AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Beyond Re-Animator (2003)

Aller en bas 
AuteurMessage
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Beyond Re-Animator (2003)   Sam 14 Juil - 14:59

Beyond Re-Animator (2003)



Réalisé par Brian Yuzna
Écrit par José Manuel Gomez

D’après une histoire de Miguel Tejada Flores
Musique de Xavi Capellas
Avec Jeffrey Combs, Jason Barry, Elsa Pataky, Enrique Arce, Nico Baixas, Lolo Herrero, Raquel Gribler





Après un second volet faisant office de pétard mouillé, la saga Re-Animator se devait de relever le niveau. Or, force est d’admettre que Beyond Re-Animator apporte la touche de fraîcheur attendue. Malheureusement, un tel parti pris est à double tranchant. En somme, Re-Animator III gagne en modernité ce qu’il perd en charme ; bonjour les effets spéciaux nouvelle génération, adieu les trucages à l’ancienne bougrement chiadés. Ce qui n’empêche nullement les maquillages gore et craspec de convaincre (éviscération explosive, énucléation, grossissement du visage, buste privé de son autre moitié, arrachage d’oreille, gueule béante dépourvue de mâchoire inférieure, décapitation à coups de couteau, face carbonisée et purulente…) bien que ces derniers se fassent rare dans le premier acte. Là où l’on sera tenté de grincer des dents, c’est du côté des images de synthèse et autres effets numériques. EFE-X et RHK Efectos Especiales ont beau être tous deux sur le coup, le résultat paraît bien moins probant que les prouesses de Magical Media Industries dans le précédent opus. Très cheap et facilement décelables, les effets spéciaux viennent pointer du doigt les facilités entreprises par le réalisateur et ses assistants techniques, au lieu d’aller dans le sens d’un rendu plus réaliste.





Mais ce renouveau aussi avantageux que désavantageux s’applique tout autant aux CGI qu’au scénario, au casting et à la bande-son. Pour ce qui est de l’histoire, Herbert West ne poursuit plus bêtement ses expérimentations illégales et immorales mais se retrouve cette fois-ci derrière les barreaux. 13 ans plus tard, un jeune diplômé – qui a vu sa sœur mourir sous ses yeux à cause des manipulations de West – s’octroie le poste de médecin à la prison où réside l’ex-docteur machiavélique. Non pas pour se venger mais pour reprendre les recherches de West là où elles avaient été interrompues. Nouvelle époque oblige, les scénaristes introduisent la nanotechnologie au « sérum de vie ». Ce qui accentue sévèrement les incohérences de la saga mais demeure défendable. Contrairement à son prédécesseur, Beyond Re-Animator sait tirer profit de son cadre, à savoir une prison pour condamnés à mort. Dès lors, l’utilisation du « sérum de vie » est envisagée sous un autre angle : faire revenir les prisonniers à la vie afin de les faire souffrir et les torturer encore plus. Une idée terriblement intéressante mais qui n’est qu’esquissée dans le développement. Le gros problème de Re-Animator III, c’est qu’il hésite constamment entre le sérieux à tendance sadique (l’humiliation poussée de la reporter par le geôlier) et la grosse farce cartoonesque propre au premier métrage de la franchise (à laquelle pourrait nous faire penser la dernière partie de l’histoire, virant à la boucherie pure et dure, et se clôturant sur un combat hilarant entre un rat et…un pénis sectionné !).





Concernant le casting, seuls Jeffrey Combs (un tantinet fatigué) et Brian Yuzna rempilent. Le monde restant est mis à la trappe et remplacé par une équipe majoritairement hispanique, que ce soit au niveau des acteurs qu’à celui de l’équipe technique (une raison à cela ?). Ce qui n’est en soi pas plus mal vu la parodie dans laquelle pataugeaient Bruce Abbott et David Gale dans Re-Animator II. Avec une pointe de regret, l’on décèlera une fois de plus des caricatures en guise de personnages secondaires, allant de l’infirmière au décolleté généreux (dans une prison de condamnés à mort uniquement masculins !) aux incarcérés musclés et machos, en passant par la blondasse de service. De son côté, loin de stagner dans la médiocrité, Brian Yuzna bonifie son approche pour nous livrer des prises de vue et mouvements de caméra hauts en couleur, doublés d’une photographie plutôt bien travaillée. Qualités et défauts de même mesure s’entrechoquent enfin dans la musique de Xavi Capellas. Le compositeur fait part d’un remodelage intelligent du thème principal de Re-Animator avant de nous convier à des partitions tantôt kitsch tantôt réussies.
En définitive, aucune chance de voir Beyond Re-Animator faire de l’ombre à son aîné. Toutefois, Brian Yuzna vient compenser les faiblesses du second épisode de la saga via une suite inégale mais digne de ce nom. Et vous, qu’en avez-vous pensé ?







L'élément qui fait tache : une belle attache pour soutenir l'acteur...!

Note : 13/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 33
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Beyond Re-Animator (2003)   Sam 14 Juil - 15:03

Citation :
L'élément qui fait tache : une belle attache pour soutenir l'acteur...!

Donc le film a forcement mal vieillit...

Beyond Re-Animator reste pour moi un bon divertissant mais un peu loin du Re-Animator original. Je n’ai pas vu le deuxième volet au passage. 7/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1362
Age : 39
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Beyond Re-Animator (2003)   Sam 14 Juil - 16:26

Le souvenir du passage du film à FantAsia est demeuré assez vivant dans ma mémoire. La foule en délire, l'humour du film & les surprises à répétition m'ont laissé une excellente impression de ce film.

Évidemment, il s'agit d'une oeuvre popcorn, à voir en groupe. J'ai de la difficulté à imaginer ma réaction vis-à-vis du même film, seul chez moi en train de l'écouter su r DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Beyond Re-Animator (2003)   Dim 15 Juil - 3:15

BloodSplash a écrit:
Citation :
L'élément qui fait tache : une belle attache pour soutenir l'acteur...!

Donc le film a forcement mal vieillit...

Euh non, pas nécessairement. Les fautes et erreurs techniques sont inhérentes à toute production. Ce qui rend Beyond Re-Animator daté, ce sont peut-être ses images de synthèse en abondance... Et puis, bon, on est en 2003 dans ce film, donc difficile de parler de film vieilli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 33
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Beyond Re-Animator (2003)   Dim 15 Juil - 12:44

X-Files_Arpanet a écrit:
BloodSplash a écrit:
Citation :
L'élément qui fait tache : une belle attache pour soutenir l'acteur...!

Donc le film a forcement mal vieillit...

Euh non, pas nécessairement. Les fautes et erreurs techniques sont inhérentes à toute production. Ce qui rend Beyond Re-Animator daté, ce sont peut-être ses images de synthèse en abondance... Et puis, bon, on est en 2003 dans ce film, donc difficile de parler de film vieilli.

Pourtant, quand tu vois un imperfection de ce genre, tu ne t'empêches pas de dire que le film a mal vieillit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Beyond Re-Animator (2003)   Lun 16 Juil - 2:05

BloodSplash a écrit:
Pourtant, quand tu vois un imperfection de ce genre, tu ne t'empêches pas de dire que le film a mal vieillit.

Y a pire en même temps.
Dans SAW, tu peux apercevoir des câbles dans la salle de bains qui n'ont rien à foutre là, et que le pied de Cary Elwes est en fait recouvert d'un morceau de tissu après que son personnage se soit coupé avec la scie. Ça n'en fait pas un film daté ou vieilli. Ce sont des imperfections, voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
JackieBoy
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 10033
Age : 34
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Beyond Re-Animator (2003)   Sam 18 Aoû - 11:08

Beyond Re-Animator de Brian Yuzna - 4,25/5

Il n’y a pas à dire, Beyond Re-Animator surpasse Bride of Re-Animator. J’ai trouvé cette seconde suite vraiment délirante, surtout dans sa seconde moitié. Des scènes bien gore, d’autres totalement WTF! Beaucoup d’humour! Jeffrey Combs de retour en Dr. Herbert West!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beyond Re-Animator (2003)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beyond Re-Animator (2003)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ VENDS ] Pièces YAMAHA 250 WRF 2003
» rcv 211 2003 team pramac
» [Vendu] Rolex Submariner 16610 LV - 2003 - 50eme anniversaire
» vend 250 wrz 2003
» Astérix plastoy 2002-2003

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: