AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Halloween (1978, John Carpenter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Jeu 26 Juil - 13:19

Quatermain a écrit:
X-Files_Arpanet a écrit:
Merci beaucoup !
C'est une bien bonne nouvelle pour nous Européens, pour le coup.
Mais dois-je comprendre qu'il est déjà sorti en France ??

Non, La date fixe n'est pas encore connu, sauf que Opening promet de le distribuer pour le mois d'octobre. Au debut ou a la fin du mois je l'ignore.

Mais je crois qu'il sera disponible a partir de la derniere semaine du mois d'octobre, pour la fete de l'halloween. Mais ceci n'est que mon avis personnelle. cool1

Sortie annoncée le 17 octobre 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WiLLyBoy
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5734
Age : 27
Localisation : Sherbrooke/Whitehorse
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Jeu 26 Juil - 20:33

X-Files_Arpanet a écrit:
C'est marrant, Halloween est le seul film dans lequel j'apprécie plus le début lent que la suite du développement.

C'est drôle mais moi aussi. Lors de la première partie, je suis toujours prêt à accorder un 5/5 pour finalement arriver à 4,5/5. Mais on s'entend que c'est tout de même un film grandiose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-web.com
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Jeu 26 Juil - 21:25

WiLLyBoy a écrit:
X-Files_Arpanet a écrit:
C'est marrant, Halloween est le seul film dans lequel j'apprécie plus le début lent que la suite du développement.

C'est drôle mais moi aussi. Lors de la première partie, je suis toujours prêt à accorder un 5/5 pour finalement arriver à 4,5/5. Mais on s'entend que c'est tout de même un film grandiose!

Ah ben là oui, cher ami. Ce film a beau trimballer son petit lot de défauts, il n'en reste pas moins le chef-d'oeuvre indétrônable et intemporel de sieur John Carpenter, et Michael Myers n'aura jamais été aussi puissant charismatiquement parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Zabou
Définitivement Mort
avatar

Féminin Nombre de messages : 374
Age : 37
Localisation : Devant la télé ou sur le net
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Ven 27 Juil - 1:02

Un Chef d'oeuvre oui c'est bien le Mot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avenuedelhorreur.max2forum.com/index.htm
chainsaw
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2487
Age : 42
Localisation : québec
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Ven 27 Juil - 20:26

X-Files_Arpanet a écrit:
Ce film a beau trimballer son petit lot de défauts, il n'en reste pas moins le chef-d'oeuvre indétrônable et intemporel de sieur John Carpenter
Et The Thing?Je sais que çà ne compte pas vraiment puisqu'il s'agit d'un remake,mais en tout cas(pour moi) une totale réussite. happy2 happy1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zabou
Définitivement Mort
avatar

Féminin Nombre de messages : 374
Age : 37
Localisation : Devant la télé ou sur le net
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Lun 30 Juil - 4:44

chainsaw a écrit:
X-Files_Arpanet a écrit:
Ce film a beau trimballer son petit lot de défauts, il n'en reste pas moins le chef-d'oeuvre indétrônable et intemporel de sieur John Carpenter
Et The Thing?Je sais que çà ne compte pas vraiment puisqu'il s'agit d'un remake,mais en tout cas(pour moi) une totale réussite. happy2 happy1

Halloween est pour moi aussi LE Chef d'oeuvre de Carpenter....sans aucun doute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avenuedelhorreur.max2forum.com/index.htm
Quatermain
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 332
Age : 18
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Lun 30 Juil - 7:14

Zabou a écrit:
chainsaw a écrit:
X-Files_Arpanet a écrit:
Ce film a beau trimballer son petit lot de défauts, il n'en reste pas moins le chef-d'oeuvre indétrônable et intemporel de sieur John Carpenter
Et The Thing?Je sais que çà ne compte pas vraiment puisqu'il s'agit d'un remake,mais en tout cas(pour moi) une totale réussite. happy2 happy1

Halloween est pour moi aussi LE Chef d'oeuvre de Carpenter....sans aucun doute

Oui ce film est ca plus belle reussite, je suis intierement d'accord avec toi cool2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lady vamp
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Lun 30 Juil - 10:12

Je suis de l avis de Chainsaw et j aurai meme un minuscule faible pour The Thing , malgrés qu halloween soit un excellent film ( les acteurs , la musique , et la réalisation ) .Mais tous les deux ont en commun cette fin ou on peut tout supposer !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Horreur Web
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Lun 30 Juil - 12:30

Je crois que Carpenter a le dos assez large pour pouvoir supporter plus d'un chef-d'oeuvre dans sa filmograhie. Outre Halloween et The Thing qui sont les plus souvent cités, je rajouterais volontier In The Mouth Of Madness.

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Mar 31 Juil - 3:56

Mr. Horreur Web a écrit:
Outre Halloween et The Thing qui sont les plus souvent cités, je rajouterais volontier In The Mouth Of Madness.

Moi, non ! Laughing
Ce serait plutôt Christine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1362
Age : 38
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Dim 2 Sep - 23:36

Voici un petit texte plutôt intéressant lu sur Wikipédia, au sujet de Halloween :

«

Lorsque John Carpenter crée une nouvelle figure de l’épouvante avec le personnage de Michael Myers (tueur impavide et masqué, qui va vite devenir une icône du genre), il ne croit pas en la réussite commerciale et même artistique de Halloween. Le tournage de ce film, doté d’un budget minimaliste de 325 000 dollars, dura seulement vingt-deux jours.

Le jeune réalisateur réussit malgré tout à acquérir comme vedette du film l’un des acteurs britanniques les plus renommés œuvrant dans le genre : Donald Pleasence (Le métro de la mort, Alone in the dark), ce qui est inattendu dans un simple film d’exploitation. Pleasence joue le rôle du docteur Sam Loomis, que Peter Cushing puis Christopher Lee avaient refusé.

Reste à trouver la figure féminine principale, qui combattra le Mal. John Carpenter choisit Jamie Lee Curtis, la fille de Janet Leigh (l'héroïne de Psychose, d'Alfred Hitchcock), qui au début des années 1980 se fera une réputation de "scream-queen", "la reine du cri", avec des films comme Le monstre du train, Halloween 2 ou Le bal de l’horreur. Ainsi, Carpenter réussit un petit coup de pub en s’assurant une filiation avec le célèbre film d’Hitchcock. A bien des égards, Halloween peut être considéré comme un hommage au "maître du suspense" : Sam Loomis est le nom d'un personnage de Psychose et Tommy Doyle, celui d'un des personnages de Fenêtre sur cour.

Le film sortira en France sous le titre de La Nuit des masques, comme pour mieux s’inscrire dans le sillage de La Nuit des morts-vivants de George A. Romero. De plus, dans les années 70, en France, rares sont ceux qui connaissent cette fête typiquement anglo-saxonne (d'où le rajout d'une voix-off à la fin du générique expliquant ce qu'est Halloween ; de même, à plusieurs reprises dans la version française, "Halloween" est traduit dans son sens le plus littéral, "Veille de la Toussaint"). Cette dénomination sera abandonnée pour les suites, qui, même en version française, ont toutes un titre avec le mot "Halloween" (voir plus bas).

Halloween est souvent considéré comme l'archétype du film de psycho-killer, et comme un classique du film d'horreur, plus particulièrement du slasher. Il n'est cependant pas aussi apprécié de nos jours, de nombreux jeunes spectateurs ayant vu d'autres slashers reprenant ses codes n'y voient qu'une série B médiocre pleine de clichés (ce qui est ironique, car c'est Halloween qui est à l'origine de ces clichés).

»

http://fr.wikipedia.org/wiki/Halloween%2C_la_nuit_des_masques

La dernière phrase fait réfléchir... confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3095
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Lun 3 Sep - 0:20

HALLOWEEN n'a rien inventé, BLACK CHRISTMAS est passé avant. C'est certain qu'il a été moins populaire que le film de Carpenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Lun 3 Sep - 0:41

L'avis d'un internaute sur Horreur.com :

"S'il y a un mot qui correspond bien à ce film, c'est "banal". C'est peut-être le premier slasher, mais au jour d'aujourd'hui c'est loin d'être le meilleur. Je dirai même qu'il n'a plus aucun intérêt à la vue des nouveaux slashers. Déjà qu'à la base le slasher est un sous-genre sans grand intérêt...

Premièrement, le film est ULTRA LONG à démarrer. Inadmissible pour un slasher. Ca pourrait passer si les 45 minutes de blabla inutiles n'étaient pas... inutiles. Je ne parle même pas de la surabondance des plans où l'on voit Michel (hihihi) observer sa future victime.

Deuxièmement, je sais pas qui a dit que ça avait le punch d'un épisode de Derrick, mais je ne peux qu'approuver cette remarque. Mon Dieu qu'est-ce qu'on s'ennuie ! Les scènes inutiles sont légions (la fille qui va laver son linge et qui est coincée dans la fenêtre, c'est d'un ridicule tellement c'est inutile).

Troisièmement, les meurtres sont d'une banalité affligeante (à l'époque ça devait être original... le temps passe), il n'y a pas une goutte de sang (ah si, sur le couteau un peu, à un moment...), et je ris encore de la scène où le mec est cloué au mur par un couteau dont la longueur de la lame ne permet même pas de transpercer son corps (surtout avec les quelques centimètres qui restent à l'extérieur du corps après le plantage, c'est gros comme une maison, ça fait vraiment film d'amateur). On s'y croit pas du tout finalement (le meurtre de la soeur de Michel aurait pu être génial, ou même juste bien, on s'en serait contenté).

Quatrièmement, les acteurs sont médiocres et surtout le personnage de Michel, ce qui est assez dommage. Le rôle du mec placide qui tue de sang froid, ça marche pas terrible, désolé. Les victimes sont pas du tout crédibles non plus (l'autre qui se fait étrangler avec le téléphone c'est énorme).

Pour conclure, on peut sauver une musique sympa malgré son côté vieillot fait à l'ordinateur qui casse les oreilles si le son est trop fort (de la à dire une des meilleures bande sonore du cinéma d'horreur, faudrait peut-être pas abuser non plus O_O), une caméra plutôt bien maîtrisée, et euh, bah c'est tout. Ah non, la scène où Michel est vêtu d'un drap avec les lunettes par-dessus est hilarante et digne d'un Scary Movie (la seule émotion qu'on ressent durant le film, profitez-en Wink On sent quand même que c'est un vieux film, et que, au-delà de faibles moyens ou de techniques limitées pour l'époque, il y a cet aspect spécifique à la plupart des vieux films : un réalisateur pas très exigeant (la scène du mec planté au mur avec un simple couteau, le docteur super bien caché derrière son buisson, les victimes qui ont du mal à se débattre et à crier (essayez de crier en vous étranglant très fort, c'est largement faisable), la porte de la buanderie qui ne peut pas s'ouvrir de l'intérieur quand la baby-sitter s'y trouve mais par contre la petite fille la referme derrière elle et ils sortent sans problèmes, les portes de placards qui s'ouvrent toutes seules juste quand l'héroïne passe devant, lui dévoilant ainsi les cadavres, le tueur qui meurt pas après 25 balles dans la tête et 2 tirs de lance-roquettes (j'exagère un peu), la fille qui perd ses clés (pas de bol), les voisins qui lui ouvrent pas la porte alors qu'elle gueule comme une tarée (re pas de bol), le tueur qui a un peu de mal à se servir de son couteau (faut voir quand il essaye de planter l'héroïne et qu'il lui écorche l'épaule, cotisons-nous et achetons-lui des lunettes), l'héroïne qui reste trois plombes à taper à la porte pour que Tommy lui ouvre alors que l'autre taré se ramène vers elle, etc...). En même temps, quand les spectateurs ne sont eux-mêmes pas très exigeant, pourquoi s'encombrer avec des idées et de la cohérence =/ Et dire qu'il y a des gens qui considèrent ce "truc" comme le meilleur film de Carpenter, c'est à se demander s'ils ont vu "The Thing". Ce film ne vaut pas mieux qu'un "Souviens-toi l'été dernier 42 : the come back of the mortal return of death", le côté énervant des néo-slashers pour ados en moins. 'Paraît que c'est le meilleur de la série ? C'est à se demander comment il peut y avoir des fans des aventures de Michael Myers O_O Enfin c'est comme pour les "Vendredi 13" ou les "Freddy", si ça marche c'est que doit bien y avoir une raison... Une des grandes énigmes de la vie ^^ Je vais quand même pas mettre 6/6 à ça, juste parce que c'est "Halloween" et Carpenter..."

Comme quoi il existe encore des gens pour dénigrer le film de Carpenter, alors pas étonnant que celui de Rob se retrouve avec un 0/5....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3095
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Lun 3 Sep - 3:12

Il ne faut pas tout mêler....Zombie n'a pas l'habileté et la subtilité de Carpenter...De tout façon, ça revient toujours à la même chose...Chacun ses goûts. Wink Il y en a qui adore le film de Carpenter, et d'autres, celui de Zombie....Comme il y en a qui déteste l'un ou l'autre HALLOWEEN. Quand je mets un film dans ma liste de films préférés, il n'y a rien qu'une opinion qui compte pour moi et c'est la mienne. Peut importe le film, il y en aura toujours des fans d'un côté et du mépris de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WiLLyBoy
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5734
Age : 27
Localisation : Sherbrooke/Whitehorse
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Lun 3 Sep - 9:34

celticxoan a écrit:
L'avis d'un internaute sur Horreur.com :

"S'il y a un mot qui correspond bien à ce film, c'est "banal". C'est peut-être le premier slasher, mais au jour d'aujourd'hui c'est loin d'être le meilleur. Je dirai même qu'il n'a plus aucun intérêt à la vue des nouveaux slashers. Déjà qu'à la base le slasher est un sous-genre sans grand intérêt...

Premièrement, le film est ULTRA LONG à démarrer. Inadmissible pour un slasher. Ca pourrait passer si les 45 minutes de blabla inutiles n'étaient pas... inutiles. Je ne parle même pas de la surabondance des plans où l'on voit Michel (hihihi) observer sa future victime.

Deuxièmement, je sais pas qui a dit que ça avait le punch d'un épisode de Derrick, mais je ne peux qu'approuver cette remarque. Mon Dieu qu'est-ce qu'on s'ennuie ! Les scènes inutiles sont légions (la fille qui va laver son linge et qui est coincée dans la fenêtre, c'est d'un ridicule tellement c'est inutile).

Troisièmement, les meurtres sont d'une banalité affligeante (à l'époque ça devait être original... le temps passe), il n'y a pas une goutte de sang (ah si, sur le couteau un peu, à un moment...), et je ris encore de la scène où le mec est cloué au mur par un couteau dont la longueur de la lame ne permet même pas de transpercer son corps (surtout avec les quelques centimètres qui restent à l'extérieur du corps après le plantage, c'est gros comme une maison, ça fait vraiment film d'amateur). On s'y croit pas du tout finalement (le meurtre de la soeur de Michel aurait pu être génial, ou même juste bien, on s'en serait contenté).

Quatrièmement, les acteurs sont médiocres et surtout le personnage de Michel, ce qui est assez dommage. Le rôle du mec placide qui tue de sang froid, ça marche pas terrible, désolé. Les victimes sont pas du tout crédibles non plus (l'autre qui se fait étrangler avec le téléphone c'est énorme).

Pour conclure, on peut sauver une musique sympa malgré son côté vieillot fait à l'ordinateur qui casse les oreilles si le son est trop fort (de la à dire une des meilleures bande sonore du cinéma d'horreur, faudrait peut-être pas abuser non plus O_O), une caméra plutôt bien maîtrisée, et euh, bah c'est tout. Ah non, la scène où Michel est vêtu d'un drap avec les lunettes par-dessus est hilarante et digne d'un Scary Movie (la seule émotion qu'on ressent durant le film, profitez-en Wink On sent quand même que c'est un vieux film, et que, au-delà de faibles moyens ou de techniques limitées pour l'époque, il y a cet aspect spécifique à la plupart des vieux films : un réalisateur pas très exigeant (la scène du mec planté au mur avec un simple couteau, le docteur super bien caché derrière son buisson, les victimes qui ont du mal à se débattre et à crier (essayez de crier en vous étranglant très fort, c'est largement faisable), la porte de la buanderie qui ne peut pas s'ouvrir de l'intérieur quand la baby-sitter s'y trouve mais par contre la petite fille la referme derrière elle et ils sortent sans problèmes, les portes de placards qui s'ouvrent toutes seules juste quand l'héroïne passe devant, lui dévoilant ainsi les cadavres, le tueur qui meurt pas après 25 balles dans la tête et 2 tirs de lance-roquettes (j'exagère un peu), la fille qui perd ses clés (pas de bol), les voisins qui lui ouvrent pas la porte alors qu'elle gueule comme une tarée (re pas de bol), le tueur qui a un peu de mal à se servir de son couteau (faut voir quand il essaye de planter l'héroïne et qu'il lui écorche l'épaule, cotisons-nous et achetons-lui des lunettes), l'héroïne qui reste trois plombes à taper à la porte pour que Tommy lui ouvre alors que l'autre taré se ramène vers elle, etc...). En même temps, quand les spectateurs ne sont eux-mêmes pas très exigeant, pourquoi s'encombrer avec des idées et de la cohérence =/ Et dire qu'il y a des gens qui considèrent ce "truc" comme le meilleur film de Carpenter, c'est à se demander s'ils ont vu "The Thing". Ce film ne vaut pas mieux qu'un "Souviens-toi l'été dernier 42 : the come back of the mortal return of death", le côté énervant des néo-slashers pour ados en moins. 'Paraît que c'est le meilleur de la série ? C'est à se demander comment il peut y avoir des fans des aventures de Michael Myers O_O Enfin c'est comme pour les "Vendredi 13" ou les "Freddy", si ça marche c'est que doit bien y avoir une raison... Une des grandes énigmes de la vie ^^ Je vais quand même pas mettre 6/6 à ça, juste parce que c'est "Halloween" et Carpenter..."

Comme quoi il existe encore des gens pour dénigrer le film de Carpenter, alors pas étonnant que celui de Rob se retrouve avec un 0/5....

Ça se dit critique et son principal argument repose sur le fait que le film est vieux.... Retourne écouter Saw et TCM 2003!!! happy2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-web.com
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1362
Age : 38
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Lun 3 Sep - 10:08

Sans farces, WillyBoy, je crois décidément qu'une partie de la nouvelle génération finira par classer Black Christmas, Halloween et autres slashers des années 70 dans une boîte à oubli, la même que certains d'entre nous utilisent pour Dracula, War of the Worlds et autres films des années 30-50.

S'il existe des inconditionnels de l'histoire du cinéma d'horreur parmi vous, il ne fait nul doute que la majorité des amateurs arrête son regard à partir d'une certaine époque, la date de celle-ci ne faisant qu'avancer avec les années.

Personnellement, il y a peu de films d'horreur que je trouve intéressant avant 1968. Je comprends les jeunes d'être insensibles aux films des années 70, bien que je trouve ça grandement dommage... c'est la meilleure époque! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3095
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Lun 3 Sep - 11:52

Avec tous les remakes qui sortent, c'est normal que certaines personnes ne veulent pas voir ou faire l'effort de voir les versions originales....Si d'autres aiment que les nouveaux films, c'est leur affaire. Je commencerais pas à mépriser une personne, parce qu'elle aime les films d'horreurs qui ont plus d'action. C'est certain que les anciens films ont un certain charme et sont souvent mieux fait pour l'histoire, l'ambiance etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Mar 4 Sep - 21:02

HALLOWEEN
(La Nuit des Masques)
de John Carpenter 1978


Avec :


Halloween reçut le prix de la critique a Avoriaz en 79, le Grand Prix du public au festival du Rex a Paris et Jamie Lee y reçut le prix d'interprétation féminine.



La nuit d'Halloween 1963.
Le jeune Michael Myers poignarde sauvagement sa soeur aînée Judith. Après son geste, Michael se mure dans le silence et est interné dans un asile psychiatrique.
Quinze ans plus tard, il s'échappe de l'hôpital et retourne sur les lieux de son crime. Commence alors une longue nuit de terreur pour les jeunes de Haddonfield.






Quand Carpenter s'attaque au tournage de son HALLOWEEN, il ne se doute pas du choc qu'il va provoquer dans le monde du cinéma. Son petit film d'épouvante au budget minimal de 300.000 $ (il va en rapporter près de 75 millions a ses producteurs!), tourné en 22 jours, avec pour seul acteur vraiment connu le britannique Donald Pleasence va devenir un véritable phénomène, un film culte pour toute une génération et un immense chef d'oeuvre pour la grande majorité des fans de cinéma horrifique.





HALLOWEEN est un film particulièrement réussi a tous les niveaux et presque 30 ans après sa sortie, reste la référence dans le genre. Un film aux six suites (plus ou moins bonnes) et qui vient d'avoir droit a son remake (Rob Zombie !), mais qui jamais n'a été inquiété dans son statut de film d'exception.





John Carpenter pour son second métrage (le troisième si l'on prend en compte son "travail" d'étudiant Dark Star) nous délivre un film d'épouvante terrifiant a partir d'un scénario pour le moins simpliste et assez peu développé au final.
Cette histoire de tueur revenant semer la mort sur les lieux de son méfait aurait pu être d'une banalité et d'un intérêt limité si la réalisation n'était pas a ce point maîtrisée !
Car ici, rien n'est laissé au hasard et chaque plan est méticuleusement filmé par Big John.





Ainsi pour faire monter la tension, présente sur toute la longueur du métrage, il use a merveille de la profondeur des images.
On trouve souvent la victime au premier plan et Myers plus loin en arrière plan. Souvent l'assassin se tient immobile pour disparaitre du champs, augmentant le capital frayeur de la scène, car finalement ce n'est pas la présence du tueur qui est le plus effrayant mais son absence de l'écran. Plus le film avance et plus cette méthode porte ses fruits, atteignant le summum lors de deux scènes avec Jamie Lee Curtis : lors de leur premier "affrontement" quand Laurie découvre les cadavres de ses amis, horrifié elle s'appuie contre un mur et de l'obscurité s'avance lentement le tueur dont seul émerge le masque blanc blafard proche, très proche d'elle...

Lors de l'affrontement final ou Myers est laissé pour mort dans la chambre, après avoir envoyé les enfants chercher les secours, Laurie reste assise contre l'encadrement de la porte de la chambre et l'on voit lentement, derrière elle, Myers revenir a la vie et se diriger vers elle.

Deux scènes absolument terrifiantes et qui font monter la tension a des niveaux rarement atteint ! Curieusement le cinéma asiatique nous ressert souvent ce genre de scène dans ces meilleures productions.
Fruit du pur hasard ?





Le film possède une sensationnelle ambiance morbide et envoûtante a la fois. On ressent toute la magie de cette fête au travers de cette oeuvre, permettant facilement les interactions entre réel et irréel (les fameuses références et interrogations sur le Boogyman, les gens déguisés parcourant les ruelles de la ville, etc...).

Le rythme languissant du métrage, provoque une sensation assez étrange, comme un cauchemar éveillé qui malheureusement ne sera pas effacé par un quelconque réveil salvateur.

Car pour unique sortie, seuls instants ou le rythme s'accélère quelque peu, seul réveil de cet état de somnolence délicieuse imprimée par les images, ce sont les meurtres de Myers. Chaque intervention au premier plan du tueur est ponctuée par un meurtre douloureux et pénible appuyé par une musique et des sons stridents. Un cauchemar dont la lame de couteau et les mains du tueur sont le dernières marques visibles sur la nuit de ses victimes.





Bien que les morts soient assez peu nombreux, John Carpenter apporte un soin particulier a leur déroulement et tout particulièrement aux préliminaires. On peut facilement faire une comparaison avec un acte sexuel, même si cela peut paraître curieux.
Quand le tueur a choisi sa victime (surtout le meurtre de Annie) , il prend son temps en l'observant, paraissant parfois la frôler (les fameux arrières plans) et brutalement, au moment où la tension atteint son paroxysme, prend possession de son corps, brutalement et ne lui offrant que l'agonie et la mort pour orgasme.





John Carpenter fait preuve d'une grande sobriété et d'une belle retenue quand aux agissements de son tueur. Michael Myers agit discrètement, simplement et logiquement. Le meurtre ne semble être que la finalité de son processus de destruction. Le temps d'observation et d'attente semblent être un élément essentiel pour qu'il puisse agir. Ce qui d'ailleurs fera grandement défaut aux autres volets de cette série !
Quand enfin il agit et assassine, ces meurtres sont très peu sanglants mais chose curieuse, son observation se poursuit après le décès de sa victime. Myers est avant tout un voyeur terrifiant et travaille comme un véritable artiste, composant de véritables tableaux avec la mort (choix de sa victime, meurtre et contemplation de son oeuvre !).

Sa plus belle réussite, l'exposition de Annie avec la stèle Myers sur le lit !





N'en déplaise a certains, Halloween n'a pas inventé le slasher, historiquement parlant.
Lui ont précédé sur ce terrain La Baie Sanglante de Mario Bava et Black Christmas de Bob Clark.
Mais le film de Carpenter a lancé la mode des slashers, principalement grace a son énorme succès au box-office américain.
Mais aucun n'est parvenu a atteindre un tel niveau de popularité.....car Carpenter a un atout de poids : son tueur, Michael Myers !

Big John impose définitivement et magistralement le prototype même du légendaire Boogeyman (croquemitaine en VF !)
Un meurtrier impitoyable s'en prenant principalement aux jeunes la nuit tombée et possédant une immortalité de par son statut de mal absolu. Le Dr Loomis ne cesse de le répéter, il n'est pas humain, il est la réincarnation du mal !
En le regardant agir, les doutes sont dissipés, par une force mystérieuse emplie de rage et de puissance, Myers est inarrétable, ni les lames, ni les balles ne peuvent stopper ça marche en avant, tel le messager de la mort, quand il vous observe, vos instants sont comptés.

Seule Laurie semble immunisée contre cette fatalité, probablement par les liens familiaux qui la relie a l'assassin.





De plus le masque porté par Myers (une réplique modifiée du capitaine Kirk dans Star Treck !) lui enlève toute trace de réaction face a ses actes et seuls ses yeux noirs et profonds restent visibles.
Mais là encore, rien ne transparaît dans son regard, impassible et scrutant profondément ses victimes. Si le regard est le reflet de l'âme, celle de Michael Myers est noire et inhumaine. Rien d'ailleurs ne rattache fondamentalement ce tueur a l'Homme. Bien que d'apparence incontestablement il en est un, son comportement lui est étranger a toute forme d'humanité. De sa démarche particulière à la contemplation morbide de ses meurtres, il ne nous propose aucune gestuelle comparable à celle d'un jeune homme !





Les acteurs du film sont parfaitement crédibles et deux d'entre eux sont devenus de véritables icones du cinéma de genre.

Jaimie Lee Curtis (la fille de Janet Leigh qui seront d'ailleurs associées dans le Fog de Carpenter !) dans le rôle de Laurie Strode Myers, devient la référence pour ce genre de film. Grace au talent indéniable dont elle fait déjà preuve dans ce film, son personnage réussi a nous tenir en haleine jusqu'à son final crispant. Dans la terreur où dans l'affrontement face à Myers, elle reste constamment crédible et détient dans son jeu une part de la réussite de ce film.

Donald pleasence, aujourd'hui décédé, restera à jamais le Docteur Samuel Loomis. Présent dans presque chacun des Halloween, il est le seul a connaître le tueur presque intimement et viscéralement. Il réussi à rendre parfaitement crédible son personnage et ce malgré certains passages assez mal écrits dans le scénario. Avec un autre acteur, le film aurait perdu une grosse partie de son impact, car Myers et Loomis sont étroitement liés ! Une relation obsessionnelle qui finira par conduire Loomis au bord de la folie....car ses convictions ne seront jamais vraiment acceptées par les autres protagonistes.





Mais que serait ce film sans l'incroyable musique composée par John Carpenter ?
Probablement qu'il n'aurait pas eu cet impact auprès du public. Le thème principal, pourtant d'une simplicité incroyable, résonne comme un chant funèbre quand il se fait entendre. Aujourd'hui encore, sa présence est inévitable dans toute suite ou remake de son film. Au même titre que L'Exorciste, Indiana Jones ou La Guerre des Etoiles, ce morceau figure parmi les moments musicaux les plus marquants de l'histoire du cinéma.

Mais il serait injuste de résumer la trame musicale du film a ce seul thème, tant la bande originale de Carpenter est une réussite.
Chaque scène du film a droit à un accompagnement musical absolument en adéquation, a ce que projette les images, mais elle contribue grandement a créer son ambiance particulière et à garder constante la tension du métrage





Au final Halloween est tout simplement un véritable chef d'oeuvre du cinéma horrifique. Une représentation du mal absolument terrifiante maîtrisée de bout en bout par l'un des plus grand réalisateur de ce genre.
Une réussite graphique de chaque instant, aidée par des acteurs inspirés et sublimée par sa célèbre musique.
Une oeuvre dont le temps n'exerce aucun poids et qui génère une admiration sans bornes de millions de fans a travers le monde et dont je suis fier de faire partie.....




A jamais les noms de Michael Myers, Laurie Strode, Docteur Loomis et John Carpenter resteront liés intimement a la fête d'Halloween...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3095
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Mar 4 Sep - 21:11

Empereur GHOULE a écrit:


Personnellement, il y a peu de films d'horreur que je trouve intéressant avant 1968. Je comprends les jeunes d'être insensibles aux films des années 70, bien que je trouve ça grandement dommage... c'est la meilleure époque! Smile

Moi, je n'ai pas de limite d'années....C'est certain que je ne suis pas un grand amateur de films muets....Mais pour le reste, ça peut aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2121
Age : 41
Localisation : Grenoble, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers.
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Mer 5 Sep - 6:38

Empereur GHOULE a écrit:
Personnellement, il y a peu de films d'horreur que je trouve intéressant avant 1968. Je comprends les jeunes d'être insensibles aux films des années 70, bien que je trouve ça grandement dommage... c'est la meilleure époque! Smile

Chacun ses goûts naturellement, mais enfin il y a tout de même un sacré paquet de films d'épouvante ou d'horreur « d'avant-68 » qui valent le détour !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caligari.over-blog.com/
Jamie Lloyd
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 266
Age : 27
Localisation : France
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Mer 5 Sep - 7:10

Je ne veux rien enlever à ce film culte, génial et que j'adors, cependant j'avous ne pas avoir eu peur 1/10ème de seconde devant, peut être que comme dit plus haut, à mon âge on est peut être moins sensible au vieux cinéma (même si j'ai plus flippé devant le 2 qui n'est pas très récent non plus...) mais à aucun moment je n'ai sursauté ou à l'inverse sentit une peur viscérale...
Peut être que je ne l'ai jamais regardé dans les bonnes conditions... A voir... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nono9310
Invité



MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Mer 5 Sep - 7:18

Sublime analyse Celtic Wink
Revenir en haut Aller en bas
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Mer 5 Sep - 8:05

nono931000 a écrit:
Sublime analyse Celtic Wink

Merci salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRmax
Critique
avatar

Masculin Nombre de messages : 2461
Age : 33
Localisation : Montréal, Qc, Canada
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Mer 5 Sep - 9:32

nono931000 a écrit:
Sublime analyse Celtic Wink
Je seconde. Très apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   Mer 5 Sep - 9:58

GRmax a écrit:
nono931000 a écrit:
Sublime analyse Celtic Wink
Je seconde. Très apprécié.

Merci à vous deux ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Halloween (1978, John Carpenter)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Halloween (1978, John Carpenter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halloween (1978, John Carpenter)
» Quel est le meilleur film de John Carpenter?
» The Ward de John Carpenter
» Le retour de John Carpenter ?!!
» JOHN CARPENTER, EDWARD HAWKS ET LES WESTERNS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: