AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Death of a Ghost Hunter (2007, Sean Tretta)

Aller en bas 
AuteurMessage
Picrotal
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2119
Age : 43
Localisation : Grenoble, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers.
Date d'inscription : 03/09/2007

Death of a Ghost Hunter (2007, Sean Tretta) Empty
MessageSujet: Death of a Ghost Hunter (2007, Sean Tretta)   Death of a Ghost Hunter (2007, Sean Tretta) EmptyMar 9 Juin - 18:30

Death of a Ghost Hunter (2007, Sean Tretta) Deatho10

Carter Simms est une « chasseuse de fantômes », ou disons un enquêteuse spécialisée dans les phénomènes relevant du paranormal. On lui offre cinq mille dollars pour mener des investigations dans une maison, d'apparence normale, réputée pour être hantée. Elle sera accompagnée, bien malgré elle, par un caméraman, une scénariste, et une jeune militante chrétienne qui jouera les invités surprises. Ainsi que le film le signale dés ses premières minutes, cette enquête sera la dernière pour Carter Simms...


Death of a ghost hunter prétend s'inspirer du journal de Carter Simms, qui semble avoir réellement existé... Difficile de faire la part des choses entre mystification et réalité dans ces cas-là. Amityville nous a déjà fait le coup voilà trente ans. Toujours est-il que le film adopte un choix narratif très chronologique, et se contruit (du moins dans sa première partie) à la façon d'une enquête policière. Au début, ce mode de narration apparaît comme rébarbatif, mais on s'y fait, et cela se révèle moins lassant que prévu.

Le film use volontiers du système de caméra intra-diégétique, façon Blair Witch Project, ainsi que c'est la mode en ce moment, mais il convient de signaler qu'il n'est pas intégralement filmé de cette manière. Je le précise, puisque le petit texte qui accompagne l'édition dvd française cherche à faire croire le contraire. De fait, l'alternance du mode de narration intra-diégétique et extra-diégétique n'est pas sans intérêt. Il n'a rien de révolutionnaire, mais il se révèle efficace.

En fait, Death of a ghost hunter a la qualité de ses défauts. Il est réalisé d'une manière peu talentueuse, et servi par des acteurs qui ne sont pas toujours très convaincants, mais il rappelle par ces aspects les reconstitutions que nous proposent depuis quelques années de plus en plus de documentaires récents (historiques ou autres)... Finalement, et c'est là un paradoxe intéressant, la réalisation un peu branlante de ce film le conforte presque dans sa soi-disant volonté de relater des faits réels : cela ne ressemble pas à la réalité, mais cela ressemble à ces reconstitutions toutes mal fagotées, et dés lors on a l'impression de regarder l'un de ces fameux documentaires, et donc d'assister à la relation de faits avérés...

Le film est d'ailleurs assez angoissant. Enfin, par moments. Certaines scènes réussissent vraiment leur coup et se révèlent captivantes. D'autres en revanche tombent totalement à plat. Une oeuvre très inégale, donc. Assez longuette dans sa dernière demi-heure, avec une fin qui n'en finit plus de s'étaler, pour le meilleur et pour le pire. Quant au twist final, si vraiment c'en est un, il est malheureusement atrocement prévisible. Tellement évident dés les premières minutes du film que je me demandais même si le réalisateur allait prendre la peine de l'expliciter. Il le fait. C'est assez dommage.

Du point de vue scénaristique, toutefois, en dehors de ces défauts précis, il est bon de noter une certaine crédibilité dans l'approche des observations de phénomènes paranormaux par les « professionnels » de la chose, et la volonté farouche de mettre en avant les perversions (de toute nature) qu'engendrent les fanatismes religieux. On ne peut pas reprocher à ce film de faire dans la bondieuserie démagogique de bas-étage ! Ce n'est pas toujours le cas dans le cinéma contemporain...

Bref, je pense que c'est un film à voir si vous aimez comme moi les histoires de maisons hantées. Mais ne vous attendez pas à un chef-d'oeuvre. Je suis même convaincu que nous ne sommes pas nombreux à y avoir trouvé autant de qualité, il suffit de voir sa note sur Imdb pour se rendre compte qu'il est loin de faire l'unanimité. Néanmoins, je maintiens qu'il vaut le détour. C'est un film assez courageux, qui essaye beaucoup de choses, mais qui hélas n'est pas toujours à la hauteur de ses ambitions.

Dernier regret : la musique d'ambiance du film n'a rien de bien efficace, assez banale et éculée, alors que celle du générique de fin, bien trop courte, est de toute beauté...

A noter que l'édition dvd française est chère, et de bien piètre qualité. Et après ça, on reproche aux gens de télécharger... !

Bref, si je devais lui donner une note, ce serait 14 sur 20. Sans crier au génie, c'est un film que j'ai tout de même envie de défendre. A vous de voir...
Revenir en haut Aller en bas
http://caligari.over-blog.com/
 
Death of a Ghost Hunter (2007, Sean Tretta)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Price: Ghost Hunter ITV 2015
» GHOST RIDER ( FILM 2007 )
» ghost mes montages motogp MAJ 12/01/09 m1 spidey/test 2007
» SOLIDO 2007
» Italie - Rome - Eté 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: