AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Final Destination 5 (2011, Steven Quale)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Venji
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 22
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Sam 10 Sep - 7:40

J'ai pus le visionner la semaine dernière en 3-D. Et whaouh ! Enfin la série retrouve ses lettres de noblesses après le pitoyable The final destination.
Les personnages redeviennent attachants et charismatiques (enfin pour certains) et l'effondrement du pont est la meilleur introduction de la série.
J'espère que si il y a une suite, qu'elle soit aussi génial que cet épisode et innovant dans la trame de la saga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Lun 17 Oct - 13:59

Disponible sur Dvd, Blu-Ray et Digital Copy dès le 27 Décembre 2011 : http://www.bloody-disgusting.com/news/26723

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Venji
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 293
Age : 22
Date d'inscription : 30/06/2010

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Sam 12 Nov - 17:55

Mark Allan Poe a écrit:
Disponible sur Dvd, Blu-Ray et Digital Copy dès le 27 Décembre 2011 : http://www.bloody-disgusting.com/news/26723



Ya pas à hésiter. Je me le prend dès qu'il sort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jason-vorhees 13
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 21
Localisation : Revel 31250 France
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Dim 25 Déc - 18:43

Très bonne suite toujour aussi gore et fun,j'ai beaucoup aimé la prémonition vraiment bien faite et j'ai bien aimé aussi le générique de fin.
EN défaut je dirais pas assez de mort j'en voulait plus violent5 et le système de récupération de vie ne pas convaincu
sinon bonne suite mais pas au dessu de 1er opus.

7/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crazy babysitter
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 868
Age : 35
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Lun 26 Déc - 2:30


La série des "Destination Finale" se poursuit depuis une dizaine d'années et n'en finit pas de proposer des héros clairvoyants, des accidents dantesques et des mises à mort sanglantes. Le précédent opus sorti il y a trois ans ayant rapporté un joli petit paquet de dollars, il était normal qu'un nouvel épisode voit le jours dans des délais assez brefs, ce qui est désormais chose faite cette fois sous la houlette de Steven Quale, collaborateur de longue date de James Cameron, monteur sur "Abyss", directeur de la seconde équipe et superviseur des effets spéciaux de "Avatar" et co-réalisateur de "Aliens of the deep", le documentaire sur les fonds marins de son ami le roi du monde. Quelqu'un qui s'y connait en matière de 3D !

Et de la 3D, il y en a dans "Destination finale 5" ! Pensé et conçu pour utiliser cette nouvelle technologie stéréoscopique active, le film use et abuse d'effets de jaillissements toutes les cinq minutes, et en rajoute encore une couche à l'occasion des séquences où la grande faucheuse rattrape ceux qui lui avaient échappé une première fois. Le sang gicle, les morceaux de corps humains s'envolent en direction des spectateurs, prêts à atterrir dans la salle et sur les sièges...du pain béni pour les amateurs de bon relief car celui du film de Steven Quale est particulièrement abouti, à condition bien entendu de le voir dans une salle adaptée et bien équipée où l'on prend soin de diffuser proprement les œuvres cinématographiques proposées dans ce format.

Malheureusement, c'est pratiquement tout ce qu'il y aurait de bien à dire sur ce cinquième opus d'une saga répétitive tant le reste est absolument affligeant. L'histoire n'évolue à la base pas d'un pouce : un groupe d'individus survit à un accident terrible, en l’occurrence ici un pont en travaux de rénovations qui va s’effondrer, et un par un dans les jours qui viennent, ils tomberont comme des mouches à l'occasion de trépas sanguinaires et douloureux. Rien de bien nouveau sous le soleil si ce n'est qu'ici les personnages principaux nous apparaissent presque tous plus antipathiques les uns que les autres et dénués de tout charisme, la faute à un casting de mauvais acteurs, car même David Koechner, habituellement excellent et hilarant hérite ici d'un rôle insignifiant. Tout comme Courtney B.Vance en inspecteur apathique et Tony Todd, dont les deux très courtes apparitions ne servent à rien, si ce n'est lors de la seconde à expliquer vaguement comment lutter contre le destin, avec un tour de passe-passe de scénariste qui aurait pu s'avérer intéressant s'il n'était pas traité par dessus la jambe et n'apparaissait pas abscons en regard du final dont je ne dévoilerais pas la teneur mais qui rend caduc ses tenants et aboutissants.

"Destination finale" suit donc le traditionnel schéma imposé par la série. Une rapide présentation des personnages, celui d'entre-eux qui servira de héros en ayant une vision de ce qui va leur arriver, l'accident dramatique et mortel, le retour douloureux à la réalité, les autres survivants sceptiques vis-à-vis du héros qui les a pourtant sauvés, la première victime, la seconde, la troisième, Tony Todd et ses conseils foireux et la fin en forme d'impasse. Ici, les auteurs du script se sont permis d'ajouter une petite variante grâce à une conclusion en forme de twist qui viendrait "boucler la boucle" si nécessaire.
Il faut reconnaitre que cette séquence finale est honnêtement plutôt bien trouvée et franchement inattendue, mais elle ne parvient hélas pas à sauver un film terriblement ennuyeux, où les personnages font l'expérience de la mort sans vraiment sembler choqués par ce qui arrive autour d'eux, comme si une sorte de routine s'était installée ("-Machin est mort ! - Ok, qui sera le prochain ?!"), rendant la notion même de décès évanescente car elle ne bouleverse plus personne. Cette série a en cela de dérangeant qu'elle banalise tellement la perte d'une vie, encore plus que dans le pire des slashers, d'un côté de l'écran comme de l'autre. On se fiche de ce qui peut arriver aux protagonistes tout comme eux ont l'air d'en taper le coquillard encore plus que nous. Et cette notion énoncée par Tony Todd qui explique qu'on peut empêcher sa mort en tuant quelqu'un d'autre est traitée avec dédain et n'est utilisée que lors du dernier quart-d'heure, plutôt furtivement.

Ce qui une fois encore devient déplaisant dans "Destination finale 5", c'est que les mises à mort commencent à faiblir en innovation, en suspense, cruauté et intensité. Le plaisir volontiers sadique et voyeur que l'on pourrait éprouver à voir quelqu'un se faire tuer dans la douleur est amoindri par leur absence de spectaculaire. Ainsi, les scénaristes accentuent à outrance ce qui avait paru amusant dans le quatrième film lors du décès du personnage joué par Krista Allen, passant une dizaine de minutes à présenter des incidents suspects alors que finalement, elle mourrait d'une façon qui n'avait rien à voir avec tout ce qui avait été mise en place auparavant. Ici c'est la même chose mais élaborée lors de tous les "meurtres" du film ! La première victime ayant survécu à l'accident résume bien ce propos puisque moult gros plans sur des ventilateurs vétustes, des visses qui se dévissent et des câbles électriques abimés ne serviront finalement à rien. Et presque tous les cadavres potentiels du film auront droit au même traitement de faveur, leur dernier souffle rendu sans éclats gore particuliers ni "cœur à l'ouvrage". A ce sujet, la destruction du pont au début du film n'est elle-même jamais éprouvante ni époustouflante,soit du même niveau que la course Nascar dans le quatrième volet.

La seule qualité du film reste donc la réalisation convenable de Steven Quale et l'utilisation très réussie de la 3D, ce qui rassure et fait plaisir après les récentes grosses déceptions en matière de cinéma en relief, justifiant dans de bonnes conditions la hausse du ticket de cinéma. A ajouter également la fin intéressante et bien vue, même si elle vient contredire le propos et l'un des gimmicks établis par le scénario.
Mais des comédiens fades interprétant des personnages sans relief (un comble^^),des scènes de morts ratées et bien trop longues (il faut bien dix minutes à la deuxième victime pour y passer !) et une histoire qui se contente à quelques détails prés de faire la même chose que les quatre films précédents ne plaident pas en la faveur d'un "Destination finale 5" mortellement ennuyeux dont même le générique de fin se contente de compiler les morts des précédents films. Soit les producteurs se décident à changer la formule, certes financièrement gagnante, soit ce sera le dernier que je regarderais. Un effort c'est pas la mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewana de tyriulle
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1278
Age : 50
Localisation : Tyriulle
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Lun 26 Déc - 12:23

Celui ci bouclerait la boucle, alors en théorie serait ce le dernier ? Si on en croit le final, espérons le, car si le concept est fun, il ne vaut que par l'originalité et les cheminements souvent détournés que la mort emprunte pour frapper, en dehors ça reste d'un niveau gentillet. L'art et la manière hollywoodienne de presser le fruit jusqu'à plus jus !
Même si j'ai beaucoup aimé le premier qui créait l'originalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6746
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Lun 26 Déc - 13:15

Je ne crois pas que "Final Destination 5" boucle la boucle de la série Final Destination, et bien au contraire.

Avec la twist finale, c'est à prévoir que les prochains films de la série emprunteront la voie

Spoiler:
 

Ce 5e opus ne fait que dénoncer la problématique que la mort ne peut pas être battu. Pour boucler la boucle, il faudrait qu'un des films prouve le contraire et met en scène une façon de déjouer la mort de façon permanente.

En fait, il y a encore du jus à extraire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregg
Artiste de la médiation
avatar

Masculin Nombre de messages : 4257
Age : 37
Localisation : Atro City (312 Lusman Arms)
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Lun 26 Déc - 15:10

freddyforever a écrit:

Ce 5e opus ne fait que dénoncer la problématique que la mort ne peut pas être battu. Pour boucler la boucle, il faudrait qu'un des films prouve le contraire et met en scène une façon de déjouer la mort de façon permanente.


La solution a déjà été évoquée dans le deuxième volet puisque avant de se décider à sortir de son internement, le personnage incarné par Ali Larter l'a déjoué. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6746
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Lun 26 Déc - 15:48

Gregg a écrit:
freddyforever a écrit:

Ce 5e opus ne fait que dénoncer la problématique que la mort ne peut pas être battu. Pour boucler la boucle, il faudrait qu'un des films prouve le contraire et met en scène une façon de déjouer la mort de façon permanente.


La solution a déjà été évoquée dans le deuxième volet puisque avant de se décider à sortir de son internement, le personnage incarné par Ali Larter l'a déjoué. Wink

Tu dis que se cacher de la mort est une façon de la déjouer???

N'oublie pas que le personnage d'Ali Larter est finalement morte, et la mort l'a bien eu. Ce n'est pas un très beau succès. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gregg
Artiste de la médiation
avatar

Masculin Nombre de messages : 4257
Age : 37
Localisation : Atro City (312 Lusman Arms)
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Lun 26 Déc - 18:02

freddyforever a écrit:
Gregg a écrit:
freddyforever a écrit:

Ce 5e opus ne fait que dénoncer la problématique que la mort ne peut pas être battu. Pour boucler la boucle, il faudrait qu'un des films prouve le contraire et met en scène une façon de déjouer la mort de façon permanente.


La solution a déjà été évoquée dans le deuxième volet puisque avant de se décider à sortir de son internement, le personnage incarné par Ali Larter l'a déjoué. Wink

Tu dis que se cacher de la mort est une façon de la déjouer???

N'oublie pas que le personnage d'Ali Larter est finalement morte, et la mort l'a bien eu. Ce n'est pas un très beau succès. Shocked


Tu en demandes trop puisque là réside tout le concept de Final Destination, à savoir chercher à déjouer la mort alors qu'il n'y a pas de réelle solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6746
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Lun 26 Déc - 22:52

Gregg a écrit:
freddyforever a écrit:
Gregg a écrit:
freddyforever a écrit:

Ce 5e opus ne fait que dénoncer la problématique que la mort ne peut pas être battu. Pour boucler la boucle, il faudrait qu'un des films prouve le contraire et met en scène une façon de déjouer la mort de façon permanente.


La solution a déjà été évoquée dans le deuxième volet puisque avant de se décider à sortir de son internement, le personnage incarné par Ali Larter l'a déjoué. Wink

Tu dis que se cacher de la mort est une façon de la déjouer???

N'oublie pas que le personnage d'Ali Larter est finalement morte, et la mort l'a bien eu. Ce n'est pas un très beau succès. Shocked


Tu en demandes trop puisque là réside tout le concept de Final Destination, à savoir chercher à déjouer la mort alors qu'il n'y a pas de réelle solution.

C'est pour cette raison que je dis que FD5 ne peut pas boucler la boucle. Il y a tant de possibilité de film possible à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lewana de tyriulle
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1278
Age : 50
Localisation : Tyriulle
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Mar 27 Déc - 4:57

Oui mais apparement les investisseurs hollywoodiens préfèrent que ça roule sur des rails sans trop dévier de la recette initiale, un max de thunes sans culot, si ils voulaient varier, sur dix ans ils auraient osés.
Encore des féniasses qui se reposent sur les acquis des ainés Rolling Eyes

C'est là que ça devient rasoir come beaucoup de suites à répétitions qui ne font que remâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr. Horreur Web
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Mar 27 Déc - 9:57

Final Destination 5 sort sur DVD/Blu-ray et Blu-ray 3D aujourd'hui au Québec.

Lisez ou relisez notre critique:
http://www.horreur-web.com/finaldestination5.html

Ou téléchargez notre épisode du Dernier Podcast Sur La Gauche dédié à la série (Épisode #20):
http://www.horreur-web.com/dernierpodcastsurlagauche.html


Que la MORT soit avec vous!!

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
JackieBoy
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9673
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Mar 27 Déc - 17:50

Final Destination 5 de Steven Quale - 3,75/5

C’est plate à dire, mais Final Destination 5 est l’opus de la saga, que j’ai le moins apprécié. Pas que le film soit si mauvais que ça! C’est juste, que je l’ai trouvé moins bon que les autres opus. L’histoire m’a plus ou moins plu. J’ai trouvé les morts très amusantes, assez gores et quelques peu surprenantes, du moins pour la plupart, mais celles-ci ont été gâchées par d’affreux effets spéciaux. Ma mort préférée est sûrement celle, avec la gymnaste. Sinon, la course-poursuite dans le restaurant m’a plus ennuyé, qu’elle m’a captivée et j’ai trouvé, que ce n’étant pas vraiment dans le style de la saga. Sinon, j’ai bien aimé le segment final dans l’avion. On y découvre,
Spoiler:
 
et aussi, l’intensité remonte à nouveau, avec la vie de Sam et Molly en jeu. Bref, une bonne suite, mais j’espérais plus. Personnellement, j’avais trouvé le précédent opus plus divertissant et meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
PHANTASM
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1050
Age : 28
Localisation : france
Date d'inscription : 26/01/2011

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Dim 1 Jan - 6:57

Je suis parfaitement du même avis que JackieBoy Smile, sauf peut étre que je trouve ce 5éme opus supérieur au 3éme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joshuadu64
Pas encore mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 03/01/2012

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Mar 3 Jan - 12:59

je l'ai déjà vu l'accident du début se passe sur un pont. A part sa s'est un super film
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WiLLyBoy
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 5734
Age : 26
Localisation : Sherbrooke/Whitehorse
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Lun 16 Jan - 9:44

Je suis de ceux qui croient que Final Destination 5 est l'un des meilleurs (voire le meilleur) épisode de la série!

Le générique du début est effectivement très prenant. Ca promet... et les promesses sont remplies! Les morts sont souvent inattendues et brutales, j'ai bien aimé que plusieurs éléments dangeureux ne soient finalement pas la cause des morts (ou soient réutilisées plus tard, quand on ne s'y attend plus). Autant quelques scènes m'ont fait crier de douleur à voix haute (la scène des aiguilles, ouch!), autant d'autres m'ont fait m'esclafer de rire (celle du buddha qui suit). Le film n'hésite pas à tomber dans le grand-guignlesque pour notre grand plaisir (ou effroi) et le gore, malgrè une qualité qui aurait pu etre rehaussé, impressionne presque à chaque fois. Les personnages, qui sont soi sympathiques ou sympathiquement antipathiques (vous me suivez?) sont bien développés sans que cela ne nuise au rythme du récit et apportent pour la plupart quelque chose d'intéressant à l'histoire. Il n'y a que le personnage de Tony Todd qui aurait pu etre développé : c'est bien qu'il garde un coté mystérieux mais après quelques films, on n'aurait pu en apprendre un peu plus sur son passé. Seule le dernier acte,
Spoiler:
 
est un peu prévisible, mais tout de meme efficace au niveau de l'ambiance. L'idée de l'avant-dernière scène
Spoiler:
 
est géniale, mais j'aurais coupé la scène un peu avant car la subjectivité aurait été plus efficace pour clore l'histoire.

J'ai également adoré la compilation de morts de la fin, accompagné d'If You Want Blood (You Got It), d'AC/DC, ca termine le visionnement avec un sourire encore plus large. Bref, j'accorde à Final Destination 5 un 4/5 bien mérité! On s'attend rarement à ca d'un cinquième tome!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-web.com
JackieBoy
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9673
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Dim 11 Mai - 7:25

Revu:

Final Destination 5 de Steven Quale - 4,5/5

Pas revu depuis mon premier et unique visionnement, alors que je l’avais trouvé assez moyen, j’ai cette fois-ci vraiment aimé visionner Final Destination 5. La séquence du début, celle de la vision, est impressionnante, avec l’action se déroulant sur un pont. À part ça, l’histoire est vraiment bonne. Les idées amenées sont très intéressantes. Les clins d’œil aux précédents films sont nombreux. Les morts sont une fois de plus originales, violentes et surprenantes. Il y a un très bon suspense, tout au long du film. Le retour de Tony Todd est très apprécié. Les acteurs jouent bien leur rôle. Les effets 3D, bien qu’inconstants, sont vraiment nice. Le générique d’intro est génial. Et, que dire de la surprise finale, qui surprend et est très appréciée. Ainsi donc, avec un nouveau visionnement, Final Destination 5 m’apparaît maintenant comme l’un des meilleurs opus de la saga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   Dim 23 Aoû - 21:10

Final Destination 5 (2011, Steven Quale)

Un retour au source avec tout ce qui a de plus classique. Une histoire qui prend le temps de présenter les personnages, une ambiance qui rappel fortement le premier film de la franchise. Une catastrophe sur le pont visuellement superbe, des mises a mort cru par moment ou baigner d'humour noir, qui prend son temps a torturer le protagonistes en question (la scène du salon de massage Laughing ). Une intrigue et un jeu de la mort plaisant, qui a réussi sans aucun mal a capté toute mon attention. Et que dire du final aussi ingénieux que terrifiant, du fan service a l'état pur? Non un coup de génie qui conclut la franchise par une boucle temporelle divinement macabre et logiquement terrifiante Twisted Evil Ouais je suis un fan boy...
4,2/5


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Final Destination 5 (2011, Steven Quale)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Final Destination 5 (2011, Steven Quale)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Final Destination 5 (2011, Steven Quale)
» Destination Finale 5 - Steven Quale
» Final destination 5 de Steven Quale
» The City of Your Final Destination:
» Final Destination 2 (2003, David R. Ellis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: