AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Creepshow, la trilogie (1982-2006)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Ven 15 Sep - 16:21


Creepshow (1983)


Qui ne connaît pas Creepshow de nos jours ?
Ces petites histoires variant entre 15 et 30 min. qui ont fait frémir les années 80.
Avec un casting de rêve, tant du côté de la réalisation que celui des acteurs :

Réalisation
Réalisateur George A. Romero

Acteurs
Harry Wentworth Ted Danson
Hank Blaine Ed Harris
Richard Vickers Leslie Nielsen
Henry Northrup Hal Holbrook
Dexter Stanley Fritz Weaver
Jordy Verrill Stephen King
Adrienne Barbeau
E.G. Marshall
Tom Savini
Viveca Lindfors

Production
Producteur Richard P. Rubinstein

Scénario
Scénariste Stephen King
D'après l'oeuvre de Stephen King

Equipe technique
Directeur de la photographie Michael Gornick
Compositeur Michelle Dibucci
John Harrison


Entre un George Romero aux commandes et un Stephen King à l'écriture, Creepshow se veut une référence dans le cinéma d'horreur, exploitant merveilleusement bien le monde des Comics.

L'histoire : un petit garçon se voit privé de son comics, Creepshow, par son père qui le met immédiatement à la poubelle. Mais le vent tourne peu à peu les pages du Creepshow et nous dévoile 5 petites histoires d'horreur...


- Father's Day (La Fête des Pères)

Un vieillard sénile et bourgeois ne cesse de rabattre les oreilles de son entourage, scandant qu'il "veut son gâteau", jusqu'à ce que l'un d'eux lui assène un coup sur la tête et qu'il meure. Le jour de la Fête des Pères suivant, le corps décharné du vieillard refait surface pour tuer tous ceux qui lui ont nui et pour obtenir, enfin, son "gâteau"...
Une petite histoire sympa comme tout mais qui souffre de longueurs assez pénibles, mais dont la dernière partie est très divertissante. L'ayant revu précédemment, j'ai trouvé cette histoire vieillie mais, chez moi, le slogan "Je Veux Mon Gâteau !" est devenu courant, donc c'est toujours bon de revoir cette histoire.

Note : 11.5/20


- The Lonesome Death Of Jordy Verrill (La Fin Solitaire de Jordy Verrill)

Une météorite s'écrase au beau milieu du champ d'un campagnard un peu demeure (alias Stephen King !), Jordy Verrill. Lorsqu'il tente d'attraper la météorite, il se brûle et des cloques apparaissent aussitôt sur ses doigts. Peu à peu, l'infection va le gagner, favorisée par le contact avec l'eau, jusqu'à devenir une espèce de grosse plante verte rappelant vaguement la tenue du Grinch.
Une bonne petite histoire comme je les aime, avec un Stephen King hilarant et nous montrant qu'il excèle autant dans l'écriture d'horreurs que dans la comédie.

Note : 15/20


- Something To Tide You Over (Un Truc Pour Se Marée)

Un homme, Richard (Leslie Nielsen, le même que dans Scary Movie 3 & 4), se voit piéger par un autre homme : Richard est forcé de creuser un trou dans le sable, sur une plage, et de s'y enterrer jusqu'à hauteur de la nuque. Sur un écran vidéo, il peut assister à la mort de sa femme, Rebecca, subissant le même sort. Le responsable rentre tranquillement chez lui et observe les deux coprs mourir. Quand il revient sur la plage le lendemain, il est surpris de ne pas retrouver les deux corps, mais il met cela sur le compte de la marée. Seulement, il se trompait...
Une histoire qui se regarde sans difficulté, prévisible mais bien tenue.

Note : 14.5/20


- The Crate (La Caisse)

Une caisse est retrouvée sous un escalier par un concierge. Celle-ci date de 1834 et semble revenue d'une expédition polaire. Quand le concierge et un scientifique l'ouvre, ils sont surpris de découvrir un être vivant, et encore plus de se faire dévorer par ce dernier, ressemblant étrangement à l'abominable homme des neiges...
Une bonne histoire qui arrive encore à surprendre et soutenue par un bon jeu d'acteurs.

Note : 15/20


- They're Creeping Up On You (Quand Le Cafard Vous Tombe Dessus)

Un homme, obsédé par la propreté et l'ordre, se voit assailli, dans son appartement, par une horde de cafards dont il tente, en vain, de réduire l'extermination. Mais l'homme est vite submergé par le surplus de cafards bien décidés à lui faire payer toutes les fois où il a exterminé l'un d'entre eux.
Une histoire sympa à regarder qui ne souffre pas de longueurs mais atteint directement le vif du sujet.

Note : 14.5/20


- L'histoire du petit garçon

Cette histoire est celle du petit garçon qui se voit privé de son Creepshow en début de film. La rage monte en lui à l'égard de son père jusqu'à ce qu'il prenne sa poupée vaudou et qu'il torture son père avec, à mort.


Voilà pour cette première partie des aventures Creepshow, un classique parmi les classiques à ne surtout pas manquer, et qu'il es toujours agréable de découvrir ou de redécouvrir...



Creepshow : 15/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Ven 15 Sep - 16:21


Creepshow 2 (1987)



Le comics Creepshow remontre le bout de son nez et nous revient avec trois nouvelles histoires. Il est agréable de retrouver ces petites histoires, certes, mais force est de constater que le niveau est bien bas et qu'on s'ennuie souvent face à ce petit film presque sans âme. Romero n'est plus derrière la caméra, Stephen King se contente de superviser le scénario. Bref, le casting de rêve a disparu et les spectateurs doivent se contenter de ceux-là :

Réalisation
Réalisateur Michael Gornick

Acteurs
Annie Lansing Lois Chiles
Ray Spruce George Kennedy
Martha Spruce Dorothy Lamour
le squelette Tom Savini

Production
Producteur David Ball

Scénario
Scénariste George A. Romero
Stephen King

Equipe technique
Directeur de la photographie Richard Hart
Tom Hurwitz
Compositeur Rick Wakeman


Un casting beaucoup moins alléchant donc, et l'on devra se contenter des apparitions écourtées de Stephen King (en conducteur de camion) et de Tom Savini (derrière le masque du squelette tenant le fil des histoires).

L'histoire :

Un petit garçon, Billy, attend avec impatience le nouveau numéro de Creepshow, livré par un être à la tête de squelette nous dévoilant les secrets de ce nouveau numéro de Creepshow.

Seulement 3 histoires de 25 min. chacune et dont le niveau est, comme je le disais, assez bas et décevant :

- The Old Chief Woodenhead (Le Vieux Chef Tête-de-Bois)

Un vieux gérant de magasin, toujours au service des Amérindiens du coin, ravive tranquillement les peintures de guerre de sa statue de bois représentant un Grand Chef Indien, quand il est abordé par un vrai Grand Chef Indien qui lui confie les bijoux de sa tribu en attendant de rembourser les dettes qu'ils ont envers lui. Mais, après le départ de l'Indien, le gérant se fait braquer son magasin par trois loubards, dont l'un appartient à la tribu du Grand Chef, et lui et à sa femme se font tuer après que les loubards aient volé les bijoux indiens. Mais la statue en bois représentant un Grand Chef Indien ne l'entend pas de cette manière et compte bien récupérer les bijoux de la tribu et se venger de la mort de son propriétaire...
Une histoire qui souffre de longueurs terribles et dont le dénouement, prévisible, n'est pas à la hauteur de nos espérances.

Note : 8.5/20


- The Raft (Le Radeau)

Quatre jeunes gens nagent jusqu'à une plate-forme en plein milieu d'un lac désert, dû au départ des touristes. Quand ils parviennent à la plate-forme, ils constatent la présence d'une espèce de grosse flaque de mazout semblant emporter tout être vivant avec qui elle rentre en contact. Mais cette flaque de mazout n'en est pas une, non, elle semble bien déterminée à engloutir ces 4 jeunes gens...
Une histoire qui remonte un peu le niveau de la précédente, normal puisqu'elle est directement inspirée d'une nouvelle de Stephen King du même nom (disponible dans le roman Brume - Paranoïa). Mais la réalisation et les effets spéciaux demeurent pittoresques et cette adaptation apparaît comme médiocre à côté de la qualité de la nouvelle de Stephen King.

Note : 12.5/20


- The Hitch-Hiker (L'Auto-Stoppeur)

De retour de chez son amant, avec lequel elle a eu 6 orgasmes pour seulement $150, Martha Spruce doit se dépêcher de rentrer chez son mari afin qu'il n'ait pas de doute. Dans son empressement, elle renverse un auto-stoppeur avant de prendre la fuite. Mais elle se rend vite compte que l'auto-stoppeur ne s'est pas contenté d'être mort, non, son corps décharné n'a de cesse de lui rendre visite et compte bien lui faire subir le même sort que lui.
Une histoire souffrant à nouveau de longueurs pénibles, mais qui est tout de même divertissant dans sa dernière partie, sauvée de justesse par ses maquillage aux semblants gores et par l'acharnement de l'héroïne pour se débarrasser de l'auto-stoppeur mort-vivant.

Note : 10/20


- L'histoire de Billy
Après avoir récupéré son Creepshow du mois, Billy fonce chercher son colis à la poste : une plante carnivore à faire pousser chez soi, commandée dans le numéro précédent de Creepshow. Mais en rentrant chez lui à vélo, il est cerné par une bande de jeunes loubards qui écrasent sa plante carnivore. Le gamin donne un coup de pied dans les valseuses du leader et prend la fuite à bord de son vélo. Billy entraîne les loubards dans une clairière abandonnée où ils se font tous les quatre bouffés par des plantes carnivores géantes...
Une histoire soutenant les 3 nouvelles de Creepshow, presque entièrement réalisée en dessin animé.


En résumé, Creepshow 2 est très décevant et, à de multiples reprises, ennuyeux et sans âme. Sauvé de justesse par l'adaptation de la nouvelle de Stephen King, mais d'une réalisation plate et sans grand intérêt. Un mauvais opus, donc, et on attend la sortie de Creepshow 3 dont le niveau s'avère également assez bas...


Creepshow 2 : 9.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Ven 15 Sep - 17:33

J'ai vu le premier que j'ai trouvé bien sympa. Un bon Romero bien divertissant sans égaler sa Serie of the Dead.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeff111
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 466
Age : 26
Localisation : Deux-Montagnes, Québec
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Ven 15 Sep - 17:49

J'ai bien aimé le premier et je ne regrette pas mon achat.3.5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Sam 16 Sep - 11:33

BloodSplash a écrit:
J'ai vu le premier que j'ai trouvé bien sympa. Un bon Romero bien divertissant sans égaler sa Serie of the Dead.

Sans oublier Stephen King à l'écriture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
chainsaw
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2487
Age : 42
Localisation : québec
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Lun 9 Oct - 20:44

Moi personnellement j'aime bien les 2 Creepshow.Autant le premier que le deuxième.Dans le premier le segment avec Leslie Nielsen et celui des cafards ne me plaisent pas.Donc 3/5.Dans le deuxième celui de l'indien est également mauvais.Donc 2/3.Ce qui leur donne environ le même intérêt pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3095
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Lun 9 Oct - 23:39

Personnellement, j'ai préféré le deuxième. Parce que j'ai aimé toutes les histoires...Pour le premier, il est bon, mais j'ai pas vraiment aimé La Fin Solitaire de Jordy Verrill. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Dim 15 Oct - 10:41

Sleuth a écrit:
Personnellement, j'ai préféré le deuxième. Parce que j'ai aimé toutes les histoires...Pour le premier, il est bon, mais j'ai pas vraiment aimé La Fin Solitaire de Jordy Verrill. Wink

Pourtant c'est le plus drôle de tous et Stephen King est hilarant dedans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
WiLLyBoy
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5734
Age : 27
Localisation : Sherbrooke/Whitehorse
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Dim 15 Oct - 10:43

X-Files_Arpanet a écrit:
Sleuth a écrit:
Personnellement, j'ai préféré le deuxième. Parce que j'ai aimé toutes les histoires...Pour le premier, il est bon, mais j'ai pas vraiment aimé La Fin Solitaire de Jordy Verrill. Wink

Pourtant c'est le plus drôle de tous et Stephen King est hilarant dedans !

Personnellement, j'ai trouvé qu'il actait très mal et son jeu fait pitié à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-web.com
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Dim 15 Oct - 10:46

WiLLyBoy a écrit:
X-Files_Arpanet a écrit:
Sleuth a écrit:
Personnellement, j'ai préféré le deuxième. Parce que j'ai aimé toutes les histoires...Pour le premier, il est bon, mais j'ai pas vraiment aimé La Fin Solitaire de Jordy Verrill. Wink

Pourtant c'est le plus drôle de tous et Stephen King est hilarant dedans !

Personnellement, j'ai trouvé qu'il actait très mal et son jeu fait pitié à voir.

Moi je trouve qu'il joue bien les débiles mentaux le père Stephen King ! La Fin Solitaire de Jordy Verrill est l'une de mes préférés, pour tout dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Psychobilly
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Dim 15 Oct - 12:40

des excellents films je sus un grand fan des creepshow ainsi que de la bd

un bon 9/10 pour les deux volumes en dvd


j'ai hate de voir creepshow 3 mais j'ai peur que ca soit bcp mais alors bcp moins bon,enfin je verais bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas
Phase terminale
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 27
Localisation : Lorretteville (québec)
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Mer 25 Oct - 20:35

J'ai failli acheter creepshow 1 en fin de semaine mais j'ai hésité! Est-ce que sa vaut vrm la peine?

Questions:

-Est-ce un film avec 3 petites histoires a l'intérieur?
-Si oui, combien de temps dure chaque histoire?
-Est-ce un bon achat pour 6,89$ ?
-Est-ce en comique comme a la télé a teletoon???


Merci de repondre a toute mes questions!
wak78
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WiLLyBoy
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5734
Age : 27
Localisation : Sherbrooke/Whitehorse
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Mer 25 Oct - 20:47

-Est-ce un film avec 3 petites histoires a l'intérieur? Non, 5

-Est-ce un bon achat pour 6,89$ ? Oui

-Est-ce en comique comme a la télé a teletoon??? Non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-web.com
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3095
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Mer 25 Oct - 20:50

-Est-ce un film avec 3 petites histoires a l'intérieur? 5 histoires en tout.
-Si oui, combien de temps dure chaque histoire? Aucune idée
-Est-ce un bon achat pour 6,89$ ? À ce prix là, la question ne ce pose même pas.
-Est-ce en comique comme a la télé a teletoon??? Très peu de comique. C'est des histoires ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheMaskedShape
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1303
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Mer 25 Oct - 20:51

thomas a écrit:
-Si oui, combien de temps dure chaque histoire?
De 15 à 30 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas
Phase terminale
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 27
Localisation : Lorretteville (québec)
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Jeu 26 Oct - 16:41

Sa d'laire vrm cool je vais surement aller l'acheter!!

merci !

p.s. J'adore se site il y a tjrs du monde qui t'écrit et qui repond au question! violent3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas
Phase terminale
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 27
Localisation : Lorretteville (québec)
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Sam 4 Nov - 21:43

Eh voila je l'ai acheter today au toys r us a 4,89$$$ pas cher en???

mais je l'ai pas encore écouter. Et il est juste en anglais il faut le sous titrer... mais bon les vieux classique se represente surtout par les images tres eprouvantes et sans doute tres choquante!!!


violent19 violent72 violent76 whack1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomas
Phase terminale
avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 27
Localisation : Lorretteville (québec)
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Lun 6 Nov - 9:26

Eh ben stais hot quand meme! J'ai bien aimer les 5 petites histoires. J'ai adoré la fin du 5 avec les cafards qui fusent de partout de mr. Pratt c'était dément!! et aussi le mec avec de l'herbe tout partout!!


violent19
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Ven 10 Nov - 14:43

Et le mec avec l'herbe partout, ce n'est autre que Stephen King !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Gui
Phase terminale
avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 37
Localisation : 7-Iles
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: creepshow   Jeu 23 Nov - 0:33

J'ai vu creepshow 2 à l'âge de 9 ans et peux vous dire que j'ai eu peur de me faire bouffer par la plaque de vomi pendant longtemps. Je vis dans une région où il y a plusieurs lacs dont un qui ressemble beaucoup à celui du film

Pour creepshow. c'est vrai que stephen king est excellent dans son rôle....seulement le premier sketch est vraiment plate...Quand tu as regardé un peu les Tales from the Crypt ben les histoires de celui-là est mort et il revient pour se venger ne sont pas tès passionnantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killer-Man
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 350
Age : 23
Localisation : Saint-Jérôme (CANADA)
Date d'inscription : 24/07/2007

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Mar 22 Juil - 20:22

Je vien de voir le premier et j'ai trouvé sa bien simpas (genre voir l'agent fai la farce en psycopat) Je lui donne un bon 3.5/5. Mais le deux a l'aire vraiment moins bon... vous en pencer quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2121
Age : 41
Localisation : Grenoble, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers.
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Mar 22 Juil - 20:59

J'ai beaucoup d'affection pour les Creepshow. Je préfère mille fois le premier au second, mais dans les deux cas ça se regarde avec plaisir, et c'est très respectueux (je trouve) de l'esprit des DC Comics.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caligari.over-blog.com/
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Mar 22 Juil - 22:11

Les deux premiers sont des chef-d'euvre mais le trois (si on peut appeler cela un trois) est vraiment lamentable et inutile car le style Romeo ou de Gornick ni est pas, c'est en résumé une merde sans nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
halloween6
Pas encore mort
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Jeu 7 Aoû - 8:48

moi j'ai creepshow 3 en dvd mais il est trop nul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Machiavel
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1401
Age : 36
Localisation : RP
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   Dim 22 Mar - 11:03

Creepshow
de George A. Romero
[1982]





Interdit aux moins de 12 ans



Un jeune gamin est en admiration sur une bande dessinée horrifique. Son père, furieux de voir son enfant lire ce type de comics, s'énerve et le gifle. Nous allons découvrir le contenu de cette bande dessinée lors de 5 segments à l'humour noir parsemé de frissons nocturnes.



Critique du premier Creepshow :

George A. Romero s'associe à Stephen King pour donner vie à un projet horrifique tout en revisitant les EC Comics de leur jeunesse. Le King se charge donc du scénario et Romero de la mise en scène.
Le projet a eu du mal à se monter car les investisseurs (les financiers) ont pensé que le projet serait un échec. Ce fût tout autre car devant l'énorme succès mondial de Creepshow, une suite fût tourné 5 ans après pour le marché de la vidéo. En 2006, un troisième opus voit le jour mais ça n'a plus rien à voir avec la franchise, un pur navet extrêment déconseillé.
Creepshow est fidèle aux BD horrifiques des années 50 que beaucoup de gamins et d'adultes achetaient. L'univers de Romero est hallucinant et avec les années ne fait pas kitch pour un sous. Le travail d'écriture de Stephen King apporte énormément au film. Une collaboration fructueuse pour un film qui marquera toute une génération de cinéphiles. Ce film est à découvrir et redécouvrir. Pour les jeunes cinéphiles, c'est un chemin obligatoire pour tout fan d'horreur qui se respecte. La magie de l'horreur et de l'humour réunie au sein d'un film macabre exceptionnel. Si seulement de nos jours on aurait droit à un film de ce genre en salles, l'aventure serait énorme.
Le prologue du film nous montre un gamin en crise avec son père qui s'insurge de voir son enfant lire une telle bande dessinée.
Puis vient la lecture de cette dernière présentée au spectateur via 5 histoires toutes différentes les unes des autres avec par ordre chronologique :



Segment 1 : Father's Day 14/20
Une fête des pères qui commence dans un cimetière. Une ambiance baroque pour un premier segment qui nous ouvre légèrement l'appétit avec cette phrase culte : "Je veux mon gâteur !"



Segment 2 : The Lonesome Death of Jordy Verrill 17/20
L'histoire de Jordy Verrill est excellente, drôle, touchante et terrifiante. L'homme beuh, c'est assez trippant, l'interprétation de Stephen King (l'acteur principal de ce sketch) est épatante.



Segment 3 : Something To Tide You Over 15/20
Une histoire d'amour qui prend une tournure inattendue pour tous les protagonistes. C'est un délice de découvrir Leslie Nielsen dans un registre différent des films ZAZ. C'est savoureux et très ensablé...



Segment 4 : The Crate 17/20
Le sketch à l'humour le plus sombre et à l'ambiance horrifique la plus saisissante. Adrienne Barbeau (l'ex-femme de John Carpenter) joue la garce à merveille. Hal Halbrook est tout aussi bluffant dans son rôle de mari soumis. Puis le mystère de la caisse est excellent. une sorte de Jumanji avant l'heure. Oui on a trouvé l'élément déclencheur et ce qui a inspiré Jumanji. Smile



Segment 5 : They're Creeping Up On You 16,5/20
Ce dernier segment est excellent, cette invasion de cafards fait froid dans le dos. Ce qui est sympa c'est que l'on découvre un personnage odieux qui ne mérite que ce qui lui arrive. Un dernier sketch qui clôture Creepshow de manière bien macabre.







16/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Creepshow, la trilogie (1982-2006)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Creepshow, la trilogie (1982-2006)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Creepshow, la trilogie (1982-2006)
» Creepshow 3 (2006, Ana Clavell & James Glenn Dudelson)
» Aprilia rsw 250 2006 KS workshop
» Trilogie Tintin : Steven Spielberg et Peter Jackson
» Roman meurtrier - George Mendeluk 2006

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: