AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Day of the Dead (1985, George A. Romero)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Dim 9 Nov - 20:13

Day of the Dead est un film qui a au contraire très bien viellit. Des make-up de génie bien qu'un peu mou comme tu dis mais l'ambiance est géniale. C'est quand même un brin meilleur que Land of the Dead tu ne trouves pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chainsaw
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2487
Age : 41
Localisation : québec
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Dim 9 Nov - 22:01

freddyforever a écrit:
Ce n'est pas mon film préféré de Romero. Je trouve que le film a mal vieilli et qu'il manque d'action. Je préfère encore "Night of the living dead", LE film de sa carrière. Je l'ai regarder il n'y a pas si longtemps et il c'est vraiment un merveilleux film. Day of the dead vient, pour ma part, en dernière place jusqu'à maintenant, puisque je n'ai pas encore vu les chroniques des morts-vivants.

Day of the dead: 3/5
J'ai de la difficulté à considérer Day Of The Dead comme un film qui a mal vieilli.Au contraire il est un de ceux qui peuvent encore de nos jours rivaliser avec de récentes réussites du genre(Rec,28 Days Later,Dawn remake...),tant ses effets(merci Tom Savini !) n'ont rien perdu de leur efficacité.

En ce qui a trait au manque d'action,je te ferai remarqué que dans l'ensemble des films(Of The Dead) de Romero,ce n'est pas réellement un des éléments majeurs.L'action de Night,Dawn ou Land est ponctuée de longueur commune qui,pour moi n'alourdisse aucunement le métrage.

Peut-être suis-je trop accro à ce métrage(j'ai dû le voir au moins une quinzaine de fois,minimum),mais,personnellement Day est du Romero à son meilleur. happy1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Lun 10 Nov - 6:26

Bien d'accord au sujet des effets spéciaux et maquillages qui sont très bien réussis. Mais au niveau du crédible, il faut vraiment regarder tout ça d'une façon bien naïve. Comment des êtres qui possèdent si peu de force peuvent-ils déchiqueter un corps aussi facilement ?

Ensuite, on nous balance une histoire de scientifiques qui font des expériences sur les zombies. Mais ces expériences qui, au départ semblent utlies, deviennent absolument n'importe quoi. Bon, d'accord, Frankenstein est un savant fou. Mais toute son équipe a l'air vraiment épatée de voir ce qu'il réussit avec Boubou (quel choix de nom imbécile !). Mais dans quel but ? Amener Boubou à la pêche pour qu'il fournisse des vers ??? Et puisqu'il regorge de vers, pourquoi ne pas en faire un poète ??? Ah non, c'est vrai, Boubou est plutôt amateur de musique; vaudrait mieux essayer d'en faire l'un des compositeurs (décompositeur...) les plus célèbres. Quand Boubou fait des progrès, il le récompense avec de la bonne chair humaine fraîche. Boubou sera difficile à sortir au restaurant le week-end !

J'imagine donc qu'il faut laisser son cerveau un peu de côté et ne plus se poser de questions si on veut apprécier la qualité visuelle de ce produit qui, je l'avoue, possède des qualités indéniables à ce niveau.


Dernière édition par Erich_von_Gustav le Lun 10 Nov - 9:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6746
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Lun 10 Nov - 6:44

ouais cé vrai, j'ai peut-être été un peu fort mais je reste a penser que ce n'est pas le meilleur de la série.

En passant Erich_von_Gustav, tes jeux de mots, pas fort non plus. happy2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2121
Age : 40
Localisation : Grenoble, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers.
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Lun 10 Nov - 6:53

Erich_von_Gustav a écrit:
Ensuite, on nous balance une histoire de scientifiques qui font des expériences sur les zombies. Mais ces expériences qui, au départ semblent utlies, deviennent absolument n'importe quoi. Bon, d'accord, Frankenstein est un savant fou. Mais toute son équipe a l'air vraiment épatée de voir ce qu'il réussit avec Boubou (quel choix de nom imbécile !). Mais dans quel but ? Amener Boubou à la pêche pour qu'il fournisse des vers ??? Et puisqu'il regorge de vers, pourquoi ne pas en faire un poète ??? Ah non, c'est vrai, Boubou est plutôt amateur de musique; vaudrait mieux essayer d'en faire l'un des compositeurs (décompositeur...) les plus célèbres. Quand Boubou fait des progrès, il le récompense avec de la bonne chair humaine fraîche. Boubou sera dificile à sortir au restaurant le week-end !

Cela fait précisément partie de la réflexion et de la critique de Romero sur les institutions. Tu crois que dans la vie réelle, les équipes de scientifique ne travaillent que sur des choses qui ont un but ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caligari.over-blog.com/
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Lun 10 Nov - 9:18

La "réflexion" de Romero sur les institutions ressemble beaucoup plus à des stéréotypes comme ses clichés sur l'armée qu'il prend pour une bande de crétins bourrés de testostérone.

Il y a plusieurs recherches totalement inutiles de nos jours, mais quand l'humanité est menacée par un fléau comme celui qu'a imaginé Romero, tu crois que le gouvernement subventionnerait des recherches aussi inutiles et vides de sens que celles qui sont menées dans ce film ?

Bravo si tu as réussi à y déceler une critique sur les institutions, moi j'y ai vu un divertissement où il ne fallait surtout pas chercher de messages.

Et pour les jeux de mots: pas forts mais efficaces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Lun 10 Nov - 10:53

Erich_von_Gustav a écrit:
Bravo si tu as réussi à y déceler une critique sur les institutions, moi j'y ai vu un divertissement où il ne fallait surtout pas chercher de messages...

C'est que tu l'as regardé en fermant les yeux, dans ce cas. Je me demande vraiment ce que tu peux penser de Zombie, de ce fait...

Le Jour des Morts-Vivants propose une réflexion prenante et intelligente sur le conditionnement des morts-vivants, et sur l'évolution que ces êtres pourraient subir (thème que Romero poursuivra dans Land of the Dead). Ce que le Dr Frankenstein tente de montrer, c'est que ces êtres peuvent être rééduqués et revenir à un comportement socialisé. D'ailleurs, j'espère que tu as remarqué qu'à la fin, Bub (prenons son nom original, tout de même) ne ressent plus aucune hostilité à l'égard du professeur parce que Bub a précisément appris à mettre de côté ses pulsions instinctives.

Le professeur le récompense en lui donnant de la chair humaine parce que c'est pour le moment la seule récompense que Bub est apte à recevoir. Mais, encore une fois, cette situation évolue étant donné que, une fois le professeur abattu, Bub ne cherche qu'à se venger du commandant, il ne désire pas le manger. Bub a donc évolué et il se distingue nettement de ses congénères. En somme, Romero ne nous donne qu'une version "zombifiée" de l'expérience de Pavlov, qui démontrait que tout être vivant est malléable via le système puntion/récompense.

Pour les clichés des militaires débiles, malheureusement, je ne peux qu'aller dans ton sens. Les acteurs secondaires comme les personnages qu'ils incarnent irritent plus qu'ils ne nous intéressent. Ceci étant, je trouve que le reste du casting s'en tire très bien, idem pour les personnages qu'ils campent.


Citation :
Ensuite, on nous balance une histoire de scientifiques qui font des expériences sur les zombies. Mais ces expériences qui, au départ semblent utlies, deviennent absolument n'importe quoi. Bon, d'accord, Frankenstein est un savant fou. Mais toute son équipe a l'air vraiment épatée de voir ce qu'il réussit avec Boubou

Ces expériences ne virent jamais au n'importe quoi. Certes, ce pseudo savant fou use de méthodes guère recommandables mais celles-ci permettent à la science de progresser. Le professeur sait pertinemment que le système punition/récompense est le seul capable d'arriver à une évolution et une socialisation des morts-vivants.


Citation :
J'imagine donc qu'il faut laisser son cerveau un peu de côté et ne plus se poser de questions si on veut apprécier la qualité visuelle de ce produit

Au contraire ! Même si Le Jour des Morts-Vivants se montre moins subtil, et donc moins implicite, que Zombie, il permet une réflexion pertinente sur les institutions, la guerre, la passation des pouvoirs, la fonction que les morts-vivants pourraient occuper dans la société, etc.


Citation :
Il y a plusieurs recherches totalement inutiles de nos jours, mais quand l'humanité est menacée par un fléau comme celui qu'a imaginé Romero, tu crois que le gouvernement subventionnerait des recherches aussi inutiles et vides de sens que celles qui sont menées dans ce film ?

Sauf que, dans ce film, le gouvernement n'existe plus. Les survivants ont formé des micro-sociétés, souvent dirigées par des leaders locaux. Il n'y a donc plus de subvention possible. D'où les frictions entre les militaires et les scientifiques : les militaires cherchent un moyen d'éradiquer le fléau tandis que les scientifiques (le professeur, tout du moins) cherchent à modifier leur comportement en vue d'une socialisation. Et force est de constater que les scientifiques optent pour la solution la plus adéquate : les munitions risquent de tarir petit à petit alors qu'une socialisation et une rééducation des morts-vivants pourraient mettre fin au fléau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Lun 10 Nov - 11:53

X-Files_Arpanet a écrit:

Le Jour des Morts-Vivants propose une réflexion prenante et intelligente sur le conditionnement des morts-vivants, et sur l'évolution que ces êtres pourraient subir (thème que Romero poursuivra dans Land of the Dead). Ce que le Dr Frankenstein tente de montrer, c'est que ces êtres peuvent être rééduqués et revenir à un comportement socialisé. D'ailleurs, j'espère que tu as remarqué qu'à la fin, Bub (prenons son nom original, tout de même) ne ressent plus aucune hostilité à l'égard du professeur parce que Bub a précisément appris à mettre de côté ses pulsions instinctives.

Le professeur le récompense en lui donnant de la chair humaine parce que c'est pour le moment la seule récompense que Bub est apte à recevoir. Mais, encore une fois, cette situation évolue étant donné que, une fois le professeur abattu, Bub ne cherche qu'à se venger du commandant, il ne désire pas le manger. Bub a donc évolué et il se distingue nettement de ses congénères. En somme, Romero ne nous donne qu'une version "zombifiée" de l'expérience de Pavlov, qui démontrait que tout être vivant est malléable via le système puntion/récompense.

J'avais bien compris ce clin d'oeil aux expériences de Pavlov. Sauf que malheureusement, vu la prolifération du fléau, un scientifique me semble un peu débile de penser qu'il réussira à rééduquer les zombies. Et de toute façon, pour en faire quoi ? Animal de compagnie ?

X-Files_Arpanet a écrit:

Pour les clichés des militaires débiles, malheureusement, je ne peux qu'aller dans ton sens. Les acteurs secondaires comme les personnages qu'ils incarnent irritent plus qu'ils ne nous intéressent. Ceci étant, je trouve que le reste du casting s'en tire très bien, idem pour les personnages qu'ils campent.

Ici, nous avons un terrain d'entente.

Citation :
J'imagine donc qu'il faut laisser son cerveau un peu de côté et ne plus se poser de questions si on veut apprécier la qualité visuelle de ce produit

X-Files_Arpanet a écrit:

Au contraire ! Même si Le Jour des Morts-Vivants se montre moins subtil, et donc moins implicite, que Zombie, il permet une réflexion pertinente sur les institutions, la guerre, la passation des pouvoirs, la fonction que les morts-vivants pourraient occuper dans la société, etc.

Peut-être, mais pour la fonction que les morts-vivants pourraient occuper dans la société, ça prend une imagination fertile...

Citation :
Il y a plusieurs recherches totalement inutiles de nos jours, mais quand l'humanité est menacée par un fléau comme celui qu'a imaginé Romero, tu crois que le gouvernement subventionnerait des recherches aussi inutiles et vides de sens que celles qui sont menées dans ce film ?

X-Files_Arpanet a écrit:

Sauf que, dans ce film, le gouvernement n'existe plus. Les survivants ont formé des micro-sociétés, souvent dirigées par des leaders locaux. Il n'y a donc plus de subvention possible. D'où les frictions entre les militaires et les scientifiques : les militaires cherchent un moyen d'éradiquer le fléau tandis que les scientifiques (le professeur, tout du moins) cherchent à modifier leur comportement en vue d'une socialisation. Et force est de constater que les scientifiques optent pour la solution la plus adéquate : les munitions risquent de tarir petit à petit alors qu'une socialisation et une rééducation des morts-vivants pourraient mettre fin au fléau...

Ta façon de voir est intéressante, je l'admets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Lun 10 Nov - 12:09

J'oubliais X-Files, de quel Zombie parles-tu ? Parce que tu as piqué ma curiosité. Merci.

Edit: Je viens de me rendre compte que tu veux sûrement faire référence à Dawn of the dead de Romero. Je n'ai vu que le début et ça me semblait assez intéressant. Je me propose de le voir au complet sous peu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Mar 11 Nov - 14:49

Erich_von_Gustav a écrit:
J'avais bien compris ce clin d'oeil aux expériences de Pavlov. Sauf que malheureusement, vu la prolifération du fléau, un scientifique me semble un peu débile de penser qu'il réussira à rééduquer les zombies. Et de toute façon, pour en faire quoi ? Animal de compagnie ?

Pour qu'ils arrêtent de dévorer les humains, tout simplement. Smile

Erich_von_Gustav a écrit:
Je me propose de le voir au complet sous peu !

Je te le recommande chaudement, en effet. Surtout le montage européen signé Dario Argento, bien plus énergique que celui de Romero.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
shenga
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 329
Age : 27
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Mar 11 Nov - 16:11

Personnellement, j'aime beaucoup la version originale de Romero qui accord nettement plus de place à la psychologie des personnages. Cela dit, certains peuvent préferer un montage plus dynamique, et vu que Erich n'a pas apprécié le rythme de Day of the Dead, le montage européen lui paraitrait peut-être meilleur.

Il faudrait que je voie un jour la version théâtrale si je la trouve, la musique des Goblins ajoute toujours un plus à leurs films.

Quand à Day of the dead, c'est mon film préféré de la sage de Romero parce que l'analyse des personnages est assez fine, dans le huis-clos présenté. On finit presque par en oublier les zombis, qui pourtant forment une menace omniprésente. C'est finalement les humains qui se tueront entre eux, preuve que nous ne sommes guère plus civilisés que les zombis (thème que Romero développera davantage dans Land of the dead). les personnes sont stéréotypés pour certains, mais cela a un sens. Au niveau des militaires, on apprend que l'ancien chef était un modéré, mais qu'il est mort. Du coup, chez les militaires, seul les grosses brutes sont encores en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emptywells.free.fr
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Mar 11 Nov - 17:01

X-Files_Arpanet a écrit:
Erich_von_Gustav a écrit:
J'avais bien compris ce clin d'oeil aux expériences de Pavlov. Sauf que malheureusement, vu la prolifération du fléau, un scientifique me semble un peu débile de penser qu'il réussira à rééduquer les zombies. Et de toute façon, pour en faire quoi ? Animal de compagnie ?

Pour qu'ils arrêtent de dévorer les humains, tout simplement. Smile


N'empêche qu'avec le temps qu'il met à en réhabiliter un seul d'entre eux, l'entreprise est complètement utopique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2121
Age : 40
Localisation : Grenoble, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers.
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Mar 11 Nov - 21:41

X-Files_Arpanet a écrit:
Erich_von_Gustav a écrit:
Je me propose de le voir au complet sous peu !

Je te le recommande chaudement, en effet. Surtout le montage européen signé Dario Argento, bien plus énergique que celui de Romero.

Le montage de Romero est bien meilleur que celui d'Argento, à mon sens. Plus ironique, plus cynique. Et pas particulièrement moins énergique non plus, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caligari.over-blog.com/
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Mer 12 Nov - 3:17

Erich_von_Gustav a écrit:
N'empêche qu'avec le temps qu'il met à en réhabiliter un seul d'entre eux, l'entreprise est complètement utopique !

Évidemment. D'où les conflits avec les militaires. Ceci dit, la science progresse toujours par petits pas. Smile

Picrotal a écrit:
Le montage de Romero est bien meilleur que celui d'Argento, à mon sens. Plus ironique, plus cynique. Et pas particulièrement moins énergique non plus, d'ailleurs...

Certes, le montage de Romero possède d'indéniable qualités mais je trouve qu'il ne soutient pas assez l'énergie et le dynamisme de certaines scènes. Certaines séquences sont très longues, et parfois plus que de raison (les allers et retours des camions, le jeu du chat et la souris entre le pilote et un mort-vivant, l'approvisionnement de l'hélicoptère en essence, l'attaque des enfants morts-vivants, etc.). Alors qu'Argento a su, à quelques imperfections près, maintenir un rythme plus dynamique et conserver l'essentiel des séquences filmées par Romero.

Après, ça n'est qu'une question de sensibilité mais je pense que Romero est moins bon en tant que monteur qu'en tant que metteur en scène. C'est d'ailleurs pourquoi je me suis royalement emmerdé devant The Crazies...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Mer 12 Nov - 21:15

Il ne faut pas oublié qu'il y a deux montages U.S bien différent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Jeu 13 Nov - 5:21

BloodSplash a écrit:
Il ne faut pas oublié qu'il y a deux montages U.S bien différent !

Deux montages US ? Quelles en sont les différences ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Jeu 13 Nov - 15:29

Bonjour X-Files,

je viens tout juste de me retaper Day of the dead en essayant d'y ajouter ta compréhension des intentions que tu prêtes à l'auteur. Malgré certaines incohérences, j'ai beaucoup mieux apprécié le second visionnement. Tu m'as presque converti ! 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Jeu 13 Nov - 19:04

X-Files_Arpanet a écrit:
BloodSplash a écrit:
Il ne faut pas oublié qu'il y a deux montages U.S bien différent !

Deux montages US ? Quelles en sont les différences ?

Il y a la Director's Cut qui a une duré de 139 minutes. Un montage presque sans rythme, aucune partition des Goblin à été gardé et un final différent. Il y a la U.S Theatrical Cut, mon montage préféré des trois. Duré de 127 minutes, scène plus intense, personnage plus développé et le film est assez bien rythmé. Les meilleurs partitions de la B.O des Goblin ont été conservées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Ven 14 Nov - 5:22

Erich_von_Gustav a écrit:
Bonjour X-Files,

je viens tout juste de me retaper Day of the dead en essayant d'y ajouter ta compréhension des intentions que tu prêtes à l'auteur. Malgré certaines incohérences, j'ai beaucoup mieux apprécié le second visionnement. Tu m'as presque converti ! 8)

Eh bien, ravi que tu aies apprécié Le Jour des Morts-Vivants à sa juste valeur. Ceci étant, mon but n'était nullement de te convertir ou de te faire changer d'avis. Mon interprétation ne vaut pas plus qu'une autre et l'important est que tu te fasses la tienne. Perso, étant mordu de psychologie, il est probable que je refuse de voir certains défauts à cette oeuvre tant la portée psychologie est prégnante dans l'oeuvre.

D'un autre côté, je dois féliciter ton courage de re-visionner un film, que tu as moyennement apprécié, en si peu de temps ! cool2


BloodSplash a écrit:
Il y a la Director's Cut qui a une duré de 139 minutes. Un montage presque sans rythme, aucune partition des Goblin à été gardé et un final différent.

Je n'ai vu que l'autre montage. Quel est le final de ce premier montage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Ven 14 Nov - 17:20

Citation :
Je n'ai vu que l'autre montage. Quel est le final de ce premier montage ?

Je ne suis pas certain à 100% vu que je n'ai jamais été capable de le terminer mais je crois que Peter se suicide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shenga
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 329
Age : 27
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Ven 14 Nov - 18:36

J'ai entendu dire que la seconde version US possède au contraire la bande-son d'Argento (avec la musique des Goblins donc). Je parle là de la version Theatral si je me souviens bien du nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emptywells.free.fr
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Ven 14 Nov - 20:02

shenga a écrit:
J'ai entendu dire que la seconde version US possède au contraire la bande-son d'Argento (avec la musique des Goblins donc). Je parle là de la version Theatral si je me souviens bien du nom.

Oui la version Theatrical Cut possède quelques partitions de la B.O des Goblin mais pas tout. C'est la Director's Cut qui n'en possède pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Dim 16 Nov - 7:55

BloodSplash a écrit:
shenga a écrit:
J'ai entendu dire que la seconde version US possède au contraire la bande-son d'Argento (avec la musique des Goblins donc). Je parle là de la version Theatral si je me souviens bien du nom.

Oui la version Theatrical Cut possède quelques partitions de la B.O des Goblin mais pas tout. C'est la Director's Cut qui n'en possède pas.

Oui, d'ailleurs, alors que le montage européen se clôt sur une musique des Goblin, le montage Theatrical se termine par une musique comique, qui renforce l'aspect ironique et cynique du film.

Mais bref, revenons à Day of the Dead. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Dim 16 Nov - 15:27

X-Files_Arpanet a écrit:
BloodSplash a écrit:
shenga a écrit:
J'ai entendu dire que la seconde version US possède au contraire la bande-son d'Argento (avec la musique des Goblins donc). Je parle là de la version Theatral si je me souviens bien du nom.

Oui la version Theatrical Cut possède quelques partitions de la B.O des Goblin mais pas tout. C'est la Director's Cut qui n'en possède pas.

Oui, d'ailleurs, alors que le montage européen se clôt sur une musique des Goblin, le montage Theatrical se termine par une musique comique, qui renforce l'aspect ironique et cynique du film.

Mais bref, revenons à Day of the Dead. Smile

Le passage des motards dans le centre d'achat n'est pas le même et il y aussi un autre thème comique utilisé dans une scène au centre d'achat indisponible dans la version d'Argento.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6746
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   Dim 16 Nov - 15:44

Je trouve que le message que le réalisateur a voulu lance n'est pas pantoute subtile.

Lorsqu'un des gars dit que le centre d'achat avait une place importante dans la vie des zombies (avant qu'ils soient zombies).

Ça dénonce carrément l'importance de la consommation chez les hommes.

Moi, ça me fait sick2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Day of the Dead (1985, George A. Romero)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Day of the Dead (1985, George A. Romero)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Day of the Dead (1985, George A. Romero)
» La trilogie des morts vivants - George A. Romero
» Survival of the Dead (George A. Romero, 2009)
» Dawn of the Dead (1978, George A. Romero)
» Deep Red 3D. Un film de George A. Romero.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: