AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Woman (2011, Lucky McKee)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12029
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: The Woman (2011, Lucky McKee)    Sam 29 Jan - 11:50

En 2009 voyait le jour, sous l'égide de Ghost House Pictures, une adaptation du roman Offspring de Jack Ketchum. Réalisée par Andrew van den Houten, il s'agit d'un projet qui est un peu passé dans le beurre.

Pour s'en convaincre, il y a la critique de Dominic Paulhus! (http://horreur-web.com/offspring.html)

Pourtant, une suite a été mise en œuvre. Retitré The Woman, cet Offspring 2 était le nouveau projet de Lucky McKee. Comme à son habitude, le réalisateur fait interférer son actrice fétiche, Angela Bettis.

On a entendu de bonnes nouvelles du développement et, récemment, le film a été présenté au Festival Sundance.

Alors là, BOUM! Il y a une superbe polémique qui vient d'apparaître sur le web grâce à ce film. Il y aurait eu des évanouissements durant la fameuse projection, de nombreuses réactions et un gars qui aurait pété un plomb et se serait fait sacrer à la porte de la salle!

Bref, tout pour donner envie. Parce que les critiques officielles sont superbes pour le moment.









[/img]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 25
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Sam 29 Jan - 13:46

Il faudrait bien que je vois les deux derniers films de Lucky McKee, soit May et Sick Girl !

Sinon, il y en a qui ont vu la dernière adaptation de Lucky McKee, d'un roman de Jack Ketchum ? Soit Red ?

Pour finir. J'ai également apprécié son hommage à Dario Argento, avec The Woods !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12029
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Sam 29 Jan - 17:30

May et Sick Girl sont plutôt les deux premiers!

Mais oui, tu devrais t'attarder à ce réalisateur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
freddyforever
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 6829
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Sam 29 Jan - 20:17

Black-Rainbow a écrit:
Alors là, BOUM! Il y a une superbe polémique qui vient d'apparaître sur le web grâce à ce film. Il y aurait eu des évanouissements durant la fameuse projection, de nombreuses réactions et un gars qui aurait pété un plomb et se serait fait sacrer à la porte de la salle!

Oh la la! Il faut s'attendre que le film subisse quelque modifications si le film choque trop les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12029
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Sam 29 Jan - 22:12

J'ai lu des comparaisons avec Funny Games, A Serbian Film et du matériel de cet acabit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Shocos
Reine des Lames
avatar

Féminin Nombre de messages : 305
Age : 27
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/12/2010

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Dim 30 Jan - 10:59

Ce film me rend très curieuse ... J'ai attrapé une critique en anglais c'est vrai que ca a l'air assez hard
Vivement pouvoir voir un trailer ou d'autres images Smile


Et Mark, tu devrais regarder May c'est un film excellent, selon moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12029
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Mar 5 Juil - 23:48

Après Rammbock, Cold Fish de Sion Sono et Phase 7, Bloody-Disgusting annonce l'acquisition du film The Woman pour en faire la distribution.

Il s'agit d'un EXCELLENT coup. Je suis très impressionné par cette nouvelle branche du site.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 25
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Lun 22 Aoû - 12:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 25
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Ven 26 Aoû - 0:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 25
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Dim 2 Oct - 17:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
phaneuf1
Fraîchement mort!
avatar

Masculin Nombre de messages : 169
Age : 30
Localisation : Toronto
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Jeu 27 Oct - 22:14

Je viens tout juste de visionner the woman. Cest insane. Tabar... Jen suis encore sous le choc au moment j'ecris ces lignes. Jaime la comparaison avec funny games. cest aussi surprenant et violent psychologiquement. Je le conseil vraiment a tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12029
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Jeu 27 Oct - 23:31

J'attends ce film là comme c'est pas possible depuis que j'ai démarré ce topic en janvier.

B-D Selects doit m'emmener mon Blu-Ray au plus sacrant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Heinsweidry
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 534
Age : 36
Localisation : Tha Wood
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Lun 7 Nov - 0:21

Sur Amazon la sortie est prévue pour le 24 Janvier 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12029
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Jeu 19 Jan - 14:40

Une bonne louche de Red State de Kevin Smith + The Girl Next Door adapté de Jack Ketchum + le style de May = The Woman.


Si vous avez aimé ces films, vous savez ce qu'il vous reste à faire!


Je pense que c'est le film le plus abouti de McKee depuis May. Et j'adore The Woods, Roman ainsi que Sick Girl!



Ça sort officiellement mardi. Critique à venir (mon cerveau marche au ralenti sur celle-là).




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
Bob Boyle
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12029
Age : 25
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Mar 24 Jan - 16:12


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freddyforever.wordpress.com/
crazy babysitter
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 911
Age : 36
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Mar 24 Jan - 18:10

PORTRAIT OF A VERY DYSFUNCTIONAL AMERICAN FAMILY.

(Avertissement : quelques possibles légers spoilers)

Le cinéma de Lucky McKee s'est toujours permis de sortir des sentiers battus souvent imposés par la série B mainstream américaine. De "All cheerleaders die" à "May", il appartient à une catégorie qualifiable d'horreur métaphoriquement viscéral yankee. Le metteur en scène, qui apparait souvent en interviews comme un individu replié sur lui-même et probablement bourré de névroses, utilise son œuvre comme un art cathartique extériorisant ses angoisses, ses craintes et ses démons. Issu d'une famille très pauvre du nord de la Californie, McKee semble de film en film essayer de se dédouaner de ce milieu de rednecks dans lequel il a grandi et a donc décidé de pointer du doigt les tares d'une certaine Amérique dont l'apparente normalité cache une folie larvée capable de pousser les individus à commettre les pires atrocités tout en conservant cette façade calme, posée et ordinaire d'une famille très Picket fences, propre et bienpensante.

En s'associant à Jack Ketchum, auteur de romans controversés et dont l'adaptation du "Girl next door" reflétait déjà cette impression nauséeuse du mal vivant en toute quiétude dans un environnement d'apparence tranquille, Lucky McKee ne pouvait pas délivrer avec "The woman" un film pour tous les publics.
Il est donc ici question de la famille Cleek composé du père, de la mère et de leurs trois enfants, deux filles et un garçon. Chris Cleek est avocat, son cabinet fonctionne très bien, sa mère semble être une mère au foyer dévouée et les enfants ont l'air tout à fait respectables. Ils vivent dans une charmante maison en bordure d'une foret, fréquentent le country club et leur vie nous apparait comme tout à fait normale.
Mais le vernis se craquelle bien vite : le père regarde son ainée Peggy avec des yeux ne laissant aucune place à l’ambiguïté, cette dernière est repliée sur elle-même et cache quelque chose, le fils laisse une petite fille se faire molester par des adolescents sans bouger le petit doigt, la mère retient sa crise de nerfs en serrant les dents...seule la cadette ne présente aucun problème particulier.
C'est à la chasse en solitaire que Chris va capturer une jeune femme sauvage vivant seule dans la foret et la ramener chez lui, dans le sous-sol d'une cave où elle se retrouve solidement attachée. Son calvaire peut commencer.

Il est évident que plusieurs thèmes sont brassés dans "The woman" et que McKee insiste sur le côté "les vrais monstres ne sont peut-être pas ce que l'on croit" puisque si la sauvageonne n'est pas commode, les Cleeks ou du moins certains d'entre-eux non plus et les tourments infligés à la femme sont douloureux. Ce besoin de civiliser, d'ôter l'animalité d'un individu n'ayant pas grandi dans la norme tout en se montrant soit-même incivil et brutal nous est présenté en long,large et travers, McKee insistant un peu trop vite sur la face cachée du père qui n'est qu'un monstre dictatorial et pervers capable de rester calme en presque toutes circonstances. Et son fils de prendre le pli d'un père complètement psychotique et de devenir lui aussi un monstre sadique.

Les femmes demeurant plutôt passives durant la majeure partie du film, la sauvageonne étant entravée par des câbles métalliques et subissant sans réagir les tourments du père et de son fils, il n'est pas difficile de comprendre pourquoi un certain public a pu être choqué par le côté faussement misogyne du scénario de Jack Ketchum et Lucky McKee. Mais comme il est aussi évident que ce même certain public voit toujours le noir là où l'on voulait cacher le blanc ("Starship troopers" avait été vu comme un film fasciste me semble-t-il alors que c'est justement ce qu'il cherche à dénoncer en biaisant son point de vu), il n'y avait qu'un pas vite franchi pour créer le malaise et le scandale, à moins qu'il ne s'agisse effectivement d'un buzz de la production...
car,et si bien-sûr tout est toujours question de subjectivité, "The woman" n'est pas un film atroce, machiste, jusqu-au-boutiste ou terriblement choquant. Non, nous sommes pas en présence du "A serbian film" de 2011. Oui, on peut le voir comme une sorte de comédie plus noire que le noir qui a décidé d'aborder des sujets très grave sous un angle effectivement décontracté, au moins dans ses soixante-dix premières minutes, et qui ne crée pas réellement le malaise sauf à partir du moment où les choses vont basculer pour les Cleeks, suite à une mésentente familial et un réveil tardif de la mère.

A partir de là, "The woman" perd de sa potentielle substance comique, et à l'instar de la scène du repas du "Massacre à la tronçonneuse" de Tobe Hooper, bifurque vers l'horreur et l'épouvante, sans pour autant révulser car nous n'atteignons pas ici non plus des sommets du gore vomitif ou propre au scandale à contrario du classique "Cannibal holocaust" de Ruggero Deodatto par exemple. Sans trop en dévoiler, les quinze dernières minutes du film rappellent la graduation d'un "Bedevilled" par exemple mais ne laisse cependant jamais place à la surprise car les événements qui vont s'y dérouler seront facilement anticipés, et c'est alors que "The woman" se redirige vers la série B horrifique qu'elle a essayé de ne pas être depuis le début.
Le plus intéressant avant le final grand-guignolesque demeure la découverte des activités des Cleeks, tout comme certains secrets qui sont révélés
sans certitude (la prégnance de Peggy, par exemple, laisse finalement peu de place au doute) et cette révélation certes quelque peu grotesque, de ce qui se cache dans la cabane des chiens. L'élément rapporté de la professeur de géométrie dévouée par contre est plutôt délicat à gérer et précipité le film, probablement malgré lui, vers les précipices du mauvais film d'horreur.

Les comédiens ont été pour la plupart bien choisis, à l’exception du garçon Cleek et de la professeur qui ne sont pas franchement bons mais ne bénéficient pas pour autant de prestations époustouflantes même pour Polyana McIntosh qui joue bien son rôle de femme sauvage mais sans non plus révolutionner l'interprétation de ce type de rôle. Sean Brigers par contre est vraiment excellent en papa Cleek dont l'ignominie n'a d'égal que le côté bon père de famille sûr de lui en toute situation et aimant. Enfin, Angela Bettis s'en sort bien mais reste tellement habituée à ce type de rôle qu'elle ne bouleverse jamais tant elle donne l'impression de ne savoir jouer que sur certaines émotions.

La réalisation fait très peur au début du film, lors de la présentation quelque peu ésotérique de la sauvageonne, à base de surimpressions d'images vraiment horribles et semble surtout très étriquée, comme si McKee n'avait pas su (ou voulu) filmer l'environnement autour d'elle, ce qui donne l'impression que la foret où elle vit n'est pas gigantesque ni dangereuse, faisant perdre de la crédibilité à ce personnage supposé avoir toute sa vie vécu à l'ombre de la civilisation. McKee recentre sa mise en scène ensuite et l'ensemble est fluide et agréable même si le film n'est pas d'une beauté fulgurante ni même souvent très soigné, ce qui aurait peut-être pu lui apporter une patine indéniablement plus à même de créer le malaise, comme avait pu par exemple le faire David Lynch pour "Blue Velvet". Enfin, l'utilisation quasi-systématique de chansons du genre rock indépendant tout au long du film (très Sundancien finalement) achève un peu d'agacer les tympans, ce qui est dommage car hormis cette bande originale bien faible, le travail sur le son est plutôt réussi.

Mais, au-delà des controverses, scandales et attentes, est-ce que "The woman" est un bon film ?
La réponse sera évasive : ce n'est pas un mauvais film. Néanmoins, à moins de ne pas du tout avoir le cœur bien accroché,il reste difficile de le considérer comme un monument de cinéma glauque, malsain et fondamentalement scandaleux. L'histoire est intéressante mais peine à développer la plupart de ses thèmes, certains éléments sont parfaitement risibles et de grosses lenteurs et répétitions empêchent concrètement l'immersion, désamorçant peur et suspense d'autant plus qu'il ne faut pas être novice pour deviner comment tout cela va se terminer. Aussi, "The woman" n'est absolument pas aussi jusqu'au-boutiste qu'il aurait probablement voulu l'être et le scandale qui s'est créé autour du film fait alors plus immédiatement songer à un pétard mouillé ou un bon coup de pub qu'à une réelle volonté de déranger.
Sans l'adorer, j'ai apprécié le film de Lucky McKee que je considère d'ailleurs comme son meilleur car je ne suis pas vraiment inconditionnelle des "May" et autres "Sick girl" issu de sa filmographie mais je le vois plus comme une comédie d'horreur plus ou moins déviante que ce que d'autres ont pu ou voudraient le voir. Il n'y a donc pas de quoi fouetter un chat ni pousser au suicide les âmes les plus sensibles car ce n'est pas cette série B certes acerbe et à quelques coudées de ses homologues de l'horreur bon marché mais bourrée de défauts qui va venir déranger les classiques du dérangeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strappado
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Mer 25 Jan - 11:12

Me tarde de le chopper ... J'aime assez ce réalisateur, et heureux de retrouver l'actrice de May qui se démerde pas mal, elle était dans Toolbox Murders aussi si je ne dis pas de bétises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémie
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1578
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Ven 27 Jan - 7:05

Pour ceux qui résident en France, sachez que le film sera disponible dès le mois prochain avec le magazine Mad Movies ! Mr. Green bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Allan Poe
King des Zombies!
avatar

Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 25
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Ven 27 Jan - 8:29

Jérémie a écrit:
Pour ceux qui résident en France, sachez que le film sera disponible dès le mois prochain avec le magazine Mad Movies ! Mr. Green bounce

Content de l'apprendre.

Je suis très content de voir que, pour certaines fois, vous aurez les films dans un temps d'attente pas si long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Jérémie
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1578
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Ven 27 Jan - 13:41

Mark Allan Poe a écrit:
Jérémie a écrit:
Pour ceux qui résident en France, sachez que le film sera disponible dès le mois prochain avec le magazine Mad Movies ! Mr. Green bounce

Content de l'apprendre.

Je suis très content de voir que, pour certaines fois, vous aurez les films dans un temps d'attente pas si long.

Il y a quand même des exceptions, il arrive même qu'on est certains films avant les Etats-Unis.
Quelques exemples : The Final Destination, Scream 4, Friday the 13th (2009), Case 39, Intruders et j'en passe...

Bon après c'est vrai que certains films ne sont toujours pas sortis "officiellement" en France (ni en salles, ni même en DVD) : One Missed Call (2008), The Haunting In Connecticut...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strappado
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 921
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Mer 30 Mai - 7:43

J'ai trouvé ce film plutôt bon pour ma part, même si pas foncièrement original à l'instar de the Woods et de May qui m'ont fait tour à tout penser à Argento ou De Palma jusqu'au physique des protagonistes.

Le seul gros défaut selon moi c'est que le film n'est pas assez progressif pour surprendre, tout paraît tellement attendu et la fin devient tellement généreuse en violence "gratuite" qu'on en est presque insensible.

Sinon rien à dire le traitement des personnages est toujours aussi soigné, une marque mcKee en quelque sorte, mais j'en attendais plus, et plus original dans le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrosseDinde
Phase terminale
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Mer 25 Mar - 12:04

Bon je viens de finir de le voir. Je suis plutôt perplexe en hésitant a savoir si j'ai aimé ou détesté. Surtout la fin qui m'a laissée sur le popotin mais pas de la bonne manière.

SPOILERS

Déjà quand on a découvert le "chien" j'ai du faire le plus gros facepalm de l'humanité. J'ai trouvé que c'était ridicule et sans intérêt d'ajouter ça au film. Puis la fin ou la petite dernière se fait emmener par the woman et "le dog?" et que Peggy les suit comme ça.

La fin m'a laissée perplexe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Androstaub
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 24
Localisation : La Crau - France
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    Mer 25 Mar - 12:14

Un des rares bons films sortis chez Emilya ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://androstaub.cabanova.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Woman (2011, Lucky McKee)    

Revenir en haut Aller en bas
 
The Woman (2011, Lucky McKee)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Woods (de Lucky McKee)
» Lucky McKee
» Wonder Woman (2017,Patty Jenkins)
» WONDER WOMAN 2011
» Wonder Woman 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: