AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anthologie de Sergio Leone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9574
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Anthologie de Sergio Leone   Ven 13 Juil - 9:56

A Fistful of Dollars



Synopsis: Un justicier inconnu arrive dans un village dominé par des tyrans, et à l'issue d'une lutte sans merci il rétablit l'ordre et la justice, avant de repartir avec sa poignée de dollars.

J’ai finalement réussis à visionner au complet, A Fistfull of Dollars, du grand maître Sergio Leone. Tout d’abord, en voyant ce film, j’ai tout de suite pensé au remake de Walter Hill avec Bruce Willis, Last Man Standing, qui était très bon. Pour ce qui est de A Fistfull of Dollars et bien, j’ai trouvé tout les acteurs principaux et secondaires vraiment très bon, que ce soit Clint Eastwood, Gian Maria Volontè, Sieghardt Rupp, Joseph Egger, Antonio Prieto, José Calvo ou encore Marianne Koch. Il est certain que Clint Eastwood se démarque du lot avec une prestation impeccable. Le scénario de Víctor Andrés Catena, Jaime Comas Gil et Sergio Leone est vraiment très bon et plutôt original. Mais, ce qui est le plus marquant dans ce film, c’est la magnifique musique, du merveilleux compositeur Ennio Morricone et, l’incroyable réalisation de Sergio Leone. Sergio Leone nous offre des plans de vues, qui sont vraiment à couper le souffle et dont, il est certainement le seul à être capable de faire ces plans. Il ne faudrait pas oublier, les nombreuses fusillades qui sont aussi excitantes, une que l’autre. A Fistfull of Dollars n’est peut-être pas pour moi le chef-d’œuvre, sans être très loin non plus, comme plusieurs personnes le qualifient. Mais, il reste tout de même, que c’est un excellent film!

Note: - 4,5/5


Dernière édition par JackieBoy le Mer 4 Nov - 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9574
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Ven 13 Juil - 9:57

For a Few Dollars More



Synopsis: Le colonel Douglas Mortimer collabore avec un chasseur de primes surnommé "Le Manchot". Tous les deux souhaitent capturer "l’Indien", un tueur fou, qui sème la terreur autour de lui. Ce dernier et ses hommes sont sur le point de piller la banque d'El Paso.

Voilà un autre western de Sergio Leone, que je n’avais pas eu l’occasion de voir encore, maintenant c’est chose faites. J’ai beaucoup apprécié For a Few Dollars More, mais j’ai préfèré voir A Fistful of Dollars. Les trois acteurs principaux du film sont tous excellent. Clint Eastwood, Lee Van Cleef et Gian Maria Volontè offre tout trois, une performance solide, dans leur rôle respectif. Mais cette fois-ci, c’est Lee Van Cleef qui se démarque du lot. Pour ce qui est du scénario, il est très intéressant, mais j’ai trouvé qu’il y avait parfois de petites longues et quelques scènes inutiles. Mais, ce n’est pas quelques petites scènes qui ont gâchés mon plaisir de voir ce film. J’ai trouvé aussi, que l’histoire était moins intéressante, que celle de A Fistful of Dollars. Comme pour A Fistful of Dollars, la musique d’Ennio Morricone est toujours aussi merveilleuse à attendre. C’est une musique qui nous reste longtemps en tête. Et, pour ce qui est de la réalisation de Sergio Leone et bien, les plans de caméra sont toujours aussi incroyable. De films en films, la réalisation de Sergio Leone est toujours aussi impressionnante. Le duel de la fin est vraiment excitant à voir! Je veux aussi rajouter, que j’adore les génériques d’introduction de A Fistful of Dollars et For a Few Dollars More, ils sont extrêmement originaux. For a Few Dollars More est un très bon western, qui n’est pas aussi impressionnant que A Fistful of Dollars, mais qui possède de nombreuses qualités. Un western qui mérite d’être vu, comme tout ceux de Sergio Leone!

Note: - 4,25/5


Dernière édition par JackieBoy le Mer 4 Nov - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9574
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Ven 13 Juil - 9:57

The Good, The Bad and The Ugly



Synopsis: Pendant la Guerre de Sécession, trois hommes, préférant s'intéresser à leur profit personnel, se lancent à la recherche d'un coffre contenant 200 000 dollars en pièces d'or volés à l'armée sudiste. Tuco sait que le trésor se trouve dans un cimetière, tandis que Joe connaît le nom inscrit sur la pierre tombale qui sert de cache. Chacun a besoin de l'autre. Mais un troisième homme entre dans la course : Setenza, une brute qui n'hésite pas à massacrer femmes et enfants pour parvenir à ses fins.

The Good, The Bad and The Ugly fait facilement partie de mon Top 3 Sergio Leone! Ce film est extrêmement impressionnant sur tous les points. Tout d’abord, comme pour A Fistful of Dollars et For a Few Dollars, le générique d’introduction est très original. Ensuite, comme pour tous les films de Sergio Leone, on a droit à une histoire, qui est très original. La réalisation du maître Leone est toujours aussi mémorable, à voir. Il nous fait des plans de vus, des plus incroyables. Ennio Morricone est toujours aussi excellent compositeur! Il offre encore une fois, une musique des plus merveilleuses à entendre. Les trois acteurs principaux, c’est-à-dire Clint Eastwood, Eli Wallach et Lee Van Cleef, offrent des performances solides et convaincantes. J’adore voir Lee Van Cleef à l’œuvre! Le duel final entre les trois hommes est tout simplement, impressionnant! Le suspense monte de secondes en secondes! Et, que dire de la finale du film, qui est excitant, jusqu’à la dernière seconde! Un film à voir et, à revoir! Comme je l’ai déjà dit, The Good, The Bad and The Ugly fait facilement partie de mon Top 3 Sergio Leone, en compagnie du chef-d’oeuvre de Leone, selon moi, Once Upon a Time in the West et Once Upon a Time in America. Mais peu importe, la position que je préfère ces films, Sergio Leone est un grand réalisateur et le restera pour toujours!


Note: - 4,75/5


Dernière édition par JackieBoy le Mer 4 Nov - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9574
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Ven 13 Juil - 9:57

Duck, You Sucker aka A Fistful of Dynamite



Synopsis: Sean Mallory, un révolutionnaire de l'IRA spécialiste en explosifs, et Juan Miranda, un bandit de grand chemin, deviennent malgré eux les héros de la révolution mexicaine.

C’est le sixième film, que je vois du grand maître Sergio Leone et c’est celui, que j’ai le moins apprécié, sans pourtant l’avoir détesté. Tout d’abord, la réalisation de Sergio Leone est très bonne, mais j’ai trouvé qu’elle n’était pas aussi impressionnante que celle de ces autres films. Les plans de caméras sont assez différents de ces autres westerns. C’est comme pour la musique d’Ennio Morricone. Elle est bonne, mais elle n’est pas aussi envoûtante que celle entendu, dans A Fistful of Dollars, For a Few Dollars More, The Good, The Bad and The Ugly ou encore Once Upon a Time in the West. C’est tout de même un excellent travail, de la part d’Ennio Morricone. Dans le cas du scénario, qui a été écrit par Sergio Leone, Sergio Donati et Luciano Vincenzoni, il est très intéressant, mais à quelques petites faiblesses. Il y a les flash-backs de John Mallory (James Coburn), que j’ai trouvé inutiles ou encore la dernière partie, qui semble s’étirer en longueur. Personnellement, j’ai préféré la première partie du film, la rencontre entre Juan Miranda (Rod Steiger) et John Mallory (James Coburn), qui est vraiment excellente. Cette première partie contient énormément de scènes d’hurmour, qui m’ont fait beaucoup rire. La deuxième partie, qui porte sur la révolution est bonne, mais n’est pas aussi intéressante que la première. En ce qui concerne les acteurs, Rod Steiger et James Coburn offre tout deux, des performances digne de mention et mémorable. Ils forment un excellent duo! Personnellement, je trouve que A Fistful of Dynamite n’est pas le meilleur film de Sergio Leone, du moins dans ceux que j’ai vu, mais ça reste tout de même un très bon film. A Fistful of Dynamite doit être vu, car c’est un Sergio Leone, mais surtout pour la performance de James Coburn et Rod Steiger!

Note: - 4/5


Dernière édition par JackieBoy le Mer 4 Nov - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9574
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Ven 13 Juil - 9:58

Moi, mon Top Leone ressemblerait à...

1.Once Upon a Time in the West - 5/5
2.Once Upon a Time in America - 5/5
3.The Good, The Bad and The Ugly - 4,75/5
4.A Fistful of Dollars - 4,5/5
5.For a Few Dollars More - 4,25/5
6.Duck, You Sucker aka A Fistful of Dynamite - 4/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
BloodSplash
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 31
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Ven 13 Juil - 17:08

Sergio Leone est l’un de mes réalisateurs favoris. Voici mon top :

Once Upon A Time In America : 10/10
The Good, The Bad And The Ugly : 10/10
Once Upon A Time In The West : 10/10
For A Few Dollars More : 10/10
A Fistful Of Dollars : 9/10
A Fistful Of Dynamite : 7/10 (Il faut absolument que je le revois celui là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatermain
Définitivement Mort


Masculin Nombre de messages : 332
Age : 17
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Lun 16 Juil - 10:01

J'adore c'est western, Leone est un maitre de ce genre de film cool1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste Müller
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 889
Age : 26
Localisation : Genève (Suisse)
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Mar 14 Aoû - 10:52

The Good, the Bad and the Ugly (1966)



Bouquet final d'une espèce de triptyque sur la convoitise se déroulant au temps des pionniers – et que certains s'accordent à appeler « La Trilogie des Dollars » ou encore « Les Aventures de l'Homme sans Nom » en référence au personnage de Clint Eastwood –, The Good, the Bad and the Ugly est sans nul doute possible le western-somme de Sergio Leone avec Once upon a Time in the West. Il y aurait tant à dire sur cette magistrale épopée baroque, véritable concerto d'humour sardonique, de cruauté, de cynisme et de mélancolie, que le fait d'en rédiger un pavé de mille cinq cent pages ne suffirait guère à exprimer l'essentiel. Si le cinéma de Leone n'a jamais paru aussi émouvant avec Once upon a Time in America, aussi touchant avec Duck you Sucker et aussi envoûtant avec Once upon a Time in the West, il n'aura jamais été aussi drôle et jouissif avec The Good, the Bad and the Ugly. On ne se demande pas pourquoi cette approche du western, aux antipodes des nobles (et souvent ennuyeuses) œuvres de John Ford et Howard Hawks, fait aujourd'hui plus que hier encore des étincelles.



En situant l'intrigue du film en pleine Guerre Civile, Leone et le scénariste Luciano Vincenzoni n'ont pas tant cherché à poser une réflexion sur les horreurs d'un tel conflit, mais se sont bel et bien attachés à démythifier les notions de bon et de mauvais qui collaient à la peau de leurs personnages. Clint Eastwood, alias Le Bon, n'a pas tout d'un ange pour autant, cupidité oblige; Eli Wallach, alias Le Truand, peut aussi faire preuve d'humanité lorsqu'il parle à son frère; enfin, Lee Van Cleef, alias La Brute, sait se montrer reconnaissant en offrant à un soldat retranché une bouteille d'alcool pour l'information qu'il lui a fournie. The Good, the Bad and the Ugly brille ainsi par une absence de manichéisme le rendant d'autant plus déviant qu'il l'est déjà à la base dans ses codes. Des codes bien à eux, établis quelques années auparavant par Leone himself, qui se caractérisent entre autres par de longs plans-séquences atypiques, une multiplication de silences tour à tour hilarants et angoissants, des zooms régressifs, des gros plans sur les visages puis les yeux des protagonistes ainsi que des thèmes musicaux lancinants et solennels. Tout le rythme de l'œuvre repose sur ces éléments-clés, lesquels Leone n'abandonnera que lors de ses deux derniers films (Duck you Sucker et Once upon a Time in America), plus posés et épurés dans leur forme tout en présentant des thématiques de fond extrêmement ambitieuses.



L'incontournable trio campé par Clint Eastwood, Eli Wallach et Lee Van Cleef donne en quelque sorte à ce western sa raison de vivre. Rarement des personnages n'auront semblé aussi bien développés chacun de leur côté et rarement leurs échanges n'auront été aussi jubilatoires. À l'évidence, The Good, the Bad and the Ugly est avant tout un film d'hommes, qui s'attache à ses héros plus qu'à tout autre chose; la formidable symphonie baroque de Leone demeure secondaire face au souffle dramatique qu'imposent au récit ces prestations d'acteurs probablement touchés par la grâce. Que serait cette sensationnelle histoire sans la malice et l'ironie de Blondin, l'hypocrisie et la maladresse de Tuco, mais également le sadisme et la sournoiserie du crapuleux Sentenza ? Inutile de résoudre un telle question, la réponse étant connue d'avance.



S'il y avait un terme idéal pour décrire la réalisation de Sergio Leone, nul doute que celui de « parfait » conviendrait le mieux. Sous un majestueux scope qui capte à merveille les grands espaces de l'ouest, le cinéaste cisèle ses plans et son montage comme personne, marquant la rétine du spectateur à vie. L'élégance de la photographie, la finesse et l'originalité des angles de vues, de même que l'exactitude de chaque cadre et travelling, font que la mise en scène de The Good, the Bad and the Ugly n'a guère pris la moindre ride et reste à l'heure actuelle d'un modernisme épatant. La bande-son composée par Ennio Morricone, aussi belle, foisonnante et marquante que celles des autres westerns de Leone, entre en symbiose avec ces fabuleuses images et le tout culmine lors d'un affrontement final rien moins que légendaire, à montrer dans n'importe quelle école de cinéma digne de ce nom.



Une interprétation extraordinaire, une intrigue passionnante et admirablement bien ficelée, une réalisation époustouflante, de l'humour, de l'insolence, de l'humanisme et de l'émotion pour un sommet du western spaghetti dont la version intégrale ne fait qu'en accroître la puissance. Un chef-d'œuvre intarissable.

18/20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Mar 24 Juin - 20:10

Et pour quelques dollars de plus (1975)

Un western culte inédit a mes yeux  Wink 
Quel plaisir de retrouver Clint Eastwood et Lee Van Cleef du même coté de la barrière!
L'histoire est classique, le gros méchant et sa team de bras casser, les chasseurs de primes, les duels de colt et bien sur le "gunfight" final...
Alors c'est vraie ce film n'est pas comparable a "le bon la brute et le truand" mais il a quand même sont lot de bonne idées et de scènes culte.
Je pense plus particulièrement au duel Eastwood/Cleef a coup de chapeau jouissif...Mais surtout au duel de fin avec l'indien et la fameuse révélation final sous une musique automatique de montre gousset!
Bref un très bon western qui n'est pas trop long au passage, et qui rappel par moment un certain Rio Bravo.
4/5
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Mer 25 Juin - 9:06

Eli Wallach est mort...Adieu l'artiste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Ven 27 Juin - 17:55

Pour une poignée de dollars (1964)

Encore de l'inédit, par contre le gros fail c'est que j'avais commencer par "Et pour quelques dollars de plus" qui était en fait le deuxième de la trilogie du dollar! Enfin même si on peut largement les regarder dans le désordre, j'ai compris pourquoi eastwood est appelé le manchot dans le deuxième opus. Il a même garder les trous de balles (pas de jeux de mots!) dans sont pancho!
Bon le film est assez classique dans le déroulement Eastwood va jouer les troubles fêtes dans un villages diriger par deux familles.
C'est assez sympa même si le film souffre de quelque moments plats, les dialogues ne sont pas aussi percutant que dans les deux autres films...Par contre j'ai enfin eu le privilège de découvrir la fameuse scène du gilet par balles que j'avais vu en boucle a l'époque dans retour vers le futur 2, et entre nous c'est culte!
3,5/5
Revenir en haut Aller en bas
BloodSplash
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 31
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Ven 27 Juin - 22:54

juge-rico a écrit:
Pour une poignée de dollars (1964)

Encore de l'inédit, par contre le gros fail c'est que j'avais commencer par "Et pour quelques dollars de plus" qui était en fait le deuxième de la trilogie du dollar! Enfin même si on peut largement les regarder dans le désordre, j'ai compris pourquoi eastwood est appelé le manchot dans le deuxième opus. Il a même garder les trous de balles (pas de jeux de mots!) dans sont pancho!
Bon le film est assez classique dans le déroulement Eastwood va jouer les troubles fêtes dans un villages diriger par deux familles.
C'est assez sympa même si le film souffre de quelque moments plats, les dialogues ne sont pas aussi percutant que dans les deux autres films...Par contre j'ai enfin eu le privilège de découvrir la fameuse scène du gilet par balles que j'avais vu en boucle a l'époque dans retour vers le futur 2, et entre nous c'est culte!
3,5/5

Content que tu as aimé ces gros classique du genre ! La scène du gilet par balles est repris dans Retour vers le futur 3 par contre héhé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Ven 27 Juin - 23:34

BloodSplash a écrit:
juge-rico a écrit:
Pour une poignée de dollars (1964)

Encore de l'inédit, par contre le gros fail c'est que j'avais commencer par "Et pour quelques dollars de plus" qui était en fait le deuxième de la trilogie du dollar! Enfin même si on peut largement les regarder dans le désordre, j'ai compris pourquoi eastwood est appelé le manchot dans le deuxième opus. Il a même garder les trous de balles (pas de jeux de mots!) dans sont pancho!
Bon le film est assez classique dans le déroulement Eastwood va jouer les troubles fêtes dans un villages diriger par deux familles.
C'est assez sympa même si le film souffre de quelque moments plats, les dialogues ne sont pas aussi percutant que dans les deux autres films...Par contre j'ai enfin eu le privilège de découvrir la fameuse scène du gilet par balles que j'avais vu en boucle a l'époque dans retour vers le futur 2, et entre nous c'est culte!
3,5/5

Content que tu as aimé ces gros classique du genre ! La scène du gilet par balles est repris dans Retour vers le futur 3 par contre héhé.

Ha j'avais oublier que Marty est habillé a l'identique, et nous refait le coup du gilet  Razz 
C'est l'un des épisodes que j'ai le moins vu, moi je parlais de la scène avec biff  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
BloodSplash
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 31
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Sam 28 Juin - 17:30

Ha ok, je ne me rappelais pas du tout de ce passage. Ça fait un bail que je n'ai pas revu ces films !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anthologie de Sergio Leone   Aujourd'hui à 7:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Anthologie de Sergio Leone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anthologie de Sergio Leone
» Il était une fois dans l'ouest (C'era una volta il West) - 1969 - Sergio LEONE
» Lieux de Tournage des Films de Sergio Leone
» Et pour quelques dollars de plus - Per qualche dollaro in più - 1965 - Sergio Leone
» Il était une fois en Amérique de Sergio Leone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: AUTRES :: Cinéma en général-
Sauter vers: