:16

Bonsoir.
Pour ma part j'ai adoré "Brooklyn", drame poignant sur le déracinement à la mise en scène sobre et à l'interprétation inspirée de l'exceptionnelle Saoirse Ronan, actrice absolument formidable dans tout ce qu'elle tourne (les non-moins formidables "The lovely bones" et "Byzantium", notamment). Le scénario signé Nick Hornby est subtile et nuancé, la mise en scène somptueuse (magnifique travail d'Yves Bélanger à la photographie) et le film, sans être un monument de rythme, est prenant et même intense. Une grande réussite qui mérite au moins ses nominations et qui révèle au monde Saoirse Ronan. Après, ce n'est pas un long-métrage d'action bourré d'explosions et de héros qui marchent au ralenti au milieu des balles, ça c'est certain, mais un film "bobo" tel qu'on pourrait l'entendre, absolument pas.

"Spotlight" c'est par contre très générique. Jamais mauvais, relativement intéressant, bien joué (même si Ruffalo en fait parfois un peu trop à mon gout) et qui en plus se permet l'immense Stanley Tucci dans son casting. Mais c'est bien lisse, sans réelles prise de risques. Un "spectacle" PG13 qui s'attaque à des prêtres catholiques (un juste combat par rapport aux actes impardonnables qu'ils ont commis) mais qui ne va finalement "pas bien loin", qui veut être vu par le plus grand nombre et qui ne s'impose donc à aucun moment en pamphlet anticlérical afin de ne pas froisser les bons américains certes choqués par ces viols mais qui néanmoins continueront à aller à l'église le dimanche.
J'avais précédemment comparé le film à un téléfilm HBO mais je me dis que ce même téléfilm HBO aurait probablement été moins mollasson, plus teigneux et radical dans son approche. "Spotlight" est une œuvre salutaire car elle décrit des événements qui se doivent d'être connus mais le film de McCarthy suit sa petite trajectoire tranquillement sans bouleverser l'ordre des choses, sans réellement démonter le labeur journalistique ni même vraiment dépeindre le rapport de l'homme à son travail. Du cinéma d'investigation "petits bras" qui sera, j'en suis sure, oublié dans quelques années (comme "Collision", "Le discours d'un roi" ou même "Twelve years a slave"). Mais bon c'est un "film à message", comme on dit et ça flatte toujours l'égo de récompenser le fond plutôt que la forme. We're living the years of the politically correct. Un Oscar du meilleur film qui, vous l'aurez compris, n'a pas mon agrément (mais la pire escroquerie cette année reste la récompense attribué au meilleur documentaire. Parce que "Amy", franchement...).

Sinon, "Le pont des espions" est un chef-d’œuvre mais c'est normal, c'est un film de Steven Spielberg, l'homme qui ne signe que des chefs-d’œuvre. Mais je peux en dire autant de George Miller donc "Mad Max fury road" est lui aussi un pièce-maitresse de cinéma.
"Seul sur Mars" c'est très très bien mais de là à le nommer dans la catégorie des meilleurs films, dubitative je suis.
"The big short : le casse du siècle" est très bien écrit (contente pour Adam McKay qui m'est en plus éminemment sympathique) mais trop hermétique si l'on ne s'intéresse pas un minimum au langage et rouages de la finance en plus de surfer un peu trop sur l'approche cinématographique de certains films de Martin Scorsese et Paul Thomas Anderson, devenant saoulant et redondant au bout d'une grosse quarantaine de minutes. Mais ça reste un film salutaire, c'est clair.
"The revenant", j'ai déjà dit ce que j'en pensais. Pour revenir très rapidement dessus, cela m'ennuie d'avoir à reprocher à un réalisateur de très bien faire son travail de metteur en scène et surtout de montreur d'images mais il m'apparait évident qu'Alejandro Inarritu joue la carte de l’esbroufe visuelle auto-satisfaite sans avoir grand chose à raconter.
Enfin, "Room" est un électrochoc absolument tétanisant. Une œuvre d'atmosphère, un film d'acteurs et de dialogues plutôt minimaliste dans sa construction mais en parfaite mesure de vous broyer l'âme pour la reconstruire plus forte. Une mise au défi émotionnelle dont la dureté et la pertinence n'ont d'égale que l'efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 11969
Age : 24
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mar 1 Mar - 19:32

Bonjour,

Le portrait que trace Brooklyn du processus d'immigration est assez fleur bleue et certains ont dénoncé des inconsistences au niveau de la représentation historique.

Ensuite, je trouve plutôt paresseux d'employer un triangle amoureux pour symboliser les attachements multiples d'une femme envers sa terre d'accueil et sa mère patrie... Disons qu'un film comme Dheepan me semble un portrait beaucoup plus beau et puissant du déracinement.

Saoirse Ronan n'a à mon sens rien à se reprocher, c'est une actrice que j'apprécie et je suis certain que le futur lui réserve de grandes choses, mais ici son réalisateur l'a un peu laissée tomber.




À rico, pour me faire pardonner ma blague d'il y a 2 ans:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mer 2 Mar - 4:59

Crazy Babysitter a écrit:
Après, ce n'est pas un long-métrage d'action bourré d'explosions et de héros qui marchent au ralenti au milieu des balles, ça c'est certain, mais un film "bobo" tel qu'on pourrait l'entendre, absolument pas.

Phrase qui me reste en travers de la gorge, ou plutôt j'ai senti mon écharpe palestinienne se nouer autour de mon cou. Donc un film de "bobo" est obligatoirement un film de dialogue soporifique? Je pourrais te faire une liste de 50 films Français sortie entre 1970 et 1990, ou il y a plus d'action que dans un film de Michael Bay. Toutes les productions polar/bobo de l'est parisien ou tous les méchants arabes était joué par des acteurs juifs, et que tous les policier Français ripoux était interprété par des acteurs portugais ou italiens, fondé sur une histoire rocambolesque de l'après 68...

Je n'ai pas vu Brooklyn et je ne le regarderais pas avant sa diffusion sur canal + dans une petite année. Mais d'après ma simple recherche de vérité absolue que j'ai faite sur les sites Français de critique amateur, ils s'accordent a dire que c'est clairement un film de bobo. Maintenant ce n'est pas une insulte envers l'œuvre, vu que dans plus d'une vingtaines de critique The Immigrant est clairement comparé a Brooklyn. Et le fameux The Immigrant drame a bobo par excellence je l'ai noté 4,7/5 sur le forum il y a deux ans.

Bob Boyle a écrit:


À rico, pour me faire pardonner ma blague d'il y a 2 ans:


Excellent Laughing



Revenir en haut Aller en bas
crazy babysitter
Repose en paix


Féminin Nombre de messages : 834
Age : 35
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mer 2 Mar - 6:35

Ben si un film qui n'apparait pas "décomplexé", "généreux", "rythmé" et "accessible" est un film bobo, alors oui peut-être que "Brooklyn" en est un. Ça reste cependant une fresque à hauteur de femme qui peut s'avérer visible par tous. Et les "bobos" comme je l'entend n'iront pas se précipiter pour ce film-là, je pense. Mais bon franchement c'était juste histoire de revenir sur l'emploi subjectif du terme en lui-même, on ne va pas disserter là-dessus des siècles, si ?
Sans rancune et bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mer 2 Mar - 11:11

Ta réponse était extrêmement sèche et elle ma brisé le cœur... Je suis donc parti déambuler dans Paris... Je suis allé m'acheté quelques comics en Vo tout fraichement débarquer des USA...
D'un seul coup je tombe nez a nez avec les deux derniers comics de The Walking Dead et la j'ai éclaté en sanglot... Me remémorant nos longue discutions sur ta série fétiche, cette série que tu idolâtre tant Laughing
Quelques instant plus tard je décide d'allez boire un verre dans un bar de bobo parisien histoire de me punir, ils sont simple a reconnaître, dans la vitrine et sur le menu il y a toujours écrit "interdit aux chiens et aux républicains" Laughing En noyant mon chagrin dans l'alcool, je me suis mis a penser a mon deuxième amour, mon petit Gregg Laughing

Non sérieusement... Ma repartie n'était pas menaçante ou irrespectueuse, surtout pas envers toi. Mais bon comme tu dis sans rancune! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bob Boyle
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 11969
Age : 24
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mer 2 Mar - 12:01

Je ne sais personnellement pas ce que signifie le terme bobo, mais Brooklyn me semble surtout adhérer au moule de la romance pour jeunes adultes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mer 2 Mar - 13:13

Un bobo a l'époque c'était un Bourgois bohèmes.

Aujourd'hui un bobo c'est une race a part entière. Une personne aisé financièrement qui se prend pour un pauvre ou plutôt pour le peuple. L'intégralité de ses individus sont des pros immigrations, pro pauvre, il te parlent toujours de nobles causes comme le conflit israélo-palestinien, aime énormément les africains et les magrébins mais étonnamment ils ne tolérait jamais d'en avoir comme voisin. Ces individus non clairement pas de face, ils sont pro-banlieusard mais vivent intégralement dans les beaux quartiers, ou dans des résidences privées et bien sur ceux qui vivent en banlieue sont toujours regroupé dans des zones pavillonnaires. Ils idolâtrent Bernard Henri Levy qui représente aujourd'hui le diable sur terre mais surtout le grand François Mitterrand. Mais étonnamment ils ignorent que le Mitterrand en question a été le seul président Français a recevoir la plus grande distinction nazi dans les années 30. Les bobo tu les distingues a leurs vêtements, jamais de marques apparente mais toujours une écharpe sur les épaules, en hiver comme en été. Et bien sur il votent tous a gauche! Des socialistes qui aime aussi beaucoup l'écologie et les sushi shop...

Pour ce qui est du cinéma de bobo, c'est le cinéma intelligent. Au diable les films d'action! Les films de gangsters, d'art martiaux ou encore un fast and furious c'est juste pas possible! Le cinéma de bobo c'est avant tout un cinéma humain, qui parlent des problèmes de société ou simplement un magnifique film de dialogue en gros un divertissement qui leurs permet d'avoir la conscience tranquille. Le cinéma de bobo c'est le cinéma du festival de cannes! Oui celui qui a commencer a la fin des années 90. Totalement humain et profondément sérieux... Bref un bobo sera toujours mieux que le petit gars née en banlieue car c'est dans leur éducation et dans leurs mode de vie. A leurs yeux nous sommes de la merde.
Revenir en haut Aller en bas
Bob Boyle
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 11969
Age : 24
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mer 2 Mar - 13:35

Brooklyn n'est donc pas un film bobo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Gregg
Artiste de la médiation


Masculin Nombre de messages : 4172
Age : 37
Localisation : Atro City (312 Lusman Arms)
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Oscars 2016   Mer 2 Mar - 15:31

Monsieur rico, monsieur Biolay vous salue bien! Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oscars 2016   Jeu 3 Mar - 8:32

Seigneur dieu Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oscars 2016   Aujourd'hui à 19:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Oscars 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les Oscars 2011
» Les Oscars
» Oscars 2011: les résultats
» Oscars 2011 : les prédictions !
» Oscars 2005.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: AUTRES :: Cinéma en général-
Sauter vers: