AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
celticxoan
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 48
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin   Dim 4 Mar - 8:51

LA VAMPIRE NUE



de Jean Rollin 1969
avec Christine Francois, Olivier Martin, Maurice Lemaitre, Ly Letrong, Ursule Pauly.

Une jeune fille vêtue d'un drapé orange transparent est conduite dans un laboratoire où on lui fait subir des prise de sang. La nuit, parvenant à s'échapper, la fille se fait poursuivre par des hommes portant des masques d'êtres démoniaques.
Pendant sa fuite, elle rencontre Pierre, un jeune homme, mais se fait tirer dessus et s'écroule.
Les hommes emporte la jeune fille dans un immeuble qui appartient au père de Pierre. Celui-ci veut en savoir plus et s'introduit dans l'immeuble avec d'autres personnes se rendant également à une bien étrange soirée.
Là, Pierre découvre une sorte de sectes ou les membres se suicident afin d'être offert à la jeune fille, qui n'est pas morte malgré le coup de feu...


Après le scandale et l'échec du précédent fim, La Vampire Nue sort sur les écrans parisiens de facon plus confidentiel, ce qui sera d'ailleurs le cas pour la trés grande majorité des films de Jean Rollin.

Ici, l'auteur livre un métrage encore plus ésotérique et étrange que le premier (Le Viol du Vampire) le rendant a la fois poétique et terriblement froid.

Le rythme lent du découpage et la profondeur des scènes lui donne un aspect artistique particulier ou le cinéma de Jean Rollin devient presque une oeuvre d'art abstraite et engourdissante.
Mais la se trouve le principal obstacle a la compréhension et a l'accéssibilité de son oeuvre par le grand public : a trop jouer la carte de l'oeuvre d'auteur, ce film devient excessivement lent et les nombreux plans fixes sur le paysage ou le décor, n'arrangent pas le rythme du métrage.



Les acteurs font preuves d'un amateurisme le plus complet et l'intrigue perd progressivement de son interet jusqu'au final granguignolesque...

Mais a sa charge on retiendra sa vision qui détourne quelques peu le thème classique du vampirisme et quelques moments d'une superbe poésie malheureusement trop rares pour sauver le film.

Au final un métrage qui se regarde difficilement sans ressentir un ennui profond et ce malgrès toute la bonne volonté de son auteur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6772
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin   Jeu 1 Juil - 19:10

Vraiment un film d'un ennuie mortel. Ça dû me prendre au moins 4 représentation pour pouvoir finir de voir le film tellement je m'ennuiyais. Comme le déclare celticxoan, c'est un film très difficile à regarder. C'est un film qui ne fait aucunement peur et on ne comprend pas tout ce que l'on voit.

Avant ce film, je ne connaissait pas Jean Rollin. Maintenant, ce nom signifie pour moi "Danger".

0/5 (c'est rare que je donne cette note là pour un film)


Dernière édition par freddyforever le Dim 9 Jan - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strappado
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin   Jeu 1 Juil - 19:17

Jean Rollin a fait une quantité innombrable de navets et sex-ploitation divers et variés.

De sa filmo je n'ai retenu que les Raisins de la Mort et la Morte vivante qui sont potables. Le lac des morts vivants est divertissant mais bon voilà quoi ...
Celui là contient une ou deux bonnes scènes au début et puis c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6772
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin   Jeu 1 Juil - 19:20

Vraiment, je n'avais pas vu un aussi mauvais film depuis "Texas Chainsaw Massacre: Next Generation".

J'ai "Le Lac des morts-vivant" en ma possession que je n'ai pas encore vu. Si tu dis qu'il est divertissant, ça va peut-être me donner du courage de le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strappado
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin   Jeu 1 Juil - 19:22

Ca reste un gros navet mais le jeu des acteurs est vraiment ridicule ce qui rend l'ensemble parfois amusant. Par contre il a le mérite d'être moins mou que la vampire nue c'est déjà ça Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin   Sam 8 Déc - 19:24

jean rollin est vraiment l'un des plus mauvais realisateur francais de tous les temps je n'ai jamais compris le culte quil y a autour de ce personage,je me rappel le jour de sa mort en 2010 j'etait au boulot et a la radio il on anoncée sont déces la premiere pensée que j'ai eu c'etait "jean rollin les navets qui passe en boucle sur cine fx...faut voir le bon coté des choses il ne fera plus de film"....

c'est mon avis personnel je n'ai jamais aimé ses film pseudo erotico-horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Pazuzu
Fraîchement mort!
avatar

Nombre de messages : 188
Date d'inscription : 27/06/2017

MessageSujet: Re: LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin   Dim 6 Aoû - 13:34

Après le calamiteux Viol du Vampire, Jean Rollin signe son deuxième film traitant du vampirisme et l'on y retrouve une bonne partie des éléments qui produisent l'atmosphère si particulière de ses films. Le film possède des défauts (un jeu d'acteurs approximatifs par exemple), mais il est sauvé par certains avantages comme son charme, son atmosphère étrange, surréaliste et poétique et l'originalité de son scénario même si cette façon d'aborder et de raconter une histoire propre à Jean Rollin rend ce film à réserver aux fans de ce genre. Les deux premières scènes rappellent par ailleurs le cinéma muet expressionniste allemand. Et on peut apprécier les courbes de la belle Caroline Cartier à travers son voile orange. Sa présence contribue également à la poésie du long-métrage. Personnellement, je n'ai jamais été un fan des films de Jean Rollin, mais la Vampire Nue est un film qui ne m'a pas laissé de marbre et que je considère, avec Lèvres de sang, comme le meilleur film du cinéaste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si on parlait de Jean Rollin?
» LA VAMPIRE NUE de Jean Rollin
» La Morte-Vivante (1982, Jean Rollin)
» LE FRISSON DES VAMPIRES
» [Auteur] Gaston Leroux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: