AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eraserhead (1977, David Lynch)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
chainsaw
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2487
Age : 42
Localisation : québec
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Jeu 13 Sep - 20:04

La première fois que j'ai visionné Eraserhead,je suis resté perplexe et songeur,me demandant quel sentiment avoir face à ce métrage.Ensuite j'y suis retourné,sans pour autant en tirer de véritables conclusions.Tout ce que je sais,c'est qu'il ne peut laisser indifférent.En passant,il faudrait bien que je me procure le dvd car ma vieille vhs est terriblement sombre.Et félicitation pour ta critique mon cher X-Files,elle est beaucoup moins confuse que le film. scratch

P.S.Ici au Québec le terme "radiateur" s'applique aux voitures comparativement à "calorifère" qui lui réchauffe nos maisons. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Ven 14 Sep - 10:46

chainsaw a écrit:
Et félicitation pour ta critique mon cher X-Files,elle est beaucoup moins confuse que le film. scratch

P.S.Ici au Québec le terme "radiateur" s'applique aux voitures comparativement à "calorifère" qui lui réchauffe nos maisons. Wink

Merci beaucoup mais, tu sais, ça reste mon point de vue et j'analyse plus en terme psychologique ou psychanalytique ; cette critique a donc ses limites et chacun peut entrevoir dans Eraserhead un sens qui lui est propre. C'est toute la magie de cette oeuvre et tout le génie de David Lynch : on pourra le voir autant de fois que l'on veut, on assistera toujours à une version différente ou y découvrira d'autres sens. Je dois avouer que c'est aussi fascinant qu'agaçant ! Laughing

Au fait, merci pour cette précision quant au terme radiateur. Pour info, en France, radiateur s'applique aussi bien aux voitures qu'aux maisons. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Ven 14 Sep - 17:37

X-Files_Arpanet a écrit:


Merci beaucoup mais, tu sais, ça reste mon point de vue et j'analyse plus en terme psychologique ou psychanalytique ; cette critique a donc ses limites et chacun peut entrevoir dans Eraserhead un sens qui lui est propre. C'est toute la magie de cette oeuvre et tout le génie de David Lynch : on pourra le voir autant de fois que l'on veut, on assistera toujours à une version différente ou y découvrira d'autres sens. Je dois avouer que c'est aussi fascinant qu'agaçant ! :lol:


Je suis plus que d'accord avec toi !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Lun 17 Nov - 18:27

Merci X-Files d'avoir éveillé ma curiosité sur ce film. Je suis allé voir le trailer sur U_tube et, ma foi, ça m'a vraiment donné envie de voir cette oeuvre étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Mar 18 Nov - 10:37

Erich_von_Gustav a écrit:
Merci X-Files d'avoir éveillé ma curiosité sur ce film. Je suis allé voir le trailer sur U_tube et, ma foi, ça m'a vraiment donné envie de voir cette oeuvre étrange.

Bah, pour tout te dire, depuis que j'ai vu ce film, je tourne ma langue 7 fois dans ma bouche avant de parler de chef-d'oeuvre. Jusqu'alors, Eraserhead est probablement le seul chef-d'oeuvre que j'ai pu contempler. Toutes les autres oeuvres me semblent beaucoup trop banales, classiques ou conventionnelles pour obtenir ce grade. C'est peut-être extrême comme jugement mais David Lynch nous offre un spectacle si particulier que son oeuvre pousse à la réflexion.

Après, possible qu'il laisse certaines personnes de marbre, il faut être réceptif à ce type d'oeuvre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Mar 18 Nov - 18:11

Citation :
Jusqu'alors, Eraserhead est probablement le seul chef-d'oeuvre que j'ai pu contempler.

T'es dure un peu la. Certe, c'est un film bien sympa mais de la à dire qu'il s'agit du seul chef-d'oeuvre que tu as vus sois tu ambitionnes ou tu as pas vu grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Mer 19 Nov - 5:07

BloodSplash a écrit:
T'es dure un peu la. Certe, c'est un film bien sympa mais de la à dire qu'il s'agit du seul chef-d'oeuvre que tu as vus sois tu ambitionnes ou tu as pas vu grand chose.

Justement, j'ai vu un certain nombre de grandes oeuvres que beaucoup considèrent comme des chefs-d'oeuvre. Mais Eraserhead sort tellement de la norme et ses allers-retours incessants dans la psychose sous-jacente, les profondes angoisses, les cauchemars et les rêves de son auteur font de ce film un véritable chef-d'oeuvre, qui me pousse à réviser mon jugement quant aux autres prétendus chefs-d'oeuvre du 7e Art.

Attention, je ne renie nullement la qualité de ces oeuvres, je dis simplement qu'aucun de ceux que j'ai pu voir par le passé n'arrivait à un tel niveau artistique. Après, c'est peut-être parce que le côté purement artistique est bien plus présent dans ce film de David Lynch que je me permets de le classer comme seul chef-d'oeuvre.

Maintenant, il faudrait que je revois les oeuvres de cinéastes comme Jodorowsky, Kubrick, De Palma... pour confirmer (de mon seul point de vue) leur statut de chef-d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Mer 19 Nov - 15:43

J'ai enfin vu ce film. Désolé, je n'ai pas réussi à trouver de drogue assez forte pour apprécier... violentcrash
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Jeu 20 Nov - 12:02

Erich_von_Gustav a écrit:
J'ai enfin vu ce film. Désolé, je n'ai pas réussi à trouver de drogue assez forte pour apprécier... violentcrash

C'est très spécial, en effet, et soit on accroche, soit on n'accroche pas. Je ne suis pas sûr qu'il y ait d'alternative...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Jeu 20 Nov - 15:27

J'y ai pourtant décelé des qualités artisitiques indéniables. Mais l'histoire est tellement truffée de rêves, cauchemars, fantasmes... je n'ai pas su vraiment en saisir toute la subtilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Ven 21 Nov - 2:15

Erich_von_Gustav a écrit:
J'y ai pourtant décelé des qualités artisitiques indéniables. Mais l'histoire est tellement truffée de rêves, cauchemars, fantasmes... je n'ai pas su vraiment en saisir toute la subtilité.

L'oeuvre de Lynch (comme beaucoup du cinéaste, d'ailleurs) sont très psychanalytiques. Et je pense qu'un seul visionnage ne suffit pas pour en apprécier toute la splendeur et toute la portée. Mais bon, comme je l'ai dit, on accroche ou non, et ce n'est peut-être pas la peine de te forcer à visionner une oeuvre que tu n'as pas nécessairement apprécier.

Ceci dit, beaucoup disent que l'on a l'impression de découvrir un autre film à chaque nouveau visionnage... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Sam 13 Juin - 17:14

Eraserhead de David Lynch

Oui, Eraserhead est bizarre, oui, Eraserhead c'est du pur Lynch, et oui, Eraserhead peut paraître être un film expérimental.
Non, Eraserhead est avant tout un drame intimiste, parfaitement compréhensible, qui n'a aucune incohérence. C'est une histoire très simple, racontée de manière intimiste qui tend vers l'étrange, comme l'est cette histoire pour le moins originale.
Bravo à Mr. Lynch.

5/5

Et qu'est-ce que ça fout dans films d'horreur... Rolling Eyes
Ca fait peur? Non.
C'est gore? Non.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Horreur Web
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Dim 14 Juin - 9:25

GloomyPhantoom a écrit:


Et qu'est-ce que ça fout dans films d'horreur... Rolling Eyes
Ca fait peur? Non.
C'est gore? Non.

Laughing




Et en passant, lors de la sortie DVD en 2000, Lynch a affirmé que personne n'était passé proche de trouvé le sens du film.

Donc pour affirmer ce que tu affirmes, il ne faut pas manquer de culot!

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Dim 14 Juin - 11:51

Pour te répondre, Gloomy, un film n'a pas besoin de faire peur ou d'être gore pour être un film d'horreur.

Une atmosphère, un concept, un propos suffisent à faire un film d'horreur. C'est pourquoi Eraserhead fait partie intégrante du cinéma de genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Dim 14 Juin - 12:21

X-Files_Arpanet a écrit:
Eraserhead fait partie intégrante du cinéma de genre.

Ouais, mais de quel genre?

Mr. Horreur-Web: Tu sais, ce que dit Lynch... il est pas bien net non plus hein ^^
Revenir en haut Aller en bas
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Dim 14 Juin - 14:46

Le genre horrifique, justement.

Évidemment, Eraserhead est si atypique qu'il ne peut figurer dans un genre bien précis. Cependant, l'horreur et le thriller rentrent parfaitement dans ses cordes (aux côtés du drame, du délire graphique, du cinéma d'art et d'essai, de la comédie, et de bien des genres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Dim 14 Juin - 14:50

De la comédie? affraid

Moi je trouve que c'est un pur drame intimiste, seulement très original, c'est vrai, m'enfin l'histoire qu'un mec qui a mis au monde un bébé monstrueux dont il a honte et qui s'évade dans des rêves pour échapper à une réalité déplaisante, c'est typique du drame intimiste, et c'est pas si dingue que ça...
Revenir en haut Aller en bas
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Lun 15 Juin - 15:04

Eraserhead est dingue dans le sens où il s'adresse directement à notre Inconscient, à nos peurs archaïques, innommables, proches de la psychose. Voilà en quoi il peut être qualifié de dingue. Et voilà en quoi il appartient (entre autres) au genre horrifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Lun 15 Juin - 15:50

Ah oui c'est un film assez dingue dans un sens, mais pas dingue comique, dingue cauchemardesque!
Revenir en haut Aller en bas
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Mar 16 Juin - 5:36

GloomyPhantoom a écrit:
Ah oui c'est un film assez dingue dans un sens, mais pas dingue comique, dingue cauchemardesque!

Oui, ce n'est pas dans le sens humoristique que je l'entendais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Arthas_117
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 22
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   Lun 9 Nov - 13:04



Imagination will often carry us to worlds that never were. But without it we go nowhere.

Carl Sagan

Eraserhead, le premier long métrage de David Lynch (Dune, Blue Velvet) est un film expérimental/horreur/imaginatif/poétique/bizarre/trip d’acide et quasiment impossible a catégorisé. Sérieux, si vous me demander d’abord à quel genre ce film appartient, je vous dirais d’abord que ce serait un film d’expérience. Si on me le demanderait une seconde fois, ce serait un film d’horreur. Une troisième fois, un poème qui est en fait un cauchemar capturé sur de la pellicule de film.

« L’histoire » est celle d’Henri, un humain (je pense…) qui a eu un bébé prématuré avec sa petite amie. Les deux emménagent chez lui et…Ok, je n’arrive même pas à résumer le récit. C’est comme si vous me demanderez de faire le synopsis de ceci;
Dieu créa une petite gentiane
Elle tenta d’être une rose
Échoua et tout l’Été en rit
Mais juste avant les neiges
Pointa une pourpre créature
Qui ravit la colline entière
L’Été se voilà le front
La moquerie se tut
Les gels étaient son élément
La Tyrienne n’apparaitrait
Qu’invoquée par le Nord
Créateur, vais-je fleurir?

Emily Dickinson, Dieu créa une petite gitane

Voyez? C’est rempli de symboles depuis les mots et les significations. Eraserhead est pareil. Mais avec ses images et ses effets sonores puisque le cinéma est un art qui combine les deux. Si je ne m’abuse pas, il y a moins de 50 lignes de dialogues dans le film. Alors, cela montre que le reste est un film à comprendre par les yeux et les oreilles et non par les mots.


La force d’Eraserhead est vraiment dans son essence. Son emprise envers le spectateur se fait par à quel point le cerveau humain ait réussi à concevoir quelque chose d’aussi…Indescriptible. David Lynch, durant ses jeunes années a expérimenté des drogues fortes et il a, avant de faire son premier film, de courts-métrages aussi étranges que dérangeant. Ces derniers sont venus compléter cette saga de « bizarre » à la Lynch avec Eraserhead qui a conclu cette boucle.
Tantôt je disais que ce film était un cauchemar capturé par de la pellicule. Je vais vous dire pourquoi. La première fois que j’ai vu ce film, j’étais prisonnier de sa présence tellement que son originalité impensable m’hypnotisait. Mon chien jappait et grognait envers l’écran et les sons qui en sortaient. Mon père qui est un homme dur arrêtait pas de dire;
-Tabarnak c’est crissement creepant…  Laughing
Et moi, souvent je ne pouvais pas m’imaginer de voir ce que je voyais pourtant. C’est tellement indescriptible, horrible et…Argh! J‘essaye même de faire une critique envers un film dont tout le monde à son opinion sur ce qui se passe vraiment et le pourquoi et moi-même je ne le sais pas. À chaque visionnement que j’ai (j’en suis rendu à mon onzième hier). Je remarque des éléments que je n’ai pas vu. Comme Audition de Takeshi Miike et Shining de Kubrick. D’ailleurs, le vétéran cinéaste a fait montrer ce film à son équipe juste avant de filmer son monument d’horreur. Selon sa femme, c’était aussi un de ses films préférés et croyez-moi, je comprends bien pourquoi. Et à voir tout ce que contient ce film, je sais maintenant d’où part à l’origine bien des œuvres de jeux-vidéos d’horreurs (Silent Hill de Konami et P.T d’Hideo Kojima).

La partie la plus terrifiante d’Eraserhead ne vient pas de son visuel cauchemardesque. C’est surtout de la trame sonore qu’est fait tout le long métrage. C’est grave, bruyant, atmosphérique et dérangeant. T’as souvent les oreilles qui entendent les pleurs d’un bébé difforme qui n’est pas humain et qui parfois, par à rire diaboliquement de son corps de fétus. T’as une mutante qui chante In Heaven et qui accueille le personnage principal à la fin parmi une densité intense de lumière paradisiaque. C’est plein d’éléments comme tell qui symbolise tous quelque chose dont même deux symboles ensembles en forment un. Ensuite, on réfléchit sur comment et pourquoi tout cela abouti et chacun à sa théorie.

Comme bien des grands films qui donnent cet effet de réflexion envers son œuvre (2001, The Haunting, Inception). Eraserhead de David Lynch risque d’être une œuvre qui va s’avérer être immunisé contre l’abime de l’oubli. La Collection du Criterion a remasterisé le film pour le rendre encore plus moderne et Sacred Bones Record a ré-enregistré la trame sonore du film en album vinyle 180 gram (un enregistrement encore meilleure que le vinyle classique). Avec l’internet, la réputation du film a encore pris plus d’expansion et je comprends pourquoi. Si vous voulez avoir un véritable défi intellectuel à relever. Je vous conseille fortement de vivre ce cauchemar capturé en œuvre du 7ème art.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eraserhead (1977, David Lynch)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eraserhead (1977, David Lynch)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Rabid (1977, David Cronenberg)
» David Peace : Quatuor du Yorkshire, The Damned United ...
» David Cronenberg
» David Peace
» David Tennant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: