AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 The Others (2001, Alejandro Amenábar)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
freddyforever
Modérateur
freddyforever

Masculin Nombre de messages : 6933
Date d'inscription : 29/09/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyLun 17 Nov - 15:17

Très bon film. Fait partie de mes coup-de coeur. Revirement finale remarquable et inatendu. Elle belle oeuvre qu'on se doit de regarder dans le noir. Nicole Kidman est très bonne actrice. C'est là qu'on remarque tout son talent.

Atmosphère du film, très sombre et épeurant. sad1

À voir et à revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Erich_von_Gustav
Définitivement Mort
Erich_von_Gustav

Masculin Nombre de messages : 493
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 17/09/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyLun 17 Nov - 17:02

Picrotal a écrit:
Un chef-d'oeuvre absolu, une esthétique imparable, des acteurs remarquables, un scénario et des dialogues à tomber par terre. A mes yeux l'un des meilleurs films d'épouvante de ces vingt dernières années. J'en ai presque chialé tellement je l'ai trouvé beau.

Pleinement d'accord avec toi Picrotal ! Une fin intelligente, des acteurs de grand talent, une ambiance à couper au couteau. Chef-d'oeuvre à mes yeux !
Revenir en haut Aller en bas
L.Lawliet
Phase terminale
L.Lawliet

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 23
Localisation : ça tinteress vrmt?! ^^"
Date d'inscription : 14/11/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 18 Nov - 8:04

je crois que tu avais résant je l'ai revu la nuit dernière et j'ai complétement changer d'avis alors je dit qu'il génial supers cool avec un sujet impréssionant et interessant et je reviens à ce que vous avez dit "c'est un chef d'oeuvre" cool2
Revenir en haut Aller en bas
http://www.top-mangas.jeun.fr
David998
Mort Vivant!!!
David998

Masculin Nombre de messages : 1403
Age : 34
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 05/09/2006

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 18 Nov - 8:18

Picrotal a écrit:
Un chef-d'oeuvre absolu, une esthétique imparable, des acteurs remarquables, un scénario et des dialogues à tomber par terre. A mes yeux l'un des meilleurs films d'épouvante de ces vingt dernières années. J'en ai presque chialé tellement je l'ai trouvé beau.

Ha oui? J'ai toujours refusé de regarder ce film car on m'avait vendu le punch (et je trouvais celui ci décevant).. mais si, au delà de sa finale, il est si esthétique et bien construit.. alors je suis tenté!
Revenir en haut Aller en bas
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
X-Files_Arpanet

Masculin Nombre de messages : 3458
Age : 32
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 18 Nov - 10:32

David998 a écrit:
Picrotal a écrit:
Un chef-d'oeuvre absolu, une esthétique imparable, des acteurs remarquables, un scénario et des dialogues à tomber par terre. A mes yeux l'un des meilleurs films d'épouvante de ces vingt dernières années. J'en ai presque chialé tellement je l'ai trouvé beau.

Ha oui? J'ai toujours refusé de regarder ce film car on m'avait vendu le punch (et je trouvais celui ci décevant).. mais si, au delà de sa finale, il est si esthétique et bien construit.. alors je suis tenté!

On m'avait fait le même coup avec 6e Sens de Shyamalan...!
Oui, même si l'on connaît le revirement final, ce film vaut le coup d'être vu. C'est un petit joyeu du 7e Art.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
TICAPS
Mort Vivant!!!
TICAPS

Masculin Nombre de messages : 1075
Age : 23
Localisation : la crypte du cimetière et dans la quatrième dimension
Date d'inscription : 01/08/2009

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév - 10:13

un très bon film que je devrais voir plus souvent ! Wink Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Ozor
Repose en paix
Ozor

Masculin Nombre de messages : 566
Age : 29
Localisation : Bruxelles, Belgique
Date d'inscription : 12/12/2009

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév - 15:34

J'avais vu ce film pendant une nuit blanche avec des potes il y a bien 6 ans.. Ca me rappelle de bons souvenirs. Razz
Revenir en haut Aller en bas
freddyforever
Modérateur
freddyforever

Masculin Nombre de messages : 6933
Date d'inscription : 29/09/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptySam 19 Juin - 23:38

lady vamp a écrit:
Un excellent film mais c'est le genre de film qu'on ne peut voir qu'une fois enfin pour ce qui est du moment de peur ,de suspence car il perd malheureusemnt de son charme aprés .on connait la fin et on est plus surprit par le déroulement .

Très d'accord avec ça. Je viens juste de le revoir à l'instant et on regarde le film avec une vision complètement différente de la première fois. Le film est très beau mais il ne fais plus peur du moment qu'on connait la fin. Il est intéressant de remarquer tout les petits indices qui nous mène à cette conclusion en regardant le film une seconde fois.
Revenir en haut Aller en bas
pinoa7x
Mort Vivant!!!
pinoa7x

Masculin Nombre de messages : 1872
Age : 25
Localisation : Québec / Ancienne-Lorette
Date d'inscription : 09/05/2009

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 22 Juin - 20:03

X-Files_Arpanet a écrit:
Mr. Horreur Web a écrit:
chainsaw a écrit:
Je dirais que le film d'Amenabar lorgne davantage vers The Innocents,que The Haunting...

Ça n'a presque pas de bon sens à quel point il lui ressemble!! Seule la finale est différente, mais encore là, ça dépend toujours de l'interprétation que fait de celle de The Innocents!

Pas vu The Innocents... Y a-t-il un titre français ?

Pour avoir vu The Innocents je peux te dire que oui The Others a été grandement inspiré par ce film. Sans en faire du plagiat,car The Others reste quand même très original,il s'est juste inspiré pour ce qui est de l'ambiance je dirais. Je conseil fortement The Innocents à tout ceux qui ont fortement aimé The Others,car se sont 2 excellents films à saveur horrifique.
Revenir en haut Aller en bas
Strappado
Repose en paix
Strappado

Masculin Nombre de messages : 919
Age : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMer 23 Juin - 12:30

Je trouve le twist final particulièrement réussi dans ce film. Les effets sonores sont également excellents et contribuent pour beaucoup dans l'atmosphère pesante de l'ensemble. Un des rares films fantastique des années 2000 que je qualifierais d'excellent.
Revenir en haut Aller en bas
CamilleEspresso
Phase terminale
CamilleEspresso

Masculin Nombre de messages : 86
Age : 31
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 04/01/2011

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: The others (Alejandro Amenabar, 2001)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 25 Jan - 17:27

Résumé

Pas longtemps après la 2e guerre mondiale, une maman autoritaire dont le mari est porté disparu vit dans une grande maison de campagne avec ses deux enfants. Après le départ inopiné de ses domestiques, elle accueille une couple agé pi une jeune femme muette pour s’occuper de la maison. Les enfants, Anne pi Nicholas, sont atteints d’une maladie qui les rend vulnérable à la lumière du soleil. Facque la maison est constamment plongée dans le noir, tous les rideaux sont tirés pi toutes les portes verrouillées pour prévenir les accidents. Mais y a des bruits bizarres qui commencent à se faire entendre, pi Anne prétend avoir vu un petit gars nommé Victor, qui habiterait dans la maison avec sa famille. Quand Grace (la mère) perçoit elle aussi des phénomène bizarres, elle décide d’aller trouver le prêtre du village. Mais un brouillard opaque l’empêche de s’orienter. Tout à coup, son mari, qu’elle croyait mort, sort du brouillard pi rentre à la maison. Le lendemain matin, il a disparu, comme tous les rideaux de la maison. Grace accuse les domestiques, qui ont décidément l’air louche.

Critique

Dès le début, avec l’histoire de la maladie des enfants, des rideaux tirés pi des portes barrées, une genre d’atmosphère d’enfermement pi de réclusion s’installe. On a l’impression que les coins sombres peuvent cacher n’importe quoi. J’ai ben aimé le build-up dramatique : les évènements étranges arrivent pas trop rapidement, facque on a le temps de bien comprendre le contexte pi l’ambiance.
La classique scène de la petite fille qui joue avec une marionette en fredonnant une toune creepy rappelle un peu le film The innocents. D’ailleurs, y parait que The others est aussi inspiré du Turn of the screw de Henri James – une adaptation assez libre, faut le dire. Mais ça réussit à faire peur, mais pas comme dans The descent ou Paranormal activity; c’est moins une peur qu’une tension qu’on sent constament. Les jeux d’ombre pi de lumière contribuent aussi à rendre l’atmosphère inquiétante, surtout que la plupart du temps, la seule lumière, c’est des chandelles pi des bougies.
Les acteurs font ben leur job; les personnages sont intéressants, surtout celui de Grace, qui est la clé du film. Les dialogues, sans être excellents, tombent pas dans l’évidence pi la facilité.
Pi le twist final est vraiment cool pi ben amené. La scène avec la scéance d’occultisme fonctionne bien avec l’intrigue pi, sans tout révéler, elle nous fait dire « What the fuck ? »

Analyse

Dès le début, on est dans un monde clos. Les enfants sont confinés à l’intérieur de la maison pi ont aucun contact avec l’extérieur. Grace, elle, traite ses enfants avec beaucoup d’autorité pi leur donne une éducation catholique crissement stricte, pi qui laisse pas de place à l’argumentation. La mère détient la vérité, that’s it. Facque les enfants sont comme prisonniers du dogme de leur mère, qui peut être symbolisé par la maison sombre pi vide. Les manifestations surnaturelles sont introduites par les enfants, qui sont les premiers à les remarquer – surtout Anne. Quand elle en parle à sa mère, celle-ci y dit que ça se peut pas. Encore une fois, elle impose sa propre vérité. Anne commence à être assez vieille pour pas être d’accord avec sa mère. Les bruits bizarres pi les apparitions se présentent donc comme la manifestation des réflexions que Grace accepte pas. Y une scène qui est très évocatrice : au souper, Anne demande à sa mère si son papa va aller en enfer pour avoir fait la guerre. Sa mère y répond que non, parce qu’y était dans le côté des « gentils ». Anne répond « Comment on sait c’est qui les gentils pi les méchants ? », ce qui montre une sorte de contestation des principes immuables de la religon. Sa mère se fâche pi y dit d’arrêter de poser des questions. Tout le reste du film, les enfants (pi les fantômes) représentent le doute qui entre peu à peu dans la tête de Grace, qui était ben heureuse dans la sécurité de ses principes préfabriqués. Là, son mari apparait, à travers la brume, un peu comme une réminiscence d’un souvenir refoulé; surtout qu’y parle à Grace de la journée où y est parti à la guerre. Grace y avoue avoir levé la main sur leurs enfants, pi s’en vouloir pour ça. Facque elle est confronté à ses actions passées qu’elle avait essayé d’oublier quand, le lendemain, elle se lève pi que tous les rideaux de la maison ont disparus. Elle peut pu se cacher. On voit aussi qu’au fond, les enfants ont rien à craindre de la lumière pi que c’était juste une façon pour la mère de les contrôler en leur faisant peur. Vers la fin, Anne sort clandestinement de la maison, ce qui est la transgression ultime. Elle découvre que les domestiques sont morts, pi c’est elle plus tard qui va parler aux « Autres ». Les enfants, en refusant l’obéissance aveugle, forcent leur mère à faire face à la réalité, qui est plus complexe qu’une simple lecture à la lettre de la Bible. Grace apprend à la toute fin qu’elle a tué ses enfants pi qu’y sont morts depuis longtemps. Facque, comme dans The outsider de Lovecraft, elle est confronté à sa propre monstruosité, qu’elle tentait de cacher en l’oubliant pi en se réfugiant dans un catholicisme aveugle. Le film, c’est le doute qui s’incruste dans l’esprit de Grace pi qui y révèle une vérité qu’elle voulait pas voir.

Verdict

Recommandé. Un excellent film d’horreur, intelligent pi ben construit, avec un profondeur dans le propos pi un criss de bon twist à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://camilleespresso.wordpress.com
Strappado
Repose en paix
Strappado

Masculin Nombre de messages : 919
Age : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 25 Jan - 19:45

J'adore ce film. Très bonne ambiance bien brumeuse et élégante. Le twist final m'avait pas mal surpris également, et l'environnement sonore est vraiment particulièrement réussi. Le film est à écouter au casque pour une immersion totale.

D'ailleurs que ce soit au niveau de la lumière, photographie, ambiance générale le film se révèle quasi parfait.

Je crois de souvenir que Tom Cruise est lié au film.

Bref, un des films fantastique majeurs des années 2000 en ce qui me concerne même s'il s'agit d'un remake à moitié avoué des Innocents.
Revenir en haut Aller en bas
freddyforever
Modérateur
freddyforever

Masculin Nombre de messages : 6933
Date d'inscription : 29/09/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 25 Jan - 20:20

Le film n'est pas trouvable dans le moteur de recherche, mais il fait partie de la liste de ce qu'on trouve pas dans le moteur de recherche que Black Rainbow a érigé.

http://horreur-web.forumactif.com/t3698-the-others-2001-alejandro-amenabar
Revenir en haut Aller en bas
Mark Allan Poe
King des Zombies!
Mark Allan Poe

Masculin Nombre de messages : 8219
Age : 27
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 25 Jan - 20:21

http://horreur-web.forumactif.com/t3698-the-others-2001-alejandro-amenabar

Veuillez faire une recherche plus approfondie à l'avenir !
Revenir en haut Aller en bas
http://cinemasculin.com/
freddyforever
Modérateur
freddyforever

Masculin Nombre de messages : 6933
Date d'inscription : 29/09/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 25 Jan - 20:25

mark a écrit:
http://horreur-web.forumactif.com/t3698-the-others-2001-alejandro-amenabar

Veuillez faire une recherche plus approfondie à l'avenir !

J'avais également donné le lien mark!!!! Toi aussi fait attention à l'avenir!!!!!
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Mark Allan Poe
King des Zombies!
Mark Allan Poe

Masculin Nombre de messages : 8219
Age : 27
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 25 Jan - 20:34

freddyforever a écrit:
mark a écrit:
http://horreur-web.forumactif.com/t3698-the-others-2001-alejandro-amenabar

Veuillez faire une recherche plus approfondie à l'avenir !

J'avais également donné le lien mark!!!! Toi aussi fait attention à l'avenir!!!!!
lol!

Tu as toujours eu la cachette facile, anyway ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://cinemasculin.com/
freddyforever
Modérateur
freddyforever

Masculin Nombre de messages : 6933
Date d'inscription : 29/09/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 25 Jan - 20:42

mark a écrit:
Tu as toujours eu la cachette facile, anyway ! Laughing

gachette*
Revenir en haut Aller en bas
Mark Allan Poe
King des Zombies!
Mark Allan Poe

Masculin Nombre de messages : 8219
Age : 27
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMar 25 Jan - 21:00

freddyforever a écrit:
mark a écrit:
Tu as toujours eu la cachette facile, anyway ! Laughing

gachette*

À ces doux mots :

https://www.youtube.com/watch?v=HSFmTyDS81g

Tu m'as encore eu ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://cinemasculin.com/
Strappado
Repose en paix
Strappado

Masculin Nombre de messages : 919
Age : 33
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMer 26 Jan - 5:24

Bah normal que la chronique ait déjà été faite le film est assez connu ... Après rien n'empêche de coller les avis à la critique existante j'imagine.
Revenir en haut Aller en bas
CamilleEspresso
Phase terminale
CamilleEspresso

Masculin Nombre de messages : 86
Age : 31
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 04/01/2011

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: The others   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMer 26 Jan - 14:07

Résumé

Pas longtemps après la 2e guerre mondiale, une maman autoritaire dont le mari est porté disparu vit dans une grande maison de campagne avec ses deux enfants. Après le départ inopiné de ses domestiques, elle accueille une couple agé pi une jeune femme muette pour s’occuper de la maison. Les enfants, Anne pi Nicholas, sont atteints d’une maladie qui les rend vulnérable à la lumière du soleil. Facque la maison est constamment plongée dans le noir, tous les rideaux sont tirés pi toutes les portes verrouillées pour prévenir les accidents. Mais y a des bruits bizarres qui commencent à se faire entendre, pi Anne prétend avoir vu un petit gars nommé Victor, qui habiterait dans la maison avec sa famille. Quand Grace (la mère) perçoit elle aussi des phénomène bizarres, elle décide d’aller trouver le prêtre du village. Mais un brouillard opaque l’empêche de s’orienter. Tout à coup, son mari, qu’elle croyait mort, sort du brouillard pi rentre à la maison. Le lendemain matin, il a disparu, comme tous les rideaux de la maison. Grace accuse les domestiques, qui ont décidément l’air louche.

Critique

Dès le début, avec l’histoire de la maladie des enfants, des rideaux tirés pi des portes barrées, une genre d’atmosphère d’enfermement pi de réclusion s’installe. On a l’impression que les coins sombres peuvent cacher n’importe quoi. J’ai ben aimé le build-up dramatique : les évènements étranges arrivent pas trop rapidement, facque on a le temps de bien comprendre le contexte pi l’ambiance.
La classique scène de la petite fille qui joue avec une marionette en fredonnant une toune creepy rappelle un peu le film The innocents. D’ailleurs, y parait que The others est aussi inspiré du Turn of the screw de Henri James – une adaptation assez libre, faut le dire. Mais ça réussit à faire peur, mais pas comme dans The descent ou Paranormal activity; c’est moins une peur qu’une tension qu’on sent constament. Les jeux d’ombre pi de lumière contribuent aussi à rendre l’atmosphère inquiétante, surtout que la plupart du temps, la seule lumière, c’est des chandelles pi des bougies.
Les acteurs font ben leur job; les personnages sont intéressants, surtout celui de Grace, qui est la clé du film. Les dialogues, sans être excellents, tombent pas dans l’évidence pi la facilité.
Pi le twist final est vraiment cool pi ben amené. La scène avec la scéance d’occultisme fonctionne bien avec l’intrigue pi, sans tout révéler, elle nous fait dire « What the fuck ? »

Analyse

Dès le début, on est dans un monde clos. Les enfants sont confinés à l’intérieur de la maison pi ont aucun contact avec l’extérieur. Grace, elle, traite ses enfants avec beaucoup d’autorité pi leur donne une éducation catholique crissement stricte, pi qui laisse pas de place à l’argumentation. La mère détient la vérité, that’s it. Facque les enfants sont comme prisonniers du dogme de leur mère, qui peut être symbolisé par la maison sombre pi vide. Les manifestations surnaturelles sont introduites par les enfants, qui sont les premiers à les remarquer – surtout Anne. Quand elle en parle à sa mère, celle-ci y dit que ça se peut pas. Encore une fois, elle impose sa propre vérité. Anne commence à être assez vieille pour pas être d’accord avec sa mère. Les bruits bizarres pi les apparitions se présentent donc comme la manifestation des réflexions que Grace accepte pas. Y une scène qui est très évocatrice : au souper, Anne demande à sa mère si son papa va aller en enfer pour avoir fait la guerre. Sa mère y répond que non, parce qu’y était dans le côté des « gentils ». Anne répond « Comment on sait c’est qui les gentils pi les méchants ? », ce qui montre une sorte de contestation des principes immuables de la religon. Sa mère se fâche pi y dit d’arrêter de poser des questions. Tout le reste du film, les enfants (pi les fantômes) représentent le doute qui entre peu à peu dans la tête de Grace, qui était ben heureuse dans la sécurité de ses principes préfabriqués. Là, son mari apparait, à travers la brume, un peu comme une réminiscence d’un souvenir refoulé; surtout qu’y parle à Grace de la journée où y est parti à la guerre. Grace y avoue avoir levé la main sur leurs enfants, pi s’en vouloir pour ça. Facque elle est confronté à ses actions passées qu’elle avait essayé d’oublier quand, le lendemain, elle se lève pi que tous les rideaux de la maison ont disparus. Elle peut pu se cacher. On voit aussi qu’au fond, les enfants ont rien à craindre de la lumière pi que c’était juste une façon pour la mère de les contrôler en leur faisant peur. Vers la fin, Anne sort clandestinement de la maison, ce qui est la transgression ultime. Elle découvre que les domestiques sont morts, pi c’est elle plus tard qui va parler aux « Autres ». Les enfants, en refusant l’obéissance aveugle, forcent leur mère à faire face à la réalité, qui est plus complexe qu’une simple lecture à la lettre de la Bible. Grace apprend à la toute fin qu’elle a tué ses enfants pi qu’y sont morts depuis longtemps. Facque, comme dans The outsider de Lovecraft, elle est confronté à sa propre monstruosité, qu’elle tentait de cacher en l’oubliant pi en se réfugiant dans un catholicisme aveugle. Le film, c’est le doute qui s’incruste dans l’esprit de Grace pi qui y révèle une vérité qu’elle voulait pas voir.

Verdict

Recommandé. Un excellent film d’horreur, intelligent pi ben construit, avec un profondeur dans le propos pi un criss de bon twist à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://camilleespresso.wordpress.com
CamilleEspresso
Phase terminale
CamilleEspresso

Masculin Nombre de messages : 86
Age : 31
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 04/01/2011

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMer 26 Jan - 14:10

Chu allé poster ça sur la bonne page. Tout le monde est content ?
Revenir en haut Aller en bas
http://camilleespresso.wordpress.com
freddyforever
Modérateur
freddyforever

Masculin Nombre de messages : 6933
Date d'inscription : 29/09/2008

The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 EmptyMer 26 Jan - 15:28

CamilleEspresso a écrit:
Chu allé poster ça sur la bonne page. Tout le monde est content ?

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: The Others (2001, Alejandro Amenábar)   The Others (2001, Alejandro Amenábar) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The Others (2001, Alejandro Amenábar)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Passat carat TDI 130 de 2001
» problem de ralentie 250wrf 2001
» catalogue vostok de 2001
» Vends Jaeger-LeCoultre : Livre de la Manufacture (Ed.1991 et 2000/2001)
» VDS RENAULT SCENIC DYNAMIQUE 1,9 DCI Nov 2001

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: