AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Body Double (1984, Brian De Palma)

Aller en bas 
AuteurMessage
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
X-Files_Arpanet

Masculin Nombre de messages : 3458
Age : 32
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

Body Double (1984, Brian De Palma) Empty
MessageSujet: Body Double (1984, Brian De Palma)   Body Double (1984, Brian De Palma) EmptyJeu 18 Jan - 12:17

Body Double (1984)
Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydoubleyt9

INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

Réalisé par Brian de Palma
Écrit par Brian de Palma & Robert J. Avrech
Musique de Pino Donaggio
Avec Craig Wasson, Melanie Griffith, Gregg Henry, Deborah Shelton, Guy Boyd, Dennis Franz, Rod Loomis

Synopsis :
Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble6fs4
Après avoir rompu avec sa petite amie, Jake Scully se retrouve à la rue. Par chance, l’un de ses amis lui prête un appartement grandiose dans les quartiers chics de Hollywood. Appartement avec suppléments puisque Jake bénéficie d’une vue imprenable sur le déhanché quotidien et peu vêtu de la voisine d’en face. Ce n’est évidemment pas sans lui déplaire jusqu’à ce qu’il remarque que ladite voisine se fait filer par des individus peu recommandables… Jake décide d’en savoir plus, mais cela pourrait l’emmener loin. Très loin. Trop loin.

Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble1sz4 Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble3cz4
Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble5wk2 Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble7mu3
Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble8ij7 Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble12ws0

Brian de Palma réinvente le cinéma érotique ! Non, plus sérieusement, sous ses aspects de thriller ayant tendance à s'attarder un peu trop sur le sexe, de Palma utilise intelligemment l'érotisme de son film, soit pour créer un intérêt particulier chez son personnage principal, Jake, soit pour nous soutirer quelques fous rires. En effet, de Palma semble beaucoup s'amuser à caricaturer voire à ridiculiser le cinéma érotique (dialogues du film, scène de fin, etc.), sans oublier pour autant la trame de son film. Le développement vaut ce qu'il vaut, c'est-à-dire intrigant mais manquant un brin d'originalité.

Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble9kh4 Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble10ip7

Concernant la réalisation, on retrouve un de Palma en pleine forme. Si l'auteur ne s'épanche pas sur les plans multiples et les angles de timbrés comme dans Carrie, on discerne sans grand mal tout son talent, que ce soit dans ses longs travellings ou ses jeux entre la caméra et le spectateur. La musique sent gravement le kitsch mais c'est aussi ce qui fait le charme de Body Double ; érotisme et kitsch faisant décidément très bon ménage. Côté acteurs, Craig Wasson est excellent, intégrant brillamment la peau de ce personnage claustrophobe et réservé. Les autres protagonistes ne crèvent pas l'écran mais se révélent dans l'ensemble assez convaincants. Même si l'on est assez content de voir Melanie Griffith disparaître, et si la gueule du Grand Méchant prête à sourire.

Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble4bb4 Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble11nt2

Body Double n'est donc certainement pas le meilleur métrage de Brian de Palma. Mais ce thriller s'avère intéressant, et l'érotisme est, ici, utilisé à bon escient. Body Double alterne entre comédie et drame, et nous permet de passer un agréable moment.

Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble2dp1 Body Double (1984, Brian De Palma) Bodydouble13ud2

Réalisation : 4/5
Histoire : 4/5
Musique : 3.5/5
Acteurs/Personnages : 4/5


Note : 15.5/20
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Strappado
Repose en paix
Strappado

Masculin Nombre de messages : 919
Age : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

Body Double (1984, Brian De Palma) Empty
MessageSujet: Re: Body Double (1984, Brian De Palma)   Body Double (1984, Brian De Palma) EmptyJeu 1 Juil - 19:06

Dommage que cette chronique soit passée inaperçue car le film est très bon !
Par contre je ne trouve pas le scénario vraiment prévisible, l'histoire reste complexe et super bien ficelée. De Palma se lache dans un de ses thèmes de prédilection totalement fidèle aux travaux d'Hitchcock: le Voyeurisme et le film se révèle au final captivant, surtout dans sa première heure.

Hautement conseillé.
Revenir en haut Aller en bas
Bob Boyle
Administrateur
Bob Boyle

Masculin Nombre de messages : 12021
Age : 27
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

Body Double (1984, Brian De Palma) Empty
MessageSujet: Re: Body Double (1984, Brian De Palma)   Body Double (1984, Brian De Palma) EmptyJeu 16 Juin - 0:32

Quel superbe meurtre à la perçeuse!

Slumber Party Massacre peut se montrer jaloux!

_________________
Les dix meilleurs films d'horreur de 2017 selon moi.

Body Double (1984, Brian De Palma) Wlysyx2qcl7ugxnd282t
Revenir en haut Aller en bas
http://freddyforever.wordpress.com/
JackieBoy
Modérateur
JackieBoy

Masculin Nombre de messages : 10082
Age : 35
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

Body Double (1984, Brian De Palma) Empty
MessageSujet: Re: Body Double (1984, Brian De Palma)   Body Double (1984, Brian De Palma) EmptyDim 11 Nov - 14:55

Revu :

Body Double de Brian De Palma - 4,25/5

Mélange de Rear Window et Vertigo, deux films d’Alfred Hitchcock, Body Double est un thriller érotique, qui tient en haleine du début à la fin, grâce à une bonne intrigue, celle d’un acteur claustrophobe qui devient obsédé par une voisine, un bon suspense, de surprenants rebondissements, un très bon jeu de Craig Wasson, une excellente réalisation de De Palma, nous offrant plusieurs scènes vraiment extra et une très bonne trame sonore. Le final est vraiment nice, avec le tournage du fameux film de vampire de Jake, donnant ainsi tout son sens au film. On a une belle démonstration de doublure. Au final, ce n’est certes pas le meilleur film de Brian De Palma, mais c’est quand même un très bon thriller.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.horreur-web.com/
Mark Allan Poe
King des Zombies!
Mark Allan Poe

Masculin Nombre de messages : 8219
Age : 26
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

Body Double (1984, Brian De Palma) Empty
MessageSujet: Re: Body Double (1984, Brian De Palma)   Body Double (1984, Brian De Palma) EmptyJeu 1 Jan - 19:51

Body Double (1984, Brian De Palma) _625bo10

Depuis toujours, je suis un fan de Brian De Palma. Même si certains sont vraiment fans de ces films d'action comme Carlito's Way ou Snake Eye, moi ça toujours été pour ces films d'horreur! Que ce soit Carrie, Dressed to Kill, Raising Cain ou même The Black Dahila, j'adore son univers! Pour autant, je suis loin d'avoir vu tout ces longs-métrages dans le sous-genre. Dans les recommandations que je recevais, Blow Out et Body Double étaient souvent en première ligne. Même si je n'avais pas trop confiance, Body Double à fini par tomber entre mes mains. Échec lors de sa sortie, détruit par les critiques et Brian De Palma à eu un Razzie Awards du pire réalisateur! Il restait à voir si le film méritait une telle réception.

Body Double suit l'histoire complexe de Jake Scully, un acteur débutant ayant eu plusieurs mauvaises surprises avec son licenciement comme acteur dans un film d'horreur! Sans endroit où vivre, Jack reçoit l'invitation de Sam Bouchard pour aller dans une maison dans les airs... il accepte vite! Là-bas, son nouvel ami lui montre une longue vue lui permettent de voir chaque soir une splendide jeune femme. Voyeur la plupart du temps, Jack aura une mauvaise surprise lorsqu'un indien épit également Gloria. Voyant la menace, Jack décide de faire son "stalker" en suivant Gloria toute la journée pour la protéger de l'indien maniaque qui la suit également. Le soir venu, Gloria est sauvagement assassiné par l'indien qui laisse son arme du crime et Jack comme seul suspect qui à tenter de sauver Gloria! S’apercevant d'une machination vicieuse, Jack se rendra dans le monde de la pornographie où Holly Body est la vedette... Jack ne sera pas au bout de ces peines quand le tueur s’en prendra à Holly Body!

En apparence un jab envers le monde du cinéma et de la pornographie, Body Double devient de plus en plus complexe dans son intrigue en étant un hommage succulent à Psycho, Rear Window et l'excellent Deep Red de Dario Argento! Tout comme le personnage, nous avons à plusieurs reprises des mauvaises surprises et reconstitué le puzzle complexe qu'est Body Double demande beaucoup de réflexions! D'avance, le scénario écrit par Brian De Palma et Robert J. Avrech est écrit avec une pointe géniale et les références au cinéma du thriller et de l'horreur sont diablement intéressantes, je pense au fameux titre et à la scène post-credit qui n'est qu'une référence excellente envers Psycho (le "Body Double" n'étant qu'une doublure qui est dans le vrai film tout comme le faux film!).

D'un autre côté, Body Double n'est qu'une pauvre excuse à Brian De Palma pour faire du Brian De Palma! Les plans inusités, les manipulations, les suspects potentiels, les complots, les grosses métaphores visuelles et les gros hommages aux Giallos et à un aspect Hitchcock ne sont que quelques exemples! Il est donc assez étrange que le public aille été si difficile envers Body Double puisque toutes les thématiques si intéressantes dans Dressed to Kill ou Raising Cain sont toutes ici également. C'est peut-être sa grosse proportion à offrir des références cinématographique avec une histoire digne d'une série B qui arrive vers la Z dans le côté pornographique... mais voilà sa plus grosse qualité!

Puis, une fois que le mystère est résolu avec des flashbacks intenses et la performance excentrique de Craig Wasson, le spectateur se fait bafouer de manière assez judicieuse! Peut-être que cela était facile à découvrir aux premiers abords, mais De Palma et son collègue l'ont très bien dissimuler jusqu'aux 20 dernières minutes. Bien entendu, le film de De Palma est très intelligent et présente plusieurs hypothèse sur l'hallucination et même une métaphore très poussée sur le manque de confiance de son personnage qui utiliserait toute cette intrigue pour maturé! Croyez-moi, Body Double est très poussé et va loin dans son intrigue.

Bien entendu, d'un autre côté, si vous êtes un fanatique des hommages de De Palma, il n'y a rien d'original dans Body Double! Que ce soit son intrigue principale qui présente un personnage qui va mourir au bout d'une heure (n'est-ce pas le modus operendi de Psycho de ce cher Alfred ?) ou la façon de la tuer (on se croirait dans la saga Slumber Party Massacre), même comment l'enquête se passe on se croirait dans un Giallo (Deep Red) ou Rear Window avec l'utilisation de la longue vue et de l’obsession du personnage pour la fenêtre! Mais, comparativement à des copies carbones comme House At The End of The Street ou Disturbia, De Palma utilise intelligemment ces hommages et copies rendent la copie presque meilleure que l'original!

Je suis conscient que je parle beaucoup du scénario, mais l'intelligence de Body Double y réside beaucoup! Mais parlons un peu de Brian De Palma qui se mérite un Razzie Awards... Est-ce une blague de mauvais goût ? Parce que les mauvais plans mielleux digne d'un soap opera ou un mauvais porno sont volontaires et on sent sans cesse une contrasse entre la réalisation expérimentée et délicieusement astucieuse de De Palma et la mauvaise réalisation pour coller aux métaphores pornographiques (la fameuse séquence où Jack embrasse Gloria langoureusement!). Peut-être n'est-ce pas la meilleure façon de faire... mais la contrasse est une couleur jaune fluo sur une couleur jaune fluo!

Autrement, le côté technique est excellent! La musique de Pino Donaggio (Dressed to Kill, Carrie) est succulente, nappé d'un suspense puissant ou un côté érotique bien placé (surtout pendant les scènes où Jack regarde Gloria par la fenêtre!). Stephen H. Burum offre une direction photo vraiment étincelante et qui correspond bien au côté suspense et pornographique. Gerald B. Greenberg et Bill Pankow donnent un montage très rapide et aux coupures brusques qui fonctionnent très bien avec le scénario complexe de De Palma!

Les acteurs sont vraiment bons tant qu'à moi! Craig Wasson (le psychologue dans A Nightmare on Elm Street 3 : Dream Master!) est vraiment excellent, tordu et complexe dans sa personnalité! Melanie Griffith (la fille de Tippi Hedren) est vraiment bonne dans son rôle de porn-star et présente un autre hommage à Hitchcock à elle seule. Gregg Henry est mystérieux et drôle à la fois. Deborah Shelton est une très jolie femme à la naïveté et au cœur tendre qu'on s'attache facilement. Dennis Franz (Dressed to Kill) est vraiment bon.

Bien qu'il ne serait pas mon film préféré de Brian De Palma sur le vif, Body Double est une excellente expérience sur le cinéma, les influences et la passion dévorante de De Palma pour Hitchcock! Il le prouve encore une fois ici qu'un copieur respectueux et qui essai de faire différent (même faire des références!) est un génie! Body Double est presque un ovni cinématographique dans la carrière du cinéaste qui mériterait une réécoute pour ceux qui l'on démolit à sa sortie. C'est une oeuvre vraiment excentrique et difficile à tout comprendre... mais voilà sa grande qualité!

Note : 4/5
Revenir en haut Aller en bas
http://cinemasculin.com/
JackieBoy
Modérateur
JackieBoy

Masculin Nombre de messages : 10082
Age : 35
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

Body Double (1984, Brian De Palma) Empty
MessageSujet: Re: Body Double (1984, Brian De Palma)   Body Double (1984, Brian De Palma) EmptyDim 24 Avr - 19:52

Body Double de Brian De Palma - 4,5/5

Évidemment, Body Double n’est pas de la trempe d’un Dressed to Kill, d’un Carrie ou d’un Scarface, mais c’est quand un très bon thriller de la part de Brian De Palma. Mélange de Rear Window et Vertigo, Body Double se veut un thriller érotique, très intense, très intrigant et même. flippant. L’intrigue du film est vraiment très bonne, celle-ci racontant l’histoire d’un acteur claustrophobe qui devient obsédé par une voisine. Le film nous tient bien en haleine et nous surprend. Craig Wasson est excellent dans le rôle principal, tout comme Gregg Henry et Melanie Griffith. Grâce à son excellente réalisation, De Palma sait faire grimper la tension, mais aussi, nous éblouir. Le final est vraiment nice, avec le tournage du fameux film de vampire de Jake, donnant ainsi tout son sens au film. On a une belle démonstration de doublure. Bref, Body Double vaut vraiment le coup d’être vu, autant pour les amateurs de thriller que du réalisateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.horreur-web.com/
Invité
Invité



Body Double (1984, Brian De Palma) Empty
MessageSujet: Re: Body Double (1984, Brian De Palma)   Body Double (1984, Brian De Palma) EmptyMer 22 Juin - 12:49

Body Double (1984, Brian De Palma)

Un thriller passionnant et mystérieux, la mise en scène est vraiment magnifique et j'ai été littéralement absorbé par l'histoire. Malheureusement Body Double possède des transitions très étranges a la limite de la parodie, c'est d'ailleurs assez choquant sur le coup, c'est comme si Steven Spielberg aurait intégrer La croisière s'amuse l'espace de 10 minutes dans Jaws! C'est impensable, et bien De Palma la fait quatre fois, et toutes ses transitions chaotiques voir décalées, refont a chaque fois retombé le suspens et casse l'ambiance... Bref Body Double aurait pu être un classique, c'est con.
3,5/5
Revenir en haut Aller en bas
Gregg
Mort Vivant!!!
Gregg

Masculin Nombre de messages : 4724
Age : 40
Localisation : The future perfect land!
Date d'inscription : 19/07/2010

Body Double (1984, Brian De Palma) Empty
MessageSujet: Re: Body Double (1984, Brian De Plama)   Body Double (1984, Brian De Palma) EmptyMer 22 Juin - 14:49

juge-rico a écrit:
Malheureusement Body Double possède des transitions très étranges a la limite de la parodie, c'est d'ailleurs assez choquant sur le coup, c'est comme si Steven Spielberg aurait intégrer La croisière s'amuse l'espace de 10 minutes dans Jaws! C'est impensable, et bien De Palma la fait quatre fois, et toutes ses transitions chaotiques voir décalées, refont a chaque fois retombé le suspens et casse l'ambiance.


C'est un élément presque indissociable du cinéma de De Palma, néanmoins en ce qui concerne les œuvres horrifiques du réalisateur américain. Et, de Sisters à Raising Caïn, en passant par ses classiques que sont Dressed To Kill, Phantom Of The Paradise et, bien évidemment, Carrie, tous ses films possèdent ces transitions qui dénotent avec la teneur générale des métrages et qui peuvent facilement faire décrocher le spectateur.
Revenir en haut Aller en bas
HorrorZone
Mort Vivant!!!
HorrorZone

Nombre de messages : 1359
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2011

Body Double (1984, Brian De Palma) Empty
MessageSujet: Re: Body Double (1984, Brian De Palma)   Body Double (1984, Brian De Palma) EmptyMer 22 Juin - 15:09

Oui, on pourra aussi noter le final de "Snake eyes", complètement en décalage avec tout le reste du film.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Body Double (1984, Brian De Palma) Empty
MessageSujet: Re: Body Double (1984, Brian De Palma)   Body Double (1984, Brian De Palma) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Body Double (1984, Brian De Palma)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brian de Palma
» embrayage 652
» de l'aide pour identifier un double tournois de louis XIII
» [REQUETE] DOUBLE SIM SUR HD2
» [TEST] Double carte sim HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: