AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
JackieBoy
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9853
Age : 33
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Jeu 28 Déc - 21:56

The Fair Haired Child de William Malone - 4/5



Je crois que William Malone cause une grosse surprise avec son épisode. C’est certainement le réalisateur, que tout le monde pensait qu’il allait se planter, mais il a réussit à réaliser un très bon épisode. Nous avons droit à un scénario assez original de la part de Matt Greenberg (Halloween : H20), qui réussit très bien à mêler plusieurs genres différents. Pour la réalisation, ce cher William Malone offre une très bonne réalisation, surtout quand on voit le monstre, les scènes sont vraiment réussies, avec un montage très saccadée. Les quatre acteurs principaux jouent tous très bien leur rôle, surtout Lindsay Pulsipher et Lori Petty. J’ai bien aimé, l’alternance entre les scènes en couleur et celles en noir et blanc (durant les scènes de flashbacks). Un très bon épisode, que je suis fier d’avoir dans ma collection de DVD. Cet épisode vient facilement se classer dans mon Top 5 des meilleurs épisodes de Masters of Horror.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
miky
Pas encore mort


Masculin Nombre de messages : 4
Age : 26
Localisation : besançon
Date d'inscription : 06/01/2007

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Sam 6 Jan - 3:46

excellent épisode de la série!
je n'ai encore pas vu toute la saison 1 mais celui reste pur l'instant le meilleur!
je ne le trouve pas insupportable mais les scène sont tout de même assez hard.

ma note: 18/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Jeu 8 Fév - 20:46

Anchor Bay U.K n'ont pas sortie tout les films à l'unité mais il sont tous disponible dans deux beau coffret pour la première saison :




Je vais peut-être me les procurer en Zone 2 prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WiLLyBoy
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5734
Age : 27
Localisation : Sherbrooke/Whitehorse
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Jeu 8 Fév - 20:47

Ça va sûrement revenir moins cher que les éditions de Anchor Bay individuellement. J'ai bien fait d'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-web.com
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Jeu 8 Fév - 20:50

WiLLyBoy a écrit:
Ça va sûrement revenir moins cher que les éditions de Anchor Bay individuellement. J'ai bien fait d'attendre.

Moi aussi j'ai bien fait. En esperant qu'ils se décident à nous sortir un coffret en Zone 1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JackieBoy
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9853
Age : 33
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Jeu 8 Fév - 21:16

Moi, je ne regrette rien, car je n'achète pas de DVD par Internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
BloodSplash
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3989
Age : 32
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Jeu 8 Fév - 21:17

JackieBoy a écrit:
Moi, je ne regrette rien, car je n'achète pas de DVD par Internet.

Si tu savais l'économie que tu ferais ! Le seul problème : on devient vite accro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JackieBoy
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9853
Age : 33
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Ven 9 Fév - 9:03

BloodSplash a écrit:
JackieBoy a écrit:
Moi, je ne regrette rien, car je n'achète pas de DVD par Internet.

Si tu savais l'économie que tu ferais ! Le seul problème : on devient vite accro.

Justement, je ne veux pas devenir accro. La plupart des DVDs que je me procure, ils sont bien souvent à de très bon prix. Et, j'achète aussi beaucoup de DVDs prévisionnés, car sinon ça me coûterait une petite fortune. Les seuls DVDs neufs que je me procure, c'est quand il y a le choix entre des éditions simple et double ou des nouvelles éditions DVDs de vieux films. Pour en revenir aux DVD de la série Masters of Horror et bien, je ne regrette pas de les avoir acheter individuellement. C'est comme si je m'étais procurer 13 films, sans aucun lien ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: MASTERS OF HORROR - Cigarette Burns (John Carpenter)   Dim 4 Mar - 13:10


La Fin Absolue du Monde (Cigarette Burns)

- Masters of Horror (1x08) -


Réalisé par John Carpenter
Écrit par Drew McWeeny & Scott Swan




Après avoir cumulé les séries B d’horreur, voilà que John Carpenter fait peau neuve grâce à la série Masters of Horror. Cigarette Burns est unique en son genre, une sorte de film d’auteur à gros budget, de film indépendant hollywoodien. Bref, une antithèse cinématographique à part entière. Drew McWeeny et Scott Swan amènent une histoire hors du commun, brillante, sublime. Histoire dans laquelle un directeur de salle de cinéma part à la recherche de La Fin Absolue du Monde, un film projeté une seule et unique fois dans une salle, la bande ayant brûlé après qu’une vague de violence se soit déferlée sur les spectateurs. À ses dépens, Kirby, ce directeur de salle, comprend que La Fin Absolue du Monde a un pouvoir sur ceux qui visionnent ce film, par la violence et les atrocités qu’il expose.



Si Carpenter nous offre des scènes sanglantes à la lisière du gore, Cigarette Burns est loin de se résumer à cela. Via cet épisode, Carpenter et ses scénaristes extirpent le fantasme de tout cinéaste : créer LE film unique. Celui que tout le monde désire voir. La durée de Cigarette Burns (58 minutes) pourrait apparaître comme un frein aux yeux de certains. Pour ma part, je pense que c’est là toute son efficacité. Un plus ample approfondissement des personnages aurait sans doute plombé le rythme. Et puis, inutile de tergiverser durant des heures ou de tourner en rond pour arriver à un résultat probant. Cigarette Burns va droit à l’essentiel, et son impact en est décuplé. Niveau réalisation, Carpenter nous balance à la gueule un montage travaillé avec minutie, pour une mise en scène irréprochable nantie d’acteurs très convaincants. À noter également l’excellente composition musicale de Cody Carpenter, imbriquant ingénieusement douce mélodie et musique d’angoisse.



Avec Cigarette Burns, John Carpenter redonne des lettres de noblesse à sa carrière. Masochistes et voyeuristes au plus haut degré, nous voici à notre tour irrésistiblement attirés par la vision de La Fin Absolue du Monde



Note : 17.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Dim 4 Mar - 13:10


La Cave (The Fair Haired Child)


- Masters of Horror (1x09) -


Réalisé par William Malone
Écrit par Matt Greenberg




Après avoir été ébloui par messieurs Landis et Carpenter, c’était au méconnu William Malone de faire ses preuves. Malheureusement, le résultat n’est pas à la hauteur de mes espérances. La Cave démarre plutôt bien puis se perd progressivement dans une histoire absconse et tirée par les cheveux. Ainsi, Tara se retrouve au fond d’une cave poussiéreuse, enfermée avec un colocataire mutique et amnésique. Très vite, ils apprennent qu’un monstre habite la cave et qu’il y dévore les résidents. Si La Cave n’est pas foncièrement mauvais, il n’en demeure pas moins décevant et souvent grand-guignolesque. À vrai dire, on devine toute l’histoire en un rien de temps ; les pseudo-retournements ne présentent donc qu’un impact modéré.




Le problème avec La Cave, c’est que l’histoire ne parvient pas à compenser ses faiblesses ni avec la réalisation ni avec le casting. William Malone sait faire preuve de créativité en matière de mouvements de caméra, de prises de vue, et dévoile une photographie relativement soignée. Là où le bât blesse, c’est du côté des effets spéciaux, utilisés – à mon sens – à mauvais escient et en surnombre. Niveau acteurs, William Samples (Anton) et Lori Petty (Judith) s’avèrent tantôt convaincants tantôt passables. En revanche, Lindsay Pulsipher (Tara) tape en permanence dans la surenchère, ne donnant aucune âme à son personnage. À tel point qu’on se croirait parfois dans un épisode Beverly Hills… ! Le texte est débité sans intonation, le comportement stéréotypé et incohérent, le jeu plus que douteux.



Reste un score musical sublime signé Nicholas Pike. Via des partitions de piano extraordinairement belles, Pike donne à l’œuvre de William Malone une ambiance baroque et froide. En somme, La Cave est un épisode des Masters of Horror bien inférieur à ses prédécesseurs. Long, creux, prévisible, La Cave se laisse regarder mais sans plus.



Note : 13/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Sam 7 Avr - 2:02


La Maison des Sévices (Imprint)

(Masters of Horror – 1x13)


Réalisé par Takashi Miike
Écrit par Daisuke Tengan
D’après une histoire de Shimako Iwai



Si Imprint n’est pas le pire épisode de cette première saison, il est loin d’être le meilleur. Ici, ce qui fait surtout défaut, c’est l’histoire. Démarrant telle une fable chinoise proche de The Grudge, le scénario de Daisuke Tengan se barre peu à peu dans le n’importe quoi jusqu’à un rebondissement final grand-guignolesque des plus navrants. En gros, un Américain recherche la femme de sa vie, Komomo, qui se trouve être une fille de joie. Il tombe sur une putain défigurée qui lui conte les déboires de sa dulcinée, et les tortures qu’elle a subies avant de mourir. Contrairement à ce que prétendent « certains magazines », Imprint n’est pas l’épisode le plus sanglant, encore moins le plus gore. La suggestion se veut le maître-mot de cette histoire ; laissant notre esprit travailler de lui-même plutôt que de nous exposer crûment les tortures endurées par la protagoniste. Ceci dit, ce ne sont pas tant les passages de sévices qui sont durs à supporter, mais bien plus les scènes d’avortements artisanaux.




Malgré des passages intéressants, Imprint se perd dans des longueurs et des aberrations monumentales – le réalisateur n’hésitant pas à nous refourguer 2 fois la même scène sans y modifier quoique ce soit, à 10 minutes d’intervalle ! Autant Takashi Miike parvient à convaincre en jouant perpétuellement sur les couleurs et teintes vives, autant on le sent parfois péter plus haut que son cul, cherchant à tout prix à marginaliser sa tenue de caméra ; amenant à un rendu somme toute boiteux. On avait connu Billy Drago en grandes pompes dans l’épisode Theef de la saison 7 d’X-Files ; ici, le résultat est un peu fébrile, l’acteur commettant pas mal de faux pas et perdant de son charisme en raison d’un personnage trop fleur-bleue. Les autres personnages sont relativement bien développés (exceptée l’héroïne de l’épisode), notamment celui de la Maîtresse de maison et celui de Komomo. En définitive, Imprint ne mérite pas tous les éloges que l’on fait de lui. Il se révèle être un opus dispensable et mineur au sein de cette première saison. Rien à voir avec les épisodes de Landis et Carpenter





Note : 12.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Sam 7 Avr - 2:04

Si je peux me permettre, il existe 2 topics ouverts sur cet épisode des Masters of Horror : http://horreur-web.forumactif.com/CINEMA-c2/Films-d-horreur-f1/Nouvelle-Critique-Imprint-t1697.htm?

Une fusion serait de bonne augure ! happy1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: MASTERS OF HORROR - Dreams in the Witch-House   Dim 15 Avr - 11:22


Le Cauchemar de la Sorcière (Dreams in the Witch-House)

(Masters of Horror – 1x02)


Réalisé par Stuart Gordon
Écrit par Dennis Paoli & Stuart Gordon
D’après l’œuvre de H.P. Lovecraft




Voici un épisode des Masters of Horror digne de ce nom ! Avec Le Cauchemar de la Sorcière, Stuart Gordon signe l’un des meilleurs volets de cette première saison et, par la même occasion, l’une des meilleures adaptations de H.P. Lovecraft. Dans cet opus, un étudiant, nouveau locataire d’une résidence tombant en ruines, découvre dans sa chambre un passage entre deux dimensions. Bientôt, il reçoit la visite d’un rat à visage humain et d’une sorcière aux motivations morbides. Fidèle à lui-même, Stuart Gordon en profite pour nantir son scénario d’une atmosphère savoureusement glauque et malsaine, n’hésitant pas à défier les conventions du genre (le sacrifice final en témoignant).




Comme à l’accoutumée, le réalisateur de Castle Freak nous réserve une tenue de caméra hors-pair, de somptueux jeux de teintes et de couleurs, et, à notre grand dam, des effets spéciaux toujours aussi justes (qui n’ont que peu évolué depuis Dagon). À noter quelques passages bien sanguinolents qui, même s’ils ne se révèlent pas gore, ont le mérite de faire grincer des dents. Contrairement à l’épisode de Coscarelli, Le Cauchemar de la Sorcière bénéficie d’un casting convaincant. Même si les acteurs sont loin de nous éblouir, ils parviennent à la hauteur de nos espérances. En définitive, inutile de tergiverser plus longtemps ; Le Cauchemar de la Sorcière se doit d’être vu, au même titre que le Deer Woman de John Landis ou le Cigarette Burns de sieur John Carpenter.



Note : 15.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Mar 17 Avr - 4:28


Jenifer

(Masters of Horror – 1x04)


Réalisé par Dario Argento
Écrit par Steven Weber
D’après la nouvelle de Bruce Jones



Dario Argento marque son retour sur le devant de la scène ; et ce retour n’est pas sans faire du bruit puisque le réalisateur de Suspiria signe l’un des meilleurs épisodes des Masters of Horror. Pour faire court, Jenifer nous conte le recueillement d’une jeune femme défigurée par un inspecteur de la police s’éprenant rapidement d’elle. Mais la gentille Jenifer, individu à mi-chemin entre la femme et l’animal, se transforme peu à peu en une cannibale affamée. Et Argento de s’en donner à cœur joie en nous conviant à des éventrations en série, des dégustations de barbaque, des corps disloqués… Ou encore à des ébats sexuels frénétiques se dégageant de toute gratuité pour nous démontrer la bestialité de l’héroïne, et à quel point l’on peut tout obtenir d’un homme en stimulant ses hormones.




Bien entendu, Jenifer ne serait rien sans la performance étonnante de Carrie Anne Fleming. L’actrice fait de son personnage un être à la fois doux, attentionné, rejeté de tous, et indomptable, sauvage, inhumain. De son côté, Argento nous offre quelques beaux mouvements de caméra, en passant par une photographie et des prises de vue soignées. Quant à l’histoire en elle-même, on pourrait lui reprocher sa grande prévisibilité, le déroulement ne nous surprenant ainsi qu’en de rares occasions. Mais le personnage de Jenifer apparaît si marginal que l’on demeure conquis. À noter l’excellente bande-son de Claudio Simonetti dont les compositions évoquent un étrange mais savoureux mélange entre la musique de Psychose signée Bernard Herman et les thèmes développés par Nathan Barr sur Hostel. S’il n’est pas LE meilleur épisode de cette saison et se révèle, au bout du compte, imparfait ; l’opus de Dario Argento a au moins le mérite de sortir du lot et de divertir plus que la moyenne. En attendant le tonitruant Pelts de la saison 2…



Note : 15/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Mer 18 Avr - 3:27


Vote Ou Crève (Homecoming)

(Masters of Horror – 1x06)


Réalisé par Joe Dante
Écrit par Sam Hamm
D’après la nouvelle de Dale Bailey




Et si les soldats morts au combat revenaient à la vie pour voter ? Tel est le postulat de base de Vote Ou Crève. LE meilleur épisode de cette première saison, à mon sens. Ce volet s’impose comme un pamphlet musclé dirigé contre les Républicains et la politique de Bush en particulier. Et Sam Hamm n’y va pas de main morte. Vote Ou Crève souligne qu’il n’y a jamais eu de bombes de destruction massive en Iraq, donc que chaque soldat a été tué pour un mensonge. Mieux encore, le scénariste lève le voile sur la manipulation exercée par les media sur les intentions de vote des téléspectateurs, et sur les élections truquées – ravivant au passage l’affaire des bulletins disparus en Floride lors des élections Bush/Gore. Mais surtout, Vote Ou Crève dénonce une course au pouvoir animant chaque parti politique, prêt à tout pour remporter les élections.




Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, Sam Hamm ne se contente pas d’une satire sociale virulente. Il injecte suffisamment de second degré et d’humour noir à son scénario pour nous captiver de bout en bout. Mais Joe Dante n’est pas étranger à l’affaire. Développant une mise en scène implacable, des prises de vue sublimes, des mouvements de caméra hors-pair, le réalisateur de Gremlins fait d’un simple épisode de série un chef-d’œuvre. Notre seul regret allant à la durée trop courte de l’opus, une bonne demi-heure en plus n’aurait pas été de trop. Quant aux acteurs, tous semblent si imprégnés de leur personnage que l’on croirait les rôles taillés sur mesure. Pour résumer, Vote Ou Crève est, au pire, un excellent épisode ; au mieux, le meilleur d’entre tous. Dale Bailey n’aurait pas rêver mieux…


Bel hommage à deux pontes du cinéma d’horreur…


Note : 18/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
M-O-C
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 272
Age : 25
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: MASTER OF HORROR : VOTE OU CREVE   Sam 19 Mai - 16:55





Des soldats morts au combat reviennent à la vie pour obtenir justice. Mais quand les médias apprennent l'existence de ses patriotes post-mortem, la panique s'empare du pays. Seul un politicien, apparemment, a le pouvoir de les stopper.


Bande Annonce :

http://www.dailymotion.com/video/xacku_promo-homecoming


Je vous dirais mon avis demain car il va passer cette nuit a 3 h du matin chez moi soit 21h chez vous.

Vous l'avez deja vu?
Discutez-en ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JackieBoy
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9853
Age : 33
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Sam 19 Mai - 17:30

Vérifies toujours, s'il n'y a pas un topic sur un film, avec le titre original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Sam 19 Mai - 17:31

JackieBoy a écrit:
Vérifies toujours, s'il n'y a pas un topic sur un film, avec le titre original.

Oui car tous les titres de films ici sont en version originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
JackieBoy
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9853
Age : 33
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Sam 19 Mai - 17:32

X-Files_Arpanet a écrit:
JackieBoy a écrit:
Vérifies toujours, s'il n'y a pas un topic sur un film, avec le titre original.

Oui car tous les titres de films ici sont en version originale.

Je vois que tu as appris ta leçon, X-Files_Arpanet! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 31
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Sam 19 Mai - 17:37

JackieBoy a écrit:
X-Files_Arpanet a écrit:
JackieBoy a écrit:
Vérifies toujours, s'il n'y a pas un topic sur un film, avec le titre original.

Oui car tous les titres de films ici sont en version originale.

Je vois que tu as appris ta leçon, X-Files_Arpanet! Very Happy

En effet ! Laughing
Mais je tenais à le préciser car, pour nous Français d'outre-atlantique, mettre les titres en VO n'est pas chose commune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
M-O-C
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 272
Age : 25
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Dim 20 Mai - 5:11

Oui j'avais taper master of horror vote ou creve dans "recherche" mais j'avais rien trouvé donc j'ai voulu faire un topic.

Bon voila ce matin je viens de le regarder et je l'ai pas trouvé "extra" , mais c'etait quand meme assez bien , je m'attendais a un peu mieux , il ya beaucoup de blabla au faite , mais je pense que le but du "mini-film" etait de denoncer certaines choses .
Je lui donne la note de 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M-O-C
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 272
Age : 25
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Dim 10 Juin - 5:25

Je viens de le voir , je l'ai trouvé bien meilleur que "Vote ou Creve", ce n'est que le 2eme que je regarde mais j'aime deja la serie Master Of Horror.^^
Il n'est pas non plus parfait hein^^
Je lui metterais une note de 13/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1362
Age : 38
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Masters of Horror S01 : Homecoming   Lun 9 Juil - 17:11

Bon, je sais que ça fait un bout que vous avez dû voir la première saison de Masters of Horror, mais je tiens absolument à souligner le génie remarquable de Joe Dante dans "Homecoming".

Honnêtement, je ne possède qu'un film de lui, "Howling". Je ne trippe pas sur sa filmographie.

Pourtant, à chaque fois que je regarde un de ses films, je ne peux m'empêcher de crier au génie. Pour un adulte, Gremlins II est bourré de références hilarantes à la société des années 80. C'est incroyable comme ce gars fait passer son message en humour et en horreur, sans briser le rythme de la narration.

Dans "Homecoming", il refait le même coup de génie. Le gars lacère carrément la figure politique de George W. Bush et des républicains, mais sans jamais même les nommer! Il leur ramène dans la face la tricherie de la dernière élection (comme si ça allait arriver en fait en 2008), déclenchant ainsi la conclusion ahurissante (et puissante) du scénario.

Honnêtement, j'ai rarement vu les zombies aussi bien utilisés dans un film. Ils ont un but, poursuivent un objectif et font partie intégrante du tissu social, malgré leur état de mort-vivant. Bon sang, il y a même des gens pour les accueillir et sympathiser avec eux! Ça c'est déjà fait quelque part, mais Dante réussit à surpasser la compétition.

J'ai été déçu par ce que j'ai vu dans Masters of Horror jusque là (quoique le Chocolate de Garris n'était pas si pire), mais ce bijou vaut les heures perdues à regarder les bourdes de Coscarelli, Gordon et Argento.

Chapeau!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1362
Age : 38
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Lun 9 Juil - 19:45

Merci d'avoir lié mon message à l'original, je n'arrivais pas à trouver ce sujet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
Empereur GHOULE
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1362
Age : 38
Localisation : Sherbrooke (Sanglant Centre-Ville)
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   Sam 14 Juil - 0:18

Je viens de voir Cigarette Burns... bravo à John Carpenter!

Ce réalisateur refait L'Antre de la folie, mais avec un film légendaire, cette fois-ci. Heureusement, il ne montre pas trop le film en question (« La fin absolue du monde », quel titre génial!) et se concentre plutôt sur l'obsession maladive des personnages pour cette pièce de peliculle argentique légendaire.

Les acteurs portent ce scénario jusqu'au bout, sans jamais défaillir.

Du grand art, chapeau!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sixbrumes.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Masters of Horror : Saison 1 (2005, Réalisateurs Multiples)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)
» Masters of Horror - Intégrale des Saisons 1 et 2 - Zone 2
» Masters of Horror (2) - The Damned Thing
» Masters of Horror (2) - The Black Cat
» Masters of Horror (2) - Right To Die

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: