AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alien

Aller en bas 
AuteurMessage
fred75
Pas encore mort


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: alien   Mer 16 Avr - 5:45

salut,a votre avis peut on considerer alien le 8 passager comme un mixe de survival est de giallo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GRmax
Critique
avatar

Masculin Nombre de messages : 2461
Age : 33
Localisation : Montréal, Qc, Canada
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: alien   Mer 16 Avr - 6:51

Mauvaise blague de la part d'un ancien membre, à nouveau... Thumb down
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 33
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: alien   Mer 16 Avr - 11:12

De quel ancien membre s'agit-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Horreur Web
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 37
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: alien   Sam 19 Avr - 11:23

Il y en a qui semble avoir une dent contre ceux qui ont une opinion différentes à la leur!! 8)

En fait, l'alien ne porte pas de gants en cuir noir, donc je ne crois pas que le rapprochement s'applique.

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
lewana de tyriulle
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1278
Age : 51
Localisation : Tyriulle
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: alien   Jeu 18 Déc - 12:13

J'ai presque envie de classer le premier Alien dans le "whodunit", un "dix petits nègres" dans l'espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
batmobile31
Phase terminale
avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 24/08/2013

MessageSujet: Re: alien   Dim 15 Nov - 0:42

J'ai vu le premier il y a très longtemps et en plusieurs fois parce que j'étais trop jeune et j'accrochais pas vraiment vu que c'est assez mou et sombre avec des points lumineux ou décors non identifiable qui font mal aux yeux mais une fois vu en entier et l'histoire compris c'est passé.

J'avais trouvé ça cool les vieux effets spéciaux, le délire survivor et surtout la version française mal doublée avec les répliques nulles mais brèves qui donnent un coté comique.

Mais j'ai regardé les trois premiers d'affilé il y a pas longtemps, et déçue en fait de remarquer le fameux scénario hollywoodien où il y a toujours la même construction (prédator, starship troopers, ..) ou les supers américains (scientifiques, armée: colons (dans tous les sens ahah)) débarquent en terre inconnue et se retrouvent face à "l'étranger" qui deviendra forcement un ennemi, un méchant ( bah oui sinon il y aurait pas de film) ici c'est les aliens (qu'on peut comparer aux indiens ou autre peuple) , où ils arrivent comme ça soit volontairement en conquête soit en tombant en panne et bref dans tous les cas ils s'installent, en capture un, l'étudient, pour ensuite essayer de dominer et qu'ils y arrivent ou pas, finissent toujours par le tuer avec pour prétexte la "survie", bien sûr). Pour "exterminer" le méchant et son environnement ils font tout péter (ici carrément les galaxies au moins!) ya du feux des explosions de ouf avec toujours une petite dernière histoire de montrer que c'est bien fini, et le monde (ou la personne qui en représente un ) est sauvé houra! Puis suit d'autres volets ou ils retrouvent toujours un endroit et qui sera évidemment détruit à la fin du film.

Ce qui m'a déçue c'est de me rendre compte de ce scénario trop américain avec le message de l'armée qui est trop balaise et qui s'en sort toujours avec bien sur morts et bléssés mais s'en sors.. alors qu'avant je voyais un film de science fiction avec des effets spéciaux mal fait et me laissais guider par l'histoire.

Ah et aussi les personnages, toujours le black qui fait des blagues de merde, mais est costaud donc soit il meurt au début, soit il meurt une fois qu'il s'est rendu utile dans une tâche de fou que personne ne veut faire et qui est méga utile pour la suite (sauf que lui mourra, sous entendu "se sacrifiera" pour qu'elle ait lieu), il a toujours un acolyte un peu bébète mais pareil fidéle au poste, puis il y a le personnage qui crée la merde mais qui permet à l'histoire de commencer (lui aussi mourra bêtement mais vers la fin une fois qu'il aura bien l'étiquette du lâche), le personnage bras droit qui finira mort ou blessé selon l'année ou le film est fait (année 80 il meurt, année 90 il vit il s'est rendu utile pour le héro, il doit être récompensé bien sûr!) avec tous les bandages pour montrer qu'il s'est bien battu, un bon soldat oui oui Smile puis il y a le héro fin bref pour les persos..

Et sinon l'année aussi joue beaucoup:
Le premier Alien (1979) avec les effets spéciaux mal fait et les personnages clichés laisse assez place à l'imagination, c'est nouveau à l'époque ça passe encore.
Le volet 2 (1986) Ripley prend la grosse tête, l'équipe commando de choque en mode rambo avec les grosses armes, le bandana rouge sur la tête genre "ça va chier" ça donne un coter jeux video sympa, puis les aliens sont un peu plus visibles, plus de moyens même si c'est encore un beau bordel visuel. Mais le coter soldats du vietnam hollywoodien qui ont peur de rien avant ça me faisait rire maintenant moins..
Le 3eme volet (1992) là ils rigolent plus les américains ils ont une image carré béton, le sens du devoir et du patriotisme m'a carrément dégouté, et la même en le regardant en français, les doublages me font plus rire c'est trop sérieux. Ripley ne vit que pour servir, ya l'image de la femme qui fait ses preuves, la religion et la le black c'est plus le rigolo costaud qui meurt c'est dieu on est bien année 90.

La manière dont les américains ne se prennent pas pour des merdes à travers leur fiction à toujours été présente mais l'est de plus en plus et pour les alien ça m'a pas donné envie de voir le reste de la saga car je n'arrive plus à voir la fiction divertissante du thème, mais que des messages subliminaux de merde. Puis ce que j'aimais bien dans le premier ou d'autres vieux films, c'est le fait que les décors soient mal fait et laisse place à l'imagination (le 1 ya des points lumineux partout, des tuyaux ou trucs non identifiables emmelés partout, des écritaux pratiquement illisibles, des maquettes dont on ne voit pas les détails. Dans les derniers trop de détails et là c'est dans le contexte du cinéma mais c'est comme ça pour tout, on nous montre tout, mache le travail pour moins d'imagination. Après il y en a qui aime et ya pas de soucis, je trouve ça juste dommage car ça illustre bien notre société actuelle qui a soit disant besoin de tout détaillé pour que ce soir plus simple alors que ça ramolli juste l'esprit et évite de penser plus loin mais c'est mon point de vue..

Si jamais vous avez eu la foi de lire jusqu'ici et qu' il y en a qui pensent comme moi ce serait cool de partager les points de vue! et si pas d'accord pareil! et un dernier truc, si il y en a aussi qui trouvent qu'il y a d'énormes similitudes de Ripley avec Sarah Connor dans Terminator: à chaque fin d'Alien ça se termine en sous sol avec des tuyaux partout avec du feu, puis elle descend les diiférents niveaux, le méchant (l'alien ou le cyborg) qui fini dans le feu et de la même façon, puis Newt dans Alien 2 qui ripley sauvent, comme Sarah avec John (sauver l'enfant c'est sauver l'humanité), puis d'autres similitudes là j'en vois pas actuellement mais j'en ai vu pas mal tout au long des films et pour Alien 3, pas mal de similitudes avec le 5eme element ( le aziz lumière, la prophétie, la fille nue, le medecin qui l'a sauve, son but de sauver l'humanité, la fin quand elle voit que le monde est mal barré, les tenues des méchants, les prêtres tout ça fin voila si ya des motivés pour échanger!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: alien   Dim 15 Nov - 6:06

J'ai lu ton texte plutôt étrange et je suis complètement d'un autre avis. Mon premier ressenti sur ton analyse de la saga Alien c'est ton coté "anti-américain". tu y reviens plus de 10 fois et cela en devient trop gros... A moins que je me trompe bien sur. Mais laisse moi te donner un conseil, si tu n'aime pas "les américains" change de mode de vie sois honnête avec toi même, plus de film us, plus de coca, plus de série, plus de macdo et surtout change ton pseudo Laughing

Citation :
il y a toujours la même construction (prédator, starship troopers, ..)
Predator, starship trooper et alien n'ont justement aucun liens entre eux mise a part l'extraterrestre, et justement ce qui est hostile envers l'être humain c'est belle et bien le chasseur de trophées, l'insecte ou le xénomorophe et pas l'inverse...

Citation :
ici c'est les aliens (qu'on peut comparer aux indiens ou autre peuple) , où ils arrivent comme ça soit volontairement en conquête soit en tombant en panne et bref dans tous les cas ils s'installent, en capture un

Je n'ai jamais capté une comparaison indien/américain dans alien. Puis le coté volontaire est obsolète dans la franchise vu que il sont tombé sur un "sos" dans l'espace. Il n'y a pas eu de mémoire de "panne" de moteur.

Citation :
Ce qui m'a déçue c'est de me rendre compte de ce scénario trop américain avec le message de l'armée qui est trop balaise et qui s'en sort toujours avec bien sur morts et bléssés mais s'en sors..

L'armée est présente dans le 3 et le 4 et se fait décimé intégralement Laughing

Citation :
Ah et aussi les personnages, toujours le black qui fait des blagues de merde, mais est costaud donc soit il meurt au début, soit il meurt une fois qu'il s'est rendu utile

Le "black" et ses blagues de merdes reste l'un des personnages les plus charismatiques du premier chapitre, et c'est loin d'être un vulgaire protagoniste afro-américain que le cinéma d'horreur US s'amuse a dégommer dans leurs quotas raciaux.

Citation :
Le premier Alien (1979) avec les effets spéciaux mal fait et les personnages clichés laisse assez place à l'imagination, c'est nouveau à l'époque ça passe encore.

Dire que Alien a des SFX mal fait c'est quand même hallucinant! Surtout qu'il est beaucoup plus beau que la trois quarts des films sortie fin 90, voir meme début 2000. Comme starship troopers ou pitch Black! Pour info le film était beaucoup plus beau que star wars épisode 4 et 5 sortie a l'époque, je rappel d'ailleurs que ses deux films ont été retouché 8 fois en 30 ans... Alien oscar des meilleurs SFX en 1979... Mouais.

Citation :
Le volet 2 (1986) Ripley prend la grosse tête
On a définitivement pas vu le même film Laughing

Citation :
Le 3eme volet (1992) là ils rigolent plus les américains ils ont une image carré béton, le sens du devoir et du patriotisme m'a carrément dégouté
Question, tu a vu des américains ou? Le sens du devoir ou? Et le patriotisme ou?

Citation :
le black c'est plus le rigolo costaud qui meurt c'est dieu on est bien année 90.
Drôle d'humour, vu que le "black" en question fanatiser a la religion, attend la fin du monde, et il a pris trois fois perpète pour viol... Ouais super drôle.

Bref je ne reviendrais pas sur ton texte final qui continue a insulter les américains Laughing En gros chacun sa vision, même si on a pas vu le même film Wink







Revenir en haut Aller en bas
crazy babysitter
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 914
Age : 37
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: alien   Dim 15 Nov - 6:14

Bonjour.
En général, je n'aime pas trop débattre ou échanger car bien souvent ça ne mène à rien et chacun campant sur ses positions, on se rend vite compte que c'est inutile. Néanmoins, j'ai lu ton intéressant message et plusieurs choses m'ayant interpelée, je vais donner mon avis à ce sujet sachant que je ferai partie de ceux qui ne sont pas d'accord.
D'une part, je reviens sur l'aspect technique du premier film qui semble t'avoir gênée. Des décors mal faits ? Soit. En ce qui me concerne, je trouve que ce qui détonne le plus dans le long-métrage de Ridley Scott, ce sont justement ces décors très réussis et en parfait accord avec les thèmes et l'imagerie du xénomorphe. Des coursives sombres et étroites, des tuyaux un peu partout, de l'humidité...le Nostromo est censé être un cargo de transport spatial de classe M. Ce n'est plus le véhicule de croisière stellaire qu'il fut lors de sa construction en 2101 ! L'action du premier épisode se déroulant en 2122, l'engin a déjà quelques années derrière lui, de la bouteille comme on dit. Et en 1978, son aspect rugueux le dissociait sans problème des vaisseaux tout propres vus dans "2001, l'odyssée de l'espace" ou "Silent running". L'artiste Ron Cobb, à l'origine du design des intérieurs du Nostromo, voulait que certains endroits de l'appareil rappellent la créature elle-même et de ce point de vue, c'est tout à fait réussi. Des éléments du décor font effectivement songer au monstre. Les tuyaux qui coulent miment sa gueule baveuse, par exemple, et l’enchevêtrement de matières font penser à sa peau aussi. Il y a une symbiose entre la bête et son environnement, c'est parfaitement voulu. Enfin pour terminer sur la technique, les vaisseaux eux mêmes sont parfaits, que ce soit le Narcissus ou la raffinerie. Certes, on peut trouver les ordinateurs et leurs interfaces un peu datés mais en 1979 au moment de la sortie de "Alien, le huitième passager", tout semblait tellement futuriste pour les spectateurs. Enfin, la chambre de l'ordinateur de bord (Maman) rappelle une chapelle ardente, les boutons lumineux remplaçant les bougies (là encore, c'est voulu par Cobb) et apporte une dimension quasi-mystique, religieuse, à l'atmosphère du chef-d’œuvre de Scott.

Le côté "film américain à message patriotique fort", là encore c'est une notion subjective. Les deux scénaristes à l'origine du scénario, Dan O'Bannon et Ronald Shusett, sont des anciens hippies au moment de l'écriture. Ils portent encore en eux les fantômes récents de la guerre du Vietnam, de la débâcle financière américaine du début des années soixante-dix. Plutôt qu'une œuvre sur une nation toute puissante, c'est plutôt le constat larvé d'un corporatisme éhonté qu'il faut voir dans "Alien", un corporatisme qui n'hésite pas au nom du profit à sacrifier ses éléments, en l’occurrence ici l'équipage du Nostromo tout en mentionnant l'existence d'un être synthétique à bord du vaisseau. Ici, la toute puissance est clairement symbolisée par la bête, presque parfaite, indicible, quasiment indestructible.

La débâcle américaine, on la ressent dans les autres films de la saga. Dans le second épisode signé James Cameron les soldats se font, selon les termes de Hudson, littéralement "botter le cul" par les xénomorphes et ceux qui s'en sortent le mieux sont finalement une jeune femme non-militaire (le grade de lieutenant de Ripley vient des transports, pas de l'armée), une petite fille débrouillarde ayant jusque-là survécu aux monstres et un androïde scientifique qui se retourne contre l'ordre qui lui a été intimé (abandonner tout survivant humain, ramener la chose). Le militaire, quant à lui, finit blessé et inutile (le caporal Hicks, donc). Et un tout petit retour sur "Starship troopers" : si l'armée y est montrée toute puissante, c'est surtout dans un vil esprit de second degré. Les militaires dans le film de Paul Verhoeven sont des idiots tous beaux et pimpants sortis de feuilleton télévisés pour adolescents. C'est ironique et cynique en fait car le réalisateur les prend vraiment pour des crétins patentés qui ne sont en définitive que de la chair à arachnides de Klandatu. L’Amérique victorieuse dans son film n'est que fascisme puisqu'il faut soi-même devenir un soldat pour être considéré comme un citoyen.

Dans "Alien3", c'est un peu l'Amérique des laissés-pour-compte qui est transposée. Des criminels dont on ne savait quoi faire, donc on ne souhaitait pas la réinsertion qui sont parqués sur planète-prison. Et le gouvernement est en cheville avec la compagnie américano-japonaise Weyland-Yutani depuis près de deux siècles, déjà. Et Weyland-Yutani ayant carte blanche pour mener ses recherches sur le xénomorphe au mépris de toute forme d'éthique morale et même professionnelles sous le couvert de l'armée, on ne peut donc pas vraiment dire que le gouvernement américain y soit représenté sous son meilleur jour.
Enfin, dans "Alien la résurrection", l'équipage de mercenaires est multi-éhtnique et composé d'individus de plusieurs nationalités, d'une androïde et les survivants sont sauvés par une hybtride mi-humaine mi-monstre venu de l'espace. Là encore, le patriotisme n'est pas vraiment de mise.

Concernant la structure des personnages du premier film, il faut là encore se placer dans le contexte de sa production. Les passagers du Nostromo ne sont pas si "clichés ambulants" que ça. Le véritable héros, c'est d'ailleurs le capitaine Dallas, tout du moins dans la première partie du film. Ripley apparait assez effacée (et aussi comme une corporatiste très près du règlement) et n'a rien d'héroïque. Puis Dallas disparait et elle doit prendre les choses en main pour sa survie mais aussi pour celle des autres (dont le chat Jonesy). En 1979, les héroïnes n'étaient franchement pas monnaie courante dans le cinéma de genre et c'est sans doute "Alien" qui ouvra la voie à toutes les autres. Le film de Scott va donc à contre-courant de la production contractuelle en modifiant son personnage principal en cours d'histoire. C'est un symbole fort de féminisme battant qui fera école. Et les autres protagonistes ne sont pas là pour servir la soupe. Alors on peut peut-être leur reprocher un aspect fonctionnel taillé à la serpe mais le but du film n'est pas d'être une longue analyse des rapports humains en milieu spatial sous tension. Ils doivent être rapidement caractérises et représentés. Si on peut trouver "cliché" l'équipage du vaisseau, c'est surtout parce qu'on aura vu par la suite bien des films reprenant les schémas et les codes du "Huitième passager". Ainsi, la présence d'une enfant dans "Aliens, le retour" reste aussi en 1986 une approche scénaristique assez intense et audacieuse car la plupart du temps, les enfants n'avaient pas vraiment leur place dans un cinéma dit horrifique, dont "Aliens" fait partie. On pourrait citer les gamins de "De si gentils petits monstres", "Les révoltés de l'an 2000", "Les tueurs de l'éclipse", "Amityville la maison du diable", "Les dents de la mer" ou le petit Tommy Jarvis du quatrième épisode de "Vendredi 13" mais quoi qu'il en soit, ils n'étaient pas légion. Et le rapport de Newt à Riplay est bien pensé quand l'on sait que dans la version longue du film, Ripley a perdu sa fille Amanda à cause de sa dérive spatiale de cinquante-sept ans.

Enfin, les similitudes entre Ripley et Sarah Connor sont effectivement présentes mais avec un constant décalage. Dans le premier "Terminator", sorti en 1984, Sarah est une poste-adolescente timide et naïve. La demoiselle en détresse devant prendre son destin en main une fois son protecteur tué, donc dans les cinq dernières minutes du film. C'est surtout dans le second film, en 1991, qu'elle devient une guerrière, une walkyrie. Mais au contraire de Ripley, Connor est entrainée, aguerrie. Ripley demeure plus faible (dans les trois premiers films, en tout cas). Mais le rapport entre elle et Sarah est aussi évident dans la mesure où Sarah découle du personnage d'Ellen Ripley. Elle et toutes les autres femmes fortes, héroïnes badass du cinéma contemporain doivent tout à Ripley. Les survivantes des "Freddy", "Vendredi 13" et de la majorité des films d'horreur post-1979 sont les cousines de Ripley. Dans leur comportement (il faut oublier la peur et affronter son destin pour survivre, le tout dans la dernière bobine) mais aussi dans leur look (le t-shirt blanc porté par Sigourney Weaver en 1986 ayant inspiré bien des costumiers par la suite).

Voilà mon avis suite au tien. Il est évidemment subjectif. Merci encore pour ton message très intéressant à lire surtout dans la mesure où je pense presque totalement l'inverse^^. Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
batmobile31
Phase terminale
avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 24/08/2013

MessageSujet: Re: alien   Dim 15 Nov - 15:53

Crazy Babysiter quand tu dis pour Ripley : « C'est un symbole fort de féminisme battant qui fera école » du fait qu’il y ait une héroine et que ça change, c’est vrai mais même elle devient un véritable petit soldat ; dans le 1 elle « débute » est n’est pas trop mise en avant, dans le 2 c’est une femme avec le contexte des année 80’s elle est plutôt sur d’elle, prend les commandes, toujours filmée en dessous dans une discussion dace à un homme pour la mettre en valeur, puis dans alien 3 le film est beaucoup plus serieux et la femme doit faire ses preuves au milieu d’autres soldats macho je trouve pas que ce soit une belle manière de mettre en avant la femme au cinéma comme ça dans le sens ou « oui elle peut faire un bon soldat », fin ça renvoie plutôt à « oui la femme d’aujourd’hui est égale à la stupidité de l’homme pour faire la guerre » (fin c’est subjectif)

Quand tu dis « un corporatisme qui n'hésite pas au nom du profit à sacrifier ses éléments » je suis d’accord mais juste pour le premier Alien, dans le 2 et 3 l’équipage est sacrifié mais pas de la même manière c’est en étant volontaire fin ils sont plus nombreux et dans un esprit de battant alors que dans le 1 ça leur tombe dessus un peu comme ça et ils « improvisent », dans le 2 ont a les clichés de militaires qui n’ ont pas froid aux yeux assez bébètes mais dans l’action et le 3 c’est pareil mais en plus sérieux, c’est années 90 les films avec les soldats rambo du vietnam c’est dépassé(Alien 2), dans le 3 on montre une amérique « nouvelle » et plus forte et l’équipage n’est pas sacrifié de la même façon, c’est là que je trouve que le côté patriotique est mis en avant (encore une fois c’est subjectif mais je pense comme toi pour le premier Alien) et il s’adresse à tout le monde (ici même les prisonniers, ceux qui ont été jugé et mit de côté, mais vont quand même être prêt à se battre, « tout le monde doit s’unir et s’y mettre » fin en même temps ya pas le choix mais bon je le vois comme ça
!
Tu as décris d’autres idées intéressantes aussi et c’est cool car ça donne un côté paradoxal au film, des points de vue que je n’avais pas et donc une nouvelle manière de voir!

Je reviens souvent au côté anti américain parce qu'au final c'est bien ce que je voulais mettre en avant!
J’aurais peut -être du poster mon avis ailleurs car j’aime bien analyser et du coup ça part plus loin que film, le sujet qui m’intéresse maintenant c’est bien celui porté sur la vision américaine présente tout au long des films et les moyens utilisés pour les appliqués, selon les contextes historiques des films. (du coup « désolée » si j’ai froissé en parlant de quelque chose que j’ai mal vu ou mal perçu et je respecte bien sûr les avis qui font que ce film a eu un tel succès) . Je ne prétends pas du tout tout savoir ou quoi je propose juste ma vision des choses pour voir si d'autres ont eu les mêmes impressions que moi et je vois que non mais c’est intéressant !

Je parle de tous les blockbuster Universal Studios en général ; c’est pas nouveau il y a déjà des sujets dans les médias sur ces films et la morale dégagée à la fin et peu importe le genre du film, si il est à gros budget, il suivra le scénario hollywoodien. Le fait d’en voir depuis toujours et d’en avoir vu vraiment beaucoup, je ne vais pas dire que je n’aime pas ces films ou qu’ils sont détestables ce serait faux. Il y en a qui ont bercé mon enfance, m’ont influencé sur pas mal de points dont la manière de pensée, la sociabilisation (comme la musique ou un mouvement) ou autres.

Mais en ce moment je suis dans une phase où out est remis en question sur la façon dont tout est construit autour de nous dans cette société (mieux vaut tard que jamais) et ton conseil facile de me dire de changer de mode de vie… on y est pratiquement tous dans le capitalisme ! et mine de rien je parle mais j’y reste donc pense que je suis « lâche » ou autre après tout c’est la cas d’un côté (puis on est tous adepte du « fais ce que je dis et pas ce que je fais » c’est tellement plus simple) mais on est aussi beaucoup à y être tout en étant conscient que ça va pas et seul on ne peut rien faire mais peut être qu’à force de temps en ressortira quelque chose, un éveil collectif mais bon ça c’est ma vision utopiste des choses.. Bref en venant écrire ici mon but c’est pas de juste dire que les américains sont des gros naz pour faire le troll et casser le délire des fans d’alien (comme je l’ai dit plus haut je suis « désolée » si j’ai mis de côté les points positifs du film) c’est juste d’essayer de voir plus loin que le film culte avec ses effets spéciaux, la mise en forme des scènes, les décors tout ça ,et essayer de mettre en avant , prendre CONSCIENCE de la manière dont Universal Studio trace ses scénario avec chaque personnages atypiques, le déroulement de l’histoire et la morale qui en ressort. Ils ont la recette de la réussite car ils donnent au spectateur ce qu’il veut voir, mais y ajoute leur touche en formatant les films.

Il faut reconnaitre qu'en général c'est pratiquement toujours l'homme qui va chez les autres et les habitants deviennent les méchants, alors qu'ils étaient chez eux à la base. Ou sinon c’est les méchants envahisseurs qui débarquent mais dans tous les cas, il faudra les combattre ou cohabiter mais à condition d’avoir le contrôle (exemple de notre monde actuel)

La comparaison aux indiens dans le sens ou les colons ont découvert l'amérique et on voit le résultats aujourd'hui : ils ont pratiquement tous été exterminés et le peu d'indiens qui restent sont parqués dans des réserves.. j'aurais pu prendre pour exemple n'importe quelle autre situation de guerre, il y a toujours un prétexte à conquérir et massacrer et l'excuse pour que ça fasse plus "propre" et que ce soit justifier, c'est de faire de l'étranger un ennemi qu'il faut contrôler ou tuer pour ne pas être « tuer par lui en premier » (mais surtout au final c’est pour lui prendre ses terres et en ressortir comme un vainqueur, ou bien parfois et comme dans Alien, juste l’éliminer pour montrer qui est le plus fort et ensuite aller voir ailleurs pour recommencer). . Et là « mais qu’est ce qu’elle raconte avec ses massacres d’indiens ? » >L’image du gentil cowboy et du méchant indien ça passe plus vu que ça a été qualifié de raciste, du coup on se rabat sur le méchant extra -terrestre qui est fictif, mais le message est le même : combattre l’étranger

Là c'est sous forme de science fiction, et l'alien est bien le méchant puisqu’il s’en prend à l’homme mais toujours avec ce même message en arrière plan « l’éliminer pour survivre » et au fur et a mesure des volets film les "gentils" ont de plus en plus de moyens (avec toujours des morts ou blessés évidement ) et gagnent toujours.
Et l'armée se fait peut être "décimer intégralement" mais Ripley s'en sort, et donc le même message: il y a eu sacrifices (l'armée), mais elle elle s'en sort ( elle est l’héroine, représente la patrie) et donc c'est sous entendu que les gentils tués se sont sacrifiés mais pour « la bonne cause »  et on sait tous que les américains ne rigolent pas avec le patriotisme puis c’était les années Bush au moment d’alien 3
A travers ce film de science fiction les scénaristes valorisent l’image de l'armée, de ses soldats machines de guerre qui y vont sans hésiter pour buter l’étranger, et n’hésitent pas à se sacrifier pour leur pays « et oui soyez des machines de guerre, c’est pour nous sauvez ! » Ce que j’ai trouvé intéressant dans les trois premier volets c’est la manière donc les « gentils » ont évolué selon les contextes historiques dans lesquels les films ont été tournés on voit vraiment une image différente selon les décennies et elle devient de plus en plus carré.

Le thème du film à la base ma plait un minimum si je met de côté ces visions de messages subliminaux, sinon je n'aurais pas regardé les 3 d'affilés je suis maso mais quand même  Mais le côté de l’humain qui détruit toujours tout sur son passage et s’en sors à force ça commence à saouler. Le film dépasse la fiction et ramène à la réalité du monde qui nous entoure : la politique, les guerres, les inégalités, le pouvoir et la faiblesse des réseaux sociaux, le fonctionnement de notre société etc. ça m’amène à ne plus voir ses films qui avant m'auraient juste diverti et fait rêver, mais un scénario tout formater avec au final la même morale « écraser l’autre sinon c’est toi qui te fait ken » comme dirait Kinju dans Stupéflip fin bref ça dépasse la fiction mais le message est bien là.
Après vous pouvez pensez que je vais trop loin et que je devrais arrêter les films ahah! mais je sais que je ne suis pas la seule à penser ça , ça conforte, puis des films il y en a heureusement beaucoup aussi qui n’ont rien à voir avec la propagande hollywoodienne et je continuerai d’en regarder car j’aime ça et il y en aura toujours des bons, idem pour les livres, la musique ou n’importe quel instrument de culture.

Alien est culte en science fiction pour ses effets tout ça mais des films comme 1984 ou Orange Mécanique, qui le sont aussi le sont de manières bien plus intéressante car ils ne baignent pas dans les messages subliminaux et au contraire y font réfléchir ! Et le mieux étant même de lire les livres !

J’aurais plein de choses à dire encore mais ça part en trop de points je vais vous épargner ça je me fatigue moi-même ! Et le dernier petit mot de la fin je répète encore que c’est juste mon point de vue et qu’il vise pas à se croire au dessus ou n’importe quelle autre interprétation tordue ; parce que les débats sur les forums avec les gens qui écrivent des phrases brèves avec des points a toute leur phrase et font comprendre que leur manière de pensée est la meilleure, c’est pas très intéressant (point de vue subjectif encore obligé de préciser) Echanger c’est plus agréable et fait souvent bien plus avancer les choses Wink bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: alien   Dim 15 Nov - 17:06

Je respecte ton ressenti, et ta vision des choses ou de la vie. Mais il faut avouer que tu mélange un peu beaucoup les sujets. Tu parle de film trop américanisé alors qu'ils sont américains, tu parle des indiens d'Amérique alors que c'est un sujet vieux de 400 ans, que tu n'a jamais connu et que tu ne connaitra jamais... Refaire le monde avec des "si" sur une saga comme alien, j'ai juste trouvé cela bizarre...

Sur le premier pavé que tu as écrit tout sonnes faux. Tes exemples sont en contradiction avec le sujet d'origine et ne tiennent pas la route. Encore une fois tu parle de la universal, mais la saga Alien a été produit par la twenty century fox, je te cite:
Citation :
Il faut reconnaitre qu'en général c'est pratiquement toujours l'homme qui va chez les autres et les habitants deviennent les méchants, alors qu'ils étaient chez eux à la base.
Et je reprend les trois exemples de ton premier texte, en aucun cas se sont les hommes qui ont attaquer les extraterrestre, que ce soit pour starship troopers, alien ou encore predator. Et dans 95% des films de SF c'est toujours l'alien qui s'incruste sur terre, cela s'appelle un space invasion...

Bref ne prend pas ma reparti comme un affront, mais j'espère que ton coté anti-ricain qui mélange un peu tous les sujets te passera avec le temps, mais bon pour quelqu'un qui habite dans les Midi-Pyrénées tu as de la repartie  Wink J'espère pouvoir reparler avec toi dans 10 ans, ta vision de la vie aura surement changer d'ici la.

Au passage ce sera la dernière fois que je débâterai sur un sujet car je suis définitivement rincé depuis le 13 novembre, je me contenterais des news et des critiques. Et encore une fois ne prend pas mon message comme une insulte Batmobile31, c'est juste de l'honnêteté de ma part.

Sujet clos a mes yeux, bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
batmobile31
Phase terminale
avatar

Féminin Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 24/08/2013

MessageSujet: Re: alien   Dim 15 Nov - 18:08

ouvrir son esprit c'est pas toujours évident, surtout qu'on peut être engrainé dans des conneries si la personne en face argumente bien :ex d'hitler qui a su parler au peuple en crise, ex du fn a l'heure actuelle, ex des gens qui finissent dans des sectes, ex des médias etc ça c'est les mauvais exemple de la manipulation dans l'argumentation.. mais des fois s'ouvrir un peu et voir ailleurs permet aussi un changement et si il est bénéfique c'est encore mieux.. Les indiens c'est une IMAGE mais qui se reproduit encore et partout comment croit tu que les américains sont devenus les américains? et il se passe la même chose avec les guerres actuelles et les soit disant méchants mais la vérité c'est que c'est "méchants" ont le pétrole et les "gentils" voudraient bien mettre la main dessus..et que d'autres"méchants" se font exploités par les "gentils" depuis trop longtemps et qu'ils en ont peut être marre de se faire marcher dessus pour fabriquer nos jolies vêtements, chaussures et n'importe quel autre truc éphémère et polluant de cette société de consommation fin bref si ils se révoltent ça ne va pas il faut garder le controle et l'étiquette des méchants, rien de plus facile. pour Alien, c'est comme les indiens, c'est une IMAGE pour essayer de faire comprendre que tout se passe tout le temps mais il faut encore une fois simplement essayer d'ouvrir un peu son esprit et voir plus loin que le bout de son nez! la prochaine fois que tu regardes Alien, essaie juste au moins pour rire si tu veux mais de voir de quoi je parle, écoute bien l'intelligence de réplique de chaque personnages selon l'image que celui ci reflète (si il est en bas ou en haut de l'échelle) et la manière dont fonctionne une "équipe" face à un problème...et la fox, warner brosse, universale tout ça c'est la même chose, c'est un gros gouffre à frique qui dirige notre société à travers les salles de ciné "grand public" ou la télé ou autre ou tout plein de gens viennent donner leur sous, mettent leur cerveau sur off le temps du film, assimilent des images et des morales et en sortent tout content Smile la pub c'est pareil les médias en général après ils disent pas que de la merde mais ils savent comment atteindre les gens (ya quoi voir depuis janvier et vendredi 13 la cerise sur le gateau fin bref c'est un autre débat mais qui rejoint étroitement remarque! ahah (..)) voila un article intéressant sur hollywood si jamais, ce sera beaucoup plus agréable à lire que mes pensées désorganisés! https://explicithistoire.wordpress.com/2015/03/30/les-dessous-d-hollywood/ et on se porte très bien en midi pyrénées merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregg
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 4526
Age : 39
Localisation : The future perfect land!
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: alien   Dim 15 Nov - 20:50

Je ne débattrai pas sur Alien, le film n'étant pas frais dans mon esprit, ni sur la morale américaine, celle-ci, on te l'accorderas, dispensée dans nombre de blockbusters.

Pour ma part, je reviendrai sur la construction type (le scénario donc) de ces films, et il est vrai que c'est toujours la même chose. Je le déplore d'ailleurs souvent et, par exemple, je n'ai eu besoin que d'une grosse demi-heure du récent Jurassic World pour me rendre compte à quel point ce genre de productions étaient formatées et représentaient un cinéma pour une masse à l'intellect limité! Bref, si je te rejoins sur ce point, batmobile31, tes idées sont particulièrement confuses et il est difficile de t'emboîter le pas puisqu'au-delà du constat fort juste que tu dresses du blockbuster se situent quantités d'oeuvres américaines intelligentes qui t'amèneront, pour peu que tu daignes leur accorder un visionnement, à penser autrement sur leur compte. Et puisque tu évoques l'armée américaine et la glorieuse image de celle-ci qui serait dépeinte sur pellicule, je ne peux que me permettre de te conseiller de regarder "L'enfer du devoir". Tu t'apercevras alors que l'on peut être américain et aimer son pays, mais aussi pondre une série réaliste, qui s'attarde sur l'aspect humain d'un conflit sans répandre une quelconque propagande nationaliste.

Tu sais ce qui te reste à faire, sur ce, bon visionnement! Laughing


Et puisque tu es si sympa, je vais t'envoyer ma photo dédicacée de George Walker! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: alien   

Revenir en haut Aller en bas
 
alien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Sous-genres horrifiques-
Sauter vers: