AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Caillou (Larry Jacobs, 1997-2010)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthas_117
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 22
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Caillou (Larry Jacobs, 1997-2010)   Mer 28 Sep - 23:25


Lorsque j’avais 4-5 ans, je savais que beaucoup de mon âge regardait Caillou.  Alors que moi, je me contentais du style David Lynch que les Teletubbies avaient avec leur visage de bébé dans le Soleil. Je savais par contre que Caillou avait une mauvaise réputation et honnêtement. Je m’en fichais pas mal parce que ça ne m’étais aucunement important. Puis, je vis parmi mes abonnements YouTube une vidéo de Buzzfeed qui avait des mamans qui expliquaient pourquoi elles détestaient autant Caillou.


Après avoir regardé ce que vous venez de voir. Je me mis ainsi à regarder les très courts-métrages des « aventures » du petit homme qu’est Caillou.
Deux jours et trois saisons visionnés plus tard, je n’arrête pas d’avoir cette image en tête ;

Caillou est probablement le pire show télévisé que j’ai vu de ma vie ! Mais bon sang comment on peut faire un personnage aussi détestable sans vouloir le faire. On dirait George R.R Martin qui a l’idée de faire le Roi Joffrey Baratheon à l’âge de trois ans. Dans un environnement urbain et ainsi qu’élevé dans une famille de classe moyenne. Ce que je viens de décrire fait 90% de la série dont je n’ai pas pu continuer en raison de l’endurance mis à sec que j’ai vécu face à ce sale mioche chauve !

Je vais me contenter de voir Caillou comme un ensemble de courts-métrages et non comme un tout artistique. Je sais qu’il y a eu des DVD d’épisodes durant une grosse heure chaque et bien sûr que je ne vais jamais les regarder. Parce que honnêtement, je sais que je passerais un meilleur temps devant l’ensemble des mauvais films d’Adam Sandler que la majorité des Direct-to-DVD de ce « trésor national » canadien. Et en ensemble, voilà ce que j’ai à dire ;

Il y a un épisode ou Caillou décide de se faire des biscuits tout seul. Il va au garde-manger et au lieu de demander à maman ou papa s’il pourrait avoir de l’aide pour faire de délicieux biscuits. Eh bien, il se débrouille tout en étant incompétent et il fout le bordel en faisant TOUT TOMBER ce qu’il y a dans le placard. Il « improvise » et pense faire des biscuits alors qu’il ne fait que des boulettes avec ce qu’il ramasse par terre.
Sa maman arrive et elle est là dans le genre ; Oh bon sang Caillou mais qu’à tu dont fait !! Au lieu de la punir, la naïve fait le ménage alors que son fils l’aide. Y’a pas de punition, pas de leçon appris ici. Juste Caillou qui fout le bordel et qui apprends que si on fait la merde. On attend que quelqu’un vienne nous aider à nettoyer notre propre merde et ainsi, on continue notre journée.

Caillou est un être rebelle sans cause, complètement indiscipliné et aux parents sans sens d’autorité. Si son désir envers quelque chose est « menacé » (dans le genre il veut aller au cirque, il se prépare tout seul et finalement c’est la journée d’après). Il pète les plombs et fait une crise. Pas pour attirer l’attention ou pour exprimer son mécontentement. Il chiale juste parce que IL n’a pas ce qu’il désir. Rendu à l’âge de 16 ans, Caillou est Alan de Return to Sleepaway Camp…Ce qui fait vachement du sens quand je pense à l’année de naissance des deux personnages.

Je sais que je ne suis pas parent (enfin, je le suis d’un Golden Retriever et non d’un humain mais croyez-moi ça reste pareil côté endurance). Mais je trouve que les parents à Caillou sont vraiment, mais VRAIMENT mauvais dans leurs rôles autoritaires. Par exemple, dans le même épisode dont ils vont aller au cirque. Caillou s’habille donc par lui-même et se brosse les dents tout seul, comme un vrai petit homme indépendant. Mais lorsqu’il se fait dire que le cirque est la journée d’après et non celle-ci… ;
Spoiler:
 

Vous savez, moi si j’aurais été le père. J’aurais fait mes félicitations à mon garçon de s’être habillé tout seul. C’est une première pour lui quand même. En plus, il serrait content en raison qu’il se voit comme étant capable d’être autonome. Mais non, papa improvise un petit cirque dans la cuisine pour que son petit se la ferme et ainsi, il n’a plus à l’entendre de la journée. Y’a juste tellement aucune autorité dans cette famille. Je comprends que Caillou fait quoi que ce soit et chiale tout le temps. Il ne connait pas ce que sont les CONSÉQUENCES. Il est le centre de sa vie, tout le monde existe seulement pour combler ce qu’est fait son univers. Dieu est là juste pour expliquer ce que les autres se disent pour raisonner ce qui ne savent pas. Et ce petit mioche chauve déteste ceux qui prennent l’attention des deux qui sont toujours après lui. Caillou vit dans un monde dont les conséquences n’existent pas et que tous sont aussi innocents qu’une vierge conne qui vit dans un conte de fées construit par son entourage.

D’ailleurs, je pense savoir pourquoi Caillou est mauvais pour les enfants. De tout ce que j’ai visionné (trois saisons, parce que je ne pouvais plus endurer le reste), je n’ai rien trouvé de NÉGATIF dans cette série dite « éducatrice ». Caillou ne se fait faire aucune punition pour apprendre de ses erreurs. Il nage sa vie dans une naïveté et une innocence tellement…tellement vierge ! C’est pour cela que y’a tellement d’adultes qui ne voient que de l’ennui et ainsi qu’un môme chiant. Tout est centré sur Caillou et le reste est mis dans l’arrière-plan. D’ailleurs, la couleur blanche (ou le manque de couleur) est tellement là qu’on a l’impression de regarder du vide. Je comprends que les bordures blanchies sont là pour montrer que c’est dans l’imagination d’un gamin en raison des introductions narratives. Mais c’est tellement neutre et simple que ça en est vide. C’est une insulte envers l’intelligence d’un enfant de 3 ans et croyez-moi, côté éducation. Vous ferrez mieux de faire visionner à votre enfant Buffy la Tueuse de Vampire et My Little Pony : Friendship is Magic pour les leçons de vies que ces œuvres sont remplis. Parce que croyez-moi, en imitant ce que Caillou fait à l’écran. Vous allez vous retrouvez avec un enfant qui ferra pareil comme ce petit enfoiré anormalement chauve qui arrête pas de chialer parce que ses parents lui font apprendre rien et à un moment dans sa vie d’adulte. Caillou va avoir la réalité qui va le frapper comme un train à toute puissance en plein dans la gueule !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Caillou (Larry Jacobs, 1997-2010)   Jeu 29 Sep - 16:04

Revenir en haut Aller en bas
Arthas_117
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 22
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Caillou (Larry Jacobs, 1997-2010)   Jeu 29 Sep - 18:22

lol! J'avais mon opinion à dire après que j'ai enduré ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caillou (Larry Jacobs, 1997-2010)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caillou (Larry Jacobs, 1997-2010)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: MÉDIA :: Télévision-
Sauter vers: