AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Giallo Razor
Phase terminale
avatar

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 35
Localisation : Montréal, Rive-Sud
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 16 Nov - 20:56

La première fois que je l'ai vue j'avais loué Burial Ground (Le Manoire de la Terreur) avec et j'y trippé sur les deux immédiatement. Ils étaient uncut, City of the Walking Dead (Contamination) et Burial Ground étaient les même version que j'ai à présent en dvd. J'ai toujour trouvé que 28 days later c'était inspiré de City of the Walking dead (des zombies qui court, tu vois l'genre). Oui le maquillage a l'air d'avoir été fait avec des pelleté de marde en pleine gueule, mais le tout reste divertissant avec sa saveur typique italienne. J'avoue que je peu pas m'empêcher de rire quand Laura Trotter tombe en bas des montagnes russeà la fin, tu peux pas avoir plus catin que ca lolll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slashersaw.dvdaf.com/
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 16 Nov - 21:01

Tu te trompe de film, on parle de City of the Living Dead de Lucio Fulci et non de City of the Walking Dead de Umberto Lenzi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giallo Razor
Phase terminale
avatar

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 35
Localisation : Montréal, Rive-Sud
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 16 Nov - 21:41

Je confonds toujour ces deux titres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slashersaw.dvdaf.com/
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 16 Nov - 23:42

Giallo Razor a écrit:
Je confonds toujour ces deux titres.

Le titre U.S ou il est plus connu est Nightmare City.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chainsaw
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2487
Age : 41
Localisation : québec
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Mar 18 Nov - 22:12

Giallo Razor a écrit:
Je confonds toujour ces deux titres.
J'espère juste que tu ne confonds pas les deux métrages. Smile Car City Of The LIVING Dead est de très loin supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 30 Nov - 5:28

Salut est-ce que quelqu'un a compris la fin de Frayeurs?
Merci, car je n'ai absolument pas compris pourquoi elle avait peur comme ça du môme.
Revenir en haut Aller en bas
shenga
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 329
Age : 27
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 30 Nov - 11:14

C'est pour moi la grande réussite du film (une des meilleurs fins de film que j'aie jamais vu selon moi ^^), tu pense qu'ils en sont sorti, tout a l'air pour le mieux, le happy end idéal. Et puis soudain, tout s'effondre, et tu vis la scène en voyant le visage des deux protagonistes, mais sans savoir ce qui se passe réellement, ça laisse ton imagination libre d'interpreter ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emptywells.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 30 Nov - 11:26

Ouais mais quel est le rapport avec le gamin?
Revenir en haut Aller en bas
shenga
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 329
Age : 27
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 30 Nov - 11:31

A toi de voir !

Peut-être que c'est quelque chose derrière le môme qui lui fait peur, peut-être que c'est un détail que tu ne vois pas sur le gosse, bref la fin du film te laisse libre quand à son interpretation.

Il ne faut pas s'attendre à une fin "classique". Je ne sais pas trop comment l'expliquer, mais il faut vivre le film et non chercher à le décortiquer. C'est pour moi la beauté de cette fin, même si celle-ci te laisse perplexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emptywells.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 30 Nov - 12:06

Je suis d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
Machiavel
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1401
Age : 35
Localisation : RP
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Mer 10 Déc - 19:21

Je vois que la fin du film fera toujours parler d'elle. Quand j'étais môme je pensais que c'était une version censurée que j'avais en VHS puis avec le temps je me suis aperçu de la supercherie de Fulci, du moins de son génie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 28 Déc - 1:10

Je suis assez en accord avec la critique de X-Files. J'ai adoré l'ambiance, certaines scènes gores sont des scènes cultes, la base de l'histoire est à mon goût, la bande-sonore fait son effet.

Je n'aime pas les films «Nous vous avons donné une bonne histoire, confectionnez votre propre fin». Inutile de vous dire que j'ai trouvé la fin décevante en ce qui concerne ce film.

Incohérences majeures tout au long du film:

1° Le Père Thomas meurt en 1980. Il faut donc croire que la médium est morte la même année. Dans quelle ville des États-Unis est-ce qu'on n'embaumait pas les morts en 1980 ? Ce retour à la vie dans le cercueil est complètement ridicule !

2° Ensuite, nos deux héros ont à peu près 48 heures pour sauver le monde ou à tout le moins, une ville du désastre. La médium (qui est peut-être bien cuite après tout) ne pense qu'à aller chez McDonald en pensant qu'une heure de plus ou de moins ne fera pas la différence. Pour ajouter à l'urgence, ils perdent de précieuses minutes à tout raconter à un psy qu'ils ont croisé au cimetière en prenant soin de tout raconter en dehors du cimetière pour perdre encore plus de temps.

3° Même si la scène de la perceuse est savoureuse (pardonnez l'expression), faut-il avoir aussi peur des morts que des pauvres cons qui habitent la ville ? Ce pétage de plomb est complètement exagéré, même si ce Bob est détesté partout dans la ville. J'aurais pu comprendre si notre bon vieux Bob l'éponge s'en était pris à la fille, mais il n'en était rien.

4° La très jolie actrice principale tape rapidement sur les nerfs en ayant plus peur des rats dans le tombeau que des morts eux-mêmes. De plus, c'est elle la médium, mais elle ne semble pas savoir quoi faire du tout et n'aurait servi à rien sans le journaliste et le psy.

Je trouve, comme X-Files, L'utilisation des gros plans sur les visages très abusive, ainsi que les dialogues trop pauvres.

Au final, j'ai quand même apprécié, mais je me rends compte que Fulci (élève-t-il des vers de terres ?) me désappointe toujours un peu et que j'aurais bien aimé qu'il s'associe à un scénariste de talent pour enfin pondre le chef-d'oeuvre qu'il est toujours passé si près de réussir.

En terminant, je ne suis pas imberbe et si j'ai survécu jusqu'à mon âge vénérable, c'est que je n'ai pas abusé de LSD ou autres cochonneries du genre. Je ne suis pourtant pas un ange... Visionner un film d'horreur sur des substances hallucinogènes doit être une expérience assez "flyée", mais il est difficile d'être subjectif par la suite. Et, Pipo, je respecte ton opinion sur ce film, mais il est évident que si on écoute un film d'horreur sur un portable couché dans une tombe dans un colombarium, on risque d'être plus effrayé que dans d'autres circonstances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 28 Déc - 7:06

Content de voir que je ne suis pas seul ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Picrotal
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2121
Age : 40
Localisation : Grenoble, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers.
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 28 Déc - 7:37

Erich_von_Gustav a écrit:
Je trouve, comme X-Files, L'utilisation des gros plans sur les visages très abusive, ainsi que les dialogues trop pauvres.

Deux caractéristiques souvent marquantes du cinéma de Lucio Fulci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caligari.over-blog.com/
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 28 Déc - 7:53

En effet, Picrotal. Et si je trouve les gros plans réussis sur l'absence d'émotion des zombies, cette même absence d'émotion chez les victimes est agaçante. Mais le jeu des acteurs y est pour beaucoup dans ce défaut que je n'attribue donc pas au maître Fulci lui-même. Prenez par exemple quand le psy et sa patiente vont voir la morte et que quelques instants plus tard elle n'est plus là: la façon de jouer des deux acteurs est complètement absurde. Ils devraient être terrorisés ou à la limite complètement dépassés: on ne sent ni l'un ni l'autre de ces sentiments.

Une belle oeuvre de Fulci avec une mauvaise note pour le scénario. Une mauvaise note pour les acteurs en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Machiavel
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1401
Age : 35
Localisation : RP
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 28 Déc - 8:15

Les films de Fulci (sa période macabre) n'ont pas de véritable fin (Frayeurs, L'Au-Delà...) et c'est très bien comme ça tout comme les scénarios - L'Au-Delà n'en a pas et reste malgré tout l'un des meilleurs Fulci -, il y a une intéractivité avec le spectateur, ça change des happy-end et des fins trop formatées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net
shenga
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 329
Age : 27
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 28 Déc - 12:53

Picrotal a écrit:
Erich_von_Gustav a écrit:
Je trouve, comme X-Files, L'utilisation des gros plans sur les visages très abusive, ainsi que les dialogues trop pauvres.

Deux caractéristiques souvent marquantes du cinéma de Lucio Fulci !

En effet, mais comme l'a dit Erich, ce premier défaut n'en serait pas un si Fulci avait pu bénéficier d'acteurs un peu meilleurs. C'est le gros défaut de ses films, mais on ne peut guère lui reprocher s'il a en été réduit à tourner des séries B (pour sa période macabre en tout cas, je ne connais pas trop le reste de sa filmographie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emptywells.free.fr
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 28 Déc - 16:55

Machiavel a écrit:
Les films de Fulci (sa période macabre) n'ont pas de véritable fin (Frayeurs, L'Au-Delà...) et c'est très bien comme ça tout comme les scénarios - L'Au-Delà n'en a pas et reste malgré tout l'un des meilleurs Fulci -, il y a une intéractivité avec le spectateur, ça change des happy-end et des fins trop formatées.

Pourtant, j'aime bien la fin de L'Au-delà, mais pour Frayeurs, s'il voulait vraiment faire une fin effrayante, il fallait faire autre chose que ce cri de mort qui ne rime à rien, à mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rev0
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Sam 24 Jan - 14:22



Frayeurs est tout bonnement MAGNIFIQUE. Lucio Fulci est un cinéaste comme l'on en fait malheureusement plus. Un cinéaste capable de vous donner une émotion, une ambiance, une peur à travers la moindre petit saut de musique, une apparition, un zoom.... Contrairement à "L'au-delà" ou "Zombi 2" qui misait vraiment sur le gore, "Frayeurs" se rapproche plus d'un film d'épouvante étrangement baroque, comme la Hammer en produisait dans les années 50.






Ceci dit, nous avons tout de même droit à quelques envolées de sang non déplaisante, notamment des coups de perceuse, des arrachages de cerveau et même un vomissement de tripes, accompagnés de bruit si hétéroclites, si bizarre qu'ils en deviennent plus effrayant que la scène elle-même.





A côté de çà, Lucio Fulci réussi le pari d'en rendre certaines d'une troublante poésie, à l'instar de ces séquences où les personnes se mettent à pleurer du sang, avec leurs livides et sans défenses. A ce propos, il est à noter que les films de notre ralisateur transalpin sont les rares où l'on sent vraiment que les personnages ont peur de ce qui leur arrive. Quitte à ce qu'ils surjouent, on les voit impliqués dans le projet ! D'ailleurs, le film possède en général une foutue ambiance. La musique est pesante (Fabio Frizzi est un génie) et distille le malaise tandis que la réalisation est on ne peux plus sophistiquée (zoom, travelling) afin d'immerger le spectateur dans cette histoire d'enfer sur terre.



Le film évite les invraisemblances si caractéristiques aux films de Fulci et l'on n'ai qu'envoûter par une telle expérience.



10/10 ou 5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Sam 24 Jan - 16:26

C'est un excellent film en effet, mais avant de le coter comme chef-d'oeuvre, il y a une marge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shenga
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 329
Age : 27
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Sam 24 Jan - 16:36

Un beau film peut-être, mais il comporte tout de même son lot d'incohérence (on a l'habitude avec Fulci cela dit). Notamment ce passage où les deux héros discutent tranquillement de l'endroit où manger le midi alors que la fin du monde est prévue pour le soir-même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emptywells.free.fr
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Sam 24 Jan - 16:58

Exactement Shenga, ce point m'a irrité aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rev0
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 191
Age : 25
Localisation : France
Date d'inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Sam 24 Jan - 18:54

En même temps, pourquoi chercher la cohérence dans l'univers Fulcien qui n'est pas cohérent ? (zombie, porte de l'enfer, sang qui coule des murs,...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 25 Jan - 5:21

Il faut quand même bien comprendre la notion d'incohérence. Ce n'est pas parce qu'une histoire est fictive qu'elle est incohérente. Du sang qui coule des murs, ce n'est pas incohérent, c'est de la fiction. Une personne qui voit du sang couler du mur et qui met des band-aids dessus, ça c'est incohérent... angry6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   Dim 25 Jan - 10:20

En effet, il y a une différence énorme entre science-fiction et incohérence. Et c'est justement ce que je reproche à Fulci : se reposer sur la science-fiction et le surnaturel pour faire passer ses incohérences. C'est un procédé bien trop simpliste, à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)   

Revenir en haut Aller en bas
 
City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» City of the Living Dead (1980, Lucio Fulci)
» Hell of the Living Dead (1980, Bruno Mattei)
» Escape of the living-dead
» Lucio Fulci
» Le Mort vivant (The Living Dead)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: