AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Screamfan1
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2864
Age : 21
Localisation : Là ! Non là-bas ! J'ai dit là-bas...ah laisse faire ! -_-
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   Jeu 19 Juil - 15:08

mick20 a écrit:
Un de mes préféré, mais j'aime pas elle qui fait chris, en plus parais que l'actrice chialais sur la violence du film, pour moi a ces pas ces quoi un vendredi 13.

Non en fait, elle était juste dégoûtée par la violence, mais elle n'était pas nécessairement contre l'idée sinon elle n'aurait jamais acceptée le rôle d'un Friday the 13th !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mick20
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 32
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   Jeu 19 Juil - 15:11

Pas comme si que cétais une actrice connu, si elle aurais refuser le role, sa l'aurais été n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HorrorZone
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1354
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   Jeu 19 Juil - 16:13

mick20 a écrit:
Un de mes préféré, mais j'aime pas elle qui fait chris, en plus parais que l'actrice chialais sur la violence du film, pour moi a ces pas ces quoi un vendredi 13.

La petite nature ! lol! d'autant plus que les séquences gores sont filmées souvent à part et intégrées en post-production... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregg
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 4581
Age : 39
Localisation : The future perfect land!
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982)   Sam 24 Nov - 20:34

Après avoir repoussé d'innombrables fois mon visionnement de la saga Friday The 13th, ce n'est donc qu'aujourd'hui que je découvre ce troisième volet et force est de constater que je n'avais rien raté durant toutes ces années en me tenant loin du tueur de Crystal Lake.

Le film, à l'image de la saga et ce malgré sa grande popularité, ne fait preuve d'aucune originalité et se reconnaîtrait même comme une somme d'influences flagrantes allant de Psycho, en passant par The Texas Chainsaw Massacre où encore Halloween. Halloween qui aura considérablement marqué Sean Cunningham puisque le géniteur de Friday The 13th, en élève studieux qu'il est, aura reprit la réalisation et les ficelles de la mise en scène de John Carpenter pour un résultat parfois sous-évalué en dépit de qualités indéniables puisque le film dégage une réelle ambiance que les suites ne parviendront jamais à égaler, desservis, il est vrai, par un propos des plus minimalistes.

Steve Miner n'est pas John Carpenter ni même Sean Cunningham, le bougre pourtant s'évertue, tel le cancre de la classe, à copier sur la copie des voisins. Alors, la réalisation de ce troisième chapitre n'a certes rien d'outrageuse mais le film n'instaure aucune tension, la faute en partie au montage qui casse souvent l'action en cours et fait évoluer le film dans une espèce de faux rythme d'où il ne se sort jamais vraiment.

En 1981/1982, et donc bien avant que Jason ne deviennent un personnage iconique du cinéma d'horreur, le spectateur ne se déplaçait pas pour voir un massacre d'un boogeyman superstar mais bien pour frissonner en s'identifiant aux malheureuses victimes et même là, Miner manque son coup, ses personnages n'ayant rien d'attachant, la première partie du film devient alors très longue à attendre que le carnage ne commerce en espérant que le bouffon du groupe sera le premier à y passer en connaissant un sort peu enviable d'une mise à mort particulièrement brutale.

Brutal ne serait vraiment pas le terme adéquate pour qualifier le film tant Jason ferait presque pitié. Lent, lourd et peu inspiré, à l'image du réalisateur qui n'a décidément rien comprit à son propre film puisque celui-ci n'a fait qu'humaniser un personnage mort depuis plusieurs années et censé (même si cela n'est pas clairement évoqué, nous l'aurons tous comprit) être un mort-vivant!

Jason est pourtant loin d'être le seul à faire grise mine, les décors sont eux aussi malmenés comme le (décidément) Crystal Lake à géométrie variable qui ressemble ici à un vulgaire étang où la présence de deux barques rend très difficile toute navigation! Notre tueur aura d'ailleurs préféré se réfugier dans la grange la majeure partie du temps plutôt que de d'assister au massacre à défaut de réellement le commettre.

Steve Miner se sera penché sur la saga Friday The 13th pour le pire et comme à chacun de ses efforts, aura engendré une véritable déjection cinématographique.

1/5.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hans-Landa
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1398
Age : 31
Localisation : St-Foy/Québec
Date d'inscription : 01/01/2010

MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   Dim 25 Nov - 1:07

Ce n'est pas dans cet épisode où on voit plus d'images du village où le Crystal Lake est?

Je me suis toujours demandé de quoi avait l'air la vie de Jason Voorhes avant qu'il se noie au camp ou comment était sa famille. Peut-être que cela aurait nuit au mystère du personnage de nous montrer cet aspect mais ce troisième épisode aurait pu être une forme de préquelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   Dim 31 Aoû - 23:09

Vendredi 13 part 3 ou quand la franchise prend de l'ampleur! La saga a enfin trouver ses marques et par la même occasion son public, oublions le scenario "déjà-vu" voir inexistant pour laissé place a un jeu de massacres! Jason a mit son plus beau masque pour défourailler de la pouf et du puceau sauvage...Alors c'est clair c'est toujours la même rengaine...Mais ce troisième opus surpasse le second en de nombreux points. Déjà les meurtres sont expéditifs et d'une rare violence (pour l'époque) c'est assez sec et je dirais même "surprenant" rien que la scène de l'éclopé sur son fauteuils ma fait sursauter Laughing Je l'ai pas vu venir le coup de machette c'est dingue...Les SFX son de bonnes qualité (la magie des années 80) même si la scène la plus écœurante reste celle du SDF qui brandit un œil humain! Le casting de méchant punk rajoute une petite touche nostalgique car ils ont aucune crédibilité et j'adore ca Razz  la musique du générique d'ouverture est aussi génial. Le plus gros défaut du film restera son final qui ressemble a si méprendre a une certain Creepshow de George Romero.
2,8/5
Revenir en haut Aller en bas
freddyforever
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6836
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   Dim 31 Aoû - 23:32

juge-rico a écrit:
Le plus gros défaut du film restera son final qui ressemble a si méprendre a une certain Creepshow de George Romero.

T'as déjà dit ça pour Friday the 13th part 2. En plus, Creepshow est sortie la même année que le présent épisode. C'est donc Creepshow qui copie Friday the 13th, et non le contraire. Ce qui veut dire que la fin n'est aucunement un défaut.

Bon après, Friday the 13th copie Carrie, mais ça faut pas le dire. silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   Mer 10 Sep - 20:28

freddyforever a écrit:
juge-rico a écrit:
Le plus gros défaut du film restera son final qui ressemble a si méprendre a une certain Creepshow de George Romero.

T'as déjà dit ça pour Friday the 13th part 2. En plus, Creepshow est sortie la même année que le présent épisode. C'est donc Creepshow qui copie Friday the 13th, et non le contraire. Ce qui veut dire que la fin n'est aucunement un défaut.

Bon après, Friday the 13th copie Carrie, mais ça faut pas le dire. silent

En faite j'ai écrit les deux critiques a la suite et les épisodes de cette saga se ressemble tellement que je me suis moi même perdu dans mes critiques...Ce qui a été corrigé de suite. Tu doit être la seul crapule du forum a avoir vu ce fail Razz
Pour ce qui est du plagiat je ne sais pas si tu a raison vu que la scène en question dans creepshow etait un copié collé du comics d'origine qui date des années 30/50. Mais bon si je dit pas de betise Tom Savini était en charge des SFX sur les deux films, va savoir c'est peut être la même nana Razz
Revenir en haut Aller en bas
A
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 506
Age : 30
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   Mer 10 Sep - 21:15

juge-rico a écrit:
Mais bon si je dit pas de betise Tom Savini était en charge des SFX sur les deux films, va savoir c'est peut être la même nana Razz

Savini est en charge des effets pour le premier et le quatrième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 25
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   Jeu 1 Jan - 19:33


De tous les chapitres de la saga Friday The 13th, un en particulier est vu comme un film culte par tous les amateurs : Friday The 13th Part III. Ce chapitre est celui qui installe les bases que la série reprendra religieusement pendant encore 5 années consécutives, mais aussi certaines gimmick très populaires. C'est donc assez évident que son statue culte, il ne l'à pas volé à autrui! C'est aussi le second volet qui a la chance d'être réalisé par Steve Miner (Halloween H20 : 20 Years Later), un grand réalisateur tombé dans l'oubli! Même si j'apprécie beaucoup ce chapitre, il reste que ça n'à jamais été mon préféré (je reste "Team Chapter 2"). Par contre, il reste un chapitre dont mon opinion est toujours rester intact, il restait à voir si le tout serait comme tel de nos jour!

Après avoir été vaincu par Jenny qui a été envoyé aux urgences (une excuse prise puisqu'Amy Steel ne voulait pas revenir pour le troisième chapitre), Jason revient à lui et prends ces jambes à son cou hors du Camp Crystal Lake! Pourtant, il fera des victimes secondaires avant de suivre des jeunes gens dans un ranch nommé Higgins Haven, non loin de Crystal Lake. Dans le lot, il y a la très jolie Chris, qui décide des années après une agression sur sa personne de retourner dans ce ranch et affronter ces peurs. Mais bien entendu, Jason Vorhees ne sera pas un invité inopportun calme et serein et fera très vite un nouveau massacre. Seuls survivants, Chris et son copain Rick (qui a l'air d'avoir 45 ans!) devront tenter de venir à bout d'un Jason surhumain et avec un masque de hockey (exit le sac de patates!)!

Bien que très loin de la qualité des deux précédents chapitres, Friday The 13th Part 3 in 3-D (j'adore ce titre accrocheur) est un volet que je me lasse pas d'aimer de la même manière! Bien que possèdent quelques moments d'humour bien servi, ce chapitre amorce les règles qui seront préétablies par les volets suivants. Tout d'abord, vous avez le mythique masque de hockey que Jason ne se détachera jamais jusqu'au volet de Marcus Nispel. Également, ce volet débute un étrange rituel qu'est de placer l'action n'importe où... sauf Crystal Lake! Pour finir, c'est par ce troisième chapitre que la série débutera les développements douteuses (ce troisième chapitre ce passe un samedi 14, right ?) donnent à la série son côté plus "chessy" et décomplexé! Why not!

Sous la direction de Steve Miner, la saga Friday The 13th est une véritable salade de fruits dont chaque plan de caméra est plus délicieux que le précédent. Il est clair que même s'il ne se passe rien dans un chapitre, la réalisation donnera toujours un up-grade qui rendra la série plus intéressante. Miner débute en grande avec un plan en contre-plonger montrent un magasin avec des cordes-à-linge munies de linge. Bien que le concept soit très con, Miner utilise cet élément à bon escient donnent des moments de suspense très forts! Cet exemple sera la clé du succès de ce troisième volet qui accueil sans cesse des prouesses visuelles succulentes. J'aime particulièrement ces scènes où Miner filme les pieds de Jason qui montent des escaliers ou les multiples angles montrent l'intérieur de la grange.

Ce troisième chapitre est aussi très sympathique pour ces références culturelles et ces passes d'humour certes chessy, mais excellentes. J'adore que les scénaristes citent Cheech & Chong avec les deux drogués du groupe. Ces deux personnages étaient ultras populaires à l'époque et le clin-d’œil est mignon! C'est aussi un régal de voir un sans-abris qui remplace le mythique Ralph le "weirdo". Mais c'est surtout l'ajout des motards moncles digne de Benny Hill qui donne autant le sourire, bien que ce ne soit que des Comic Relief qui servent de gibier supplémentaire, on ri beaucoup à les voir agir incognito à voler de l'essence comme si c'était comparable à Mission Impossible! L'altercation qui surviendra entre-eux et le geek du groupe au supermarché sera la cerise sur le sundae. Par exemple, rien ne bat les personnages excentrique au début du film qui semblent sortir d'un Sitcom de la même époque!

Mais sous ces airs de comédie des années 80, Friday The 13th Part 3 reste un slasher... et il slash pas à peu près! La plupart des meurtres de ce chapitre exposant un côté imaginatif qu'on redemande sans arrêt! Le meurtre du Hamac et celui du jeune qui se tient sur ces mains pour marcher valent leur réputation! Mais mon meurtre préféré restera la fameuse flèche dans l’œil... du bonbon! En fait, plus encore que les deux premiers volet, ce troisième chapitre renforce le "Body Count" que la série ne cessera de rendre plus hardcore au fur et à mesure. Jason n'aura jamais aussi brutal auparavant que dans ce chapitre.

En parlent de lui, je trouve que Jason Vorhees à pris une expansion remarquable. S'il était plus caché dans l'ombre dans le second volet, ce troisième chapitre reprend la gimmick pour ensuite le sortir de tanière. Bien que cela en résulte une perte en ce qui concerne la peur qu'il dégage, Jason prend beaucoup de charisme rien qu'avec son look et sa carrure!

Si pour certains ce chapitre est très lent et avec un accent plus mis sur les personnages principaux, le dernier 20 minutes se rattrape ! Jason (comme on pouvait le voir avec le harpon munie d'une flèche) est devenu un tueur en série avec un visou très développé et son altercation avec l'héroïne est délectable à souhait! L'intelligence de l'héroïne est un gros plus, alors que Jason pète des portes, envoie des couteaux proche de son visage (il a vraiment du visou!) et court après comme un malade! Mais rien ne battra le dernier acte dans la grange et la finale exemplaire où Jason est une fois de plus mis hors circuit!

Bien que je suis très fan de ce chapitre, Friday The 13th Part III accueil des défauts très probants. Tout d'abord, bien que j'aime les multiples objets qu'on reçoit dans nôtre visage (orange, pomme, œil, joint), je trouve que la 3-D est limite mauvaise, très mal vieilli et inintéressante (même la version dvd avec des lunettes ne changera rien!). De plus, le générique d'introduction est minable, cheesy et la musique de Harry Manfredi à ce moment-là est pitoyable (pourtant, il signe une palette musicale exemplaire outre ça!). Également, le fait que les personnages ne soient pas au courant de l'existence de Jason enlève un peu de force au mythe du "Camp Blood". Je trouve aussi que le répétition de certaines scènes cultes rend les choses un peu redondantes...

Par exemple le côté technique est toujours-là pour mettre du piquant! La direction photo de Gerald Feil est celle que je préfère jusqu'ici! Visuellement, ce troisième chapitre fait des merveilles. Tout comme les deux précédents chapitres, le montage est une mine d'or, et ce chapitre perpétue cette traditionnelle réussite! Par contre, même si j'aimais bien les "final girl" qu'était Alice et Jenny, Dana Kimmell est très médiocre dans ce style de rôles. Elle a beau avoir l'air folle et terrifiée, elle exagère à un paroxysme un peu trop haut!

Bien que la baisse de qualité de la série soit évidente, Friday The 13th Part III demeure un chapitre vraiment époustouflant et qui ne change pas dans mon appréciation! Oui, le chapitre est plus lent et moins fluide, mais ça n'en n'est pas pour autant un mauvais film! Le côté technique gagne des points et le up-grade de Jason est plus qu'appréciable. Mais sa plus grande force est de mettre des passes d'humour ultra chessy qui donne un solide divertissement. À voir et revoir!

Note : 4/5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
JackieBoy
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10019
Age : 34
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   Jeu 29 Mar - 8:17

Friday the 13th: Part III de Steve Miner - 3,25/5

Steve Miner est de nouveau derrière la caméra, pour ce troisième opus. Par contre, on a un nouveau groupe de victimes et une histoire toujours aussi simpliste. Si, les meurtres sont pour la plupart très le fun à voir, malgré une évidente censure, ils s’enchaînent malheureusement sans grand intérêt et certains sont carrément ridicule, visant à absolument offrir l’effet 3D. De plus, aucun personnage est réellement très intéressant. Donc, on se fout royalement de leur sort. Mais bon, Friday the 13th: Part III se regarde quand même sans trop de mal. Pas un mauvais film, mais rien d’extra!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)   

Revenir en haut Aller en bas
 
FRIDAY THE 13TH - PART III (1982,Steve Miner)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: