AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 8 Mile (2002,Curtis Hanson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Lun 2 Avr - 0:30

8 Mile (2002)

Réalisé par Curtis Hanson
Écrit par Scott Silver
Musique d’Eminem
Avec Eminem, Mekhi Phifer, Kim Basinger, Brittany Murphy, Chloe Greenfiled, Evan Jones, Omar Benson Miller, De’Angelo Wilson, Anthony Mackie, Eugene Byrd

Synopsis :

Pour Jimmy ‘Rabbit’ Smith Jr, le hip hop est la seule barrière qui peut l’empêcher de déraper. Vivant avec sa mère sans le sou et sa sœur dans une caravane en ruines, Rabbit sait que son talent de rappeur peut lui offrir une porte de sortie vers la réussite mais, pour réaliser ses rêves, il doit trouver les mots de sa révolte.




Histoire : 4.5/5
En gros, 8 Mile raconte l’histoire vraie de Marshall Bruce Mathers III, alias Eminem, mais en plus édulcoré. Figure emblématique du rêve américain – parti de moins que rien, arrivé jusqu’au sommet -, Eminem ne délivre pas pour autant sa biographie en bonne et due forme. Au lieu de retranscrire le vécu de ce gamin de Detroit, Scott Silver opte pour une histoire parallèle à la vie du rappeur. Ce qui rend 8 Mile d’autant plus attrayant, et ne le limite à une population de fans confirmés. 8 Mile est avant tout une plongée dans le monde de la rue, le quotidien miséreux des habitants de Detroit, l’univers machiste et sans pitié des Rap Battles, ces joutes oratoires où l’improvisation assassine est le maître-mot. De surcroît, le scénario se voit renforcé par suffisamment d’humour et d’action pour ne pas lasser.  




Réalisation : 4/5
Derrière des aspects formatés, Curtis Hanson fait montre d’un talent certain. Particulièrement lorsqu’il s’agit de filmer ses acteurs de manière crue, pudique, intime, voire totalement retirée. Qui plus est, le réalisateur de L.A. Confidential se débarrasse de toutes les conventions du genre : pas d’éclairage artificiel ni de décor hollywoodien. 8 Mile se regarde comme un documentaire pris sur le vif, dépourvu de toute censure. Ce, en plus d’une mise en scène irréprochable où aucun plan n’est laissé au hasard.




Acteurs : 4/5
Pour son premier vrai rôle au cinéma, on pouvait craindre le pire. À l’arrivée, Eminem fustige tous nos a priori pour servir une interprétation digne de ce nom. C’est évidemment sans compter sur le doublage français miteux de l’acteur mais qui, heureusement, ne couvre pas les joutes oratoires jouissives du métrage. Kim Basinger refait surface dans le rôle de cette mère alcoolique et sans le sou, ayant l’audace de se laisser filmer sans maquillage le temps d’une scène. Mekhi Phifer et Brittany Murphy n’amènent rien de bien sensationnel mais leur prestation sonne juste. Quant au reste de la troupe, aucun ne saurait ternir l’édifice. Mentions spéciales à la jeune Chloe Greenfield, et à Anthony Mackie que l’on retrouvera quelques temps plus tard dans She Hate Me de Spike Lee.



Musique : 5/5
Ne se contentant pas d’inspirer le scénariste, et de tenir le rôle principal, Eminem s’attèle à la bande-son d’8 Mile. Pour certains, elle se limite à quelques morceaux de rap. Pour d’autres un tant soit peu mélomanes, elle révèle en fait de sublimes mélodies doublées de beats ravageurs. Ainsi, l’on retiendra le titre-phare du métrage, Lose Yourself, faisant écho à la fois au film de Hanson, au show-biz, et à la vie quotidienne d’Eminem. La musique est décomposée au fil de l’œuvre, soit pour soutenir admirablement le parcours de Rabbit, soit pour accompagner les entraînements lyriques de ce dernier (on retiendra aussi le morceau 8 Mile à ce propos). Mis à part le score proprement dit, Eminem signe également toutes les battles du film – sans compter celles qu’il improvisa lors des temps de pauses contre des rappeurs lambda et que nous découvrons avec grand plaisir dans les bonus du DVD.



En définitive, si 8 Mile ravira tous les fans d’Eminem et de hip hop de rue en général, il s’ouvre aussi à un plus large public. Du simple amateur de films au cinéphile confirmé. Rien à voir avec le Get Rich or Die Tryin’ de 50 Cent, sympathique mais déjà plus conventionnel et plus proche de la biographie ou du mob-movie nouvelle génération. 8 Mile se suit avec un grand intérêt, de son prologue à son explosion de lyrics finale.




Note : 17.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
celticxoan
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 47
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Lun 2 Avr - 5:13

Une bonne surprise que ce film surtout pour moi qui ne suis pas vraiment fan de mister Eminem !
Très bien filmé et interprété, le film m'a vraiment plu....happy1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Sam 7 Avr - 2:08

celticxoan a écrit:
Une bonne surprise que ce film surtout pour moi qui ne suis pas vraiment fan de mister Eminem !
Très bien filmé et interprété, le film m'a vraiment plu....happy1

Voilà une critique qui fait bien plaisir à voir !
Comme quoi, pas besoin d'être un fan pur et dur d'Eminem comme moi pour apprécier ce film...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
tigrou04
Phase terminale


Féminin Nombre de messages : 61
Age : 29
Localisation : Beauchamp
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Dim 18 Nov - 3:44

j'ai été très très déçue par ce film... j'aime bien eminem en général du coup quand ce film est sorti j'ai voulu le voir, et je suis restée sur ma faim, j'ai trouvé ça plat, sauf évidemment les passages de rap, ça c'est très bien fait!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tigrouhorreur.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Sam 20 Juin - 19:16

8 Mile (2002,Curtis Hanson)

Un film musical exceptionnel... Très sombre a la limite du glauque dans un Detroit qui est aujourd'hui le tiers monde des états unis, un film social qui peut paraitre glaciale par rapport a la condition social des habitants de cette ville qui c'est totalement effondré économiquement avec le temps, mais qui se conclura sur un final explosif a coup de réplique sanglante dans un duel/battle d'anthologie (rien que ca!). Au casting on retrouve Eminem,Kim Basinger,Michael Shannon,Mekhi Phifer, la toxico Brittany Murphy qui a mal fini... et les caméo des rappeurs Xzibit et Proof qui a été abattu en 2006... Bref 8 mile est définitivement un film culte, et je le considère comme le Rocky du rap US. A voir absolument en mode home-cinéma le son au maximum.
4,7/5
Revenir en haut Aller en bas
jeanjean du 7-6
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 672
Age : 37
Localisation : Rouen-France
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Mar 23 Juin - 9:54

Pareil!
Je l'ai vu y'a un paquet d'année maintenant, j'étais tombé dessus pas hasard sur la chaîne ARTE en VOSTFR, et je me suis pris dans l'histoire assez rapidement.

4/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrien666
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 810
Age : 35
Localisation : Dans une grotte
Date d'inscription : 14/10/2014

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Mar 23 Juin - 10:02

Pas mon type de film mais il en faut pour tout les goûts.. film qui parle d'un univers qui ne me parle pas du tout, bon ensuite le film reste bien fait. Mais Eminem faisant un film sur sa propre vie à l'age ou il avait quand il a fait le film je trouve ça presque risible... ce serait comme vouloir écrire une biographie de soit à 20 ans parce que tu penses avoir vécu plus que tout le monde et avoir eu une vie qui mérite qu'on en fasse un film... Je trouve ça plutôt amusant clown
C'est histoire de dire regardez d'ou je viens et ce que je suis devenu. Je ne suis pas sur de l'authenticité de tout ça. Mais en dehors de ça le film reste assez bien fait tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanjean du 7-6
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 672
Age : 37
Localisation : Rouen-France
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Mar 23 Juin - 10:29

Bah son univers n'est pas du tout le mien habituellement. Après, c'est très ricain dans leur approche de se faire son propre biopic. Faut pas oublier que le père Eminem n'est pas non plus un tout jeune venu sur la scène hiphop et je pense que sa démarche a plutôt été du genre "Vous aussi, vous pouvez y arriver si vous vous donnez la peine, qu'importe d'où vous venez".

Mais son interpretation est plutôt juste et sans ce film, nous n'aurions pas eu sa parodie dans Scary movie lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrien666
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 810
Age : 35
Localisation : Dans une grotte
Date d'inscription : 14/10/2014

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Mar 23 Juin - 11:11

Oui le rêve américain de vendre ça aux gens on connait. Mais la réalité c'est que si tu veux faire du cinéma ou devenir un chanteur populaire il faut déjà appartenir à une certaine classe social, etre le fils de.. ou alors finir par entrer dans une loge influente ce qui la encore n'est pas à la porté de tout le monde, ou bien avoir été remarqué par des gens qui savent ce qui est vendeur et ce qui ne l'est pas, ce qui la aussi implique tôt ou tard d’adhérer à des loges influentes etc. C'est très sélectif tout ça. Et un fils d’éboueur ne deviendra jamais une grande star du cinéma, même en prenant des cours de théâtre et en étant talentueux. Même dans le monde du rap ce sont à la base des gangsters, et pas des fils d'ouvriers honnête qui percent dans la chanson.. parce qu'il bénéficie de ce statut la, et que le monde du spectacle est fasciné par le monde du crime, que ce soit les milieu gangsta dans l'univers du Hip Hop ou mafioso dans d'autre domaine.. ensuite c'est du piston. la réalité du monde elle est la. Le reste c'est du rêve qu'on vend aux gens, mais il ne faut pas être dupe. je ne dis pas que tu ne peux pas réussir si tu viens d'un milieu ultra modeste (il existe quelques exemple et c'est vendeur) mais réussir dans le monde du spectacle ça implique des choses dont les gens n'ont même pas idée si tu viens d'un milieu défavorisé, et c'est bien plus rare que ce qu'ils peuvent croire. Ensuite la réussite professionnel dans le monde du travail c'est autre chose. Et la aussi ne devient pas médecin ou avocat qui veut !!!
En fait ce n'est jamais vraiment toi qui décide si tu va réussir ou non dans le monde du spectacle. Ce sont ceux qui sont allé te chercher qui décide de ça !
Pour en revenir au film, effectivement ça nous a offert une superbe parodie dans scarie movie clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanjean du 7-6
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 672
Age : 37
Localisation : Rouen-France
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Mar 23 Juin - 11:23

Bah je dirais que ca aurait pu arriver à "n'importe qui" y'a p'tet encore 20 ans, quand tout était encore à faire dans le domaine culturel (musique, cinéma, littérature etc) et que dès qu'un truc un peu nouveau sortait, tout le monde s'engouffrait dans la brèche. Maintenant, c'est dur d'être original et de sortir du lot.

Je le vois d'un point de vue de zikos, les années 80/90 jusqu'à 2000 nous ont offert pleins de groupes intéressant et qui innovaient. Maintenant, c'est dur de trouver un truc et de se dire "Woah!! J'avais jamais encore entendu ça !!"

Mais après, le passif d'une personne peut influencer aussi la carrière de quelqu'un,c'est vrai aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrien666
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 810
Age : 35
Localisation : Dans une grotte
Date d'inscription : 14/10/2014

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Mar 23 Juin - 11:32

Oui après ça ne remet pas en cause le talent de beaucoup d'artistes. Si on est allé les chercher c'est aussi parce qu'ils avaient quelque chose à vendre. Parfois c'est du talent, parfois c'est autre chose... une image etc.. Eminem dans son genre est un mec qui a de la technique et l'image qu'il a eu à vendre c'est celle d'un blanc devant réussir à se faire accepter dans un univers ou il n'ya principalement que des noirs et donc aussi dans le style d'avoir pu se différencier. Son talent c'est aussi d'avoir su le vendre , d'avoir su vendre ce qu'il véhiculait à des gens comme je le dis qui savent ce qui est vendeurs et ce qui ne l'est pas.. Il faut savoir te vendre .. donc si il y'ai parvenu, son parcours n'est effectivement pas inintéressant. En plus de son talent, il s'est donné les moyens à ce qu'on vienne le chercher. C'est vrai qu'aujourd'hui y'a plus grand chose d’innovants en comparaison aux années 80/90 et 2000. Lady Gaga c'est du Madonna en plus vulgaire, déjà que l'originale était bien vulgaire etc... Ce monde la me répugne assez en vérité. Même si j'aime le cinéma. Pour ce qui est de la musique je préfère les choses un peu plus underground.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanjean du 7-6
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 672
Age : 37
Localisation : Rouen-France
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Mar 23 Juin - 11:36

On vieillit que veux tu Wink
Après, quand je cause musique avec mon fils aîné, il me dit toujours "la chance, tu as connu tel groupe ou tel groupe à sa sortie !!". Franchement, pour ceux qui ont connu les années 90 en étant adolescent, c'était juste le pied ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrien666
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 810
Age : 35
Localisation : Dans une grotte
Date d'inscription : 14/10/2014

MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Mar 23 Juin - 11:57

Carrément, pour moi tout était mieux avant héhé.
Le Heavy Metal, le cinéma, même les jeux vidéos Laughing
Et même sans avoir était trop rap, du temps de ma Jeunesse c’était nouveau, et bien que la encore il faut connaitre les origines réelles du Rap, que c'est par le haut qu'il est né et non par le bas, y'avait tout de même le coté innovant et nouveau, la ou tout était encore à faire.
L'epoque des VHS des K7, des premiers CD et premier DVD .. et ensuite est arrivé internet, les jeux en réseaux etc
.. Mais tout n'est pas à jeter aujourd'hui, car si le cinéma s’essouffle, et que musicalement il n y'a plus rien de bons, au niveau des séries je suis totalement halluciné des séries de maintenant qui n'ont rien à envier à nos vielles séries pourries.. cultes peut-être, mais niveau scénario et réalisation il faut bien avouer que ça ne cassait pas des briques.. c’était vraiment des trucs pour être diffusés les après midi ou à la sortie des cours...
Bref je m’égare et ça part un peu en hors sujet alors je vais m’arrêter la.. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 8 Mile (2002,Curtis Hanson)   Aujourd'hui à 17:17

Revenir en haut Aller en bas
 
8 Mile (2002,Curtis Hanson)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 8 Mile (2002,Curtis Hanson)
» Devdas: Cannes 22 mai 2002
» Revell 1/24 Panasonic Toyota Racing TF102 (2002)
» Foyle's War (2002-2008)
» Tony Curtis repose en paix.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: AUTRES :: Cinéma en général-
Sauter vers: