AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Mer 4 Mai - 14:58

Revenir en haut Aller en bas
Gregg
Artiste de la médiation
avatar

Masculin Nombre de messages : 4393
Age : 38
Localisation : The future perfect land!
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Mer 4 Mai - 17:11

Very Happy

Le meilleur film de requins depuis 1975 et Jaws?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémie
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1573
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Sam 7 Mai - 11:48

Ce moment ou le surfer se fait chopper par le requin... Shocked Je ne m'en remets pas... Vraiment dingue et scotchant. Je sens que ce film va être une véritable bombe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanjean du 7-6
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 759
Age : 38
Localisation : Rouen-France
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Mar 17 Mai - 3:49

J'ai juste trouvé dommage que le trailer soit aussi long... Mais effectivement, je l'attends aussi celui là. J'y trouve un petit côté THE REEF, pas vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregg
Artiste de la médiation
avatar

Masculin Nombre de messages : 4393
Age : 38
Localisation : The future perfect land!
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Mer 18 Mai - 19:05

jeanjean du 7-6 a écrit:
J'y trouve un petit côté THE REEF, pas vous ?


Pour l'héroïne prisonnière sur un rocher? Laughing

Plus sérieusement, on devine en effet un côté réaliste dans The Shallows qu'on retrouvait déjà dans The Reef, mais si ce dernier est un bon film, j'ose croire que le premier nommé sera encore meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanjean du 7-6
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 759
Age : 38
Localisation : Rouen-France
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Jeu 19 Mai - 2:15

A suivre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crazy babysitter
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 910
Age : 36
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Jeu 19 Mai - 12:31

Bonsoir.
N'ayant pas du tout apprécié "The reef" (du cinéma longuet typique de son auteur également à l’œuvre avec les peu passionnants "The jungle" et "Black water"), j'ose espérer que Jaume Collet-Serra saura faire preuve de plus de nervosité et je pense que ce sera le cas. Bon, j'imagine que l'on demeurera dans le cadre du film relativement inoffensif classé "pg-13" dans son pays d'origine mais il n'est pas indispensable, on le sait depuis 1975, de montrer la violence pour intensifier le sentiment de danger.

Ayant aimé le travail de Blake Lively dans le formidable et sous-estimé "Adaline", je ne suis pas contre sa présence à l'écran. Il est dommage pour nous autre français que le film, qui devait sortir pour la fête du cinéma à la fin Juin, soit repoussé à la fin Aout. Tant pis. Par contre, je trouve très franchement que la bande-annonce en montre une fois encore beaucoup trop puisque quasiment tout le film dans l'ordre chronologique y est présenté. Ce n'est pas une nouveauté et ça devient presque systématique avec les trailers hollywoodiens.

Pour terminer, je ne sais pas si nous tenons le meilleur film de requins depuis "Les dents de la mer" dans la mesure où sa suite de 1978 et le "Peur bleue" signé Renny Harlin en 1999 lui tiendront sans doute la dragée haute. Mais j'ai hâte de voir cet "Instinct de survie" (titre français) en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Jeu 9 Juin - 1:30

Revenir en haut Aller en bas
crazy babysitter
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 910
Age : 36
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Dim 3 Juil - 9:06

Just when you thought it would never be safe to go back in the water...things get worse !
En 1975, Steven Spielberg impose le film-matrice en terme d’attaques de requin à l'écran. La réussite est tellement exceptionnelle qu'il semblait désormais impossible de faire mieux. Et c'est toujours le cas : on n'a pas fait mieux depuis "Les dents de la mer". Mais ce n'est pas une raison pour abandonner ni pour essayer de faire les choses bien.

Depuis 1999 et le "Peur bleue" de Renny Harlin, le film de squale tueur est revenu à la mode et une incroyable majorité de séries B ou Z ont débarqué sur les grands et petits écrans. On a mis les poissons carnivores à toutes les sauces. Ils eurent deux têtes, vivaient dans la neige, étaient des fantômes, nageaient dans des lacs et même dans des tornades ! Bref, ce n'était la plupart du temps pas la panacée. Et puis cette année, Jaume Collet-Serra a remis les choses à leur place.

Le cinéaste n'est pas un génie mais il sait manier une caméra et raconter une histoire. Sa filmographie n'est pas extraordinaire mais finalement plutôt solide et sa "Maison de cire" d'il y a déjà dix ans demeure toujours un sacré film d'horreur. Ayant mis en pause sa collaboration avec Liam Neeson, le réalisateur nous propose l'histoire de Nancy, étudiante en médecin qui se ressource après la mort de sa mère. Surfeuse aguerrie, elle se rend sur une place mexicaine à la recherche de sensation et se retrouve traquée par un requin de très belle taille, bien décidé à en faire son repas.

Voilà, le pitch de "The shallows" (ou "Instinct de survie", en France) est basique et classique. Une protagoniste avec un passif, un monstre dévastateur et il n'en faut pas plus pour maintenir un suspense solide et intense sur une durée plutôt courte, ce qui est toujours une bonne chose (c'est subjectif et personnel, mais tous ces films étirés en long, large et travers pour durer deux heures alors qu'ils pourraient raconter leur histoire en nettement moins de temps deviennent pénibles à force...).
L'introduction est rapide mais suffisante pour s'attacher immédiatement à Nancy. On sait que l'on a à faire à une belle âme et l'on a alors envie de la voir s'en sortir une fois que son cauchemar commence. Et quand c'est parti, c'est parti. Collet-Serra l'a prouvé par le passé, il sait tenir les rennes et c'est encore une fois le cas. Même dans ses moments plus calmes, "The shallows" demeure indéniablement marqué par une atmosphère pesante et prenante doublée d'un grande maitrise de la tension. Le film est concis, va toujours droit au but, ne se perd jamais dans d'éventuels flashbacks et n'alourdit pas son propos avec le drame familial récemment vécu par Nancy. On est avec elle sur ce bout de rocher à quelques heures de l'engloutissement par la marée et on ne la lâche plus.

Blake Lively n'avait pour le moment jamais brillé par son talent aux yeux de la critique et d'une partie du public. Comédienne convenable mais ne sortant pas du lot des belles plantes issues de la télévision, elle avait pourtant fait ses preuves avec un rôle secondaire remarquable dans "The town". Depuis, elle se montra excellente dans le non moins réussi "Adaline" (hélas passé inaperçu) et dans le dernier Woody Allen, "Café society". Mais ici, elle donne de sa personne et restera l'élément majeur de la réussite de "The shallows". Toujours crédible, elle n'a pas peur de mettre de côté son angélique visage pour se montrer fatiguée, les traits tirés, sans fards. Elle est de quasiment chaque séquence du film et elle colle à l'écran. Une grande performance.

L'autre grande personnalité à mettre au crédit du long-métrage est évidemment Jaume Collet-Serra. Il maitrise son film de la première à la dernière image. Chaque plan est pensé, millimétré, calculé. Les scènes sont constamment compréhensibles, les passages sous-marin n'ont pas l'air d'avoir été tournés avec une trop grand débauche d'effets visuels, le montage ne se perd jamais, les vues aériennes parfaites...cela fait toujours plaisir de voir une série B (le film n'a couté que seize millions de dollars) avec un tel sujet d'exploitation (le requin tueur très méchant, la blonde héroïne combattante) faire l'effort de ne pas tourner ses thèmes en dérision en faisant n'importe quoi. Collet-Serra fait plus que soigner sa mise en scène, il l'embellit constamment (magnifiques moments nocturnes par ailleurs).

Peut-on alors reprocher des choses à "The shallows" ? Y voir des points noirs ? Très peu à vrai dire. Bon, le rendu numérique de l'animal ne fait peut-être pas toujours totalement illusion mais ce serait peut-être le seul et unique reproche à faire au film. Alors non, ce n'est pas un chef-d’œuvre inoubliable de l'histoire du cinéma mais une œuvre sincère, solide, convaincante, attachante. Il y a même un sympathique trait d'humour concernant une mouette dont je laisse la surprise. Et chose devenue rare dans le cinéma de genre contemporain, le film abat à merveille la carte de l'inquiétude, la vraie, celle qui parfois peut confiner à l'angoisse puis à la peur sans pour autant jamais oublier de divertir. Alors non, "Jaws" n'est pas encore battu (et ne le sera sans doute jamais), mais il trouve là un sérieux concurrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanjean du 7-6
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 759
Age : 38
Localisation : Rouen-France
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Mer 24 Aoû - 7:35

Vu hier soir et franchement agréablement surpris. Le début est un chouille long à s'installer mais après 20 minutes +/-, on se retrouve au coeur de l'action pendant près d'1h avec les attaques répétées du grand blanc.

Alors oui, c'est pas aussi réaliste qu'un THE REEF ou qu'un OPEN WATER, oui, le requin est un peu du genre collant et têtu et oui, Blake Liverly est en bikini pendant plus d'1h20 mais on s'en fout, ca se laisse regarder largement et les décors sont magnifique !!

Les attaques sont relativement brutales et rapides sans non plus arriver dans des trucs inimaginable.

Bref, un bon moment avec ce film !!

4/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Jeu 15 Sep - 12:36

The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)

Il aura fallu attendre 17 ans, Blake Lively et une putain de mouette pour m'émerveiller a nouveau devant un film de requin. Depuis Jaws et Deep Blue Sea, j'ai fui le genre comme la peste, a chaque fois c'était désillusion sur désillusion, un enchainement de navet The Reef, Open Water, Shark Attack...
The Shallows prend le risque de faire tourner l'histoire autour d'un seul protagoniste, et cela fonctionne. On a même évité de justesse le film de survie qui part en mode bricolage abusif et peu probable, oui l'histoire est crédible mais jamais casse gueule et surtout jamais chiante! Le rythme est très bon, il n'y a pas de longueur inutile, même l'ouverture avec les fenêtres téléphoniques passe bien. Les scènes avec le requin sont bien foutues de loin comme de près, et de toute façon en tant que fan de Deep Blue Sea je serais vraiment ridicule en cherchant la petite bête. Bref tout cela pour dire que le film reste captivant du début a la fin et les 10 dernières minutes sont vraiment puissante.

Je suis persuadé d'une chose, The Shallows repose uniquement sur les épaules de l'actrice Blake Lively, elle est tellement naturelle et crédible quelle se fond dans le décor, on aurais mis une potiche du genre Brie Larson, Angelina Jolie ou encore une "chose" comme Megan Fox il n'y aurais plus eu de crédibilité... C'est comme ca que je le ressens et pourtant je ne connais pas du tout Blake Lively, mise a part un rôle de junky dans The Town elle restait pour moi une illustre inconnue.The Shallows devient donc mon troisième films de requin préféré sur un top ridicule a trois places... Jaume Collet Serra a réussi l'impossible dans ce genre qui est "mort-né" avec Jaws... En espérant que je n'attende pas 17 années de plus, pour revoir un bon film de "poisson".
4/5
Revenir en haut Aller en bas
JackieBoy
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9809
Age : 33
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Dim 18 Sep - 22:03

The Shallows de Jaume Collet-Serra - 4/5

Après avoir oeuvré ses sept dernières années dans le thriller d’action, Jaume Collet-Serra revient au style de ses débuts, avec un bon petit thriller horrifique. Un film de requin! L’histoire se résume à une fille, venue faire du surf dans un endroit paradisiaque, se retrouvant à lutter pour sa survie sur un petit rocher, après avoir subie une attaque d’un requin. Blake Lively est excellent dans le rôle de la jeune femme, en plus d’être ultra sexy. Le suspense est plutôt bien entretenue. Les quelques attaques sont sympas. Le rythme est assez soutenue. Par contre, certaines scènes m’ont parus quelques peu ridicule, mais rien pour ne pas me faire apprécier le film. Au final, The Shallows m’a bien plu dans l’ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
mad mike
Repose en paix
avatar

Nombre de messages : 989
Age : 34
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Mar 20 Sep - 8:20

Franchement j'ai bien aimé.
Déjà la durée du film 1 h 30 suffit pour ce genre de "8 clos"
au niveaux des effets speciaux et de l'aspect visuel c'est de haut niveaux rien a dire
l'actrice principale joue a merveille , on ressent pas mal de suspense et de tensions.
Bref pour les critiques sur le requin que j'ai pu lire , certes le requin a Bac +5 mais son papa des dents de la mer n'etait pas en reste non plus.
n'oubliez pas que çà reste de la fiction sans compter les quelques incohérences. je lui donne tout de même un bon 8/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le nemesis 2016
Pas encore mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 4
Age : 55
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   Dim 22 Jan - 8:46

J ai vu le film hier soir à la télé et j'ai littéralement embarqué.
ma note 4/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Shallows (2016, Jaume Collet-Serra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jaume Collet-Serra en lice pour diriger AKIRA
» Orphan (2009, Jaume Collet-Serra)
» Sans Identité (de Jaume Collet-Serra)
» La maison de cire (2005 , Jaume Collet-Serra )
» House Of Wax (Remake) (2005, Jaume Collet-Serra)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: