AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Children of the Corn (Saga)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Scarecrow
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1429
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Children of the Corn (Saga)   Sam 9 Juil - 14:44

J'ai seulement vu les trois premiers ca serait pour savoir si les suites en valent la peine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geocities.com/ecranhorreur/
TheMaskedShape
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1303
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Sam 9 Juil - 14:57

Désolé jai seulement vu les 2 premiers Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarecrow
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1429
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Sam 9 Juil - 15:22

pas grave
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geocities.com/ecranhorreur/
Scarecrow
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1429
Localisation : Québec
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Dim 10 Juil - 12:27

Je crois qu'apres le 3 sont tous en anglais.

Le troisième je l'ai préfèré aux deux autres qui sont une ennuie total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.geocities.com/ecranhorreur/
TITIX112
Phase terminale
avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 40
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Mar 3 Oct - 10:16

La musique est belle! (NAHAHAHAHAHAHA!!!!) les enfants, on dirait qu'ils sortent tout droit de la petite maison dans la prairie. Ils sont habillés pareils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sutter kane
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 116
Age : 34
Localisation : amos ,quebec
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Mar 3 Oct - 17:09

Scarecrow a écrit:
Je crois qu'apres le 3 sont tous en anglais.

Le troisième je l'ai préfèré aux deux autres qui sont une ennuie total.

non ils sont tous disponible en francais jusqu'au 5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: LES DÉMONS DU MAÏS (Children Of The Corn) - La Saga   Sam 28 Oct - 2:57


Les Démons du Maïs (Stephen King’s Horror Kid) – 1984



Avec Peter Horton, Linda Hamilton

Adapté d’une nouvelle de Stephen King, Les Démons du Maïs avait déjà connu un court-métrage avant cette œuvre. Le court-métrage était bon mais trop…court ! Alors que dire de cette version étendue de Les Démons du Maïs ? Tout simplement un grand film d’horreur s’imposant comme l’une des meilleures adaptations des œuvres de Stephen King, aux côtés de Carrie et La Ligne Verte (The Green Mile).



Du grand Stephen King à l’écriture, évidemment, mais Les Démons du Maïs bénéficie surtout de scénaristes intelligents et efficaces. En effet, beaucoup des nouvelles de King donnent lieu à des versions étendues plutôt moyennes (The Mangler, La Créature du Cimetière…), mais pour le coup, on en vient à préférer le scénario du film à la nouvelle de l’écrivain.

Nikkie et Burt pénètrent dans les terres du Nebraska. Alors qu’ils ne faisaient pas attention à la route, ils renversent un jeune garçon. Celui-ci meurt sur le coup. Mais Burt se rend compte que l’enfant avait la gorge tranchée au moment d’être percuté. Cherchant de l’aide et un moyen de prévenir les parents de l’enfant, Burt et Nikkie se rendent à Gatlin, petite ville déserte et entourée par des champs de maïs. Bientôt, Burt et Nikkie vont apprendre qu’il n’existe plus aucun adulte en vie depuis que les enfants de la ville ont décidé de les sacrifier au dieu local.



Histoire très bien écrite dans laquelle ce sont les enfants qui gouvernent et se baladent constamment une arme de paysan à la main : serpe, marteau, hache, couteau de cuisine ou de boucher, pied-de-biche, tout y passe.
On pourra cependant reprocher à Les Démons du Maïs de contourner l’explication claire et nette de la situation : qui est ce dieu local ? Existe-t-il vraiment ? Quelles sont les conséquences du dénouement final ?
De même, les 10 dernières minutes du film perdent en rythme et l’histoire se barre légèrement en couille. Cela dit, on reste le cul scotché à son siège de l’introduction explosive (massacre des parents de la ville) à la conclusion.



Une réalisation exemplaire. Les Démons du Maïs est filmé de manière très simple mais terriblement efficace. Les décors sont somptueux : champs de maïs à perte de vue et angoissants, ville déserte et inquiétante… En revanche, les effets spéciaux laissent à désirer, mais comme ils ne comprennent que 3 minutes sur l’intégralité du métrage (soit 1h25), on oublie vite cette lacune pour se replonger dans l’histoire.
La musique est entraînante, à tel point que réalisation/histoire et musique ne font souvent plus qu’un ! Composé de chœurs féminins et d’enfants, le score musical de Les Démons du Maïs est à la hauteur de la qualité de cette œuvre. Une bande-son mémorable qui confirme la place de ce film parmi les plus grands films d’horreur.

La mise en scène ne joue pas dans la démesure, les personnages agissent de manière cohérente et « humaine ». Les acteurs sont excellents : Peter Horton et Linda Hamilton (rappelez-vous, Sarah Connor dans Terminator) jouent de façon réaliste. Mention spéciale pour l’enfant interprétant Isaac, le chef des enfants ; l’acteur ne doit pas avoir plus de 12 ans mais bluffe par ses performances d’acteur. Le reste du casting est tout aussi bon. Et pourtant ce n’était pas gagné de faire jouer juste des enfants dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 10 ans.



En somme, Les Démons du Maïs s’impose comme l’une des meilleures adaptations de Stephen King d’une part, et comme l’un des plus grands films d’horreur d’autre part. L’histoire est originale, réalisation et musique sont captivants, et le casting participe grandement à la qualité de ce film.
Dommage que Les Démons du Maïs ne soit pas aussi connu et reconnu que ses pairs : Halloween, Massacre À La Tronçonneuse, Les Griffes de la Nuit, Vendredi 13 et compagnie. Un film à voir d’urgence !

Réalisation : 4/5
Histoire : 4.5/5
Musique : 4.5/5
Acteurs/Personnages : 5/5


Note : 18/20

À venir : Les Démons du Maïs 2 & 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Sam 28 Oct - 2:57


Les Démons du Maïs 2 (Children Of The Corn II – The Final Sacrifice) – 1992



8 ans après le prestigieux Les Démons du Maïs, la saga redémarre avec ce deuxième opus : Le Sacrifice Final. Autant vous le dire d’entrée de jeu, cette suite est une œuvre minable, une pâle copie de son prédécesseur dont on se serait bien passé.

Si le métrage original s’appuyait d’autant plus sur l’aspect psychotique des enfants, sur la communauté sectaire qu’il formait, que sur le versant surnaturel, Les Démons du Maïs 2 s’engouffre dans du paranormal de bas-étage où les épis de maïs s’envolent pour trucider des gens, où le champ est doté d’une personnalité à part entière, où les enfants ne deviennent finalement que les serviteurs d’un Seigneur – le Maître des Tumultes – au lieu de nous laisser une part de doute comme ce fut le cas dans le premier volet.

L’histoire est ennuyeuse, se contente de répéter ce qui a déjà été fait durant le premier épisode, si ce n’est pour nous convier à des éléments ringards dignes des séries Z, notamment via ses personnages. En effet, on doit se taper un faux journaliste bidon, qui est aussi le père d’un jeune petit con allant s’amouracher d’une pouf blonde sans personnalité et allant intégrer la nouvelle secte des enfants de la ville de Gatlin ; un gourou de 14 ans, Michael, faisant maladroitement écho au personnage d’Isaac du premier opus ; un tas de gamins toujours souriants, feignant horriblement la psychose et jouant atrocement mal ; une sosie de Demi Moore cucul à souhait ; un Amérindien ridicule et ringard, jouant les héros et le porteur de toute sa tribu décimée (on se croirait dans Le Pacte des Loups !). Bien évidemment, les acteurs sont médiocres et nous irritent rapidement, d’autant plus que les doublages français sont une catastrophe, non pas que les sons ne collent pas aux mouvements des lèvres, mais que les voix vieillissent de 10 ans les personnages. Ainsi, on a droit à un gamin de 16 ans dont la voix est celle d’un mec de 25 ans !

Mis à part ces aberrations, Les Démons du Maïs 2 est peuplé de bourdes et d’incohérences monumentales. Après que les autorités aient découvert le massacre de Gatlin, les enfants de deux villes différentes s’unissent pour servir le Maître des Tumultes, le dieu du maïs. Le gamin d’un journaliste s’y infiltre malgré lui, doit sacrifier sa blonde au nom du Maître mais son père, le journaliste, surgit à bord d’une moissonneuse-batteuse et met fin au rite. Le pseudo gourou se fait broyer dans la machine, le reste de la secte s’évapore, et puis… et puis rien ! L’Amérindien crève, le journaliste, son fils, la pouf blonde et la sosie de Demi Moore brûlent son corps au petit matin, et tout ce petit monde se casse en décapotable rouge.

Côté réalisation, les huit années qui séparent les deux opus n’auront servi à rien : les effets spéciaux sont encore plus médiocres que ceux de 1984 et régurgités à tout bout de champ tandis qu’ils se voulaient discrets dans Les Démons du Maïs. Le réalisateur se cache bien de nous montrer les scènes de meurtre, allant jusqu’à censurer les effusions de sang. Du coup, rien de bon n’est à retirer de ce second volet, hormis quelques scènes sympas comme celle de l’église – où le gourou de la secte manipule une figurine vaudou de telle sorte qu’un parent pisse le sang par le nez, les oreilles puis les yeux – et celle où la maison du médecin-généraliste est encerclée par les enfants tueurs avant que ceux-ci ne le criblent de seringues au contenu mortel.
Quant à la musique, elle se contente d’imiter le score saisissant du premier volume, sauf que, cette fois-ci, les chœurs ne sont pas ceux d’enfants mais féminins, et que le résultat est déplorable.

Sans grande surprise, Les Démons du Maïs 2 est d’une nullité sans nom, nous resservant inutilement des éléments du premier volet, et s’arrangeant pour nous ennuyer durant 1h30 avec ce que le cinéma fait de plus mauvais.

Réalisation : 1.5/5
Musique : 1/5
Acteurs/Personnages : 1.5/5
Histoire : 1/5


Note : 5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Sam 28 Oct - 2:58


Les Démons du Maïs 3 (Children Of The Corn III – Urban Harvest) – 1994



2 ans après Le Sacrifice Final, Les Démons du Maïs remette le couvert avec Urban Harvest. Si ce volet rattrape la médiocrité de son prédécesseur, il demeure à des milliers de lieux de l’opus original de 1984.

C’est bien connu, quand les scénaristes manquent d’inspiration, ils déplacent une saga dans un lieu différent. Ici, on passe des terres de Gatlin, dans le Nebraska, à la cité urbaine de Chicago, dans le Michigan. Les raisons ? Deux gamins, Joshua et Elie, ont perdu leur père dans un champ de maïs (…) et sont tous deux adoptés par une famille d’accueil habitant Chicago. Elie incarne l’enfant diabolique, Joshua le grand ado découvrant le monde et s’adaptant à la ville. Leurs chemins se séparent donc rapidement. Tandis que Joshua se fait une copine et joue au Basket, Elie fabrique son propre champ de maïs dans un entrepôt abandonné et, de ce fait, fait migrer le Seigneur des champs de Gatlin. Entre-temps, la mère adoptive est tuée par les épis de maïs (???), le père adoptif se charge de vendre les épis de maïs d’Elie au monde entier, et Elie recrute des adeptes pour sa nouvelle secte.

L’histoire n’est vraiment pas terrible. Mieux que celle du 2, mais pas de quoi se retourner dans son slip non-plus. Traînant en longueur, je n’ai pas pu m’empêcher de roupiller à certains passages pompeux. Et l’idée même de nous balancer un épisode de Les Démons du Maïs dans la ville est minable. Cela dit, Les Démons du Maïs 3 nous confère quelques scènes sanglantes ou dégueulasses, et nous montre – pour la première fois – la gueule du Seigneur des champs de maïs. Bon, la bébête a vraiment une sale gueule, d’autant plus qu’elle est aussi mal faite que les animations japonaises des années 70, et que ses victimes ressemblent étrangement à des Polly Pocket… C’est déjà bien d’y avoir pensé, en tout cas.

La réalisation alterne entre jolis plans, mouvements de caméra sympas, et pellicule gâchée, transitions visuelles lamentables, scènes filmées avec les pieds. Ce 3e volet a au moins l’intelligence de se détacher des effets spéciaux merdiques de Les Démons du Maïs 2 pour en introduire des plus acceptables. Au final, la réalisation est convenable malgré son manque flagrant de créativité.
Idem pour la musique qui, bien qu’elle se détache quelque peu du score original de 1984 et soit respectable, ne privilégie pas l’innovation.
Au passage, Les Démons du Maïs 3 présente plusieurs défauts dont le plus évident est sans doute de nous prendre un peu trop pour des cons : le réal’ s’imagine que l’on ne remarquera pas la transposition de scènes censées se dérouler dans le champ de maïs de l’entrepôt de Chicago aux champs plus vastes du Nebraska (pour une question de place et de lumière, j’imagine).

Le gros problème de Les Démons du Maïs 3, c’est son casting. Sorte de repaire abritant des mauvais acteurs, des personnages-clichés et sans personnalité aucune. Du coup, on se retrouve avec un gourou de 10 ans, personnage minable, pas crédible pour un sou, et acteur qui cherche visiblement à se la péter face à la caméra ; un post-ado naïf ; une mère adoptive qui s’en prend plein la gueule (La Malédiction n’est pas loin…) ; un père cupide ; et des Noirs du ghetto malpolis et violents (ah stéréotype, quand tu nous tiens…). Le pire réside tout de même en la personne d’Elie, le jeune gourou. Les scénaristes espèrent nous faire croire que des jeunes de 17 ans absorbent sans problème les conneries que déblatère un mioche de 10 balais, et qu’ils vont suivre ses recommandations sans hésiter.
Du côté de l’interprétation, les acteurs surjouent du début à la fin. On notera tout de même la prestation d’Yvette Freeman, l’infirmière de la série TV Urgences (E.R.), et le doublage français de Caroline Beaune, alias Dana Scully/Gillian Anderson dans la série The X-Files.



En somme, encore un épisode minable qui fait de l’ombre à l’excellent Les Démons du Maïs. Un opus pas inutile non-plus puisqu’il nous révèle l’apparence du monstre des champs et présente quelques scènes de meurtres intéressantes. Toutefois, on est toujours aussi loin du métrage original, et j’imagine que les quatre autres suites qu’a connu cette saga ne valent guère mieux.

Réalisation : 2.5/5
Musique : 2.5/5
Histoire : 1.5/5
Acteurs/Personnages : 0.5/5


Note : 7/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
cedrix
Phase terminale
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 26
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: cedrix   Sam 28 Oct - 3:02

je n'est jamais vu aucun de ces films mais le 1 a l'air bien !
par contre je crois que le 2 ne m'inspire guère ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shannon-love.skyblog.com
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Sam 28 Oct - 3:29

Le 1 est excellent, ses deux suites sont d'une médiocrité effarante !
Et encore j'ai pas vu les quatre opus qui s'ensuivent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
cedrix
Phase terminale
avatar

Nombre de messages : 51
Age : 26
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: cedrix   Sam 28 Oct - 3:37

4 autre ??? mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shannon-love.skyblog.com
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Sam 28 Oct - 5:23

Ouais ça va jusqu'à Les Démons du Maïs 7 et je crois qu'il y a même un remake en route, quelle honte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
chainsaw
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2487
Age : 41
Localisation : québec
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Sam 28 Oct - 11:41

J'ai vu le premier et le troisième et je les ai trouvé moyens,sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mick20
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 30
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Ven 3 Nov - 22:32

je croit qui a en toute 7 film de cette serie je nai vu que les 3 premier et je nai pas lintension de voir les autres ses une des pire serie dHorreur avec la serie house et howling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3089
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Ven 3 Nov - 23:21

Personnellement, j'ai vu le premier, il y a plusieurs années et j'avais aimé. Mais j'ai pas vu les autres films de la série. Je ne suis pas un grand amateur d'enfants tueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1362
Age : 37
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Mar 21 Aoû - 9:12

Quel grand film que ce premier Children of the Corn!

Je ne me rappelais pas avoir eu aussi peur depuis fort longtemps... et je n'ai écouté que les 30 premières minutes, hier!

Je vous en reparle, quand j'aurai revu le reste du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Mar 21 Aoû - 9:55

Empereur GHOULE a écrit:
Quel grand film que ce premier Children of the Corn!

J'ai moi aussi été agréablement surpris, je ne m'attendais pas à une telle tension. Par contre, les deux suites... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
WiLLyBoy
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5734
Age : 26
Localisation : Sherbrooke/Whitehorse
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Mar 21 Aoû - 10:52

X-Files_Arpanet a écrit:
Empereur GHOULE a écrit:
Quel grand film que ce premier Children of the Corn!

J'ai moi aussi été agréablement surpris, je ne m'attendais pas à une telle tension. Par contre, les deux suites... Rolling Eyes

*Le film a six suites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-web.com
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Mar 21 Aoû - 13:11

Le seul regret avec le premier est qu'au final il est un peu trop propret....
(Les Révoltés de l'An 2000 lui, allait aux bouts de ces intensions !).
Malgrès tout le premier m'a plu dans l'ensemble !
Par contre le 2 et le 3, pas vraiment de vraies réussites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1362
Age : 37
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Mar 21 Aoû - 18:45

J'ai terminé l'écoute de Children of the Corn et, malgré une deuxième moitié moins effrayante, j'ai adoré! Ce film est assurément un classique du genre. Il me rappele beaucoup certaines parties de jeux de rôles qu'un de mes amis me faisait jouer, vers la fin des années 90.

De bons souvenirs.

Je dirais qu'il y a une sorte de débalancement intéressant entre le jour et la nuit, dans ce film :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Mer 22 Aoû - 6:40

WiLLyBoy a écrit:
X-Files_Arpanet a écrit:
Empereur GHOULE a écrit:
Quel grand film que ce premier Children of the Corn!

J'ai moi aussi été agréablement surpris, je ne m'attendais pas à une telle tension. Par contre, les deux suites... Rolling Eyes

*Le film a six suites.

Je sais bien mais je n'ai vu que les 2 et 3...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Picrotal
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2121
Age : 40
Localisation : Grenoble, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers.
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Mer 21 Mai - 18:18

Vu Les Démons du Maïs (Children of the corn) et c'est en effet un film qui a tout de même beaucoup de qualités. A commencer par le traitement de l'atmosphère, extrèmement bien rendu. Le générique est d'ailleurs fort bien conçu et met dans l'ambiance avec brio, et l'accompagnement musical, la plupart du temps, sonne juste et se révèle très angoissant. Tous les mômes ne jouent pas merveilleusement bien, mais il est bon de noter que ceux qui incarnent les rôles principaux sont vraiment doués, et ce n'est pas légion dans le cinéma, donc ça vaut le coup de le signaler. Comme souvent, le film commence à pécher un peu vers la fin, mais beaucoup moins que d'autres, et cela n'est pas trop préjudiciable. Les Démons du maïs est un film juste et éminemment respectable. Certainement pas un chef-d'oeuvre, mais tout de même une jolie petite production des années 80. A voir. Juste une fois, mais à voir quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caligari.over-blog.com/
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Jeu 22 Mai - 2:50

Picrotal a écrit:
Vu Les Démons du Maïs (Children of the corn) et c'est en effet un film qui a tout de même beaucoup de qualités. A commencer par le traitement de l'atmosphère, extrèmement bien rendu. Le générique est d'ailleurs fort bien conçu et met dans l'ambiance avec brio, et l'accompagnement musical, la plupart du temps, sonne juste et se révèle très angoissant. Tous les mômes ne jouent pas merveilleusement bien, mais il est bon de noter que ceux qui incarnent les rôles principaux sont vraiment doués, et ce n'est pas légion dans le cinéma, donc ça vaut le coup de le signaler. Comme souvent, le film commence à pécher un peu vers la fin, mais beaucoup moins que d'autres, et cela n'est pas trop préjudiciable. Les Démons du maïs est un film juste et éminemment respectable. Certainement pas un chef-d'oeuvre, mais tout de même une jolie petite production des années 80. A voir. Juste une fois, mais à voir quand même.

Content que tu l'aies apprécié. Me concernant, j'inclurai Les Démons du Maïs parmi les meilleures adaptations de Stephen King, pas La Meilleure mais l'une des meilleures tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   Ven 3 Oct - 17:20

X-Files_Arpanet a écrit:

Les Démons du Maïs (Stephen King’s Horror Kid) – 1984



Avec Peter Horton, Linda Hamilton

Adapté d’une nouvelle de Stephen King, Les Démons du Maïs avait déjà connu un court-métrage avant cette œuvre. Le court-métrage était bon mais trop…court ! Alors que dire de cette version étendue de Les Démons du Maïs ? Tout simplement un grand film d’horreur s’imposant comme l’une des meilleures adaptations des œuvres de Stephen King, aux côtés de Carrie et La Ligne Verte (The Green Mile).



Du grand Stephen King à l’écriture, évidemment, mais Les Démons du Maïs bénéficie surtout de scénaristes intelligents et efficaces. En effet, beaucoup des nouvelles de King donnent lieu à des versions étendues plutôt moyennes (The Mangler, La Créature du Cimetière…), mais pour le coup, on en vient à préférer le scénario du film à la nouvelle de l’écrivain.

Nikkie et Burt pénètrent dans les terres du Nebraska. Alors qu’ils ne faisaient pas attention à la route, ils renversent un jeune garçon. Celui-ci meurt sur le coup. Mais Burt se rend compte que l’enfant avait la gorge tranchée au moment d’être percuté. Cherchant de l’aide et un moyen de prévenir les parents de l’enfant, Burt et Nikkie se rendent à Gatlin, petite ville déserte et entourée par des champs de maïs. Bientôt, Burt et Nikkie vont apprendre qu’il n’existe plus aucun adulte en vie depuis que les enfants de la ville ont décidé de les sacrifier au dieu local.



Histoire très bien écrite dans laquelle ce sont les enfants qui gouvernent et se baladent constamment une arme de paysan à la main : serpe, marteau, hache, couteau de cuisine ou de boucher, pied-de-biche, tout y passe.
On pourra cependant reprocher à Les Démons du Maïs de contourner l’explication claire et nette de la situation : qui est ce dieu local ? Existe-t-il vraiment ? Quelles sont les conséquences du dénouement final ?
De même, les 10 dernières minutes du film perdent en rythme et l’histoire se barre légèrement en couille. Cela dit, on reste le cul scotché à son siège de l’introduction explosive (massacre des parents de la ville) à la conclusion.



Une réalisation exemplaire. Les Démons du Maïs est filmé de manière très simple mais terriblement efficace. Les décors sont somptueux : champs de maïs à perte de vue et angoissants, ville déserte et inquiétante… En revanche, les effets spéciaux laissent à désirer, mais comme ils ne comprennent que 3 minutes sur l’intégralité du métrage (soit 1h25), on oublie vite cette lacune pour se replonger dans l’histoire.
La musique est entraînante, à tel point que réalisation/histoire et musique ne font souvent plus qu’un ! Composé de chœurs féminins et d’enfants, le score musical de Les Démons du Maïs est à la hauteur de la qualité de cette œuvre. Une bande-son mémorable qui confirme la place de ce film parmi les plus grands films d’horreur.

La mise en scène ne joue pas dans la démesure, les personnages agissent de manière cohérente et « humaine ». Les acteurs sont excellents : Peter Horton et Linda Hamilton (rappelez-vous, Sarah Connor dans Terminator) jouent de façon réaliste. Mention spéciale pour l’enfant interprétant Isaac, le chef des enfants ; l’acteur ne doit pas avoir plus de 12 ans mais bluffe par ses performances d’acteur. Le reste du casting est tout aussi bon. Et pourtant ce n’était pas gagné de faire jouer juste des enfants dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 10 ans.



En somme, Les Démons du Maïs s’impose comme l’une des meilleures adaptations de Stephen King d’une part, et comme l’un des plus grands films d’horreur d’autre part. L’histoire est originale, réalisation et musique sont captivants, et le casting participe grandement à la qualité de ce film.
Dommage que Les Démons du Maïs ne soit pas aussi connu et reconnu que ses pairs : Halloween, Massacre À La Tronçonneuse, Les Griffes de la Nuit, Vendredi 13 et compagnie. Un film à voir d’urgence !

Réalisation : 4/5
Histoire : 4.5/5
Musique : 4.5/5
Acteurs/Personnages : 5/5


Note : 18/20

À venir : Les Démons du Maïs 2 & 3

Enfin! un film que l'on aime autant l'un que l'autre je pensais que j'étais le seule à avoir aimer ce film car tout les personnes qui ont écouté ce film avec moi l'on trouvé plate ou moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Children of the Corn (Saga)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Children of the Corn (Saga)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Saga des Vikings
» La saga de L'Epouvanteur de Joseph Delaney
» À propos de la saga Twilight
» La Saga des sorcières Mayfair [Anne Rice]
» [saga mp3] Reflets d'Acide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: