AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
HorrorZone
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1348
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 15:54

Freddy vs Jason est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Screamfan1
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2864
Age : 20
Localisation : Là ! Non là-bas ! J'ai dit là-bas...ah laisse faire ! -_-
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 16:49

HorrorZone a écrit:
Freddy vs Jason est bien.

Je ne veux pas le voir, je détestes les versus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mick20
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 30
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 17:06

Au pire écoute le 2, pis si tu l'aime vraiment pas, oubli l'ai autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Screamfan1
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2864
Age : 20
Localisation : Là ! Non là-bas ! J'ai dit là-bas...ah laisse faire ! -_-
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 17:11

mick20 a écrit:
Au pire écoute le 2, pis si tu l'aime vraiment pas, oubli l'ai autres.

Tu vois, je n'ai pas encore vu le deux. J'ai vu 1,3 et 4 !

Je l'ai cherché chez mon club vidéo, c'est le seul qui ont pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DARIO FULCI
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1088
Age : 32
Localisation : Farnham, QC
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 18:41

Jason vs Freddy c'est de la grosse bombe, un vrai film popcorn, Et les Friday the 13th sont de loin les meilleurs Slashers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mick20
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 30
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 20:31

En passant, joyeux vendredi 13 a tout le monde, jva aller me clancher quelque épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 506
Age : 28
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 20:40

Screamfan1 a écrit:
mick20 a écrit:
Bien content que tu aime le 1, Mais tu a le droit de pas aimer les suites et jason, mais moi je suis un grand fan de ce Jason.

Faudrait peut être que je leur redonne une chance si j'ai aimé le premier, mais je crois que c'est une peine perdue d'avance !

Wink

Du moins, redonne une chance au deuxième et au quatrième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HorrorZone
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1348
Localisation : France
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 21:51

Ah mais oui c'est vrai, c'était "Vendredi 13" aujourd'hui (enfin, hier) ! Bon ça va, il ne m'est arrivé aucune tuile ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 21:56

HorrorZone a écrit:
Ah mais oui c'est vrai, c'était "Vendredi 13" aujourd'hui (enfin, hier) ! Bon ça va, il ne m'est arrivé aucune tuile ! ^^

Nous sommes toujours le vendredi 13 par ici Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6752
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 22:41

Mark Allan Poe a écrit:
HorrorZone a écrit:
Ah mais oui c'est vrai, c'était "Vendredi 13" aujourd'hui (enfin, hier) ! Bon ça va, il ne m'est arrivé aucune tuile ! ^^

Nous sommes toujours le vendredi 13 par ici Wink !

J'viens de me tapper Friday the 13th Part V pour profiter de cette journée maudite. Maintenant, je vais enfin visionner le dernier Carpenter (même si ça n'a pas rapport avec Vendredi 13) Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Screamfan1
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2864
Age : 20
Localisation : Là ! Non là-bas ! J'ai dit là-bas...ah laisse faire ! -_-
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Juil - 22:53

Hey c'est vrai, on est le deuxième vendredi 13 de l'année !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NécroMick
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2916
Age : 27
Localisation : Terrebonne, Québec
Date d'inscription : 24/12/2005

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Jeu 9 Mai - 10:00

Bonne fête a ce film déjà 33ans aujourdhui sorti le 9 mai 1980
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fbi.gov
mick20
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2797
Age : 30
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Jeu 9 Mai - 12:38

33ans, ouf le temps passe, je crois bien que je vais l'écouter ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Jeu 9 Mai - 13:00

C'est très festif comme journée, effectivement! Wink

Je serais tenter de revoir les quatre premiers films ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Screamfan1
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2864
Age : 20
Localisation : Là ! Non là-bas ! J'ai dit là-bas...ah laisse faire ! -_-
Date d'inscription : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Jeu 9 Mai - 18:52

Bonne fête Friday the 13th ! Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Dim 31 Aoû - 22:17

Un classique assez simpliste dans son scenario qui s'amuse a enchainer des meurtres plus ou moins original dans une ambiance glauque a souhait. Sean s Sunningham se réapproprie le travail de Carpenter, pour en faire un jeux de massacre dans la foret et cela tient la route! A la façon d'un Jaws les assassinats seront dispatcher au compte goutte sur la longueur, dans une atmosphère pesante qui donne l'impression d'être surveiller en permanence. L'identité du tueur restera la meilleur idée du film même si j'ai toujours trouver la révélation final bidon.Bref vendredi 13 reste un must qui tient encore le coup malgré le poids des années.
3/5
Revenir en haut Aller en bas
Nightmarian
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 325
Age : 45
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Lun 1 Sep - 6:31

Si la franchise de F13th est ta cible, tu devrais visionner "Crystal lake memories" et tu en apprendrais un bail sur cette franchise culte, ou encore "His name was Jason" si tu trouve le premier trop long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanjean du 7-6
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 708
Age : 37
Localisation : Rouen-France
Date d'inscription : 30/06/2014

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Lun 1 Sep - 6:42

+ 1 ! "His name was Jason" est très sympa comme documentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Mar 2 Sep - 12:02

Nightmarian a écrit:
Si la franchise de F13th est ta cible, tu devrais visionner "Crystal lake memories" et tu en apprendrais un bail sur cette franchise culte, ou encore "His name was Jason" si tu trouve le premier trop long.

Je possède déjà "His name was jason" qui est entre nous soporifique a souhait et qui a été vendu a perte en France 3.99euros... Pour ce qui est de Crystal Lake Memories les documentaire de 4h00 sous titré en espagnol c'est pas mon délire... Je ne suis pas anglais et encore moins latino,le documentaire sortira en France en février 2015 donc je verrais ca l'année prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Jeu 1 Jan - 19:25


"Then he's still there" - Alice (Adrienne King)

Même si des séries à rallonge comme Halloween ou A Nightmare on Elm Street lui sont de loin supérieures niveau qualité, il demeure que la nostalgie et la passion font de Friday The 13th ma série d'horreur préférée depuis toujours! Si vous ne connaissez pas cette série au "body count" élever et à la réalisation très impeccable, en voici un léger résumé. Dans les années 80, Sean S. Cunningham (The Last House on The Left) et certains producteurs lançaient une publicité accrocheuse : Un poster avec le nom du fameux film et la date de sortie. Le gros bémol ? Aucune idée de ce que ça allait être et aucun scénario de prévu! Donc, sans l'aide de Victor Miller au scénario... Friday The 13th aurait pu être n'importe quoi! C'est donc avec la simple idée banale de reprendre l'illustre Halloween de John Carpenter que Victor Miller écrivit un slasher movie mal propre et barbare! Un slasher mal propre qui eut malgré tout un succès monstrueux en salles. Depuis ce temps, 11 films, un remake, deux documentaires, une série télé sans rapport et un jeu vidéo ont suivi son succès! Mais malgré son succès monstrueux qu'est-ce que le slasher mal propre de Sean S. Cunningham vaut après plus de 3 décennies et des poussières ?

Friday The 13th, c'est la simplicité même : Après plusieurs incidents arrivés au Camp Crystal Lake, on décide enfin de le remettre en état près de 3 décennies plus tard. En effet, en 1957, le jeune Jason se noya dans le lac du même camp où une série de meurtres fut mise en chantier... deux moniteurs y laissèrent la vie! Après tout ceci, Steve Christy et sa troupe de jeunes adultes font des rénovations importantes. Après son départ, Alice et les autres décident de prendre une petite pause et avoir du bon temps. Mais bien entendu, un tueur rôde dans le calme paisible. Ce vendredi 13 sera un 24 heures de terreur bien éprouvant pour Alice et ces amis...

Même si je suis bien conscient que Friday The 13th a pour but de faire du gros "Body Count" bien juteux, il n'en demeure pas moins que ce petit film vaut bien plus que ça! Tout d'abord, j'apprécie l'ambiance "Campy" que Sean S. Cunningham tente de mettre en place. On sent que malgré l'ambiance de suspense qui passe de partout, le calme règne avec ces sons de grenouilles et d'arbres qui craquent! Également, la réalisation de Sean rend le spectacle majoritairement délectable, on voit que même si ce n'est pas un grand réalisateur, il a un sacré talent! Et s'il ne filme pas au fist person view avec aisance pour copier le Halloween de Carpenter, il filme tout simplement le paysage grisâtres et inquiétants ou un rat musqué qui patauge dans l'eau! En fait, si ce n'était de ces réalisations hyper calculées et avec des metteurs en scènes tout simplement géniaux, la série Friday The 13th serait bien moins intéressante!

Mais même si le côté technique est d'une splendeur sans failles, c'est aussi dans certains moments-clé que Friday The 13th en donne pour son argent! Même si on connaît le film de fond en comble sans aucune surprise. Il faut avouer qu'il n'était pas du tout évident à l'époque de savoir qui était la final girl! Friday The 13th joue beaucoup avec cet élément présentent dès le début une Robbi Morgan qui semble l'être... mais on la tue sans avertissement! Même si j'aime Adrienne King, elle possède tous les contraires d'une final giril clichée... c'est fun en sale! Autrement, j'adore la scène où Alice découvre un serpent sous son lit. Je ris encore aux éclats malgré la pelleté de fois que je l'ai revu!

Bien que j'adore les préambules qui précédent le carnage, c'est réellement quand il débute celui-ci que Friday The 13th devient une folie! Comme je disais plus haut, bien que ça ne possède pas la qualité de certains slashers de l'époque, ma nostalgie l'emporte sur pas mal tous! Si Halloween gagne dans la subtilité et la sobriété maladive, Friday The 13th fait un gros doigt d'honneur à ces deux critères et s'assume dans son mauvais goût et sa violence jouissive! La mort de Kevin Bacon, la hache dans la tête et la décapitation de Mrs. Vorhees n'ont définitivement pas perdu de leur forme. Ajoutons à cela un suspense qui fonctionne à chaque fois. Si le first person view s'utilise pour mettre à l'avant l'agresseur qui approche, Sean en fait un peu n'importe quoi (dans le sens du terme!). Des moments où on pense que l'assassin approche vers sa victime... il s'agit d'une fausse alerte cheap! Vive Friday The 13th!

Même si tous le monde sait que la mère de Jason Vorhees est la tueuse dans ce premier volet, je suis toujours sur le derrière sur la manière qu'elle est introduite. À la manière d'un tueur dans un Giallo, on découvre au fur et à mesure la folie et le motif qui envoûte celle-ci. Sans subtilité, on voit même un flashback où elle voit son fils se noyer en lui parlent! Comme il disait en entrevue, Victor Miller voulait mettre une grosse métaphore sur la maternité et à quel point une mère était prête à mourir pour son enfant! Je dirais que sans être parfait, j'adore! Et même si certains trouvent que les "Catfight" entre Alice et la tueuse sont hilarants et ridicules... je dirais de mon côté que je les trouves divertissants et stressants même!

Mais la cerise sur le sundae restera le fameux moment final où Alice est sur un bateau, toute tranquille, savourant son moment de relaxation qu'elle cherchait depuis un bout de temps, quand... BAM! Jason arrive derrière elle et essai de l'emporter avec lui! Encore maintenant, le sursaut demeure! Même si la façon de faire rappel bien la fin du Carrie de Brian De Palma, j'ai toujours plus apprécie le "Jump scares" de Friday The 13th!

Pour ce qui est du côté technique, le film se défend énormément! On aura tous en mémoire les fameuses compositions musicales de Harry Manfredini en tête. Le gars a beau être aujourd'hui un has-been qui passe parfois sur des plateaux de tournage de David DeCoteau, son travail sur la série Friday The 13th reste bien intact! La direction photo de Barry Abrams est toujours aussi intéressante de nos jours, je n'ai que des félicitations à lui offrir! Bien que c'est pas subtil pour un sous, j'adore le montage de Bill Freda. La coupure est toujours à la bonne place, ces ralentis ultra jouissifs fonctionnent toujours et le gros fond blanc pendant le générique d'introduction me remet en enfance!

Pöur finir, j'adore la prestation de Adrienne King, elle est très crédible dans son rôle et les vingt dernières minutes où elle est démolit est fascinant. En fait, on dirait que le réalisateur et son équipe s'amusait volontairement à la rendre plus folle que la scène précédente! Mais Adrienne à beau être bonne, elle ne surpasse pas Betsy Palmer (The Fear : Resurrection)! Même si l'actrice disait en entrevue qu'elle n'était sur le "stand" de Friday The 13th que pour son chèque de paye et pouvoir réparer sa voiture... elle est sur-crédible et on sent son amusement à jouer une dingue à la personnalité multiple!

Je suis bien conscient que mon avis est un peu contraire à l'avis général... mais c'est ça pour moi Friday The 13th! Là où certains condescendants vont regarder la série de haut en disant "heille man, c'est juste bon pour les meurtres et les totons Friday The 13th!!!", j'y vois plus une leçon de réalisation et un suspense graduellement stressant! En plus de 30 ans d'existence, la série Friday The 13th aura eu une sacrée côtes de popularité et beaucoup de changement de style qui auront permis à la série de vivre aux-travers des décennies. Bien que personnellement j'adore le style granuleux, simple, mal propre et à l'ambiance stressante des premiers volets, certains auront le sixième volet comme film préféré par exemple! Avec la venue d'un nouveau volet annoncé pour le 15 Mars 2015 (dont, dans deux ans), la redécouverte de la série est plus que primordiale!

Note : 5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Dim 31 Mai - 20:13

Madame Voorhees est morte ce vendredi... :

http://www.cleveland.com/entertainment/index.ssf/2015/05/betsy_palmer_dead_at_88_actres.html?fb_action_ids=10153387162181202&fb_action_types=og.shares
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Arthas_117
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 22
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Mai - 13:55


Vendredi 13, l’immense monument du cinéma des années 80 et du genre de l’horreur. Petit film qui a été la graine de l’arbre sanglant aux douze branches (suites), aux feuilles que furent les petits bouquins pour adolescents, aux cocottes de figurines devenu des objets à collection et une véritable bouffée d’oxygène d’argent récolté. Qui est fait d’un simple chasseur d’humain hantant les bois avec un masque de hockey.
Et suis-je le seul à trouver que ce classique est vraiment surévalué?

En été de 1979, un groupe de cinq jeunes sont engagés pour rénover et réparer le camp abandonné de Crystal Lake. Malgré l’avertissement de plusieurs, ils décident de rester et faire leurs emploi d’été. Durant la nuit d’un vendredi 13ème du mois, ils quitteront la vie pour connaitre la mort aux mains d’une mère ayant perdue son enfant dans la noyade. En raison de l’irresponsabilité de jeunes qui n’ont pas surveillés les enfants.


Vendredi 13 est un film simple et lent. D’une durée d’une heure et demi, on a le droit au vrai film d’horreur connu du grand publique lors des quinze dernières minutes. Le reste, c’est la vie de tous les jours des personnages qui sont minimalement développés et qui est  non seulement d’un ennui à voir. Mais aussi d’une frustration à ne pas vivre ce moment avec eux. Ils ont le plaisir de leur vie en « travaillant » dans Crystal Lake alors que moi. Je suis supposé avoir du fun à regarder ce film alors que je travaille pour en faire une critique.

Je ne comprends pas les critiques de cinéma d’horreur qui donnent un 5/5 à ce film. Je peux comprendre la nostalgie chez ces derniers et l’importance que cela a pour eux (pareil à d’autres avec des films japonais de monstres costumés se battant parmi des maquettes de villes) mais dans ce texte, je vais critiquer ce film d’un point de vue neutre.

Premièrement, je lève mon chapeau à Barry Abrams puisque la cinématographie dans ce film est vraiment maitrisée à la perfection. La photographie est juste parfaite. On est avec les personnages parmi ce camp de vacances en ruine, en voyant ceux que nous connaissons morts de plusieurs manières horribles, avec le sommet des sapins sous un ciel sombre crachant l’orage et l’averse, lors des quinze dernières minutes.
Sinon, le reste, on a le droit à une excellente maîtrise de cadrage. Nous montrant t’atmosphère de chaque lieu, tels que le rebord de la dense forêt, la plage du lac avec ses légères vagues, l’eau cristalline d’un lieu qui porte bien son nom et les cabines et leurs technologies d’antan (les cuisinières des années 40, aucune radio ni télévision, ect). On a beau apprécier ou pas ce film, mais l’identité de Crystal Lake nous resteras toujours en mémoire.

Deuxièmement et c’est cela que je trouve qui tue le film, c’est beaucoup trop leeeeeeeeeeeeennnnnt. Juste pour vous donner un exemple, lors de la nuit des péripéties de ce film, la survivante se fait un café. Une bonne idée pour finir une scène qui dans le genre; la demoiselle finit d’inspecter les lieux et se réfugie dans cette cabine avec sa hache pour ne pas être trempée, elle sort de l’armoire une boite à café et fait du non verbal de son visage, ok je vais me faire cela. Ensuite on coupe tout de suite à ce qui se passe d’autre dans le camp.
Mais non, on voit TOUT le procédé de comment on fait un café avec elle qui le fait sans coupure dans le montage. Vous voulez savoir un drôle de fait, la première fois que j’ai vu ce film à l’âge de 14 ans, c’est avec cette scène que j’ai su comment on fait un café. Merci Vendredi 13, tu es pour moi un film éducatif tellement que ta lenteur m’a fait concentrer sur une action aussi naze que celui de faire un stimulant !!!

Si un film est lent comme tel avant l’action et que plusieurs personnages sont présents. Il faut rendre les interactions humaines intéressantes, c’est ce que Sleepaway Camp à fait et c’est cela qui l’a rendu au statut d’un film aussi culte que la franchise de Vendredi 13. Un autre avec Texas Chainsaw Massacre qui est le fait que nous voyageons avec un groupe d’ami parmi le paysage texan. On ne s’ennuie pas avant que l’horreur commence. Mais Vendredi 13 nous fait attendre de son manque de « intéressant » dans le ¾ de son film.
Si ça aurait été un court métrage de 30-40 minutes avec les dix premières qui sont la construction pour servir les vingt dernières. Vendredi 13 aurait été pour moi, plus à sa place.

Un autre fait que j’ai pris vraiment personnel, c’est la fin du film. La dernière survivante, sachant qu’elle serra en vie, prend un kayak et par au milieu du lac isolé de la forêt et du camp, pour se sentir en sécurité. Le lendemain du 13ème, la police arrive et l’appelle, elle se réveille et  BOOOH !!!, le petit garçon pourtant décédé surgit de l’eau et l’attrape. Cela me fait l’effet qu’un film d’horreur doit me faire, à chaque visionnement. La survivante disparaît dans l’eau en hurlant et la caméra descend vers l’étendu du lac et fond en noir.
Fin du film qui serrait excellente? NON !!! Notre survivante se réveille à l’hôpital, blablabla avec l’infirmière sur le petit garçon et LÀ ça finit. Si ce que je viens de suggérer ci-haut aurait été la vraie fin, le film aurait eu un point de plus juste pour. Une vraie idée gâchée puisque la qualité du début et de la fin d’une histoire est extrêmement cruciale.


Bon, maintenant que j’ai fini avec ma critique donnant un avis moyen sur un film universellement acclamé par l’audience du genre de l’horreur. Je vais aller visionner un film dans le même genre. Dont je sais que je ne vais pas perdre mon temps devant et que j’ai même eu les couilles de donner un gros cinq sur cinq.
Jason X.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crazy babysitter
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 877
Age : 36
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Mai - 14:44

Arthas_117 a écrit:

Vendredi 13, l’immense monument du cinéma des années 80 et du genre de l’horreur. Petit film qui a été la graine de l’arbre sanglant aux douze branches (suites), aux feuilles que furent les petits bouquins pour adolescents, aux cocottes de figurines devenu des objets à collection et une véritable bouffée d’oxygène d’argent récolté. Qui est fait d’un simple chasseur d’humain hantant les bois avec un masque de hockey.
Et suis-je le seul à trouver que ce classique est vraiment surévalué?

Bonsoir.
Non, tu es loin d'être le seul. Bien-sûr, le premier épisode de la saga "Vendredi 13" possède de nombreux fanatiques, c'est un fait, mais le film n'a jamais été apprécié à l'unanimité tant au niveau du public que de la critique. Cette dernière a toujours été plutôt dure avec le long-métrage de Sean S.Cunningham d'ailleurs. Les plus facilement choquables lui reprochaient sa violence, les plus exigeants son scénario écrit sur un timbre-poste, sa relative lenteur et son absence d'épaisseur. Le film a bien fonctionné à sa sortie car cela demeurait assez nouveau en 1980 mais si la saga "Vendredi 13" est autant apprécié, c 'est principalement grâce à Jason qui comme chacun sait n'est apparu qu'à partir du second épisode.
C'est souvent le sixième volet, intitulé en France "Jason le mort-vivant", qui se retrouve le plus souvent en tête des classements de la série. Le film de Tom McLaughlin est celui que les fans et les spectateurs un peu moins passionnés mais amateurs d'horreur préfèrent.
Ce qui plait surtout dans le premier, c'est le bodycount et les mises à mort aux effets spéciaux élaborés. On salue le travail de Tom Savini, certes formidable, et on aime bien Betsy Palmer qui joue Pamela Voorhes, la maman de Jason. Mais à part les fans "aveugles" qui n'en diront jamais de mal, "Vendredi 13" est reconnu pour n'être qu'un slasher assez basique à l'unité de temps plutôt mal gérée.
Oui, le film a ouvert la voie (déjà pré-ouverte par "Halloween, la nuit des masques") du slasher forestier à base de tueur masqué (à partir du second épisode, surtout) mais même les plus érudits sur le sujet (je pense notamment à Peter Brake, l'auteur du livre "Crystal lake memories") reconnaissent que "Vendredi 13" n'est pas parfait, loin de là. Mais ça reste un film précurseur, néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas_117
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 2586
Age : 22
Localisation : DERRIÈRE TOI !!!
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Mai - 17:46

Hahahahaha, je savais bien que ma critique va me faire prendre des flèches. Oui je suis d'accord pour dire que le concept était tout nouveau et je ne suis pas surpris que je ne sois pas le seul a l'avoir apprécié.

M'enfin, ça va empirer avec le temps. J'ai pris la décision qu'à chaque vendredi 13, je vais écouter un chapitre à l'avance d'une semaine et la critiquer durant les sept jours d'après.

Je prévois un bannissement permanent du forum sur le coup... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12016
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   Ven 13 Mai - 23:10

Arthas, le chapitre V me semble celui qui est tout indiqué pour toi! C'est du pur bonbon.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friday The 13th (1980, Sean S. Cunningham)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Friday The 13TH Nominated for a 2009 MTV Movie Award
» Friday the 13th
» Friday the 13th (saga)
» FRIDAY THE 13TH : JASON STATUE
» (Question) Friday The 13th - From Crystal Lake To Manhattan - Ultime Edition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: