AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Castle Freak (1995, Stuart Gordon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Sam 28 Oct - 2:36


Castle Freak (Stuart Gordon's Castle Freak) – 1995


Castle Freak a été écrit et réalisé par Stuart Gordon, d’après l’œuvre de H.P. Lovecraft.



Synopsis :
John Reilly se rend, avec sa femme et sa fille, dans un château italien du XIIe siècle dont il vient d’hériter. À peine arrivés, des bruits étranges se font entendre au fond des couloirs sombres. La petite Rebecca parle même d’un visiteur nocturne venant troubler son sommeil. Alors que des meurtres abominables entraînent sa famille vers la folie, John Reilly doit découvrir le terrible secret qui se cache dans les tréfonds de la bâtisse.

Sous ses airs de nanars, Castle Freak renferme un vrai film d’horreur, armé d’un scénario pas révolutionnaire mais efficace, et d’une réalisation honorable.

Comme son titre l’indique, Castle Freak nous plonge dans l’histoire d’un « monstre de château » qui est, pour le coup, le fils caché de la duchesse. Comme toute gentille maman, elle enferme son fils, nu, dans les oubliettes du château, le fouette avec un martinet à piquants, lui donne deux rondelles de saucisson et une tranche de pain en guise de repas par semaine, et ce depuis 30 ans. Le jour où elle vient à péter sa pile, son fils, Georgio, reste attaché dans sa cellule comme un con, à crever la dalle. Jusqu’au jour où les descendants de la duchesse emménage, et où Georgio va se faire un malin plaisir de les étriper et de les bouffer.


Castle Freak bénéficie de quelques scènes gores telles que le moment où Georgio bouffe littéralement le téton d’une pute, qu’il lui fait un cunnilingus « mordant », qu’il la fait saigner d’un peu partout ; ou encore lorsqu’il tente de retirer l’une de ses menottes en s’arrachant la moitié du pouce… Des scènes qui ne déroutent pas autant le spectateur qu’un Hostel ou qu’un film de cannibales, mais qui ne le laisseront pas de marbre.


L’acteur principal, Jeffrey Combs, est peu convaincant mais le reste du casting est respectable. Le personnage de Georgio, le monstre du château, est splendide, bien fouillé sur le plan psychologique. Il n’agit pas tout le temps de manière cohérente, mais on se surprend à le trouver tantôt touchant - quand il nous expose sa souffrance intérieure et les souffrances extérieures qu’il a subies – tantôt rebutant – le garçon s’est fait sectionner et le pénis et la langue, a la moitié du visage arrachée, se balade couilles apparentes, viole et torture une pute…

En résumé, Georgio aurait pu être un monstre ringard classique, mais il n’en est rien. Et il devient vite un personnage effrayant et répugnant. Les personnages secondaires ne sont pas extraordinaires mais s’imbriquent sans difficulté dans l’histoire.


La musique est un bon renfort de l’image. Ne tapant pas dans la surenchère, le score musical de Castle Freak, signé Richard Band, passe sans encombre de l’angoisse à la pitié, de l’effroi à la terreur. Bon, on est loin d’un thème à la Danny Elfman ou à la John Williams, mais Richard Band se débrouille vraiment bien sur Castle Freak et contribue à la qualité globale de cette œuvre.


Même si la venue de tels personnages à tels endroits du château manque parfois de logique, et même si l’image est parfois grisonnante, force est de reconnaître que Stuart Gordon s’en tire plutôt bien dans l’écriture et la réalisation de ce métrage. Les plans ne sont pas tremblants, sont bien cadrés, la mise en scène est impeccable, les dialogues sont bien maîtrisés, les maquillages et les costumes sont chiadés et efficaces.


Ne connaissant pas les autres œuvres de Stuart Gordon (Re-Animator, From Beyond, Dolls…), j’avoue avoir été convaincu par Castle Freak. Un métrage qui n’atteindra jamais le rang de chef-d’œuvre ni de film culte, mais qui s’impose comme un bon film d’horreur ponctué par quelques éléments gores et répugnants.
À voir d’urgence et trouvable à 1€ en grande surface !



Réalisation : 3.5/5
Histoire : 3.5/5
Personnages : 4/5
Musique : 3/5




Note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Mr. Horreur Web
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Jeu 30 Nov - 18:34

J'ai longtemps attendu une édition DVD décente de Castle Freak ... celle-ci n'est pas encore venu et je me suis impatienté en me procurant l'édition cheap full screen de Full Moon!

Disons que ça a assouvi ma curiosité...

http://www.horreur-web.com/castlefreak.html

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Jeu 30 Nov - 18:44

Un dvd pas cher et dont je ne regrette pas l'achat...(pour la qualité, pas le prix !!!)
Une bonne petite série B super sympas avec quelques scènes bien sanglantes !
A voir pour passer un bon moment....happy2
3.5/5 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Ven 1 Déc - 2:17

celticxoan a écrit:
Un dvd pas cher et dont je ne regrette pas l'achat...(pour la qualité, pas le prix !!!)
Une bonne petite série B super sympas avec quelques scènes bien sanglantes !
A voir pour passer un bon moment....happy2
3.5/5 !

Dis-moi, combien l'as-tu payé ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
nono9310
Invité



MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Ven 9 Fév - 6:00

Ce film je l'ai depuis 2 piges environ et je ne l'ai toujours pas vu...

Je l'ai eu gratuitement en passant commande chez Neo Publishing pour l'achat de Zombi Holocaust et L'Avion de l'Apocalypse.
2 films hyper "naze" au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Frère de gore
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 115
Age : 28
Localisation : Metz
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Dim 4 Mar - 14:59

Pour moi, c'est une très bonne petite série Z! Mais bon, y'a rien de gore dedans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://films-gores.skyblog.com
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Dim 4 Mar - 18:44

X-Files_Arpanet a écrit:
celticxoan a écrit:
Un dvd pas cher et dont je ne regrette pas l'achat...(pour la qualité, pas le prix !!!)
Une bonne petite série B super sympas avec quelques scènes bien sanglantes !
A voir pour passer un bon moment....happy2
3.5/5 !

Dis-moi, combien l'as-tu payé ??

En France on le trouve pour moins de 5 euros....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Lun 5 Mar - 3:00

Frère de gore a écrit:
Pour moi, c'est une très bonne petite série Z! Mais bon, y'a rien de gore dedans!

Ça n'a strictement rien d'une série Z, voyons. B sans doute mais Z sûrement pas. Et le gore est présent, ça reste très soft mais il y en a tout de même : l'arrache du pouce, le massacre de la pute... Après, si tu regardes ce film uniquement pour le gore, c'est sûr que tu seras pas comblé mais c'est aussi passer à côté de l'essence même du film de Gordon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Frère de gore
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 115
Age : 28
Localisation : Metz
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Lun 5 Mar - 13:24

Ha franchement pour moi, c'est vraiment une série Z! Je l'ai trouvé dramatique ce film, et c'était surtout pour le gore que je voulais le voir celui là en effet! Pauvre Jeffrey Combs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://films-gores.skyblog.com
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Lun 5 Mar - 13:51

Frère de gore a écrit:
Ha franchement pour moi, c'est vraiment une série Z! Je l'ai trouvé dramatique ce film, et c'était surtout pour le gore que je voulais le voir celui là en effet! Pauvre Jeffrey Combs!

Dommage que tu aies visionné Castle Freak dans une telle optique, tu passes à côté de quelque chose, je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
nono9310
Invité



MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Dim 11 Mar - 17:39

Un petit film tout de même dispensable, loin d'être le meilleur Stuart Gordon. Les références restent Ré-Animator et From Beyond.
Reste l'énergie de Stuart Gordon qui nous montre tout de même son talent pour les scènes reservées à un public averti.
La version française est à fuir, monstrueuse, terne et sans vie. La version originale est plus raffinée.
Je crois avoir constaté des coupes sur le film durant les scènes de meurtres, je ne sais pas si Neo Publishing nous ont pressé un film censuré et en même temps je ne vois pas l'intérêt car ce n'est pas une production très commerciale.
Les 15 dernières minutes j'étais mort de rire, je ne sais pas pourquoi mais le monstre m'a semblé ridicule avec son boulon à l'air et hop, le voilà qu'il saute par la fenêtre tranquillement sans mal Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Killing Zoé 73
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 674
Age : 39
Localisation : Chambéry (France)
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Sam 29 Déc - 0:16

J'ai le souvenir d'un film bien malsain et bien craspec...

Pour l'anecdote, il faut savoir que ce film s'est tourné dans le propre château (situé en Italie) du producteur, Charles Band. L'équipe avait un budget misérable, mais le décor ne leur a rien coûté ! Ces sources viennent de déclarations tirées d'une interview de l'acteur Jeffrey Combs.

Je n'peux pas mettre de note, mon souvenir n'est pas assez frais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1362
Age : 38
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Dim 10 Jan - 20:43

Je viens de terminer le visionnement de ce film, et je dois avouer que je l'ai franchement détesté.

Castle Freak est film complètement ridicule, pour les raisons suivantes :

1. Les personnages, hyper-narcissiques, n'ont jamais confiance les uns envers les autres. Personne n'écoute ou ne prend au sérieux ce que les autres disent. Les américains se comportent en envahisseurs, et les italiens répondent de manière agressive à l'attitude des visiteurs. Si j'étais ces gens, j'irais changer d'air.

2. On ne présente aucune explication logique ou fantastique permettant de justifier l'existence de la créature du film. Elle existe, tout simplement, et on ne sait pas vraiment pourquoi. Qui plus est, son mode d'existence aurait dû faire d'elle une loque sans force ni talent. Or, la créature se bat et court comme si elle avait fait ça toute sa vie... ce qui ne semble pas être le cas si on se fie au film.

3. Le producteur Charles Band utilise des lieux (son château italien selon certains) apparemment magnifiques, et les gâche avec trop d'éclairage et une photographie inexistante. Bref, on a droit à une palette de brun-beige-gris qui dégoûte l'oeil au possible.

4. Le scénario ne fait aucun sens, et le hasard des rencontres favorise toujours le monstre. Il n'y a ni logique ni cohérence dans ce film.

Désolé, même si j'ai adoré le Beyond Re-Animator du même réalisateur, j'en ai trop contre ce film pour lui donner plus que 1 sur 10.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Mer 4 Avr - 21:50

Euh empereur ghoule, beyond Re-animator c'est brian yuzna qui le réalise... Re-animator est réalisé par Stuart Gordon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strappado
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Jeu 5 Avr - 9:19

Moi je l'ai bien aimé ce film ... Bonne petite ambiance, sans trop de gore certes mais ça passe. Effectivement les personnages n'agissent pas toujours de façon "rationnelle" mais ça reste quand même un petit film sympa globalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12026
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Jeu 5 Avr - 11:59

JJ!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 33
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Jeu 5 Avr - 12:15

Black Rainbow a écrit:
JJ!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!

EUHHHHHHHH, pourquoiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrien666
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 833
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2014

MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   Dim 18 Oct - 21:07

J'ai pas tellement aimé le film. La jaquette me laissait penser que j'allais assister à un film comme je les aime et j'ai pas tellement été emballé. L'histoire de départ partait bien. Mais une chose qui m'a agacé, c'est le manque de compassion des personnage pour cette espèce de créature qui est devenu ce qu'on a fait d'elle. Un enfant qui a été torturé,  violenté et séquestré  et qui n'a pas connu autre vie que ça. Donc ça c'est surement mon coté un peu nian nian (Je sais pas), mais moi j'attend que dans un premier temps il y'ai de la compassion de la part d'une famille qui ont perdu un enfant, d'un père qui en plus sur la photo de départ (quand il descend dans la cave) y voit le sosie de son enfant etc. La créature des le départ ne fait qu'agir en conséquence, en plus d'avoir l’esprit complètement torturé et de découvrir pour sa première fois le monde extérieur. Elle n'agit finalement qu'en état de défense (selon le raisonnement dans lequel elle se trouve, étant incapable de raisonner autrement ou de manière réfléchis de toute façon) Donc dans ce film pour moi la seule vraie victime c'est la créature, qui a la base n'est rien d'autre qu'un être humain. Donc la famille sachant cela, et notamment le père, on attend au départ un semblant au moins de compassion pour ensuite eux aussi être forcé d'agir en conséquence, et c'est cette partie la qu'il manque au film... et c'est pour cette raison que je n'ai pas aimé le film.

Remarque même sans ça pour aller plus loin j'aurais probablement détesté le film pour d'autre raison. Mais ça c'est ce qui m'a perturbé dans un premier temps je veux dire. Ensuite il y'aurait beaucoup à dire aussi sur le reste, mais déjà la "psychologie" du film n'est pas pensée de façon rationnelle j'ai envie de dire. Du principe que la créature tueuse est dans un premier temps et d'abord une victime... Il est la le point de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Castle Freak (1995, Stuart Gordon)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Castle Freak (1995, Stuart Gordon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Castle Freak (1995, Stuart Gordon)
» From Beyond (1986, Stuart Gordon)
» Dolls (1987, Stuart Gordon)
» Dagon (2001, Stuart Gordon)
» King Of The Ants (2003, Stuart Gordon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: