AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rambo (Saga)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
def leppard
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 5593
Age : 37
Localisation : Québec Canada
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Rambo (2008)   Lun 26 Mar - 11:17

Dans ce quatrième volet des aventures de l'ancien vétéran de la guerre du Viêtnam, John Rambo sort de sa retraite comme réparateur de bateaux à Bangkok pour retrouver des missionnaires et travailleurs humanitaires qui ont disparu dans la jungle du Myanmar.

«John Rambo», coécrit et réalisé par Sylvester Stallone, doit sortir sur les écrans nord-américains en 2008.









Je pense que ca va etre un rambo qui a un peu trop manger du bouillon de poulet .Entk ca se vois la qui a une belle perruque noire Stallone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9572
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Lun 26 Mar - 12:14

Moi qui est un fan des 3 premiers Rambo, j'attends avec impatience ce 4e volet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
def leppard
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 5593
Age : 37
Localisation : Québec Canada
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Lun 26 Mar - 12:24

Sauf j'aurais bien aimé qui mettent Jackie chan dans le role du méchant soldat comme il avait prévu dès le départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NécroMick
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2916
Age : 27
Localisation : Terrebonne, Québec
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: ...   Lun 26 Mar - 14:27

Encore un film de Stallone vieux...on a eu droit À Rocky et la stau tour à Rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi.gov
def leppard
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 5593
Age : 37
Localisation : Québec Canada
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Lun 26 Mar - 14:50

il manque juste tango et cash 2 a la retraite lolll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mick20
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 30
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Lun 26 Mar - 15:31

jai bien aimer les 2 premier rambo jai hate de voir celui la en esperant que sa soit meilleur que rocky balboa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celticxoan
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 47
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Sam 19 Mai - 22:47

Une bande-annonce en vost !!!!! Quand Rambo se transforme en Jason....

http://www.youtube.com/watch?v=KWkgONAaGO8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mick20
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 30
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Dim 20 Mai - 6:02

sa l'air asser violent, jai vraiment hate de le voir mais j'imagine que la mpaa va charcuter le film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
def leppard
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 5593
Age : 37
Localisation : Québec Canada
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Sam 23 Juin - 12:57

La bande-annonce est tout a fait hallucinante,mais en meme temps un peu mal faite,on dirait que ca va etre un direct-to-video mais je l'espere pas car ca serais le rambo le plus violent d'après l'annonce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zabou
Définitivement Mort


Féminin Nombre de messages : 374
Age : 36
Localisation : Devant la télé ou sur le net
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Mer 11 Juil - 2:19

JackieBoy a écrit:
Moi qui est un fan des 3 premiers Rambo, j'attends avec impatience ce 4e volet.

Je suis fan aussi donc je susi pressée de le voir! Après le régal de Rocky!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avenuedelhorreur.max2forum.com/index.htm
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1361
Age : 37
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Mer 11 Juil - 12:55

Ah bon sang, Rambo II était tellement mauvais. Je ne me rappelle pas du
III par exemple.

Je suis bien curieux de voir si John Rambo pourra se tenir au milieu d'une
plaine et dégommer 5 militaires asiatiques bien dissimulés rien qu'en
tirant avec une mitraillette qu'il déplace de gauche à droite.

rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
Dxman
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 906
Age : 30
Localisation : Lévis
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Mar 17 Juil - 16:31

def leppard a écrit:
il manque juste tango et cash 2 a la retraite lolll

je rêve de cette suite depuis des années...

pour ce qui est de Rambo, j'ai adoré le premier et détester les deux autres
et ce que j'aimerais pas du quatrième, en plus de la laideur de Sylvester stallone est que l'action se déroule encore en asie...

Moi ce que j'aimais de rambo, c'est le rambo d'amérique qui donnait une leçon aux policier américains de leurs imconpétence

bref, jespere que ce film sera un flop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1361
Age : 37
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Mar 17 Juil - 16:55

J'ai finalement visionné la bande-annonce et bon sang que ça a l'air violent!

Le film semble meilleur que le II, à première vue. Je dirais que ça pourrait être intéressant à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
chainsaw
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2487
Age : 41
Localisation : québec
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Mar 17 Juil - 20:20

Dxman a écrit:
pour ce qui est de Rambo, j'ai adoré le premier et détester les deux autres
Moi aussi,le premier est un vrai classique. cool2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celticxoan
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2074
Age : 47
Localisation : YUTZ (France)
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Mar 17 Juil - 20:58

chainsaw a écrit:
Dxman a écrit:
pour ce qui est de Rambo, j'ai adoré le premier et détester les deux autres
Moi aussi,le premier est un vrai classique. cool2

Je suis absolument de votre avis !!!
Rambo (The First Blood) est un vrai classique du cinéma contrairement a ses deux suites purement mercantiles et trop pro-américaines a mon gout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Lun 11 Fév - 13:14

Alors, personne n'en a fait de critique ? Pas sérieux tout ça ! Laughing



JOHN RAMBO
(RAMBO – 2008)



INTERDIT AUX MOINS DE 12 ANS

Réalisé par Sylvester Stallone

Écrit par Art Monterastelli & Sylvester Stallone
Musique de Brian Tyler
Avec Sylvester Stallone, Julie Benz, Matthew Marsden, Paul Schultze, Graham McTavish, Tim Kang, Rey Gallegos, Jake Labotz, Maung Maung Khin


SYNOPSIS :

John Rambo s'est retiré dans le nord de la Thaïlande, où il mène une existence simple dans les montagnes et se tient à l'écart de la guerre civile qui fait rage non loin de là, en Birmanie. La violence du monde le rattrape lorsqu'un groupe de volontaires humanitaires mené par Sarah Miller et Michael Bennett vient le trouver pour qu'il les guide jusqu'à un camp de réfugiés auxquels ils veulent apporter une aide médicale et de la nourriture. Deux semaines plus tard, le pasteur Arthur Marsh lui apprend que les volontaires ne sont pas revenus et que les ambassades refusent de l'aider à les retrouver. Rambo sait mieux que personne ce qu'il faut faire dans ce genre de situation…

« Tu as la guerre dans le sang. Quand tu y es poussé, tuer est aussi facile que respirer… »





Avec le retour de John McClane dans Die Hard 4 et le succès remporté par Rocky Balboa, la venue d’un nouveau Rambo se présentait comme une étape aussi logique que risquée. Logique parce que le personnage de John Rambo a toujours constitué la part sombre de l’acteur, réalisateur et scénariste Sylvester Stallone de la même manière que Rocky en constituait la part clairvoyante. Risquée puisque l’avènement (si soudain) d’une suite aux opus des années 80 peut laisser penser que son géniteur a pris la grosse tête depuis Rocky VI et cherche à remettre Rambo sur le devant de la scène, quel qu’en soit le résultat. Mais, après avoir essuyé nombre de bides cinématographiques, Sylvester Stallone en ressort grandi et posé. Et John Rambo – alias Rambo IV ou Rambo outre-atlantique – vient confirmer le grand retour de la légende des années 80.







On pouvait s’attendre à un navet patriotique, pro-religieux et vide d’intérêt. Sly nous balance en pleine figure un film de guerre à la fois réfléchi, explosif, nerveux et sanglant. Jamais la guerre n’aura connu de représentation plus réaliste et plus saisissante. Sans jouer la carte de la gratuité, John Rambo aboutit à un carnage jouissif, faisant passer le Saving Private Ryan de Spielberg pour un film familial. Stallone évacue toute censure et nous convie à des affrontements musclés, tendus et gore : corps en charpies ou démembrés, effusions de sang et de chair à tout va, exécutions sommaires à la pelle, explosions de soldats ou de captifs birmans, gorge arrachée « manuellement », éviscération au couteau, mollets déchiquetés, visages pulvérisés à la chevrotine… Stallone ne mâche pas ses mots ni ses images pour montrer l’atrocité comme l’absurdité de la guerre, tout en comblant les attentes des fans de la première heure par un contenu généreusement gore et bourrin.





Malgré tout, John Rambo s’entache de certaines maladresses. À commencer par le caractère invincible de son protagoniste : tandis que tous passent leur temps à se faire blesser ou mutiler, Rambo ne se prend qu’une malheureuse balle dans le bras – qui, par ailleurs, le gênera moins qu’une courbature… – après avoir mitraillé ou découpé à la machette des centaines de soldats surentraînés et suréquipés. D’accord, on ne peut pas tuer une légende mais soyons réalistes et que le personnage principal s’en prenne plus dans la couenne lorsqu’il se retrouve sur le front. Ensuite, le scénariste n’arrive visiblement pas à se défaire de certains clichés : qu’il s’agisse de ce leader birman antipathique, immoral, sadique et pédéraste ; de ces prisonniers américains encore en bonne santé et qui détalent à toute allure sans broncher après plusieurs semaines de mauvais traitements et de sous-alimentation ; ou de cette héroïne presque couvée pendant que d’autres se font battre et violer en permanence… Par chance, l’aspect jusqu’au-boutiste de l’œuvre parvient à minimiser de tels écueils. Et le côté débrouillard (voire « MacGyveresque ») du protagoniste s’avère bien plus discret que dans les trois premiers volets.





Non content de participer allègrement à la rédaction du script, Stallone s’octroie le poste de réalisateur. Le pari paraît audacieux et casse-gueule mais Sly s’en sort haut la main. Bien sûr, l’ensemble fleure un soupçon d’académisme et les gros plans récurrents sur l’acteur nous donnent une petite idée de la dimension de son ego. Quoi qu’il en soit, Stallone filme la guerre sans concession aucune, adjoignant à la brutalité de l’image une tenue de caméra énervée, burnée comme minutieusement préparée. Et le cinéaste parvient à nous immerger corps et âme sur le champ de bataille, nous faisant presque sentir l’odeur des chairs calcinées et la chaleur des explosions. En symbiose parfaite, le score magistral de Brian Tyler décuple la puissance graphique du métrage ; autant dans ses aspects dramatiques (Aftermath) que dans ses moments tendus (Crossing into Burma) ou explosifs (Rambo Returns, The Rescue, No Rules of Engagement, Atrocities – morceau ouvrant le film sur les réels méfaits du génocide birman). Et l’on ne manquera pas de noter la majesté du thème principal, allant jusqu’à détrôner les bandes sonores de Jerry Goldsmith tout en en assurant la continuité acoustique.



Si Stallone s’impose comme un scénariste et un réalisateur n’ayant plus rien à prouver, que penser de son statut d’acteur – lui à qui l’on a plus souvent confié des rôles à bras que des rôles à textes ? À ce sujet, force est d’admettre que le comédien convainc davantage quand il brandit sa machette que lorsqu’il nous fait part de ses introspections ou qu’il lance de belles phrases (du style : « Vivre pour rien ou mourir pour une cause, à toi de choisir »). Mais tout cinéphile se doit d’aller au-delà des apparences et de discerner dans le jeu de Sylvester Stallone une interprétation sincère et investie ; l’acteur disparaissant dans les traits de son héros sans jamais en trahir la psychologie. Après, il est certain que les seconds rôles de l’œuvre ne présentent rien d’exceptionnel mais le colosse sexagénaire possède une prestance et un charisme tels que les faiblesses de ses collègues passent sous silence.



Une fois de plus, Sylvester Stallone a réussi à faire renaître de ses cendres l’un de ses personnages-phare. Si John Rambo n’a certes pas l’élégance de Rocky Balboa, le réalisateur nous dessert un volet mature et agressif frisant l’excellence, nous donnant la furieuse envie de redécouvrir les autres chapitres de la saga. Et l’on ne pourrait conclure cette critique que par 3 mots : vivement Rambo V !



NOTE : 16/20


Dernière édition par le Lun 11 Fév - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Machiavel
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1401
Age : 35
Localisation : RP
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Lun 11 Fév - 14:07

J'allais le voir quoi qu'il advienne, là tu m'incites encore plus à le voir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9572
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Lun 11 Fév - 14:32

Moi, j'attends la sortie DVD!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Lun 11 Fév - 14:48

Machiavel a écrit:
J'allais le voir quoi qu'il advienne, là tu m'incites encore plus à le voir Wink

Pour tout te dire, j'hésite grandement à retourner le voir ! Chose qui ne m'arrive jamais !

Surtout, jette toi sur le score de Brian Tyler, c'est un vrai régal pour les oreilles, encore plus après le visionnage du film. John Rambo est une expérience à part entière et se doit d'être vu sur grand écran ! Wink

JackieBoy a écrit:
Moi, j'attends la sortie DVD!

MOI AUSSI !!! D'autant plus que je viens de me procurer la trilogie en DVD... Bon, ceci dit, je ronge mon frein. La galette ne sortira pas en France avant le mois d'Août ou Septembre 2008 !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 29
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Rambo (Saga)   Mer 13 Fév - 3:11


RAMBO (First Blood) – 1982



Réalisé par Ted Kotcheff
Écrit par Michael Kozoll, William Sackheim & Sylvester Stallone
D’après le roman de David Morrell
Musique de Jerry Goldsmith
Avec Sylvester Stallone, Richard Crenna, Brian Dennehy, Bill McKinney, Jack Starrett, Michael Talbott, Chris Mulkey, John McLiam

SYNOPSIS :

John Rambo, ancien combattant du Viêt-Nam, erre à la recherche de ses anciens compagnons d’armes. Il est arrêté pour vagabondage. Emprisonné et maltraité, Rambo parvient à s’enfuir dans les bois. Traqué comme une bête, tous les moyens sont déployés pour le retrouver…





« Fais pas chier. Sans quoi, je te ferai une guerre comme t’as pas idée… »

Avec le temps, Rambo est devenu une figure emblématique du cinéma d’action, une sorte de machine de guerre invincible, virile et musclée. Et l’on aurait tendance à oublier la vraie nature du personnage créé par David Morrell. Car, avant d’être ce chasseur de têtes coriace, John Rambo demeure un béret vert ayant combattu au Vietnam, ayant tué et été torturé pour les beaux yeux de sa nation. Revenu aux Etats-Unis, le soldat est marginalisé, rejeté et haï de tous. De surcroît, Rambo se veut l’illustration sensée du traumatisme d’après-guerre, excluant la croyance que tuer est facile et synonyme de masculinité, en faisant du héros un individu isolé, seul au monde, et hanté par des visions d’horreur – allant des sévices subis au Viêt-Nam aux exécutions atroces de ses compagnons de combat.



Derrière sa montagne de muscles, Sylvester Stallone se montre très investi et habité par son personnage. L’acteur va au-delà de cette image de mâle insensible et nous surprend agréablement lors de ce dernier échange avec le colonel Trautman où Rambo évoque les souffrances qui le tiraillent et qu’il est bien forcé de garder pour lui face à une population qui le discrimine et dont il est de toute manière exclu. Certes, seule la performance de Stallone s’avère mémorable – Richard Crenna se montre très rigide, Brian Dennehy fait preuve d’une prestation juste recevable – mais le casting de Rambo ne fait nullement défaut au métrage de Ted Kotcheff.



En parlant de ce dernier – aujourd’hui réalisateur épisodique de la série New York Unité Spéciale –, force est de constater qu’il assure une mise en scène en béton armée, sans fioritures, mais qui manque scrupuleusement de personnalité pour nous étonner tant soit peu. Qui plus est, les combats apparaissent parfois très (trop ?) chorégraphiés et les cascades automobiles (où les véhicules s’envolent ou explosent pour un rien) nous rappellent que Rambo date de 1982. Concernant ce point, la musique de Jerry Goldsmith n’est pas étrangère à l’affaire. Si elle porte indéniablement l’empreinte du compositeur de La Planète des Singes – via les morceaux First Blood et The Razor notamment – et dégage un thème principal somptueux, la bande-son a aussi pris un coup de vieux et son efficacité en pâtit inévitablement. Ce qui ne l’empêche pas de bénéficier de partitions d’une grande beauté (It’s A Long Road, Home Coming) ou d’un dynamisme forcené (Hanging On).



Pour résumer, First Blood a beau ne pas être parfait, on ne demeure pas moins nostalgique devant l’œuvre de Kotcheff et admiratif face à cette légende du cinéma qu’est devenu John Rambo. Gageons que le rôle-fétiche de Sylvester Stallone ne tombera jamais dans les limbes de l’oubli et qu’il connaîtra un prolongement de carrière enviable. In Sly we trust !



NOTE : 15/20



Depuis quand l'armée accepte-t-elle des binoclards dans ses rangs de soldats ? Surtout pour tirer au bazooka ?!


Dernière édition par le Dim 17 Fév - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
def leppard
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 5593
Age : 37
Localisation : Québec Canada
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Mer 13 Fév - 16:56

Pour moi le premier restera tjrs le meilleur,le jeu entre les flics et rambo est époustouflant et pour les 3 autres sont des vrais navet,malgrès que le 4 suit tres pres le premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
robzombie_no1
Définitivement Mort


Masculin Nombre de messages : 477
Age : 43
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Mer 13 Fév - 17:48

14.5/20 ?

Je trouve ta note un peu faible pour ce classique des films d'action des années 80. Je l'ai revu il y a quelques mois et encore une fois ce film me jette sur le cul tellement c'est bon(un peu comme Mad Max).

First Blood sera toujours un divertissement de 1er plan!
17.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Machiavel
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1401
Age : 35
Localisation : RP
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Jeu 14 Fév - 12:30

John Rambo
(Rambo)
de Sylvester Stallone
[2007]
Interdit aux moins de 12 ans








John Rambo se sent dans l'obligation de secourir un groupe humanitaire pris au piège par des charognards dans la jungle Birmane.







Le ton est donné, Sylvester Stallone a décidé de ne rien épargner au spectateur, il décide de se réapproprier la franchise en atomisant la pellicule à grand de coup de machette, le sang gicle, la chair vole, se contorsionne, se déchire et explose. C'est graphiquement osé et très gore il faut le reconnaître surtout pour ce genre de métrage. Stallone réussi à montrer l'horreur de la guerre avec des scènes à peine regardables surtout quand nous voyons des meurtres ou des viols (heureusement suggéré) d'enfants.
Ca mitraille sec, les balles fusent à ne plus savoir où se mettre. La cruauté humaine n'a été que rarement aussi dévastatrice, dans le sens visuel de la chose, dans l'histoire du cinéma. On peut reprocher au film un certain côté naïf car l'histoire n'est pas énorme et seule la succession de barbaries donnent pour effet ce final dantesque où on aimerai par moment être à la place de Rambo (surtout avec la sulfateuse).
Le bilan se révèle très positif en dépit d'une histoire anodine car l'acteur-réalisateur ne mise pas sur son histoire mais sur l'impact des images, un regard, un silence et une frénésie ambiante qui bouillone dès lors que la mécanique commence.
Pour ce qui est de la partition musicale, le score de la franchise est toujours de la partie mais au final la bande son ne se contente que de reprendre ce dernier sous différents angles dont des intruments à vent, elle apporte malgré tout une saveur agréable au menu.
John Rambo est un film qui se revoit car il possède des moments très forts en dehors des débordements sanglants cités plus haut. Certains passages sont réalisés avec intelligence pour ce qui est de faire monter la tension, pour exemple les pirates Birmans ou encore la mission sauvetage minutieusement préparée. Stallone est à l'aise également dans les scènes intimes (on ne parle pas de sexe là !) pour preuve la dernière scène sur la remise en question de chacun, aucune autre fin ne peut détrôner celle-ci car elle est forte en signification tout en faisant un clin d'oeil au premier Rambo. Deux fois bravo à Stallone pour son travail qui n'a pas dû être de tout repos et un énorme merci !


15/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://taverne-aux-series.forum-actif.net
chainsaw
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2487
Age : 41
Localisation : québec
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Jeu 14 Fév - 20:37

def leppard a écrit:
Pour moi le premier restera tjrs le meilleur
Pour moi aussi(et de loin),bien que je n'ai pas encore visionné le dernier.Mon souhait est qu'il soit supérieur aux volets 2 et 3.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ash
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2056
Age : 29
Localisation : L'assomption
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Jeu 14 Fév - 20:37

chainsaw a écrit:
def leppard a écrit:
Pour moi le premier restera tjrs le meilleur
Pour moi aussi(et de loin),bien que je n'ai pas encore visionné le dernier.Mon souhait est qu'il soit supérieur aux volets 2 et 3.

Ton souhait va être réalité Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rambo (Saga)   Aujourd'hui à 11:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Rambo (Saga)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dans la saga des RAMBO lequel avez vous préfèrer ?
» Topic Officiel des couteaux de la saga Rambo
» John Rambo
» La Saga des Vikings
» La saga de L'Epouvanteur de Joseph Delaney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: AUTRES :: Cinéma en général-
Sauter vers: