AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mr. Horreur Web
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Ven 24 Fév - 10:25

Pulse est un film japonais sortit depuis 2001. Finalement il est disponible au Canada.

http://www.horreur-web.com/pulse.html



Je suis bien curieux de voir ce que les américains vont faire avec leur remake qui doit sortir cet été... Le film a un énorme potentiel si le réalisateur n'alterne pas l'ambiguité de celui-ci.

_________________
In heaven, everything is fine!


Dernière édition par le Lun 28 Mai - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
Neon Maniacs
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1651
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Jeu 27 Avr - 11:15

Évidemment qu'il l'est, on fait de l'argent dessus parce qu'ils en sortent un remake! Wink

Parlant du remake, j'ai vu le (très) mauvais trailer lors de la séance de Silent Hill hier et tout le monde est resté sous la même impression. Bon sens que ça l'air mauvais! Et je crois d'ailleurs que ca va l'être. Ce film avait pas besoin d'un remake avec des acteurs à la noix. On dirait une mauvaise série B en plus que les effets spéciaux ont l'air manqué à première vue! Pas si effrayant que ca le commercial alors que c'est l'effet que ca devait laissé! Un peu comme When a stranger calls, une passe d'argent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9649
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Jeu 27 Avr - 11:40

Neon Maniacs a écrit:
Évidemment qu'il l'est, on fait de l'argent dessus parce qu'ils en sortent un remake! Wink

Parlant du remake, j'ai vu le (très) mauvais trailer lors de la séance de Silent Hill hier et tout le monde est resté sous la même impression. Bon sens que ça l'air mauvais! Et je crois d'ailleurs que ca va l'être. Ce film avait pas besoin d'un remake avec des acteurs à la noix. On dirait une mauvaise série B en plus que les effets spéciaux ont l'air manqué à première vue! Pas si effrayant que ca le commercial alors que c'est l'effet que ca devait laissé! Un peu comme When a stranger calls, une passe d'argent!


Juste te dire qu'il y a un topic sur le remake...


http://horreur-web.forumactif.com/viewtopic.forum?t=848&highlight=pulsation


Contrairement à toi, j'ai apprécié la bande-annonce. J'ai l'impression que ce film risque d'être très bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
Mr. Horreur Web
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Jeu 27 Avr - 19:56

Je mettais grandement en doute le qualité d'un remake de PULSE. Après avoir vu la bande-annonce du remake je suis resté bouche bée!!! Le film a l'air d'être fidèle à la version japonaise. Ambiguité et frissons vomnt donc surement se cotoyer à merveille. De plus, j'étais persuader que les amériacains allait changer le 3e acte qui est hyper sombre et "fucké", mais ce n'est pas le cas, puisqu'il montre une des dernières scènes. De plus, le film met en vedette 2 acteurs que j'aime bien Kristin Belle (Veronica Mars) et Sam Levine (Freaks And Geeks)

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
Neon Maniacs
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1651
Age : 33
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 07/03/2006

MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Jeu 27 Avr - 21:12

C'est vrai j'oubliais que tu as été épaté par le vide total d'intérêt et lousy special effects qu'est The Grudge USA, alors je comprend que ca t'es impressionné! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Horreur Web
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Jeu 27 Avr - 21:24

Épaté est un grand mot pour un film auquel j'ai donné 3/5 de justesse! Malgré que j'ai préféré la version japonaise de The Grudge, j'ai pas trouvé que celle-ci était beaucoup plus songé que la version américaine.

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
Mr. Horreur Web
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Ven 5 Mai - 23:45

Finalement, les producteurs ont décidé de trouné de nouvelle scène au remake dans le but de rendre la finale plus "joyeuse" !!!

Osti de gagne de cave! Si cette nouvelle est vraie, je souhaite de tout mon coeur que le film se plante royalement au Box Office!

angry4 angry4 angry4 angry4 angry4 angry4 angry4 angry4

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
celticxoan
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 47
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: KAIRO   Lun 28 Mai - 13:36

KAIRO

de Kiyoshi Kurosawa 2000

Avec Haruhiko Kato, Kumiko Aso, Koyuki

Prix de la critique au Festival de Cannes 2001



Taguchi, un jeune informaticien, est retrouvé pendu dans son appartement. Sous le choc, ses collègues cherchent à en savoir plus sur ce suicide inexplicable.
La victime a laissé un mystérieux message contenu dans une simple disquette. De toute évidence, celle-ci recèle un virus qui contamine ses utilisateurs et a de graves répercussions sur leur comportement.
A Tokyo, l'inquiétude grandit au fur et à mesure que le virus se propage à travers les réseaux informatiques. Des petits groupes de jeunes gens tentent de résister, tandis que les disparitions se multiplient.



Kairo est une oeuvre particulièrement austère et n'est probablement pas destinée au grand public !

Ce film d'ailleurs est bien plus une étude sur la société japonaise et principalement ces jeunes adultes de la génération internet qu'un pur film d'horreur.
Pourtant il réussi a nous offrir quelques scènes réellement terrifiantes dont on ne ressort pas tout a fait indemne surtout si l'on est un fervent pratiquant du web !



Kiyoshi Kurosawa n'est pas ce que l'on pourrait appeler un réalisateur enthousiaste....Ici il dépeint une jeunesse désabusée, apathique, perdue dans une société qui ne lui ressemble pas ou le seul refuge pour s'extraire du quotidien reste internet. Mais ce formidable outil de communication renferme ces jeunes dans un isolement qui ne fait qu'accentuer leur mal-être.
C'est la le sujet principal du film, le coeur du métrage.



Les protagonistes de ce film souffrent tous de la solitude et progressivement s'enfoncent dans un isolement, surtout psychologique, fatal. Ils sont dépeins comme des êtres vides, lent, au regard perdu et dont l'avenir s'annonce désenchanté. Seul deux jeunes tentent coute que coute de surmonté cet environnement austère et froid, mais se retrouvant bien seul, égaré dans un monde ou la vie semble s'éteindre lentement mais inexorablement.
Les fantômes semblant se propager via le net, investissent progressivement le monde réel, offrant une alternative au désespoir ambiant : la mort ou plus précisément le suicide !





Ces fantômes sont décris comme des êtres solitaires, lents et au comportement physique proche de celui des vivants.
Une des nombreuses bonnes idées du film, les fantômes et les vivants ont les mêmes caractéristiques physiques et psychologiques.
Tous sont enfermés dans une douloureuse solitude qui ne leur laisse aucun répits.

La solitude et l'isolement envahissent le métrage de Kiyoshi Kurosawa comme une épidémie, une maladie insidieuse que rien ne semble pouvoir stopper. Fantômes et vivants atteins par le même virus, brisant l'idée même d'un paradis enchanteur ou le moindre espoir de lendemain radieux.



Un film ou l'ambiance se fait lourde et la tension grandissante a mesure qu'approche le dénouement, ponctuée de quelques scènes de terreurs particulièrement réussie. L'une des qualités de ce film, qui pourra peut-être perçue par certains comme son principal défaut, est l'extrême lenteur que lui inflige son réalisateur. Mais comment faire ressentir le désenchantement et la détresse de ses protagonistes autrement ? Une langueur qui sied a merveille au sujet du film...



Une atmosphère rendue étouffante lors des apparitions des fantômes, sans pour autant la présence de la moindre scène sanglante. Bien mieux qu'un simple film d'horreur Kairo est un film de terreur au scénario très riche ou de nombreuses questions très contemporaines ne trouvent pas de réelles explications....même la mort inéluctable ne peut servir d'échappatoire aux interrogations et a la douleur des vivants.



Les acteurs sont pour la plus part bon même s'il est a noter un personnage peu crédible et assez mal interprétée par une actrice qui fort heureusement passera assez rapidement a trépas.



Les décors et la lumière ajoutent au sentiment de malaise que procure le film. Tout est froid, désincarné et rarement la frontière entre fantômes et vivants aura été aussi étroite tant la lumière du film réussie a mêler ces deux univers pas si éloignés au final.



Mais l'autre point fort du film est incontestablement sa bande son ! Les bruits et les divers effets augmentent la sensation d'enfermement, allant parfois jusqu'à la claustrophobie et accentue considérablement les interventions des fantômes .
De plus la magnifique musique composée par Takefumi Haketa est une belle réussite collant parfaitement aux images désespérées du métrage.



Au final Kairo est une preuvre profonde, complexe et très austère réussissant parfaitement ses deux objectifs : inquiéter viscéralement et interroger le spectateur sur le monde contemporain.
Une oeuvre magistralement mise en image par un Kiyoshi Kurosawa très inspiré et très concerné par le monde ou il vit, le notre en l'occurrence.





Un film réservé a un public a l'esprit ouvert a d'autres horizons que celui des films grand public privilégient trop souvent la forme au détriment du fond.

bande annonce
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18653955&cfilm=34816.html









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taffy
Psy


Masculin Nombre de messages : 3830
Age : 25
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Ven 6 Aoû - 11:45

J'avais vu le remake avant, mais j'aime mieux l'original (quoi que le remake avait du potentiel, mais ça été, comme toujours, gaché).


Après avoir vu ce long-métrage, j'étais un peu perplexe quant à mon appréciation du film.

Avec un peu de recul, j'en viens à dire que j'ai bien aimé Kairo.
Kairo est un bon film avec une histoire assez original (fantômes + ordi) et complexe, mais le film est trop complexe pour ce qu'on nous montre.

Il est plutôt difficile de comprendre vraiment ce qui se passe (et le où, quand, comment et pourquoi). Il aurait fallut plus approfondir sur le sujet.
C'est moi qui ai manqué un bout ou on ne parle pas de la pertinence du ruban adhésif rouge sur le cadre des portes?

Comme il est dit dans la critique du site, ce film manque d'explications.
Je trouve aussi qu'il manque un petit quelque chose pour le rendre supérieur et à part des autres films du genre,

Il y a de très bonnes scènes, mais un peu plus de travail pour les rendre plus perturbantes et terrifiantes n'aurait pas été de refus.

Malgré les défauts, comme je l'ai dit, j'ai bien aimé le film; il est intriguant.

EDIT: comme il a été dit, c'est plus un problème de société qui est mis à l'écran par l'intermédiaire des fantômes et de la technologie.

Ma note:
8/10

Le remake n'a par contre rien à voir avec Kairo..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stephenking-quebec.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Ven 9 Mai - 19:12

Quand on aime la j-horror on ne peut pas imaginé un top 10 sans Kairo.
Kiyoshi Kurosawa signe avec Kairo le meilleur film de sa carrière.
Certains m'avait dit a l'époque que c'était un film trop complexe et mou, mais si tu comprend le sens de l'histoire ça sera un émerveillement!
Oui Kairo n'est pas un film d'horreur classique, car le scenario défile au compte goutte écraser par une ambiance glauque, qui s'étale sur 2h00 sans le moindre répi et surplombé au passage par une OST qui restera l'une des plus angoissantes des années 2000.
Kairo c'est le genre de film au scenario intelligent et inédit qui prend a la gorge des l'ouverture avec une image d'une beauté "crade" assez malsaine.
Certaines scènes étaient devenus cultes instantanément a l'époque, surtout celle du suicide intégrale qui était du jamais vu en 2001...Certains avaient même écrit "choc visuel" (dans la beauté de la scène).
Les acteurs font dans l'ensemble une bonne prestation, même si j'ai plus l'habitude de les voir dans des dramas...

Bref Kairo (et non pulse titre UK) est un chef d'œuvre qui aujourd'hui encore reste inégalé au japon.
5/5


Dernière édition par juge-rico le Lun 19 Sep - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthas_117
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 21
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Sam 16 Mai - 11:10


Kaïro (回路) est un film d’horreur psychologique japonaise réalisé par Kiyoshi Kurosawa. Sorti durant l’âge d’or du genre, il eut droit plus tard à son remake américain qui passa sous le radar du grand public et cela pour une bonne raison. Puisque l’original qu’est Kaïro est honnêtement l’un des meilleurs films de son genre à exister et aussi un film qui est encore mieux maintenant, quinze ans plus tard qu’à sa sortie au début du millénium.

L’histoire commence donc dans les centres urbains des grandes villes, certaines personnes disparaissent sans explication. Une jeune femme au nom de Kudo (jouée par la belle mannequin Kumiko Aso) s’aperçoit du phénomène avec ses collègues. Son travaillant, Taguchi, n’est pas trouvable et est revu pendu dans son appartement. Sur son ordinateur, on voit alors son image morbide qui date de plusieurs jours avant son suicide.

Dès alors, le téléphone des connaissances du suicidé entendront se dernier les appeler en leurs murmurants « aidez-moi » souvent. Ce genre d’épisode sans logique commencera alors à se multiplier dans les villes pour ensuite devenir vide de ses habitants.

Kaïro est un de ses rares films à devenir meilleur avec le temps. Comme Demolition Man ou Blade Runner, c’est indirectement devenu un reflet d’une société future que nous sommes présentement. Les gens dans Kaïro quittent la vie via l’informatique que les gens de l’au-delà ont envahie. Pour qu’ainsi, tous soient dans le même monde. Comme on peut le prendre avec les jeunes d’aujourd’hui et leur monde virtuel. Que ça soit dans la pornographie qu’est de la fiction de l’expérience sexuelle, les jeux-vidéos qui ne sont l’illusion que de la vraie compétition de sang ou encore le social qui est devenu derrière des murs de chiffres et les masques de l’anonymat. Si tout le monde est là-dessus, pouvons-nous vraiment dire que nous vivons réellement ou virtuellement?

Ce genre de vie, remplie de solitude et d’isolement est comparable à une prison. Une cellule urbaine socialement acceptée qui même beaucoup à la dépression et finalement à la mort par le suicide. Le Japon est le pays #1 de cette problématique et l’isolement urbain en est une des multiples raisons. D’ailleurs, c’est aussi dû à cela que le taux de natalité est si faible. Les jeunes sont tellement habités au virtuel et non au réel que les simples relations amoureuses leurs sont trop compliqués à vivre. Le pire là-dedans, c’est que c’est un simple film d’horreur signé par un homme talentueux qui nous montre ce problème existant.

Comme Ringu, ce film utilise la technologie pour connecter l’ancien Japon au moderne. Le pays aux habitations fait de bois jusqu’aux maisons occidentales faites de bétons. Les vieilles malédictions jusqu’aux câbles d’internet qui viennent hanter les humains vivants pour les emmener dans le monde virtuel, là où tous sont ensemble. Paradis, purgatoire ou enfer? On ne le sait pas, comme nous ne savons pas ce qui nous attend après la Mort.

Le problème que j’accorderais au film par contre, ce serait sa lenteur. Comme bien des vieux films seulement aimés par des professeurs de cinéma haut –gradé, ça prend un peu trop son temps à se développer. Au lieu de durer deux heures, ça aurait pu en faire simplement 90 minutes.

Malgré cela, Kaïro est un film assez sous-estimé. Je ne dis pas que ça a le pouvoir de changer le monde comme V pour Vendetta l’a fait ou Le Tombeau des Lucioles l’a aussi accompli avec les japonais. Mais par contre, ce peuple qui fut le premier à expérimenter ce problème actuel se sont lancé un message à eux-mêmes. Tout en faisant pareil avec le reste du monde, qui ne s’est toujours pas réveillé de son problème social quinze ans après…
4,5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Sam 16 Mai - 19:42

très bonne critique Arthas même si je ne comprend pas le 4,5/5! Un film comme ca est irréalisable a notre époque...Putain de chef d'œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   Lun 19 Sep - 16:28

https://www.amazon.co.uk/Pulse-Dual-Format-Blu-ray-Haruhiko/dp/B01LW7YKQG/ref=sr_1_1?s=dvd&ie=UTF8&qid=1474316528&sr=1-1&keywords=pulse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pulse (2001, Kiyoshi Kurosawa)
» Kairo - Kiyoshi Kurosawa
» Real (Riaru: Kanzen naru kubinagaryû no hi) (Kiyoshi Kurosawa - 2014)
» Pulse 2
» Castlevania: Circle of the Moon - GBA - 2001

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: