AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Possession (1981, Andrzej Zulawski)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Dim 22 Mai - 10:51

Ben en tout cas, Pascal Laugier s'est bien inspiré du non-talent de Zulawski pour pondre sa merde Martyrs ! On m'aurait dit que c'était un film de Zulaw', j'l'aurais cru. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Taffy
Psy
avatar

Masculin Nombre de messages : 3830
Age : 26
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Lun 23 Mai - 0:51

GloomyPhantoom a écrit:
Taffy, je me permets de me tenir témoin de ton ignorance et de ton absence de jugement dissociatif : Possession n'est pas un film d'épouvante mais un drame..

T'es con ou quoi? Tu ne changes toujours pas hein? T'insultes tout le monde et tu es toujours aussi snob.

Et si je parle de critique sur le site, c'est parce qui'il y en aura bel et bien une, demande a black Wink
Et si je parle de Possession comme son 3eme film d'horreur, c'est parce que c'est lui qui l'a classé ainsi.
Et, encore une fois, c'est pas parce que TOI tu dis que ce n'est pas un film d'horreur que ça n'en ai pas un.
Décroche et arrête de faire ton enfant capricieux/roi!

Réfléchi donc avant d'écrire des conneries, ça devient long!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stephenking-quebec.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Lun 23 Mai - 4:52

Et toi apprends à respecter. J'annonce mon retour sur le coin du forumeur, et toi même pas un bonjour ni rien, comme si de rien n'était. On parle de langues, de courts métrages, non plus, comme si je n'avais rien écrit alors que je participais activement à la conversation. Donc moi je dis, quand on n'est pas irréprochable, ON FERME SA GUEULE Wink
Revenir en haut Aller en bas
Boxer
Repose en paix
avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : DTC
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Mer 25 Mai - 5:03

GloomyPhantoom a écrit:
Taffy, je me permets de me tenir témoin de ton ignorance et de ton absence de jugement dissociatif : Possession n'est pas un film d'épouvante mais un drame.
Ensuite les acteurs ne sont pas bons, ils sont très mauvais. En soi, ce sont d'excellents acteurs (Isabelle et Sam), mais dans ce film, comme dans tous les films du père Zulawski, les acteurs jouent comme des brêles car il les fait jouer super gros, pire que Jeunet ou le théâtre à en général.

T'as raison. Tellement mauvais qu'Adjani a reçu le prix d'interprétation féminine à Cannes et le César de la meilleure actrice pour ce rôle... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Mer 25 Mai - 5:34

Ah, le snobisme des Césars et du saint Festival de Cannes, ce même festival qui avait donné la Palme d'or à Entre les Murs, ah oui, je vois... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Boxer
Repose en paix
avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : DTC
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Mer 25 Mai - 7:16

Snob ou pas, ces distinctions comptent comme étants deux des plus importantes récompenses attribuées à un acteur et une actrice. Et décrocher les deux prix la même année, il n'y en a pas beaucoup qui ont réussi cette exploit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crevardo
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 580
Age : 36
Localisation : biarritz DTC france
Date d'inscription : 14/07/2010

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Jeu 26 Mai - 5:59

Perso je trouve que ce film est un pur chef d'oeuvre
je me permets de quoter le post de serie z (avec captures) qui est plus que pertinent et parfaitement construit!

Quote serie z:

Je n'avais jamais vu ce film à l'aura mystérieuse et assez culte qui m'intrigue depuis que je suis petiot... Et c'est une évidence, j'aurai jamais du attendre aussi longtemps. J'ai bien évidemment été envouté, d'abord par la mise en scène, ensuite par une bien intrigante intrigue.
La première chose qui m'a marqué c'est la façon de filmer ce qui démarre comme un drame familial lambda. Le sujet d'une extrême banalité prend place dans un appartement trop clair, trop grand, dans une ville déchirée, Berlin Ouest, semblant vidée de ses occupants où les gens semblent soumis devant des immeubles aux façades imposantes.
Dès le début du film, la caméra impose un point de vue radical, souvent circulaire, ou mettant régulièrement en avant la figure du cercle. Le personnage principal, Mark, a beau être de presque tous les plans, notamment au début, la caméra semble avoir du mal à rester à une hauteur classique. Elle ne peut s'empêcher de coller au personnage, de le quitter, de tourner autour, conférant un dynamisme au travers d'une ambiance définitivement inquiétante, agitée et finalement hystérique...

Certains plans sont particulièrement impressionnants, comme celui qui oppose Mark à ses employeurs à travers un travelling circulaire impressionnant semblant plus obnubilé à jouer avec l'architecture qu'à suivre l'émotion du personnage. On retrouvera plusieurs fois la même figure, une architecture froide, droite, anguleuse et filmée en contre plongée, magnifiée par une mise en scène fluide rendant presqu'absurde les velléités de compréhension ou d'"ambition" du personnage joué par Sam Neill. Ses gesticulations semblent totalement futiles face à un décor qui semble aussi compréhensif que semblent l'être les Vopos qui l'observent de temps en temps derrière le Mur, dure et inhumaine métaphore de la séparation et de la frustration qui envahit un Sam Neill au comble de l'impuissance (à reconstruire son couple, à comprendre sa femme, sexuelle...)
Dans le film, la première possession semble d'abord être celle des vivants par cette architecture livide... Les personnages ont toujours l'air seuls ou agissent comme s'ils l'étaient, le détective est presque seul dans la rue et dans le métro lorsqu'il suit Anna, Mark et Anna parlent comme s'ils étaient seuls dans le café, le couloir du métro où Anna accouche est désert, la rue où l'accident avec le camion arrive semble vide...)
Au milieu de ces vides et de cette architecture inhumaine (mais hautement symbolique, Anna accouche dans un tunnel, ils meurent en haut d'un escalier circulaire), la seule option dans le film semble être l'agitation, puis l'hystérie, débouchant sur une conclusion surréaliste où la métaphore semble se catapulter au réél dans une sorte de réminiscence du final du Locataire de Polanski... L'épilogue a quitté la réalité pour n'être plus qu'une image symbolique du double "parfait" du couple, enfin réuni, sous les bombes.

Possession est un sacré film, c'est le moins qu'on puisse dire... Et c'est éprouvant plus qu'être de l'épouvante, c'est suffocant plus qu'angoissant, et finalement c'est une plongée expressionniste dans la douleur de la perte d'un être cher, où moult sentiments se fracassent (frustration, jalousie, impuissance, violence, chagrin, douleur).
Le film commence sur des bases très classiques, un couple dans un appartement, mais la qualité de la mise en scène prouve que le sujet ne trouve son intérêt que par l'oeil qu'on y jette. Dans le cadre de Possession, Zulawski magnifie des scènes d'une banalité confondante par un sens du cadre impressionnant porté par deux acteurs semblant littéralement possédés par leurs rôles.
Pas si hermétique qu'il n'y parait au premier abord, le film me fait penser à la démarche elle aussi très expressionniste d'Eraserhead. Mais j'ai aussi souvent pensé à ce que fera bien plus tard Gaspard Noé et à ce qu'avait fait Herzog (certaines scènes de Nosferatu et de Possession semblent appartenir au même film, au delà d'Adjani)...


D'abord l'architecture... La figure du triangle comme manque de communication et comme source de frustration et d'écrasement pour Mark...



L'agitation comme prémices à l'horreur...

(bien sûr le mouvement en capture c'est pas très parlant, sur l'avant dernière c'est la vieille dans la rue qui s'agite dans tous les sens, au dessus Sam Neill tourne et tourne encore sur son siège...

Une image récurrente étrange, Mark et son fils, Mark et sa femme...


Et un hommage à Adjani, possédée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strappado
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Jeu 26 Mai - 6:04

Enorme le truc de la structure du triangle, j'avais remarqué mais pas fait gaffe à la scène du bar. Enfin un post censé sur ce film, ça change.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Jeu 26 Mai - 6:49

Isabelle Adjani et Sam Neil sont d'excellents acteurs, surtout Adjani, je n'ai jamais dit le contraire. C'est Zulawski qui les dirige de manière grotesque. Ca joue gros, ça en fait des caisses...
Revenir en haut Aller en bas
yutuy
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 766
Age : 31
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Jeu 26 Mai - 19:46

Isabelle Adjani est très bonne dans ce film, Sam Neill est mauvais. Ce qui choque c'est effectivement le côté théâtre du film. Ca veut pas dire que c'est mauvais mais pour ma part c'est surtout que j'ai eu du mal à tout capter. Faut que je le revois toutes façons, c'est un ovni ce film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leeloucinema.wordpress.com
AngelaBaker
Mort Vivant!!!
avatar

Féminin Nombre de messages : 2671
Localisation : Camp Rolling Hills
Date d'inscription : 09/06/2009

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Dim 3 Juil - 15:18

J'ai vu ce film et je ne m'en souviens plus, mais ces critiques et attaques personnelles ne me donnnent pas le goût de le revoir.

A chacun son opinion, mais traiter quelqu'un d'ignare, ça va trop loin : si je me mêle de ça, c'est que je sais à quel point ça fait mal d'être insulté en public sur un forum, ayant à subir la même chose sur un autre, rappellons nous que derrière les pseudos et avatars se cachent des êtres humains avec des sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strappado
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Dim 3 Juil - 17:45

AngelaBaker a écrit:
J'ai vu ce film et je ne m'en souviens plus, mais ces critiques et attaques personnelles ne me donnnent pas le goût de le revoir.


Pas compris le rapport, tu peux expliquer le rapprochement entre la qualité intrisèque du film et les commentaires ^^

De mon avis, et c'est personnel ça me gonfle que ce genre de cinéma soit désormais ouvert à des gens visiblement incapables de l'apprécier avec des commentaires de haut niveau genre "c'est nul, c'est lent, c'est vieux"

Ca fait peut-être vieux con élitiste mais quelque part ça me dérange sans aller vers les extrêmes genre si t'es pas underground tu crains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AngelaBaker
Mort Vivant!!!
avatar

Féminin Nombre de messages : 2671
Localisation : Camp Rolling Hills
Date d'inscription : 09/06/2009

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Mar 5 Juil - 14:57

Voilà ce que je voulais dire, je reconnais que ce n'est pas clair : je faisais allusion à l'algarade qui a eu lieu un peu plus haut entre 2 membres et a dégénéré en "ignorant", "snob", etc...

Ayant moi même eu à souffrir de critiques virulentes et qui m'ont fait beaucoup de peine, sur un autre forum, je voulais dire que chacun devrait pouvoir donner son opinion, sa vérité, sans se faire maltraiter verbalement, c'est tellement subjectif : on connaît tous des films adorés du public et massacrés par la critique, et inversement.

Mon avis est très banal et va paraître moralisateur, mais je me permets ça, étant la doyenne du forum, la vieille, quoi Razz : il vaut mieux dire "je n'aime pas", ce qui n'engage que nous, que "c'est nul", qui est une insulte à ceux qui ont aimé. Fin du hors sujet Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strappado
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Mar 5 Juil - 15:00

Je trouve le débat précédent un peu virulent mais dans le fond ça apportait quelque chose en soulignant le jeu théatral des acteurs entre autres.

Pour ma part je préfère un forum de passionnés avec les débordements que cela implique à un forum aux avis plats, lisses bourrés de conventions, sans se mouiller quoi. Bref, même si quand ça dégénère c'est pas top mais appuyer sa critique au risque de paraître virulent aux yeux de certains reste une bonne chose à mon sens !

Après entre ça et le lynchage gratos en public il y'a un monde je suis bien d'accord Wink

Bref, Possession, film à voir sous certaines conditions ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AngelaBaker
Mort Vivant!!!
avatar

Féminin Nombre de messages : 2671
Localisation : Camp Rolling Hills
Date d'inscription : 09/06/2009

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Mar 5 Juil - 15:18

OK, tu m'as fait changer d'avis : je l'ai en video K7 et je vais le revoir Razz

Mais sur ce qui est des lynchages sur les forums, là je ne change pas d'avis, surtout que j'en ai fait les frais Boulet

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heinsweidry
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 534
Age : 35
Localisation : Tha Wood
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Mar 26 Juil - 17:02

Pour moi ce film représente l'agonie de l'amour fusionnel (à l'exponentiel 29 on s'entend), lorsque 1+1=1 depuis trop longtemps et que l'un des deux décide de se séparer de l'équation. C'est brutal et violent, celui qui reste n'a plus de sens (1+ = ) , ne se souviens plus comment être et qui être, comme si sa vie avait débuter lors de sa fusion amoureuse. Il y a longtemps que la relation dégénère, il n'y a plus de respect ni d'amour, chacun tire la somme de leur addition de son côté, ce qui prépare lentement l'escalade de folie entre les amoureux.

Et c'est dans cette démonstration (lorsqu'ils sont dans le lit) que débute le film. Pourquoi est-ce que Marc se sent si démuni auprès de la relation extra-conjugale d'Anna lui qui, de toute façon, "n'a même plus envie" d'elle? À cause du vertige que lui propose Anna. Et quelqu'un en chute libre, qui tente de s'accrocher à n'importe quoi pour éviter de s'écraser, est-ce qu'on peut réellement lui en vouloir s'il nous griffe au passage?

Pour moi Zulawski incarne la violence des amoureux qui tentent de défusionnés par son mutant. Même d'une hideur qui soulève le dégoût, il y a une attirance extrêmement forte pour "cette chose". Il y a de la douleur partout, même respirer provoque une hystérie de vivre. La fin est brutale, un suicide et la mort de l'âme. Le UN n'est plus ( + = ). Puis la formule améliorée de Marc et Anna représente cette tentation incessante de reprendre la relation, de valider qu'il vaut mieux être mal accompagné qu'être seul. C'est un film qui fut puissant à mon sens. Que le couple est représentatif de la forme pyramidale, 1+1=3. Sinon c'est de l'amour à la haine.

5/5


(La signature de Black-Rainbow n'était donc pas un film de Zombies Laughing )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12019
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Mar 26 Juil - 17:09

Excellente analyse de ta part!

On a vu le film de la même façon, mais je ne sais pas si j'aurais été capable de le décrire aussi adéquatement.



D'un point de vue strictement personnel, j'ai vécu ce type de relation/de fin de relation. Jamais je ne me suis autant identifié à un film d'horreur qu'à Possession.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Heinsweidry
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 534
Age : 35
Localisation : Tha Wood
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Mar 26 Juil - 18:16

Pareille tranche de vie mon frère Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleuth
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3093
Age : 41
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 27/07/2005

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Mer 5 Oct - 2:04

Je viens de le voir et j'ai vraiment aimé. L'histoire et le reste. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12019
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Sam 11 Fév - 19:43

La voici finalement Wink!


(ben quoi... Y'avait Taffy qui l'attendait)

http://www.horreur-web.com/possession.html


6/5

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Mr. Horreur Web
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Sam 11 Fév - 19:58

J'ajoute l'option "c" à ta critique:

Débourser plus de 100$ pour l'édition zone 1 d'Anchor Bay idscontinuée.

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12019
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Sam 11 Fév - 20:02

Mr. Horreur Web a écrit:
J'ajoute l'option "c" à ta critique:

Débourser plus de 100$ pour l'édition zone 1 d'Anchor Bay idscontinuée.


Ouais, j'y ai pensé!


Mais je n'ai pas ce courage et ne suis pas non plus un héritier Desmarais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Mr. Horreur Web
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Sam 11 Fév - 20:07

Surtout, que généralement, la journée que tu dépenses un peu pour une édition discontinuée, l'annonce d'une réédition se pointe souvent le bout du nez le lendemain.

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12019
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Sam 11 Fév - 20:14

Mr. Horreur Web a écrit:
Surtout, que généralement, la journée que tu dépenses un peu pour une édition discontinuée, l'annonce d'une réédition se pointe souvent le bout du nez le lendemain.

Pas vraiment en lien mais ça me fait penser à ça:






Anyway aujourd'hui avec le multi-zone faîtes comme D. Paulhus: Payer 6$ pour l'édition chinoise!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
GRmax
Critique
avatar

Masculin Nombre de messages : 2461
Age : 32
Localisation : Montréal, Qc, Canada
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   Jeu 29 Nov - 22:06

Bonne nouvelle! La maison d'édition Mondo Vision a récemment mis à jour son site internet. Il semblerait que la nouvelle édition région 1 de Possession serait enfin pour bientôt. Pour m'être procuré leur édition de La Femme publique de Zulawski, je peux vous dire que je leur fais entièrement confiance quant au traitement qu'ils réservent à ce chef-d'oeuvre.

http://www.mondo-vision.com/possession.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Possession (1981, Andrzej Zulawski)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Possession (1981, Andrzej Zulawski)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Possession (1981, Andrzej Zulawski)
» Andrzej Zulawski (1940-2016)
» Possession (de Andrzej Zulawski) Limited Edition
» Possession - Andrzej Żuławski
» Possession d'Harry par Voldemort (la scène de fin de film)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: