AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Dim 4 Mar - 13:15


La Planète des Singes (Planet of the Apes) – 1968


Réalisé par Franklin J. Schaffner
Écrit par Michael Wilson & Rod Serling
D’après le roman de Pierre Boulle
Musique de Jerry Goldsmith
Avec Charlton Heston, Roddy McDowall, Kim Hunter, Maurice Evans, James Whitmore, James Darris, Linda Harrison


Un vaisseau spatial se crashe dans les eaux d’une planète inconnue. Seuls 3 survivants parviennent à la surface. Explorant cette nouvelle terre, Taylor et ses deux compagnons tombent rapidement sur un tribu d’Hommes primitifs. Mais leur découverte est soudain interrompue par l’attaque d’humanoïdes doués de parole, des Singes évolués. Taylor est capturé et devient le sujet d’étude d’une psychologue animale…



Il est des chefs-d’œuvre intemporels qu’on ne se lasse pas de re-découvrir, et La Planète des Singes en est le plus bel exemple. Véritable réflexion morale sur la condition humaine, La Planète des Singes s’impose d’entrée de jeu comme un métrage intelligent, admirablement bien pensé, au fond riche et plein de surprises. Mais pas seulement, La Planète des Singes est aussi l’un des plus grands films de SF jamais réalisés, doublé d’un film d’aventure et d’action. Bien entendu, la forme a un peu vieilli, les costumes et maquillages ne font plus sensation. Cela dit, La Planète des Singes n’a nul besoin de maquillages sophistiqués pour conserver son impact. Ici, on ne cherche pas à défier la technologie ou à se surpasser en matière d’effets spéciaux ; non, l’heure est à la réflexion, et l’on se concentre d’autant plus sur ce que les personnages ont à dire plutôt que sur l’ingéniosité des créateurs.



Ainsi, les débats entre Taylor et les Singes soulève de plus en plus de questions. Le Dr Zaïus incarne la figure religieuse contestant les découvertes scientifiques, à laquelle durent se confronter nombre d’éminents scientifiques dans le passé tels que Copernic, Darwin ou encore Freud. Et Darwin tient évidemment la place d’honneur dans ces réflexions. Les débats amènent un darwinisme inversé selon lequel ce n’est plus l’Homme qui descend du Singe mais bien le Singe qui descend de l’Homme. Taylor se présente un peu comme le « chaînon manquant » entre son espèce disparue et la nouvelle. Comme l’être incompris et rejeté de tous. D’ailleurs, le passage où les habitants lui jettent des pierres et le séquestrent n’est pas sans évoquer la Gethsémani, le parcours de croix du Christ, lynché par des pairs qui ne le comprennent pas. Mais ce, dans un contexte bien différent : ce n’est pas la venue d’un Homme pour témoigner de l’existence de Dieu, mais la venue d’un Homme pour anéantir les bases d’une religion simiesque proche du christianisme. Une sorte d’Antéchrist en somme. Un messie de la science.



Outre les questionnements théologiques et évolutionnistes, La Planète des Singes permet de réfléchir au sort des Hommes, à la manière dont ils traitent leurs égaux. Dès l’introduction, Taylor se demande si les Terriens continuent à s’entretuer. Et les débats entre Zaïus et Taylor approfondissent la question jusqu’à dénoncer leur penchant pour la guerre. La scène finale – un moment culte de l’histoire du Cinéma, par ailleurs – ne vient que confirmer les inquiétudes de Taylor. Oui, cette planète est bien la Terre. Oui, les Hommes sont bien allés jusqu’à dévaster leur espèce, comme le craignait déjà Albert Einstein en son temps.




Mais sortons de ces questionnements philosophiques pour nous concentrer sur le film en lui-même. Schaffner semble s’être largement investi dans cette entreprise, allant des travellings couillus aux mouvements de caméra novateurs, en passant par des prises de vue grandioses. La belle photographie va de pair avec les décors somptueux du métrage, qu’il s’agisse des déserts ou de l’architecture des bâtisses. À cette magnifique réalisation s’ajoute un score musical inoubliable, à la fois entraînant, mélodieux et terriblement stressant.
Enfin, on ne saurait imaginer La Planète des Singes sans Charlton Heston. Grâce à sa gueule inoubliable et son incontestable talent, Heston fait de Taylor le personnage fort, humain, cohérent, incompris et rejeté dont avait besoin La Planète des Singes. Bien que masqué, le reste du casting tient une performance irréprochable. On regrette peut-être un peu que leur démarche, leur comportement ne soient pas aussi simiesques qu’ils le devraient. Mais, après tout, qu’importe !



Que dire de plus ? La Planète des Singes est et restera un chef-d’œuvre incontournable, tant par les questionnements qu’il soulève que par sa forme. Pierre Boulle n’aurait pu rêver meilleure adaptation de son roman, et Schaffner meilleur métrage. La Planète des Singes atteint tout bonnement la perfection. Un chef-d’œuvre inégalable !



Note : 19/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Dim 4 Mar - 13:16


Le Secret de la Planète des Singes (Beneath the Planet of the Apes) - 1969


Réalisé par Ted Post
Écrit par Paul Dehn
Musique de Leonard Rosenman
Avec James Franciscus, Kim Hunter, Maurice Evans, Linda Harrison, Charlton Heston


Trompé par un mirage, Taylor disparaît au beau milieu du désert. Quelques temps plus tard, une autre navette spatiale s’écrase sur terre. À bord, 2 agents venus récupérer Taylor. Quand son coéquipier meurt, Brent, le survivant du crash, reçoit la visite de Nova, la compagne primitive de Taylor. Pendant ce temps, les Singes préparent leurs armées à envahir la Zone Interdite…





Si Le Secret de la Planète des Singes se veut une suite honorable du film de Schaffner, force est d’avouer que toute la magie a disparu. Finies les réflexions sur la condition humaine, l’évolutionnisme, place au film de SF pur et dur de seconde zone. On décèle de nombreux défauts dans tous les domaines. À commencer par l’histoire. Le début s’avérait prometteur, sous fond de satire sociale où le racisme, la xénophobie et la rage militaire étaient sévèrement critiqués. Malheureusement, cette suite sombre petit à petit dans le fantastique grand-guignolesque. Après que Brent découvre les vestiges des bouches de métro de New York – point positif de l’histoire -, il tombe nez à nez avec une société survivante d’êtres humains doués de pouvoirs psychosensoriels, habillés de toges ridicules, et vénérant une bombe atomique en guise de Dieu. Dans le fond, il s’agit d’une suite logique de La Planète des Singes : les Singes évolués devenus trop forts, les Humains restants se sont réfugiés dans les décombres de la ville et ont continué à évoluer de leur côté. Ce qui expliquerait leurs pouvoirs psychosensoriels et leur dévotion envers la bombe atomique, monument incarnant l’ingéniosité dévastatrice de l’Homme.





Mais, si le fond vaut son pesant de cacahuètes, la forme a considérablement vieilli. Le réalisateur s’acharne à nous balancer des effets spéciaux éculés, les habits des Humains sont pitoyables, les décors mal faits, et la mise en scène est pitoyable. Même du côté des acteurs, le résultat laisse à désirer. Autant les acteurs du film original et James Franciscus s’en sortent avec les honneurs, autant les pseudo-acteurs interprétant les Humains évolués font montre d’un jeu bancal et exagéré. Cela dit, on ne saurait dire si ce sont leurs personnages ou véritablement leurs jeux qui font défaut, sans doute un mélange des deux.



La réalisation s’avère correcte mais l’absence de Schaffner se fait durement ressentir. Le tout demeure très conventionnel, sans réel investissement personnel de la part de Ted Post. Niveau musique, rien à voir avec les thèmes mémorables de Jerry Goldsmith. Là encore, ça reste respectable via des thèmes angoissants, des fonds stridents, et les reprises du thème original. Mais, quoique le compositeur y fasse, la bande-son ne dépasse guère le statut de cette suite, celui d’une série B fantastique.



En somme, rien d’étonnant si je dis que Le Secret de la Planète des Singes est une suite bien inférieure au film de Schaffner. Les exagérations et les incohérences vont bon train tandis que des esquisses de satire sociale surgissent un peu n’importe comment. Si Le Secret de la Planète des Singes n’est pas un ratage, elle n’en constitue pas moins une suite décevante par rapport au chef-d’œuvre de 1968.

Note : 12/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Dim 4 Mar - 13:16


Les Évadés de la Planète des Singes (Escape from the Planet of the Apes) – 1971


Réalisé par Don Taylor
Écrit par Paul Dehn
Musique de Jerry Goldsmith
Avec Roddy McDowall, Kim Hunter, Bradford Dillman, Natalie Trundy, Eric Braeden, Ricardo Montalban, Sal Simeno


La planète des Singes a explosé. Mais Zira, Cornélius et Milo ont réussi à s’échapper grâce au vaisseau spatial des Humains. L’onde provoquée par l’explosion les projette tout trois dans le passé, à une époque où les Humains gouvernaient encore la Terre. Très vite, militaires et scientifiques voient en ces Singes évolués une menace pour leur avenir…



Que diriez-vous de La Planète des Singes en sens inverse ? Processus intéressant qui fait de Les Évadés de la Planète des Singes une suite honorable au chef-d’œuvre de Franklin J. Schaffner. Bien supérieur à son prédécesseur, Les Évadés de la Planète des Singes est un mélange de genres allant de la Science-Fiction au film d’action en passant par le drame et le film psychologique. À noter quelques passages très drôles, notamment quand le psychiatre fait passer à Zira des tests psychologiques et qu’elle refuse d’attraper bêtement une banane étant donné qu’elle déteste les bananes…

Le niveau n’atteint évidemment pas l’excellence du film original mais les éléments mis sur le tapis valent leur pesant de cacahuètes. Ce 3e volet est l’occasion de rappeler que l’Homme a peur de l’Inconnu, aussi de ce qui est susceptible de le dépasser. Ainsi, sachant que les Singes prendront un jour le dessus sur les Humains, les Hommes décident d’exterminer Zira, Cornélius et leur progéniture afin d’essayer de changer leur destinée. Dans cet opus, les réflexions morales et la satire sociale se sont considérablement amoindries. Néanmoins, on relève quelques coups de poing lancés à l’esclavage, à la guerre, aux traitement barbares infligés aux animaux, à la xénophobie – dans le sens étymologique du terme : la peur de l’étranger, de l’inconnu, ici appliquée aux Singes évolués du film.




Cette suite nous permet de retrouver Roddy McDowall et Kim Hunter pour leur ultime interprétation de Cornélius et Zira. L’évolution de leur personnage suit une trajectoire logique et remarquable. Concernant les autres acteurs, le niveau n’est pas très élevé mais ne relève pas de la catastrophe non-plus.
La réalisation s’avère respectable, loin de la monotonie du second volet. Don Taylor insère certains jeux de caméra notables, en dépit d’une trame narrative pour le moins conventionnelle.
Côté musique, on retrouve Jerry Goldsmith, déjà responsable du score de La Planète des Singes. On aurait pu s’attendre à mieux de la part du compositeur même si la bande-son rattrape aisément le niveau de la précédente signée Leonard Rosenman. Ici, Goldsmith mise davantage sur les thèmes loufoques, humoristiques ou dramatiques. Choix qui peut paraître bancal par rapport à l’envergure du film, mais force est de reconnaître que le compositeur ne s’ingénie pas à reprendre les thèmes de La Planète des Singes. Goldsmith assume entièrement son parti pris, et donne mine de rien une ambiance plaisante au métrage de Don Taylor.



Au final, Les Évadés de la Planète des Singes est une suite digne de ce nom, supplantant sans grand mal son prédécesseur. On est loin du chef-d’œuvre original mais Paul Dehn montre qu’il sait écrire autre chose que de la merde. Quoiqu’il en soit, Les Évadés de la Planète des Singes mérite qu’on y prête attention.

Note : 16/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Dim 4 Mar - 13:16


La Conquête de la Planète des Singes (Conquest of the Planet of the Apes) – 1972


Réalisé par J. Lee Thompson
Écrit par Paul Dehn
Musique de Tom Scott
Avec Roddy McDowall, Don Murray, Natalie Trundy, Hari Rhodes, Ricardo Montalban


1991. Ainsi s’accomplit la prophétie annoncée par Cornélius. La peste a mis un terme à l’existence des animaux domestiques des Humains. Chiens et chats se voient vite remplacés par des singes. Peu à peu, les singes passent d’animaux domestiques à esclaves de travaux publics. Pendant ce temps, Armando, le propriétaire du cirque, continue à élever l’enfant de Zira et Cornélius. Après la mort d’Armando, César, le singé évolué, est bien décidé à amener ses pairs à la révolte.




Paul Dehn poursuit sa lancée avec ce quatrième épisode. Dans la suite logique de l’histoire, les Singes s’unissent pour renverser les Humains après que ces derniers les aient réduits à l’esclavage. Les Humains n’ont que le conditionnement pavlovien, la torture psychologique et les sévices corporelles pour seuls mots d’ordre. Une trame qui ne manque pas de critiquer sévèrement le racisme, la xénophobie et bien sûr l’esclavage. D’ailleurs, la scène finale le dit clairement : César demande à l’un des responsables du conditionnement pourquoi les Humains se sont senti obligés de réduire les Singes à l’esclavage, et ce dernier répond que c’est à cause de la part de bestialité que les Humains voient en eux, leurs descendants directs de l’espèce humaine, et qui les font entrevoir leur vraie nature. Or n’est-ce pas ce qui anime la rage de tout xénophobe ?



Du côté de la réalisation, J. Lee Thompson apporte quelques petites touches personnelles à un édifice qui demeure somme toute plutôt conventionnel. De plus, quand un film se réduit à de la Science-Fiction, on devient plus regardant sur la qualité des effets et maquillages spéciaux. Et c’est peut-être là que La Conquête de la Planète des Singes trouve ses faiblesses. Contrairement à La Planète des Singes qui disposait d’un fond suffisamment riche et novateur pour pallier ses défauts technologiques, ce 4e épisode ne possède pas assez d’atouts en main pour contrer la pauvreté de ses costumes et maquillages. Sans compter que La Conquête de la Planète des Singes introduit beaucoup plus de Singes que précédemment, ce qui ne fait qu’amplifier la « vieillesse technique » du métrage. Et la musique de Tom Scott ne fait rien pour arranger les choses. Scott se permet de reprendre certains rythmes du film original pour les introduire à d’autres morceaux de faible qualité. Remarquons toutefois que la bande-son soutient respectueusement le film, mais force est de constater qu’elle a vieilli elle aussi. Tant qu’on en est à parler de la musique, notons que la mélodie d’une des compositions fait inexorablement penser au thème principal du film Requiem For A Dream. À tel point qu’on se demande si l’inspiration ne lui est pas venue directement de là…



Pour jouer le rôle du fils de Zira et Cornélius, qui d’autre de mieux que Roddy McDowall, alias Cornélius en personne ? Et pour jouer sa femelle attitrée, pourquoi ne pas prendre Natalie Trundy, la psychiatre de Les Évadés de la Planète des Singes ? Les deux acteurs s’en sortent avec les honneurs. Idem pour Hari Rhodes et Don Murray.



La Conquête de la Planète des Singes s’avère un peu moins bon que son prédécesseur mais, fort heureusement, meilleur que le 2e volet de la saga. L’histoire de Paul Dehn prend le tournant convenu dès l’épisode précédent. En gros, on attend la suite pour conclure sur le travail de Dehn

Note : 14.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Dim 4 Mar - 13:17


La Bataille de la Planète des Singes (Battle for the Planet of the Apes) – 1973


Réalisé par J. Lee Thompson
Écrit par John William Corrington & Joyce Hooper Corrington
D’après une histoire de Paul Dehn
Musique de Leonard Rosenman
Avec Roddy McDowall, Claude Akins, Natalie Trundy, Severn Darden, Lew Ayres, John Huston, Austin Stoker


Aux alentours des années 2020, la Terre a bien changé. Les Singes vivent harmonieusement dans la nature aux côtés des Hommes devenus leurs esclaves et leurs enseignants. Mais, dans la Zone Interdite, subsistent une poignée d’Humains, vivant sous les décombres d’une ville dévastée par la bombe nucléaire, devenus des mutants à cause des irradiations. Lentement, chacun de leur côté, Gorilles et Humains se préparent à la Bataille Finale…

Ce 5e épisode s’impose comme la meilleure suite de toute la saga de La Planète des Singes. Une raison à cela : le second épisode partait dans de la Science-Fiction pure et dure tandis que les épisodes 3 et 4 se déroulaient à notre époque. De ce fait, nous étions bien trop loin du matériau originel pour les apprécier à leur juste mesure.



Avec La Bataille de la Planète des Singes, il en va tout autrement. Cet épisode s’appréhende un peu comme la préquelle de La Planète des Singes. Où l’on découvre comment les Gorilles ont pris le pouvoir, comment les Humains en sont venus à vivre sous les décombres de la Zone Interdite et sont devenus des mutants, comment les Humains vivant parmi les Singes se sont transformés en esclaves. Mais, poursuivant la logique de son histoire, Paul Dehn transforme le devenir des Singes et des Hommes. En effet, ce n’est plus Aldo, le Gorille violent et haineux, qui renverse le pouvoir pour gouverner la planète, mais César, l’enfant de Zira et Cornélius, devenu adulte et prônant la paix entre les Hommes et les Singes. Le paradoxe est lancé. Désormais, plus aucune bataille ne verra le jour car Humains et Singes vivent en paix au sein de la même communauté.



Grâce à cet ultime épisode de La Planète des Singes, Paul Dehn donne aux 4 suites une cohérence irréprochable et nous fait part d’une intelligence fertile. Beaucoup se seraient contentés de refourguer du déjà-vu, Paul Dehn s’est inspiré du matériau de base pour en faire un quintette admirable. Certes, les 3 premiers épisodes sont relativement décevants mais force est de reconnaître leur prodigieuse cohérence. La Bataille de la Planète des Singes en profite, au passage, pour critiquer allègrement les figures fascistes de tout temps, dont le représentant se trouve être Aldo le Gorille militaire et violent ; et lancer un message de paix.



En matière de réalisation, la pauvreté des costumes se fait durement ressentir avec le faciès des Gorilles. En dehors de cela, le retour aux origines permis par l’histoire de Dehn est l’occasion de se concentrer à nouveau sur l’histoire, et non sur les évolutions technologiques. J. Lee Thompson confirme sa maîtrise de la mise en scène, déjà expérimentée bon gré mal gré dans l’épisode précédent. Et les acteurs, quelque soit la qualité de leurs maquillages et costumes, délivrent une performance honorable, tous sans exception. Mentions spéciales pour Roddy McDowall - seul « survivant » des 5 métrages -, Austin Stoker, Claude Akins et Severn Darden.
Concernant la musique, on aurait pu craindre le pire avec le retour de Leonard Rosenman. Mais le compositeur semble avoir retenu la leçon du Secret de la Planète des Singes, et dévoile un score correct, sans plus mais correct tout de même.



Au final, La Bataille de la Planète des Singes nous fait comprendre que les 3 suites précédentes n’ont pas été vaines. Paul Dehn a su redorer le blason du métrage de Schaffner, et fait honneur au livre de Pierre Boulle. Cet ultime épisode s’avère être la meilleure suite qui soit, ou une très bonne préquelle si vous préférez. Il serait peut-être même intéressant de voir cet épisode avant le second, histoire de mieux saisir toutes les ouvertures que donnait Paul Dehn dans cette suite modeste. En tout cas, La Bataille de la Planète des Singes a tout le potentiel pour plaire aux fans du métrage de 1968.

Note : 17/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
WiLLyBoy
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 5734
Age : 26
Localisation : Sherbrooke/Whitehorse
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Dim 4 Mar - 18:18

J'ai lu le roman et j'ai vraiment adoré!! Very Happy

Un de mes amis a les films en VHS mais j'oublie tout le temps de les lui emprunter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-web.com
celticxoan
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 47
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Dim 4 Mar - 19:02

Le premier fait partie de l'histoire du cinéma et est une formidable réussite surtout pour l'époque.
Les séquelles n'ont fait que se détériorer jusqu'aux deux derniers qui font vraiment téléfilm !!!!
Pour ma part je ne possède que le premier en dvd collector et il y a peu de chance que j'achète les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Lun 5 Mar - 3:17

celticxoan a écrit:
Le premier fait partie de l'histoire du cinéma et est une formidable réussite surtout pour l'époque.
Les séquelles n'ont fait que se détériorer jusqu'aux deux derniers qui font vraiment téléfilm !!!!
Pour ma part je ne possède que le premier en dvd collector et il y a peu de chance que j'achète les autres.

Évidemment, ce suites ne risquent pas de rivaliser avec le premier et c'est vrai qu'elles font parfois penser à un téléfilm mais les opus 3 et 5 valent tout de même le coup. Par contre, le 2, n'en parlons pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
TheMaskedShape
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1303
Date d'inscription : 19/06/2005

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Mar 6 Mar - 19:54

Jadore cette série, je lai en dvd cool1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moshbeat
Fraîchement mort!


Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Québec (qc)
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Ven 27 Juil - 18:08

Je viens de finir les films !!

La planète des singes 4.5/5

Le secret ... 3/5

Les évadés ... 3/5

La conquête... 4/5

La bataille... 3.5/5

Quelqu'un a vus la télé-série de 1974 (14 épisodes)

L'achat en vaux t-il la peine???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hiddensorrow.net
moshbeat
Fraîchement mort!


Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Québec (qc)
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Ven 27 Juil - 18:22

et aussi le dessin animée de 1975 ???? a 20$ chez hmv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hiddensorrow.net
mick20
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 30
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Ven 3 Aoû - 7:57

meme si les dernier font telefilm je les trouve meilleur que le remake de burton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celticxoan
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 47
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Ven 3 Aoû - 8:04

mick20 a écrit:
meme si les dernier font telefilm je les trouve meilleur que le remake de burton.

Mon dieu le remake de Burton sick3
Vraiment un ratage terrible que ce film.....
Comme toi, vaut mieux n'importe quel Planete que celui de Burton !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Mar 14 Aoû - 3:06

celticxoan a écrit:
mick20 a écrit:
meme si les dernier font telefilm je les trouve meilleur que le remake de burton.

Mon dieu le remake de Burton sick3
Vraiment un ratage terrible que ce film.....
Comme toi, vaut mieux n'importe quel Planete que celui de Burton !

J'ai trouvé le remake très bon, pour ma part. Aucune comparaison n'est possible avec l'original, évidemment, mais je l'ai trouvé très divertissant à sa sortie. Je ne vais pas tarder à le revoir, peut-être que mon avis changera...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
HorrorZone
Mort Vivant!!!


Nombre de messages : 1336
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Sam 16 Juin - 9:29

La saga est peut-être culte mais totalement inégale.
Seuls le 1er, le 3ème et le 4ème valent le détour.
Le 2 et le 5 sont totalement hors propos, mal réalisés, et en décalage par rapport à l'esprit général (le 5 ressemble à un conte pour enfant, ce qui contredit le nihilisme des épisodes précités).
Le remake de Burton est une catastrophe, et celui-ci aurait mérité d'être décapité en place publique pour nous avoir pondu une pareille horreur (surtout avec les moyens dont il disposait).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Mar 21 Jan - 9:41

La Planète des Singes 1968:

Difficile a croire que ce film ai été réalisé il y a 46 ans...Il na pas pris une ride!
Bon l'intérieur du vaisseau spatial est ultra kitch et les hommes empailler dans le musé bouge un peu trop  Razz 
Mais a part cela le film na pas bouger les SFX d'époque sont superbe, et le vaste environnement désertique reste toujours aussi beau!
Le scenario qui est la force du film est efficace pendant 120 minutes!
Pas une scène bâclé, quasiment aucune longueur.
Voir Charlton Heston découvrir "cette planète pendant la première demi heure.
Le voir se défendre essayer de communiquer et prouver sont identité/intelligence au singes. 
Et tous le mystère qu'il y a autour cette zone interdite et des secrets caché par les grandes autorité reste passionnant!
La scène final restera l'un des plus grand moment/retournement de situation du cinéma de science-fiction!

Il y a pas mal de répliques sympa que j'avais oublier a l'époque, comme celle ou Charlton Heston se rase sur la plage Razz
Ou de gros clin d'œil comme lors du jugement, les trois singes et leur gestuelle "rien vu,rien entendu,rien dit".

5/5


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Mer 22 Jan - 13:07

Le Secret de la Planète des Singes 1969:

C'est toujours difficile de succéder a un chef d'œuvre...
Cette suite direct n'a vraiment pas réussi a tenir la route, aussi bien scénaristiquement que visuellement.
Charlton Heston "Taylor" le pilier central du premier film, apparaitra dans l'ouverture et sous forme de flashback pour "enfin" rejoindre l'aventure dans les 10 dernières minutes...

Le secret de la planète des singes reprend exactement la même trame que l'original mais en moins bon!
Un nouveau vaisseau spatial s'écrase et il n'y a qu'un seul rescapé, au passage c'est le sosie de Taylor blond/yeux bleue.
Il rencontrera comme par hasard la sublime Nova en plein milieu du désert et découvrira par la suite ou il se trouve réellement.
Et cela grâce a une station de métro, arriver comme un cheveux sur la soupe au bon moment...Un peu gros quand même!

Sans suit une fausse critique de la société humaine.
Les gorilles représenterais l'armé en plein coup d'état, et les singes serait le peuple "pacifique" qui manifeste contre le pouvoir en place.
Un peu mou quand même part a rapport au message percutant du premier film, et la définition véridique de l'être humain vu par le singe dans les rouleau sacrées! (qui sera d'ailleurs l'un des meilleur dialogue avec Taylor)

La dernière demi heure sera quand a elle complètement absurde, avec des télépathes mutants irradiers en costume hilarant...
Le final sera a l'image de la seconde partie "médiocre".
Les décors du film on vieilli, contrairement a la version de 68 qui était composer de paysage naturel a 80%...20% de studio.
Ici trop d'arrière plan en carton pate et certain décors et ustensile sont grotesque!

Je m'attendais a découvrir "Le Secret" de la planète des singes, mais j'ai juste découvert une suite fade et sans grand intérêt pour la suite de la saga.

3/5


Dernière édition par juge-rico le Mer 22 Jan - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
freddyforever
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 6720
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Mer 22 Jan - 13:21

@Juge Rico: Est-ce que c'était le première fois que tu voyais le film ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Mer 22 Jan - 13:46

Les Évadés de la Planète des Singes 1971:

Le 3eme opus est surprenant vu qu'il se passe sur terre et il apporte par la même occasion de nouvelle idées plutôt fun!
La 1ere partie est sympathique voir comique, mais malheureusement j'ai pas trouver que c'était une bonne idée.
Déjà si vous accepter le virage pris a 180 degrés dans la franchise se sera déjà une bonne chose...
Le coté sitcom kitch de l'image est visuellement un choc!
J'avais l'impression d'être devant un épisode de mission impossible, trop de fluidité et de netteté, les années 70...

Mais il y a aussi de gros problèmes dans le scenario!
Comment les singes ont pu quitter leur planète en vaisseau?
Si ma mémoire et bonne il ne savait même pas faire planer un avion en papier  Shocked 
L'un des savants primates aurais réussi a réparer le vaisseau du 2eme film, avec quoi?  Shocked et comment? Shocked Shocked
Pourquoi avoir zappé complètement l'apocalypse sur leur planète?
Et surtout pourquoi avoir mis 3 singes au début du film si c'est pour en tuer un d'une façon complètement ridicule 5 minutes après??

Donc pas mal de points négatifs au scenario dans cette première partie.
Mais cela n'empêchera d'apporter de bonne choses dans la suivante, comme par exemple:
Cornelius et Zira se retrouverons exactement dans la même situation que Taylor!
L'origine de Caesar sera enfin dévoilé et cela apporte énormément de réponses sur l'origine de la civilisation primate, et pour l'époque créer une boucle temporelle dans une saga fallait y penser!

Le film se conclura par un drame prévisible, mais un très bon retournement de situation dans la scène final sauvera ce 3eme épisode presque intégralement.

Ce film montre surtout que les humains et les singes réagisse de la même façon part rapport a l'étranger.
La haine de l'étranger vu par les singes dans ce film, est un reflet dans le miroir pour Cornelius et Zira...et cela sera la force et le message politique du 3eme opus!

2,8/5
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Mer 22 Jan - 13:48

freddyforever a écrit:
@Juge Rico: Est-ce que c'était le première fois que tu voyais le film ?

Non je les avait vu quand j'était gamin.
La j'ai eu dernièrement le Box intégral des 7 films en Blu-ray, et je ne les avait pas revue depuis au moins 15 ans  Razz 
La dernière fois c'était en VHS  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Mer 22 Jan - 14:35

La Conquête de la Planète des Singes 1972:

Le 4eme film est d'une incohérence total  Shocked 
Dans un faux futur classique des années 70, je découvre une société bétonné avec un air de dictature façon OCP (robocop), ou tous les employer sont habiller comme des nazis...

Des l'ouverture les situations stupides vont s'enchainer a une vitesse folle et cela pendant 1h00 non stop!
Comment les incohérences "dantesque" de cette opus n'a pas flinguer la saga???
Il n'y a aucune évolution crédible des singes, il font la taille d'un être humain et cela ne choque personne, est ce que c'est passer inaperçue a l'époque?
Les situations grotesques dans le scenario sont hallucinante et stupide:
-Pourquoi emmener Caesar distribuer des tracts publicitaire en ville, alors que toutes les autorités gouvernemental le recherche?
-Pourquoi utiliser des primates comme domestique quand les autorités savent qu'il causeront la perte de l'humanité??
C'est totalement fou  Shocked et ce n'est pas la petite disquette scénaristique "du virus" apporter par Zira et Cornelius qui va apporter de la crédibilité a cette situation!
-Pourquoi renvoyer Caesar en ville après la gaffe contre les policiers??  Razz 
Avec en plus des scènes grossière et des cliché un peut trop gros pour être crédible (domestique, formation des primates au lance flamme,torture électrique....)

Donc la première heures est totalement affolante  Shocked 

heureusement que les 28 dernières minutes sauveront les meubles!
La deuxième partie nous montrera un Caesar qui se révolte, qui monte sont "équipe" et s'organise pour la guerre.
Et je l'avoue le procédé et fort divertissant.
Même si l'émeute final a fortement vieilli cela reste une libération pour le spectateur "ouf"

Le meilleur moment du film restera le discours de révolution qui fera la légende de Caesar pour les siècles a venir...épique!
Sur le end crédits on percute enfin, "c'est la naissance de la planète des singes et la fin de l'humanité"

2.5/5





Revenir en haut Aller en bas
freddyforever
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 6720
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Mer 22 Jan - 19:55

juge-rico a écrit:
Les Évadés de la Planète des Singes 1971:

Le 3eme opus est surprenant vu qu'il se passe sur terre

Les deux premier films se passent également sur Terre.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Jeu 23 Jan - 6:27

freddyforever a écrit:
juge-rico a écrit:
Les Évadés de la Planète des Singes 1971:

Le 3eme opus est surprenant vu qu'il se passe sur terre

Les deux premier films se passent également sur Terre.  Wink 

The Spoiler  Shocked 
Tu a fait plus fort que l'affiche du premier film!  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
HorrorZone
Mort Vivant!!!


Nombre de messages : 1336
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Jeu 23 Jan - 7:43

Une saga très inégale.
Le 1er film (1968), inspiré du roman de Pierre Boulle, sur un twist final (génial) de Rod Serling, reste un classique indémodable et intemporel.
Le second - "Le secret de la planète des singes" (1970) - est assez mal considéré par la critique (il faut dire qu'il est assez mauvais) ; l'idée en soi de placer au cœur du récit la bombe nucléaire n'est pas mauvais mais l'ensemble fait trop "cinéma d'exploitation" et enlève du mystère au 1er épisode. La réalisation est assez excécrable (et a énormément vieilli), et on se fiche un peu de cette l'histoire qui cherche à donner des explications scientifiques à tout et s'interresse moins aux personnages.
Le 3ème, "Les évadés de la planète des singes" (1971), est la suite que je préfère (il a bercé mon enfance) avec le suivant, l'assez violent "La conquête de la planète des singes".
"La conquête de la planète des singes" (le 4ème), qui est finalement le 1er avec situation renversée (et en beaucoup plus violent) était une métaphore sur la condition des Noirs aux états-unis, et sur l'esclavage.
On peut remplacer les singes par n'importe quel peuple opprimé par le totalitariste, les rapports entre ethnies ou domination d'espèces sur d'autres. Le film fut interdit aux moins de 13 ans en France (qui correspond à l'actuelle int aux moins de 12) pour sa violence (c'est le seul qui subit une interdiction en France, d'ailleurs il sortira chez nous et dans de nombreux pays en version censurée).

Enfin, la saga finit en "queue de poisson", en bouclant la boucle, avec le trés bancal "La bataille de la planète des singes" (1973).
L'ambiance gentillette de "La bataille" était une réponse à la violence de "La conquête" qui avait ému pas mal de monde :
après la violence du 4ème, il n'était pas question de faire la même chose, et il fut donc décidé de réaliser un 5ème opus beaucoup plus soft et familial (en ce sens ce film ressemble beaucoup à "Mad Max 3").
A noter que "La bataille", par son final, semble repartir sur une ligne temporelle et une réalité "modifiées" par rapport au 1er épisode de 1968. Mais c'est là le lot de toutes fictions traitant du "temps", et faisant forcément apparaître les paradoxes temporels.")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 6720
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Jeu 23 Jan - 10:46

HorrorZone a écrit:

Enfin, la saga finit en "queue de poisson", en bouclant la boucle, avec le trés bancal "La bataille de la planète des singes" (1973).
L'ambiance gentillette de "La bataille" était une réponse à la violence de "La conquête" qui avait ému pas mal de monde :
après la violence du 4ème, il n'était pas question de faire la même chose, et il fut donc décidé de réaliser un 5ème opus beaucoup plus soft et familial (en ce sens ce film ressemble beaucoup à "Mad Max 3").
A noter que "La bataille", par son final, semble repartir sur une ligne temporelle et une réalité "modifiées" par rapport au 1er épisode de 1968. Mais c'est là le lot de toutes fictions traitant du "temps", et faisant forcément apparaître les paradoxes temporels.")

La Bataille de la planète des singes est le film que j'ai le moins vu et que je n'ai pas revu depuis mon enfance. Les autres, je les ai vu plus récemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)   Aujourd'hui à 21:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Planet of the Apes - La Saga Culte! (1968-1973)
» PLANET OF THE APES: DR ZAÏUS -PF
» Rise of the Planet of the Apes !
» Rise of the planet of the apes
» PLANET OF THE APES: GENERAL URSUS & GORILLA SOLDIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: AUTRES :: Cinéma en général-
Sauter vers: