AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Lun 2 Avr - 13:22

C'est que j'essaye d'expliquer, il aurait gagné beaucoup de crédibilté à ne pas montré la riviere, mais bon, et pour les bruits quand il fait noir, c'est pas épeurant pour moi étant donné qu'il y a plein de forêts dans mon coin, mais le film est c'est juste que c'est loin d'être mon préféré, comme je disais à chacun ses classiques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6828
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Lun 2 Avr - 19:43

DARIO FULCI a écrit:
c'est pas épeurant pour moi étant donné qu'il y a plein de forêts dans mon coin

J'ai tout plein de forêt près de ma maison, et c'est à cause de ça que je trouve le film effrayant. Je me sens davantage concerné.

Je crois seulement que le film n'est pas pour toi. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Lun 2 Avr - 20:57

Un peu comme The Beyond n'est pas pour toi lol, mais je donnerais pas 1/5 à The blair witch lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Lun 2 Avr - 21:04

Pour vrai, j'ai JAMAIS la trouille à cause d'un film, des frissons oui, des malaise rarement, etre surpris oui, mais pas la trouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gabwag
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 363
Age : 24
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Lun 2 Avr - 21:13

DARIO FULCI a écrit:
Pour vrai, j'ai JAMAIS la trouille à cause d'un film, des frissons oui, des malaise rarement, etre surpris oui, mais pas la trouille.

Moi il y a quelques années, The ring me foutait réellement la trouille :S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/gabriel.wagner
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Lun 2 Avr - 21:19

Moi quand j'étais plus jeune je comprenais meme pas pourquoi il fesait ce genre de film, je m'endormais dessus lol, maintenant je les apprécie mais j'ai pas réellement plus peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregg
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 4432
Age : 38
Localisation : The future perfect land!
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sanchez)   Lun 2 Avr - 21:29

DARIO FULCI a écrit:
Moi quand j'étais plus jeune je comprenais meme pas pourquoi il fesait ce genre de film, je m'endormais dessus lol, maintenant je les apprécie mais j'ai pas réellement plus peur.


Sans aller jusqu'à m'endormir dessus, je n'ai cessé d'imaginer l'équipe technique faire "les cons" autour du tournage notamment pour la scène de la tente comme nous l'avons tous fait étant enfant. Difficile donc dans un tel contexte de prendre ce film au sérieux et de le voir comme épeurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6828
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Lun 2 Avr - 23:51

DARIO FULCI a écrit:
Pour vrai, j'ai JAMAIS la trouille à cause d'un film, des frissons oui, des malaise rarement, etre surpris oui, mais pas la trouille.

Pour ma part, j'ai une grande sensibilité pour les films de fantôme et de possessions. C'est réellement les seuls films qui peuvent me paralliser de peur.

Pour prendre exemple outre que Blair Witch Project, j'ai revisionné dernièrement Paranormal Activity 2. Après le film, la route entre ma chambre et les toilettes n'a jamais été aussi longue. Je fermais les portes des autres pièces pour ne pas que quelque chose en sorte pour me surprendre. Les lumières étaient toutes éteinte et je devais toutes les ouvrir pour me sentir en sécurité. Le retour était autant pénible. (fermer les lumières Sad )

Votre mission, si toutefois vous l'acceptez, est de trouver un film d'horreur qui va vous foutre la plus grande peur de votre vie. Ce message s'autodétruira dans 5 secondes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Mar 3 Avr - 0:08

Je vais aller me chercher une extension de 1KM pis je vais amener ma 55" dans la foret une nuit qu'ils ont dit qu'un ours s'est perdu dans mon coin et je vais ecouter ces films p-e que je vais avoir la trouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12029
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Mar 3 Avr - 0:12

Aucun film ne t'effraie Dario?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Mar 3 Avr - 2:03

Aucun, je fais à peine le saut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Mar 3 Avr - 2:11

Le premier Paranormal activity a des bonne passe pour faire sursauter, la je viens juste juste de reecouter le 2, il est 2h09 et à 2h20 j'va deja dormir lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12029
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Mar 3 Avr - 11:55

DARIO FULCI a écrit:
Aucun, je fais à peine le saut...

Ah!

Moi qui suis démotivé du cinéma d'horreur, tu ne m'encourages pas. Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Mar 3 Avr - 21:56

Black Rainbow a écrit:
DARIO FULCI a écrit:
Aucun, je fais à peine le saut...

Ah!

Moi qui suis démotivé du cinéma d'horreur, tu ne m'encourages pas. Razz

Qu'est-ce tu veux dire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anti illuminatis
Pas encore mort


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Lun 28 Mai - 6:58

GloomyPhantoom a écrit:
Pour moi c'est pas ce que j'appelle du cinéma, Blair Witch...

oui c est sur je suis d accord avec toi sauf quand tu as de la haine contre la france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anti illuminatis
Pas encore mort


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Lun 28 Mai - 6:59

GloomyPhantoom a écrit:
Une voix de macho, une fois de gros bourrin, y comprend mieux main'na
vive les cliches a deux ballesnt? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 25
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Dim 14 Oct - 23:51

Comment The Blair Witch Project aurait dû se terminer... :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
chucky12
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 171
Age : 19
Localisation : France
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Ven 26 Avr - 14:23

->Ces paragraphes sont tirés d´un site cineaste, il s´agit d´une etude precise sur ce film et elle est assez troublante a vous de voir:

1-deux tueurs,un meurtre parfait:

C’est en lisant sur la toile une remarque intéressante de l’un d’entre vous que la vérité me gifla du revers de sa main directrice : comment Mickey peut-il, après s´être fait assommer, se tenir debout dans le coin conformément au rite entretenu par le tueur d´enfants M. Rustin Parr dont les fantômes ( représentés par les sept tas de cailloux) auraient secoué la tente de nos héros ?



Très simple, Mickey a fait semblant d´être assommé, il a balancé la caméra par terre, s´est mis dans le coin pour que Heather, paniquée, réalise que la mythologie est bel et bien fondée. Or, elle est prise à revers par Joshua en pleine forme, une dent en moins. Elle est ensuite tirée à l’extérieur de la maison et pendue ( pourquoi pendue ? lisez la suite…).



En effet, nous remarquerons que c´est Mickey qui a perdu la carte, c´est Mickey qui a trouvé facilement le chemin de la maison, c´est Mickey qui essaie de semer Heather une fois à l´intérieur pour mieux la surprendre par la suite. Le PBW est un anti-scream, pourtant les auteurs ont déguisé à leur façon un même final avec deux tueurs, sans qu´on s´en aperçoive à première vue, histoire de nous montrer que notre génération ne sait plus lire les films et qu´elle peut regarder cent fois la même chose sans se dire : « Putain, ils se foutent vraiment de notre gueule, Heather c´est l´anti-Neve Campbell ».

Pas jolie, en quête de gloire, pathétique, peureuse jusqu’au bout, condamnée à l’anonymat et figée à jamais sur une bande super-8 perdue trois pieds sous terre, Heather est une ratée ( d’ailleurs, elle ne sera sans doute jamais la star d’une véritable production). Neve est désirable, à la fois douce et courageuse, réunissant la sensualité de Julia Roberts et la force brute de Linda Hamilton. Elle brille, son visage est lumineux, ses traits déterminés. Celui de Heather est mangé par les ténèbres. On notera la similitude de l’affiche de Scream et de celle du PBW, un autre clin d’œil bien appuyé ( cf plus bas).

Et Josh torturé dans la maison fantôme ? Celle-ci, à la fin du film, ne l´est guère. Ce ne peut être celle de Rustin Parr - sa maison fut détruite, réduite en cendre après son arrestation et la découverte des cadavres des sept enfants. Qui plus est, sa tanière se situait à flanc de montagne où il vivait en ermite.

Ici, ce n´est qu´une vieille bâtisse repérée par Mickey et Joshua. Ironiquement, faisant mine d’être perdus, ces derniers précisent qu’ils ne tournent jamais de films sans avoir au préalable fait des repérages, mais que sont-ils entrain de faire… Ne tournent-ils pas leur film-alibi, le seul pouvant les innocenter, et qui justifie toute cette mise en scène… la police courrait-elle longtemps après des fantômes ?

Josh qu´on a cru kidnappé par la sorcière, ou ses sbires, les enfants zombifiés ( qui les a vu ? ) s´est donc rendu tout de suite après son autoenlèvement dans la maison délabrée, ou il y a quelques temps, il se saoulait et fumait de l’herbe en compagnie de Josh, fomentant leur projet. Cet endroit isolé sera le lieu du supplice de Heather.

Possédant le DVD, j´ai usé de la fonction " step by step" pour décortiqué chaque image, chaque élément du décor invisible sur le film à vitesse réelle et qu´ai-je découvert : à l´entrée, la caméra ( 8 mm, Noir&Blanc)de Heather saisit une corde de pendaison, prête à l’emploi, ensuite elle rentre à l´intérieur. Sur le rebord d´une cheminée comblée, une chaussure d´enfant, et... une bouteille de bière, la même marque que celle que sirote Josh au début du film.

Enfin, les hurlements de Josh semblant provenir du 1er étage : seulement du DAT de Josh, eh oui, si Heather l’avait eu en sa possession, elle aurait pu prendre du son, mais c’est Josh qui l’avait et d’ailleurs, il y tient plus qu’à la prunelle de ses yeux, il n’a de cesse de le répéter dans le film. D’où ce décalage perturbant entre les cris de Heather et les images qu’elle filme.

D’autre part, si elle avait eu plus de courage, elle se serait rendue la première à l’étage. Mickey l´aurait suivie pour la prendre par derrière et l´assommer. Ce n´est pas le cas. Heather est trop timorée. Mickey doit donc grimper au premier éteindre le DAT, une fois éteint, c’est Josh qui se met à hurler. C’est le plan B : Mickey doit rejoindre Josh planqué à la cave... Vous connaissez la suite. Mickey n´a jamais été assommé : il a lui même lancé sa caméra au sol. En step by step, image par image, au dernier plan, on voit celle-ci éclairée par sa lampe qui s´en est détachée, juste aux pieds de Mickey qui s´est empressé de se mettre au coin, conformément au rite entretenu par le serial-killer Parr ( qui pendant qu´il éviscérait un enfant faisait attendre sa prochaine victime au piquet; cf. le doc. du DVD ou le site officiel du PBW). Heather s´est fixée inconsciemment sur lui et boum, un coup derrière la tête...

Alors si la sorcière existe,comme vous semblez le croire dans votre grande majorité, se serait-elle tapée une pinte avec son ami josh ou alors, se peut-il qu’elle force un peu sur la gnôle pour tuer le temps à défaut d’étudiants ? Vous connaissez mon opinion la dessus, une sorcière aimant la Bud´, moi, en tout cas,je n’y crois pas trop. D’ailleurs, le doute n’est plus permis après la visite en profondeur du site officiel du PBW, car sur le médaillon que porte Josh, visible au moment où il abandonne le véhicule, est gravée en tout petit une poupée vaudou ( logo du film et symbole de la sorcière). Si ce n’est pas de l’indice ça !
2-les cris des sept enfants assassinés:
Alors, on n´a jamais retrouvé leur corps, perdus dans la forêt, normal, Mickey et Joshua sont bien vivants ( PBW 2) mais en fuite, Heather est bien morte, pourrissant quelque part.

Reste toute les questions que l´on peut se poser, la dent et le sang de Joshua découvert par Heather : très simple, Joshua comme les héros de Scream s´est automutilé, comme Neve Campbell dans Sexe Crimes s´est arraché une dent pour faire croire en sa mort. La gelée bleue, toujours Joshua nourri au X-files qui s´est tapé son délire et s’est fichu de nous et surtout d’Heather.



D’accord, mais la tente chahutée, les rires ( et non les cris) des sept enfants, qu’en est-il exactement ? me direz-vous, J`ai déjà répondu à cette interrogation qui mettrait le plus à mal ma théorie sur le site BACFILMS.COM. Mais tout cela est une fois de plus très simple à expliquer. Le DAT tourne à l`extérieur de la tente ( des bruits d`enfants pré-enregistrés par Josh dans une cour de récréation), et Heather paniquée cherchant désespérement sa caméra pour filmer le phénomène est bouleversée, ordonnant à Josh de préparer le DAT, ce qu´il ne peut faire. L`effroi est total : elle ne voit pas que c`est Mickey et Josh qui remuent eux-même la tente. Heather, qui a posé son camescope, est trop affairé à chercher ses chaussures et à enfiler son jean. La tente s`ouvre ( bruit du zip) et quelques secondes après, Heather détale. Elle est juste devancé par Joshua. Où est Mickey ? derrière elle. Il est le dernier à sortir. Heather la seconde.



Alors Heather fermait les yeux quand la tente fut secouée par les deux comparses. La caméra tournait, orientée dans une direction choisie. Car, oui, une caméra ne ferme pas les yeux, c`est un témoin oculaire parfait pour un crime parfait. Quant au mobile, je le connais. Je le dévoilerai plus tard. Un complice, des complices… c`est certainement plus crédible de le penser. Et là je songe au frère de Mickey ( regardez le DVD et le document, il est le seul à ne pas sembler attristé par la disparition de son frère : il sourit presque. Un mauvais, très mauvais comédien). Et Mickey qui n’a pas pris le temps de dire au revoir à sa mère sachant pertinemment qu’il la reverrait bientôt.



La tente détruite et le sac ? Celle-ci s´est écroulée ( cela est visible à l´écran)lorsque les trois étudiants en sont violemment sortis. Le sac, volé par Joshua grâce à Mickey qui a demandé à Heather d´éteindre la lumière pour que son comparse puisse tranquillement retourner à la tente. Les bruits dans la forêt, des bruits tout simplement, l´imaginaire a fait le reste, … ou bien les villageois complices ( je reviendrais plus tard sur la théorie du complot). Etc...



La métaphore la plus subtile du film est celle-ci : Vive les machos ! les femmes à leur fourneau sinon... Heather la petite chef dirigeant deux hommes. Si encore elle était belle… Elle se croyait par contre intelligente selon l’adage en vigueur qui veut que les filles laides comblent leur désespoir morphologique par un QI plus élevé, mais ce n´était au final qu´une pauvre fille ! Voilà le message du film. Heather meurt. Neve " Sidney" Campbell survit. Voilà une différence de vue radicale. PBW : Politiquement incorrect dans le fond et la forme, c’est ce qui le rend génial. Cela nous en sommes tous convaincus. Je ne dis pas que je partage les vues cachées des deux réal’ et suis sincèrement navré pour les demoiselles qui s’étaient identifiées à Heather et qui avaient par conséquent vécu ce périple plus intensément. Tout, tout ici est vraiment trop laid. Mais ici, nous retiendrons la cohérence du fond avec la forme.

Insistons une dernière fois sur un point essentiel du film : son goût pour les paradoxes. On croit qu`il est fait sans moyen mais c`est la technique ( l`effet spécial – la gelée bleue - et le trucage) qui est l`arme des deux tueurs cinéphages par leur formation. Mickey et Joshua ont largement truqué la réalité pour mieux piéger Heather et les enquêteurs : quel meilleur et plus objectif témoin qu’une caméra, quel plus sûr allié que Big Brother ?
3-le mobile des deux tueurs:
Le mobile des tueurs : empêcher une résurrection, empêcher que renaisse la sorcière de Blair, faire de ce mythe une affaire classée, n’est-ce pas là le désir premier du chef de la police apparemment incrédule ( dans le fond, les deux réalisateurs, eux-aussi, ne désirent pas de suites à la Scream, d’ailleurs « PBW 2 : The book of Shadows » ne sera pas leur œuvre)



Heather en désirant réaliser un film sur la sorcière de Blair, coûte que coûte, en désirant revoir celle qui la hantait au plus profond d’elle-même, rivant son œil en permanence dans l’objectif de sa caméra, n’attendait que cela : la voir, l’admirer, renouer des liens familiaux. Son impatience est palpable, elle se perd dans les poils du torse de Mickey, s’attarde sur le portail en brindille de Mary Brown, et sur les brindilles qui flottent dans la rivière, phénomène qui annonce l’arrivée imminente de la sorcière. Au fond, que cherche-t-elle, sinon, provoquer son retour en la traquant caméra au poing.



Du reste, Heather partage un point commun avec la sorcière : la quête de la vérité, l’origine du mal. Elly la sorcière en cherchant à guérir les enfants du village de façon rationnelle – prise de sang ou saignée – s’est heurtée à l’irrationalité de leurs parents qui l’ont condamnée, l’ont abandonnée dans la forêt, non sans l’avoir attachée à un arbre. Les enfants qui ne furent pas soignés à temps moururent comme Elly l’avait annoncé. Mais au lieu d’attribuer ces disparitions ( la mort des enfants et non leur rapt, il faut prendre ici le mot " disparition" au sens figuré) à une épidémie infanticide, les villageois les ont associés à une malédiction professée par Elly. Maudit soit-elle : elle sera « jugée », brisée psychologiquement, humiliée et martyrisée. Tous les maux et les tragédies futures devront être son oeuvre. La sorcière est le bouc-émissaire traditionnel, la tête de turc, la tête à claque, la… Heather ! !!



En effet, Heather sera martyrisée selon les mêmes rites. D’abord enfermée dans sa tente, elle se confessera pour un crime qu’elle n’a pas commis – la disparition de Mickey et Josh – à la manière de Jeanne d’Arc pourrait-on dire avant que celle-ci ne fut suppliciée. Collé à un arbre – le même que celui d’Elly ( observez la scène plus attentivement) – elle sera interrogée de façon musclée par un Josh inquisiteur, la caméra représentant une vision commune et partagée par l’ensemble de la population du village de Blair.



Le frère de Mickey serait-il dans le coup ? S’agirait-il d’un complot. Nous devrions revenir sur les rôles que jouent le frère de Mickey, le shérif laxiste chargé de l’enquête, la filiation Mary Brown/Josh ( la mise au point raté de Josh, comme par hasard) et surtout sur la descendance de la sorcière et des liens qui la lierait à Heather.



Un complice, des complices… c`est certainement plus crédible de le penser ( pour l’épisode de la tente et des bruits étranges dans la forêt), les descendants du village de Blair. Rien que Mickey qui n’a pas pris le temps de dire au revoir à sa mère sachant pertinemment qu’il la reverrait bientôt, cependant qu’une seule femme est ravagée par la colère et submergée par l’émotion : la mère de Heather.



La sorcière existe, et comme le précisait un témoin à la caméra de la jeune disparue, ce n’est pas Elly qui est mauvaise, ce sont ceux qui la juge en tant que telle, une sorcière diabolique, ce qu’elle n’est pas, mais ce qu’elle est par la volonté du plus grand nombre. Imaginez simplement que vous êtes le ou la seule à détenir la vérité, mais que tous les autres pensent que vous êtes un menteur, alors vous resterez pour l’histoire une anomalie, un mythomane, un dangereux révisionniste dont il faut se débarrasser. Le terrain est très glissant, vous en conviendrez.



Heather a donc été sacrifiée sur l’autel de la superstition et de l’obscurantisme. Mais dorénavant ouvrez les yeux, voyez la vérité et cessez de croire en l’existence de la sorcière. Elle n’existe pas, elle n’a jamais existé que dans des esprits perturbés, farcis de légendes et de rites propitiatoires que les Lumières, depuis des siècles, n’ont pas annihilés, bien qu’il faille reconnaître que les sceptiques comme les superstitieux sont animés d´un même besoin : celui « d’imaginer un ordre caché derrière le hasard et le désordre »1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strange-movies.skyblog.fr
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6828
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Ven 26 Avr - 15:29

Un peu tiré par les cheveux mais je vais ouvrir l'oeil pour mon prochain visionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pepsi_D
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1600
Age : 23
Localisation : A world where everything is possible
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Ven 26 Avr - 16:08

Une théorie de plus à rajouter parmi toutes celles qui surplombent Internet. C'est fou comment on tente de pointer en profondeur les moindres petits détails d'un film pour en venir à une conclusion qui remet toujours tout en question.

C'est intéressant d'y réfléchir, mais de là apporter une affirmation comme une vérité que peu de gens ont comprit.. Mes profs de français m'ont toujours dit que l'ironie des dissertations que l'on écrit, c'est qu'on analyse les oeuvres tellement en profondeur et on pousse si loin pour y trouver des métaphores et des procédés littéraires quelconque que bien souvent, on voit beaucoup plus loin que l'auteur-même de l'oeuvre. Je suis aussi d'accord que je crois que ça s'applique également pour le cinéma.

La dissertation voulant que l'auteur a dit que les rideaux étaient bleus pour démontrer l'émotion froide du personnage qui vit la misère d'une relation familiale peu conviviale et blablabla. L'auteur voulant en faite réellement dire que les rideaux étaient bleus, point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lescritiquesducritique.blogspot.com
Arthas_117
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 22
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Mer 30 Juil - 11:24


Blair Witch Project est l’un des films les plus importants du cinéma. Ce classique à donner une véritable claque aux producteurs hollywoodiens à l’esprit fermé avec le montant de son revenu (250 millions) comparé à son budget (32000 dollars). Ça a parti la vague du sous-genre de ce qu’on appelle ça le Found-Footage, inspiré bien d’autres films, romans, comics, ect. Blair Witch Project est ce que j’appelle ça un film qui rend l’artiste responsable à être une personne indispensable.  

L’intrigue est simple, un trio d’étudiants vont à la ville de Blair y tourner un reportage comme projet. Ils enquêtent sur la sorcière du coin qu’on a surnommée The Blair Witch. L’équipe de tournage vont alors dans les bois et sans guide ou quoi que ce soit dans le genre. Ils décident de s’y perdre en tournant leurs trucs. Durant chaque nuit, ils se feront traquer et « attaquer » par une chose inconnue.

Ok, tout d’abord je tiens à dire qu’il y a deux genres de publics envers ce chef-d’œuvre horrifique. Ceux qui embarquent et sont plus terrifiés que les gens dans le film et ceux qui comme moi, s’endorment devant le long-métrage.
Je pense savoir le pourquoi, voyez-vous avec ce film-ci je n’embarque pas du tout mais avec Texas Chainsaw Massacre, s’en est tout le contraire et pourtant, ce n’est pas un found footage. Le film de Tope Hooper a fait en sorte que les personnages ne sont pas stupides et dont le fait qu’ils soient totalement normaux, ils ont une tête et la survivante finale cherche à fuir pour survivre et ses réactions émotionnels sont justifiables. Ce qui fait en sorte qu’on s’identifie bien à eux.
Dans le film de Blair Witch Project, ce sont des jeunes étudiants en cinéma qui réagissent, parlent, ect comme des jeunes de leurs âge (dans la majorité). Moi je les vois chialer et rôder en pensant s’en sortir (sérieux, la réalisatrice est juste trop nulle dans son boulot de les faire sortir de là!). La raison principale du fait que je n’embarque pas est le fait que moi je m’en aurais sorti assez vite. Déjà qu’ils ont une carte et une boussole et il y a une rivière dans la forêt. Bah tu trouves la rivière sur la carte, regarde ou le nord se trouve et tu suis la rivière sur tout le long! J’ai appris ça aux scouts à l’âge de 11 ans et à l’époque je m’en saurais bien mieux tirés que cette bande d’incapables!!!

Mais bon, si le film possède une véritable force, c’est sa subjectivité. Tout élément mythologique sur ce que les jeunes étudiants tombent est montré. Aucune preuve ne dit que c’est vrai, ça peut bien être une sorcière ou l’un des témoins disant l’avoir vue étant petite est juste schizophrène depuis la naissance? Ou est-ce un culte vieux de plusieurs siècles qui ont commis ces méfaits? On ne sait pas ce que c’est mais ce n’est pas naturel et ça traque notre trio de jeunes.

L’autre point qui donne sa force au film est le réalisme. Les jeunes n’ont pas beaucoup d’expérience de vie et n’ont jamais été dans une situation comme telle. Les acteurs qui les ont interprétés ont étés choisis en raison de leurs talents à improviser. Croyez-moi si vous voulez rendre une scène dans un film d’horreur qui est déjà imprévisible, c’est le meilleur choix à faire. Dans ce classique, on achète tout de suite le fait que ce sont des vraies personnes qui y sont perdus. Cela rend le tout encore plus immersif.

Blair Witch Project est un classique, c’est un autre grand pas dans la longue et éternelle marche du cinéma et elle ne manque pas de preuve pour dire qu’elle est à ce point importante. Avec toute l’influence qu’elle a engendré, c’est un film qui risque d’être aussi oublié que Citizen Kane.

5/5 artistiquement
2,5/5 d’une manière personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6828
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Mer 30 Juil - 12:18

Arthas_117 a écrit:
La raison principale du fait que je n’embarque pas est le fait que moi je m’en aurais sorti assez vite. Déjà qu’ils ont une carte et une boussole et il y a une rivière dans la forêt. Bah tu trouves la rivière sur la carte, regarde ou le nord se trouve et tu suis la rivière sur tout le long! J’ai appris ça aux scouts à l’âge de 11 ans et à l’époque je m’en saurais bien mieux tirés que cette bande d’incapables!!!

D'après ce que j'ai compris du film, tu aurais suivit la rivière, mais tu serais revenu au point de départ quand même. La forêt est hantée, un véritable labyrinthe dont les murs changent constamment. Tu serais devenus fou après plusieurs jours.

D'ailleurs, c'est pour cette raison que les deux étudiants ont découvert la maison à la fin, alors qu'il tournait constamment en rond et qu'ils ne l'avaient pas vu avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeff111
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 466
Age : 26
Localisation : Deux-Montagnes, Québec
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Mer 30 Juil - 14:24

freddyforever a écrit:
Arthas_117 a écrit:
La raison principale du fait que je n’embarque pas est le fait que moi je m’en aurais sorti assez vite. Déjà qu’ils ont une carte et une boussole et il y a une rivière dans la forêt. Bah tu trouves la rivière sur la carte, regarde ou le nord se trouve et tu suis la rivière sur tout le long! J’ai appris ça aux scouts à l’âge de 11 ans et à l’époque je m’en saurais bien mieux tirés que cette bande d’incapables!!!

D'après ce que j'ai compris du film, tu aurais suivit la rivière, mais tu serais revenu au point de départ quand même. La forêt est hantée, un véritable labyrinthe dont les murs changent constamment. Tu serais devenus fou après plusieurs jours.

D'ailleurs, c'est pour cette raison que les deux étudiants ont découvert la maison à la fin, alors qu'il tournait constamment en rond et qu'ils ne l'avaient pas vu avant.

Bon point. Je ne crois pas qu'il soit possible de se sortir de cette forêt, même avec tous les instruments et les connaissances imaginables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas_117
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 22
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   Jeu 31 Juil - 10:31

On peut toujours y mettre le feu, même si je sais que je suis mort d'avance je pourrais faire chier la sorcière. Au moins je ne serais pas mort en vain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Blair Witch Project (1999, Daniel Myrick & Eduardo Sánchez)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: