AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Ferdinand
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 41
Localisation : Au pied des Alpes
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Dim 3 Déc - 14:32

Hé bien je n'en sais rien du tout, car l'édition dvd indique juste : Dawn of the dead, version originale américaine. Le film dure deux heures. De quelle version s'agit-il, à ton avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Dim 3 Déc - 14:50

Ferdinand a écrit:
Hé bien je n'en sais rien du tout, car l'édition dvd indique juste : Dawn of the dead, version originale américaine. Le film dure deux heures. De quelle version s'agit-il, à ton avis ?

S'il y avait quelques trames des Goblin conservé de Zombie c'est la Theatrical Cut et s'il y en avait pas et bien c'est la Director's Cut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferdinand
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 41
Localisation : Au pied des Alpes
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Dim 3 Déc - 17:12

Seulement j'ai pas fait gaffe dans le générique si la musique était signée Goblins ou non. Je rejetterai un oeil a l'occase...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Dim 3 Déc - 17:26

Ferdinand a écrit:
Seulement j'ai pas fait gaffe dans le générique si la musique était signée Goblins ou non. Je rejetterai un oeil a l'occase...

Pas seulement au générique mais pendant le film aussi...et puis la Director's Cut ne contient aucune musique ou presque donc il est difficile de ne pas s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Dim 3 Déc - 17:29

Ferdinand a écrit:
Seulement j'ai pas fait gaffe dans le générique si la musique était signée Goblins ou non. Je rejetterai un oeil a l'occase...

Si tu as vu la version Romero dans le coffret Trilogie des morts vivants sorti récemment en France, il s'agit de la version US ciné (avec quelques morceaux des Goblin intégrés au film....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferdinand
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1112
Age : 41
Localisation : Au pied des Alpes
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Dim 3 Déc - 17:50

Voilà, c'est ça ! Merci Smile ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hydromantic
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Age : 36
Localisation : L'Autre Monde
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Lun 7 Mai - 6:21

Je me suis enfin regardé la Nuit des Morts-vivants et Zombie hier soir.

J'avoue que ça me laisse un peu perplexe... J'ai préféré Zombie car un peu plus moderne forcément mais quand même, pourriez-vous développer ce pourquoi vous aimez tant ce film? Car j'ai envie de le revoir mais avec quelques pistes...

Je trouve ça sympa, mais souvent c'est totalement suréaliste d'un point de vue scenario non? Le fait qu'il reste dans ce supermarché, je sais que c'est un message sur la société de consommation mais au-delà de ça? Parfois on ne comprend pas trop leurs choix...

Sinon, c'est absolument pas effrayant mais c'est davantage un film d'action gore non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magmor.org/
chainsaw
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2487
Age : 42
Localisation : québec
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Lun 7 Mai - 19:50

Hydromantic a écrit:
pourriez-vous développer ce pourquoi vous aimez tant ce film?
Je sais que ce n'est pas dans le même ordre d'idée,mais as tu déjà visionné Zombie de Fulci?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hydromantic
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Age : 36
Localisation : L'Autre Monde
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Mar 8 Mai - 2:10

chainsaw a écrit:
Hydromantic a écrit:
pourriez-vous développer ce pourquoi vous aimez tant ce film?
Je sais que ce n'est pas dans le même ordre d'idée,mais as tu déjà visionné Zombie de Fulci?

Non du tout, je n'ai pas encore eu le temps de m'intéresser à Fulci mais j'y compte bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magmor.org/
MyersMatt
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 647
Age : 25
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Mar 8 Mai - 4:59

Ben moi devant Zombie je m'éclate , c'est un mélange d'action et de gore qui marche à merveille tu prend vraiment ton pied . Néanmoins je me souviens que c'est surtout lors de ma seconde vision que je l'avais vraiment adoré .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Mar 8 Mai - 6:45

Pour moi Zombie ne m'a effrayé que lors de la première vision mais j'étais assez jeune a l'époque (13/14 ans) et on avait difficilement accès a ce genre de film.
A présent je l'apprécie pour son mélange gore/violent et l'intelligence de son propos...
Un film qui associe brillament le fond et la forme !
Ce qui est de plus en plus rare dans ce genre de production.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hydromantic
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 197
Age : 36
Localisation : L'Autre Monde
Date d'inscription : 15/04/2007

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Mar 8 Mai - 12:35

Peut-être que je ne suis juste pas fan de ce style de film d'horreur après tout vu que je ne remets bien sûr pas le film en question Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magmor.org/
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Ven 14 Nov - 14:10

Hydromantic, tu n'es pas le seul à te poser des questions sur l'engouement que provoque ce film. Ce n'est pas mauvais, mais de là à crier au chef-d'oeuvre... C'est bien beau de vouloir faire une critique de la société de consommation, mais poussée à ce point, ça devient de la parodie. L'argent est convoité quand il sert à quelque chose. Dans un monde aussi chaotique, la nourriture et les armes deviennent beaucoup plus importants et auraient dû surclasser l'argent comme biens convoités. Les scènes gore sont bien réussies, la trame sonore est correcte, le jeu des acteurs pas mauvais. C'est l'histoire qui n'est pas très réaliste et qui souffre de certaines incohérences, mais bon, un divertissement convenable.

J'ai préféré le premier de la trilogie de Romero Night of the living dead.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6829
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Ven 14 Nov - 14:22

Tu n'est pas le seul a voir préféré le premier Night of the living dead qu'au second Dawn of the dead. Et je vais peut-être en choqué plus d'un en disant que je préfère le remake de Dawn of the dead que son original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Ven 14 Nov - 14:57

Erich_von_Gustav a écrit:
Ce n'est pas mauvais, mais de là à crier au chef-d'oeuvre... C'est bien beau de vouloir faire une critique de la société de consommation, mais poussée à ce point, ça devient de la parodie. L'argent est convoité quand il sert à quelque chose. Dans un monde aussi chaotique, la nourriture et les armes deviennent beaucoup plus importants et auraient dû surclasser l'argent comme biens convoités. Les scènes gore sont bien réussies, la trame sonore est correcte, le jeu des acteurs pas mauvais. C'est l'histoire qui n'est pas très réaliste et qui souffre de certaines incohérences, mais bon, un divertissement convenable.

J'ai préféré le premier de la trilogie de Romero Night of the living dead.

Loin de moi l'idée de condamner le fait que tu préfères La Nuit des Morts-Vivants à Zombie (cela semble parfaitement compréhensible), mais je me demande quels éléments te permettent d'affirmer que la satire y est exagérée ou dérisoire.

Là où Zombie se montre plus pertinent que le suppose ton analyse (qui est tout aussi valable que la mienne, je tiens à le préciser), c'est que ça n'est pas tant l'argent qui est ici convoité mais bien la notion de propriété. Certes, les deux héros en profitent un moment pour s'accaparer les liasses des tiroirs-caisse, mais cela relève davantage du fantasme de personnes issues d'une classe moyenne ou pauvre, que d'un besoin d'appropriation. En effet, qui n'a jamais rêvé de nager dans un bain de billets ou de sentir que tout est à sa portée, sans restriction aucune ?

À l'inverse des pilleurs, ceci dit, qui cherche à posséder tout ce que les autorités leur refusaient par le passé. Mais, même ici, le désir d'amasser l'argent semble cohérent, dans la mesure où les pilleurs - un peu comme les Nazis qui dérobaient les objets de valeur des Juifs pendant la 2nde Guerre Mondiale - s'imaginent probablement que l'ordre sera un jour établi et donc que tout cet argent et que toute cette fortune leur permettront de survivre. Ou encore, les pilleurs parvenant à prendre le pouvoir par les armes, ils deviennent les régisseurs de ce nouveau monde et imposent d'eux-mêmes l'argent comme un moyen d'échange encore valide. Une chose en amenant une autre, l'argent (re)devient convoité, au même titre que la nourriture ou les armes.

Et puis, n'oublions pas que ce phénomène s'observe dores et déjà dans notre société. Lors d'émeutes, les pilleurs s'accaparent l'argent et les biens matériels que les autorités leur refusent. Les autorités interviennent encore à l'heure actuelle mais qu'adviendrait-il de ces pilleurs si les autorités ou l'État avaient d'autres préoccupations ou avaient été dissous ?

Mais, comme je le disais précédemment, c'est surtout la notion de propriété qui est ici critiquée. Alors que le personnage de Ken Foree ne voit ce centre commercial que comme un refuge adéquat, le pilote, lui, le perçoit au final comme sa propriété, son territoire. Ce qui, par ailleurs, causera sa perte, puisqu'il cherchera à repousser les pilleurs et périra sous les crocs des morts-vivants.

En somme, je ne conçois pas cette satire comme une parodie mais comme une critique pertinente, toujours aussi saisissante à l'heure actuelle. Mais ça n'est qu'un point de vue, évidemment. Wink

Alors, non, je ne parlerais pas non-plus de chef-d'oeuvre (je réserve ce terme à des oeuvres vraiment exceptionnelles, comme Eraserhead) mais au moins d'un métrage culte, indémodable et éternel. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Ven 14 Nov - 16:01

C'est exactement ce à quoi je voulais en venir. Les pilleurs qui profitent de catastrophes isolées savent très bien que les biens leur serviront en d'autres lieux. Dans une catastrophe mondiale, l'argent n'est que du papier. Mais bon, je comprends ton point de vue qui fait que l'argent a le pouvoir qu'on veut bien lui attribuer ou que l'argent est une sorte de fantasme. Je comprends également que les protagonistes ne savent peut-être pas que le phénomène est mondial. Il n'en demeure pas moins une certaine vision un peu pessimiste de la nature humaine, plus encline à son petit confort qu'à s'entraider. Il y a cependant une sorte de vision darwinesque qui nous montre que les êtres les plus forts survivent, pas nécessairement ceux qui possèdent les plus belles valeurs.

J'aurais aimé que tu me dises pourquoi tu te doutais de ma préférence pour le premier film. J'y sens une petite pointe d'ironie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Dim 16 Nov - 8:00

Erich_von_Gustav a écrit:
J'aurais aimé que tu me dises pourquoi tu te doutais de ma préférence pour le premier film. J'y sens une petite pointe d'ironie...

Absolument pas. J'étais parfaitement sincère.
J'ai toujours grandement apprécié La Nuit des Morts-Vivants, depuis que je suis tout petit.
Et, d'un autre côté, la première fois que j'ai visionné Zombie, je l'ai trouvé très ennuyeux, poussif et sans intérêt. Mais le second visionnage fut une vraie révélation. Tous les éléments implicites, toutes les satires sous-jacentes, toute la puissance du scénario m'ont sauté au visage et ont fait hisser, dans mon estime, Zombie au même niveau que Le Jour des Morts-Vivants (qui demeure mon préféré de la saga de Romero).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Dim 16 Nov - 13:55

Ok, explications comprises !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3096
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Lun 27 Sep - 19:53

C'est un bon film dans l'ensemble, mais je n'ai pas éprouvé une sorte de terreur qu'il y avait dans LA NUIT DES MORTS - VIVANTS (version 1968). J'aime bien l'ambiance de centre commercial, mais je trouve que cette suite est comme bien d'autres de films d'horreurs ou de science - fiction. Il y a trop d'action et l'ambiance baisse pas mal. On perd de la noirceur du premier film. Dans le même genre, il y a les suites de ALIEN, TERMINATOR, MAD MAX etc. Pour le reste, l'histoire est bonne, malgré qu'elle tire un peu en longueur. On a compris que l'humain surconsomme avec les 4 survivants, pourquoi répéter le message avec les motards? Je ne suis pas idiot, je peux comprendre la première fois. Je trouve que le scénario tourne un peu trop à vide quelques fois. Les personnages sont assez intéressants. Ce qui m'agace un peu, c'est qu'on dirait que malgré lui, le film tourne en comédie d'horreur. Il suffit de voir les militaires et autres prendre des photos ensemble en rigolant etc. Il me semble que depuis le première film, il y a une bonne progression dans la menace. Alors montrer une insouciance aussi exagérée est un peu fort d'après moi. Un moment donné, on voit un groupe se baisser parce que quelqu'un dit de le faire et un autre en arrière canarde des zombies. On dirait presque une scène humoristique à la THE NAKED GUN avec Leslie Nielsen. Aussi, quand Peter et Roger découvrent le centre commercial, ça rigole. Aussi avec les motards à la fin. On dirait que les morts - vivants sont des pantins de foire. Les zombies ne semblent pas du tout dangereux. Il manque la tension et la peur du premier film...13/20.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3096
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Lun 11 Oct - 1:45

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6829
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Ven 19 Nov - 20:36

Voici le lien de l'émission "Faux raccord" d'allocine.fr qui décide cette semaine de s'attaquer au film "Dawn of the dead" dans sa première partie. J'ai trouvé ça bien sympa et c'est pour cette raison que je veux le partager avec vous.

http://www.allocine.fr/video/emissions/faux-raccords/episode/?cmedia=19175608
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3096
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Ven 19 Nov - 23:00

C'est bien intéressant. Merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HorrorZone
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1353
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Sam 15 Jan - 10:59

YoUtH a écrit:
Critiques des 3 Versions :

La Theatrical Cut dure 127 minutes (la version préféré de Romero et celle utiliser pour diffuser le film au cinéma) Dans cette version Romero a ajouter quelques trames des Goblin et le film est en meme temp rythmé et tres psychologique. La trame quand on voit les voleurs en moto est différente de celle d'Argento. Sinon pendant quelques scenes il n'y a aucune music et ce Argento a bourré c'est bon moment de music. (Je n'ai rien contre ca donne un nouveaux charme aux film) 10/10

La Director's Cut dure 139 minutes, c'est la version la plus longue et la moin bonne, aucune music des Goblin est dans le film et meme que il n'y a presque pas de trame musical et quand il en as c'est pas super bon, ca brise tout l'ambiance du film. Pour dire je l'ai pas écouter au complet tellement c'étais mauvais, le film n'a aucun rythme et les scene sont juste en expension, rien n'est coupé mais ce qui est rajouté n'est guere interressant.

Pour en finir le version de Dario Argento European Cut dure 118 minutes, c'est la moin longue des 3 mais c'est elle qui possède tout les trame des Goblin, le film est présenter plus comme un film western/action sans aucune émotion. Perso la Theatrical Cut est bien meilleurs, elle nous apprend beaucoup plus sur les personnages, leurs évolution face a cette situation et à la sociteté de consomation, donc quelques clin d'oeuil sont rajouté. Les scene rajouter au début quand il vont mettre de l'essance dans l'Helico, cette scene dure tres longtemps comparé a celle d'Argento, exemple de ce qu'il manque : Stephen ce fait prendre par un zombie en courant pendant que ca femme ne fait rien et le regarde ce faire presque tuer. Peter ce fait attaqué par des enfant zombie et les neutralise sur le champs, un zombie se fait couper la tete par l'élice de l'hélicopter etc et il y a aussi la longue scene dans L'hélico que argento a coupé au complet. Dans la director's Cut Peter ce suicide à la fin. le must selon moi est la version cinéma.

Bonjour à tous
Juste de petites précisions par rappport à l'excellente analyse de Youth ; dans la theatrical version de Romero, de 127 minutes : La brève prolongation de la scène où Stephen attaque puis se fait attaquer au début par un zombie avant de l'envoyer "ad patres" à coup de marteau dans le crâne, figure aussi dans la director's/extended version : on y voit en effet, par rapport à la version européenne, quelques secondes supplémentaires où Fran semble statufiée, ne réagissant pas...
Quant à la séquence des enfant que Peter tue, elle a toujours été présente dans les 3 versions, sauf qu'elle est montée différemment dans la theatrical version de 127 minutes, et l'extended version/director's cut version de 139 minutes (découpée en plusiseurs "chapitres")
De plus, dans la version "theatrical" (et la director's cut/extended ? Je ne sais plus), la tuerie est censurée et plus brève que dans la version européenne (le mitraillage est plus bref)

Enfin, dans aucune des 3 versions Peter ne se suicide à la fin : la fin est en fait la même partout, avec Peter et Fran qui s'enfuient... Mais en effet, à l'origine, Peter devait se suicider, et Fran/Fanny devait mourir décapitée par les pales de l'hélicoptère.
Le script ayant lègèrement été modifié en cours de chemin, la "fausse tête" devant servir à la base pour la décapitation de Fran a en fait été réutilisée pour l'impressionnant meurtre à la chevrotine de Wooley au début (les maquilleurs y auront ajouté une barbe et une moustache).

En fait, la version où l'on en apprend le plus au niveau des personnages est la "director's cut/extended" (la version que je préfère) : en gros, elle contient tout ce qu'il y a dans les autres versions, davantage "gonflé", + quasiment tous les effets gores (à part 2 ou 3) des autres versions, avec quelques séquences violentes supplémentaires...

Car on oublie souvent de préciser un point en ce qui concerne la différenciation de ces versions : on parle souvent de la trame elle-même et de la caractérisation des personnages qui s'en trouve quelque peu modifié, mais au niveau du gore, là aussi il y a des modifications de taille ; ainsi, la théatrical version et la version européenne différent un peu sur ce point, l'une ou l'autre des versions contenant des scènes que l'autre n'a pas:
en ce qui concerne la "théatrical" : elle a l'avantage de conserver la scène du zombie décapité (présente dans la version de 139 minutes) que "Zombie" ne possède plus... Ainsi que la séquence suivante d'un zombi se faisant mitrailler, le zombi que Stephen a bousculé à terre peu de temsp avant (on ne voit que cette dernière séquence dans la version européenne).
Mais en dehors de cela, l'assaut du début se voit amputé de plusieurs séquences présentes dans "Zombie" (qui figurent aussi dans la "director's cut").
Ainsi, au début du film, la séquence où Peter et Roger abattent les zombies dans la cave se voit amputée de plusieurs séquences violentes.
Idem pour la tuerie des enfants-zombies suscitée, raccourcie.
Egalement lorsqu'ils visitent le centre commercial, plusieurs séquences de tueries présentes dans "Zombie" ( séquences qui le figurent aussi dans la version de 139 minutes - sauf 1) sont supprimées, tandis que la "théatrical version" montrera une ou 2 tueries (présentent également dans la version de 139 minutes)) absente de la version européenne...
Quelques modifs aussi lors de la fameuses séquences des camions, où quelques rares impacts de balles ne sont plus présents dans la version ciné de Romero, alors qu'elles figurent dans "Zombie" (par contre la theatrical version inclura la séquence - visible aussi dans la "director's cut" - du zombie à l'oeil atrophié qui essaie de s'attaquer à Roger, avant que celui-ci ne s'en débarrasse en lui balançant un coup de poing dans la figure - séquence absente dans "Zombie")... Mais la coupe la plus importante lors de ce passage est celle du zombie s'arrachant le bras coincé sous les roues du camion, séquence qui disparait (et qui n'est pas présente également dans la "director's cut") !
A l'avantage par contre de la version "theatrical" (et la "director's cut"), la "résurrection" de Roger est plus longue (on le voit mieux à l'état de zombie) que dans la version européenne.

Mais les différences majeures figurent dans la dernière partie avec les Hell's Angels ;
A l'avantage de la "theatrical version" : juste avant d'entrer dans l'hypermarché, les Hells Angels font plus de "cartons" sur les zombies (séquences présentes dans la version complète) que dans la version européenne.
Quelques coups de masses supplémentaires également, une fois dans le centre commercial.
Enfin, on peut noter un carton (impact de balle) que fait Stephen sur un zombie lorsqu'il est dans l'acenseur (dans la version européenne, on ne le voit que tomber au sol).
Par contre, des scènes chocs de la versions européenne (dispos aussi bien sûr dans la version director's cut - à l'exception d'1) ont tout bonnement disparues : notemment, et hélas, la fameuse scène où un zombie a le cou lentement scié avec un sabre par un hell's angels. Ainsi que quelques rares autres séquences violentes, curieusement disparues dans la version de 127 minutes !
Une série de gunfight successifs (celle qui se termine par le gros monsiseur tombant dans la fontaine) a été amputée (on ne voit que cette dernière séquence précitée) mais, heureusement, elle est remplacée par une autre série de carton "successive", présente également dans la director's cut : celle qui comprend la femme teannt le combiné téléphonique, l'enfant, et la femme-zombie se faisant mitrailler le ventre...
Donc ici, la suppression de la scène censurée est compensée par l'apparition de l'autre...
Cette partie est donc trés légèrement moins sanglante que sa version européenne (et plus encore que celle de la version de 139 minutes), mais elle est mieux montée et plus vive, je trouve, que celle de "Zombie", où tout de même il faut attendre un petit laps de temps avant que les Hell's Angels s'en prennent réellement aux morts vivants.

En ce qui concerne la director's cut de 139 minutes, au niveau de la violence, c'est celle qui "enterre" (!!) les 2 autres : elle contient toutes les différentes séquences gores contenue dans les autres versions (à l'exeption de 3 ou 4), plus quelques autres encore...
Cela est particulièrement marquant dans la scène finale avec les Hell's Angels, qui demeure plus violente.
Dans cette version aussi, les rapport entre protagonistes changent sensiblement ; ainsi, la relation Peter-Stephen semble moins tendue (sauf par rapport à la prolongation de la scène de l'hélico, présente également dans la "théatrical", où leur hostilité respective est palpable) : un exemple demeure la scène où Stephen manque de tuer Peter au début du film, en voulant abattre un zombie : et bien, dans les 2 autres versions, alors que la séquence coupait aprés que Peter lui ait fait la morale en le tenant en joue, dans la "director's cut", la séquence se prolonge en montrant Peter qui aide finalement Stephen à se relever et lui envoit en définitive une tape amicale sur son épaule...
Par contre, dans la version "director's cut", il y a plus d'hostilité visible entre Stephen et Fany/Fran ; cela est bien marqué lors du "repos des guerrier", où il y a plus de séquences où l'on voit les héros se "tirer clairement la gueule", notemment lors d'une séquence où ils se disputent la station radio qu'ils veulent écouter.

Le générique final est différent dans cette "version longue" (et dans la "theatrical version") que dans la version européenne (classique), et, je trouve, excellent : sous une musique faussement joyeuse de fête foraine, et terriblement ironique, il nous montre de superbes plans américains d'ensemble avec les zombie ayant pris posséssion de leur nouvelle "résidence", déambulant dans le centre commercial.

A noter pour finir que la version européenne contient 3 ou 4 séquences que les autres versions n'ont pas, y compris la "uncut"...


Pour ma part, j'ai découvert "Zombie/Dawn of the dead" en France en 1983, à sa sortie nationale ciné.
Il faut rappeler que le film avait été interdit auparavant 5 ans par la censure.
Mais "René Château" avait déjà commercialisé en VHS quelques classiques de l'horreur et de l'épouvante, avec quelques inédits, dont "Zombie".
Malheureusement, dans la VHS, la scène de l'éventration était amputée de quelques secondes (elle sera intégralement réintégrée dans les futures commercialisations DVD).
Curiosité : la VHS "René Château" mettait à disposition 2 versions : la version française et la version originale sous-titrée (strictement les même d'un point de vue formel) ; hélas, la copie de la version française était assez horrible : bleutée et légèrement floue ! J'en ignore aujourd'hui encore la raison...
A noter aussi que la version européenne ciné (tout au moins celle sortie en France en 1983) montrait une dernière partie un peu plus sanglante que celle existante dans les vidéos - encore aujourd'hui- (quelques séquences gores supplémentaires, piochées dans les autres versions, et qui ne semblent jamais avoir été réintégrées dans la version européenne sortie en vidéo).

"Zombie/Dawn of the dead" fut pour moi le plus grand choc jamais vu dans une salle de ciné : jamais un film d'horreur n'avait été traité de façon aussi réaliste, et à une si grande échelle...
La manière trés réaliste dont c'était joué, dont c'était filmé, et les effets spéciaux particulièrement choquants et bluffants et Tom Savini, amenaient une identification presque totale avec le public, malgré un postulat à la base un peu simpliste...
Doublé d'une critique acerbe sur la société de consommation, Romero signa là un des plus grands films d'horreur de tous les temps !

PS : à noter qu'il est aussi parfois mentionné sur certains sites/blogs ou autres, une version allemande encore plus longue que la version "director's cut". Mais perso, je ne l'ai jamais vue. Quelqu'un la connait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HorrorZone
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1353
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Jeu 12 Avr - 17:33

Bien que les 3 versions soient géniales (américaine director's cut de 126 min, extended américaine de 139 min, et européenne de 112 min), et que ce soit avec celle-ci que j'ai "grandi", la version européenne remontée par Argento est la plus faible des 3.
A son discrédit : l'omniprésence de la musique dynamique des Goblin, complétée par des morceaux "comiques", enlève beaucoup de tension au métrage... Alors que la version de 126 min de Romero (et, plus encore, l'extended version) mise majoritairement sur des thèmes musicaux beaucoup plus dramatiques, accentuant le côté dramatique.

Mais c'est dans la dernière partie (l'attaque des Hells Angels), que se trouvent les plus grands changements qui font toute la différence, et, force est de reconnaître que le montage de cette partie par Argento reste bien moins percuatnt que ceux des montages américains.
En effet, dans la version européenne remontée par Argento, les Hells Angels mettent un certain temps à prendre vraiment possession du centre commercial et à s'en prendre à tout ce qui bouge (préférant piller dans un premier temps). Dans la director's cut et plus encore l'extended version, le montage est plus serré, plus violent, et la violence et les tueries apparaissent plus rapidement !
Cette dernière partie apparaît donc incontestablement moins percutante dans la version européenne (il est d'ailleurs à noter que, si la version américaine de 126 min est paradoxalement allégée en "gore" par rapport à la version européenne, pourtant moins percutante, l'extended version contient en revanche, plus de violence et de gore dans cette partie que celle d'Argento).
La prise des lieux par les Hells Angels demeure donc beaucoup plus efficace et violente dans les versions américaines que dans l'européenne.

Mon classement serait le suivant :

1 - Extended version de 139 min
2 - Director's cut de 126 min
3 - European version de 112 min
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   Jeu 12 Avr - 17:48

Oui je commence à regretter l'edition special de 4disque, faudrait que je trouve la version longue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)
» Survival of the Dead (George A. Romero, 2009)
» Zombie (Dawn of the Dead)
» [Film] L'armée des morts (Dawn of the dead) de Zack Snyder (2003)
» Deep Red 3D. Un film de George A. Romero.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: