AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Green Inferno (2013, Eli Roth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Androstaub
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 468
Age : 24
Localisation : La Crau - France
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Lun 29 Déc - 13:50

juge-rico a écrit:
p4in a écrit:
hors de question que je visionne le film si il est censuré de 4 minutes !!!
adrien666 a écrit:
Maintenant si le film est censuré de 4 minutes de scènes probablement qu'on attend en regardant ce genre de film, c'est d'avance assez décevant !
Je vous rassure il s'agit d'une version CUT. En Allemagne les Blu-ray sorte en deux versions, CUT/UNCUT et c'est écrit sur la covers, par exemple la saga hellraiser, réanimator et le retour des morts vivants sont tous sortie en version amputé, il suffit juste de se renseigner, voir les commentaires ironiques sur Amazon dans "import allemand" Laughing
En France nous auront sans aucun doute la version intégrale donc pas de soucie!

Bon ben alors ça va !!! Ils nous font chier avec leurs censures !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://androstaub.cabanova.com/
mad mike
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 34
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Lun 29 Déc - 20:13

Vivement que je le vois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chromekiller59
Fraîchement mort!


Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Jeu 26 Fév - 4:51

Film toujours pas sortie en france à cause d'une histoire de gros sous.
Le film est toujours annoncé pour une sortie en 2015 sans plus de précision...

Son Knock Knock va finir par nous arriver avant Rolling Eyes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mad mike
Mort Vivant!!!
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 34
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Jeu 26 Fév - 6:36

C'est frustrant d'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Jeu 5 Mar - 18:58

J'ai commencer a l'ouvrir et j'ai eu un flash, une photo pour Jérémie Razz Razz Razz

Revenir en haut Aller en bas
Jérémie
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1578
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Jeu 5 Mar - 20:13

juge-rico a écrit:
J'ai commencer a l'ouvrir et j'ai eu un flash, une photo pour Jérémie Razz Razz Razz


AAAAAHHHHHh !!!!!!!
Ou l'as tu eu !!?!???!??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Dim 8 Mar - 19:24

C'est pas a moi Jérémie, j'ai juste pris la photo sur le vif pour t'émoustiller un peu Razz
Revenir en haut Aller en bas
GrosseDinde
Phase terminale
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Mer 25 Mar - 10:40

Naaan tu l'as trouvé ou ? J'attends ce film depuis plusieurs moi, et je le trouve nul part, ni en stream, ni en download. Quelqu'un sait ou le trouver ? Ça fait longtemps qu'il y a pas eu un bon film de cannibalisme quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrien666
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 851
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2014

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Mer 25 Mar - 16:41

GrosseDinde a écrit:
Naaan tu l'as trouvé ou ? J'attends ce film depuis plusieurs moi, et je le trouve nul part, ni en stream, ni en download. Quelqu'un sait ou le trouver ? Ça fait longtemps qu'il y a pas eu un bon film de cannibalisme quoi !

Pareil pour moi.. introuvable. Quand je vais pouvoir le dégoter je vais me faire plaisir. Il a l'air de correspondre assez au genre de film que j'aime regarder .. je pense à un genre de "cannibal Holocaust" en plus soft et plus moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrosseDinde
Phase terminale
avatar

Féminin Nombre de messages : 63
Age : 22
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Jeu 26 Mar - 9:39

Y a d'autres films comme green inferno ou ils blessent pas les petits animaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PAt
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 390
Age : 29
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Jeu 26 Mar - 9:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crazy babysitter
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 911
Age : 36
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Lun 1 Juin - 14:15

Bonsoir.
Une bonne nouvelle pour les américains : Eli Roth vient de confirmer par l'intermédiaire d'une petite vidéo sur son compte Facebook que "The green inferno" sortira le vingt-cinq Septembre prochain. On doit cette distribution inespérée à la société de production Blumhouse. En France, on sait que Wild bunch possède les droits du film et comptait le distribuer directement en vod à l'automne.

https://www.facebook.com/RealEliRoth/videos/812798205493783/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémie
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1578
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Lun 1 Juin - 15:16

Woaw... Un an après sa date de sortie initiale... Mieux vaut tard que jamais.

J'espère quand même que pour la France, Wild Side optera pour une exploitation en salles plutôt que direct to VOD... Mais bon je n'y crois pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérémie
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1578
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Ven 3 Juil - 18:17

Bon ben pas de sortie en salles en France... Le film sortira comme prévu en E-Cinema (En VOD pour une période limitee quoi) le 25 Septembre 2015, soit le même jour que la sortie du film dans les salles américaines.
Je suis curieux de voir comment fonctionnera ce systeme (le film restera disponible environ 6 semaines, comme un film qui sortirait en salles, du coup cela signifiera t'il qu'on aura droit à une sortie en DVD et BR 4 mois après?), d'autant plus qu'il s'agirait d'une alternative qui pourrait prendre de l'ampleur (Sinister 2 sortira en France de la meme manière).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Ven 3 Juil - 18:59

Jérémie a écrit:
Bon ben pas de sortie en salles en France... Le film sortira comme prévu en E-Cinema (En VOD pour une période limitee quoi) le 25 Septembre 2015, soit le même jour que la sortie du film dans les salles américaines.
Je suis curieux de voir comment fonctionnera ce systeme (le film restera disponible environ 6 semaines, comme un film qui sortirait en salles, du coup cela signifiera t'il qu'on aura droit à une sortie en DVD et BR 4 mois après?), d'autant plus qu'il s'agirait d'une alternative qui pourrait prendre de l'ampleur (Sinister 2 sortira en France de la meme manière).

Et bien j'ai quelques réponses pour toi Jérémie. Le système en question existe déjà depuis 2 ans en France, et j'en ai profité a l'époque avec la sortie de Welcome to New York , disponible en VOD le jour même de sa diffusion au festival de cannes a partir de 22h00 si ma mémoire est bonne. Le film était jugé politiquement incorrect, mais vu que j'adore Gerard Depardieu et que je déteste DSK j'en ai eu pour mon argent. 4 mois après le film était disponible dans les bacs Blu-ray/DVD. Bref tu n'a aucun souci a te faire la dessus, surtout que le film est déjà disponible en version "d'usine" gold, le seul hic c'est les droits de distribution qui ont été bloqué.

Petit hors sujet par la même occasion, en France nous avons des VOD avant première ou EVOD, qui diffuse sur les plateformes de téléchargement légal (internet/box/console), les films 1 a 4 mois avant leurs sortie Blu-ray. Par exemple American Sniper sortie cette semaine dans les bacs était déjà disponible sur toutes les plateformes depuis 1 mois. Ou simplement Son of a Gun film de braqueur australiens est disponible depuis plus de 3 mois en VOD alors qu'il ne sort que le 15 juillet en France.

Bref aucun problème pour la diffusion en matérialisé, Phantasm 5 sortira aussi en EVOD Cool
Revenir en haut Aller en bas
Jérémie
Mort Vivant!!!
avatar

Masculin Nombre de messages : 1578
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Ven 3 Juil - 20:19

Merci pour les renseignements ! Ca me rassure.
C'est vrai, maintenant que tu me dis je me rappel du cas de Welcome To New York, et d'ailleurs si je me souviens bien il avait connu un joli succès lors de sa sortie VOD.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Ven 3 Juil - 20:21

Oui plus de 400 000 téléchargements en deux semaines je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Ven 18 Sep - 19:55


Le 3 octobre au grand Rex, le 16 octobre en VOD.
Revenir en haut Aller en bas
DieSydney
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 404
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Sam 19 Sep - 7:54

Ok.

Je veux ma place ! J'y serais a coup sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Lun 21 Sep - 1:49

DieSydney a écrit:
Ok.

Je veux ma place ! J'y serais a coup sur

Au Grand Rex pendant une semaine, une séance par jour a 20h00. Du mercredi 30 au mardi 6 octobre.
Revenir en haut Aller en bas
DieSydney
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 404
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Mar 13 Oct - 1:53

Vu pendant la projection spéciale au Grand Rex. Ils avaient mis le paquet, distribution de sacs à vomi avant le début du film, bonbons en forme de doigt ensanglanté et petite vidéo d'Eli Roth qui explique les difficultés de tournage. Malgré ça, il faut avouer que The Green Inferno n'est vraiment un bon film mais parfois, une ambiance de salle peut tout changer.

Le plus intéressant reste le première heure de film (même si elle s'éternise un tout petit peu) et le développement des personnages qui ne sonnent pas creux. On aurait pu s'attendre à simplement des bouts de chair fraîche déambulant dans la jungle mais Roth creuse le charisme de son personnage principale, s'attarde sur plusieurs traits de caractères mais une fois les cannibales arrivés, il ne restera plus rien de tout ça. On préfère nous laisser avec du gore, magnifiquement bien réalisé mais pas excessif contrairement à ce que les publicités nous répètent et subir beaucoup trop de vannes, temps et actions pipi-caca-vomi-weed. Souvent, l'humour touche sa cible, il a fait rire toute la salle du Grand Rex surtout le moment weed, mais du coup diminue grandement l'impact du film.

Avec une salle remplie de fanas de genre qui hurlent à chaque meurtres, encourage le crado et imite les bruits de vomi pour encourager les autres à gerber, The Green Inferno possède un solide capitale sympathie. Pour une soirée entre amis, pour faire franchir des limites aux jeunes filles naïves et faibles à côté de vous, The Green Inferno est parfait.


Oui, I survived. et sans vomir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrien666
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 851
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2014

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Ven 16 Oct - 21:50

Après tant d'attente, j'ai enfin pu regarder Green Inferno, et quelques part l'attente en valait la peine. Je n'ai pas été déçu par le film. Je ne m'attendais pas non plus à ce que ce soit plus que ça. Donc pour moi évidement il ne rivalise pas avec Cannibal Holocaust en matiere de gore et de scenes brutales. Il y'en a et elles sont plutôt reussi. Mais moi j'appartiens à cette categorie de gens ou il en faut beaucoup plus que ça pour que cela puisse me choquer. Pour moi c'etait relativement gentillet, mais au niveau de l'ambiance du film je m'y suis retrouvé. Ensuite au niveau du rythme et de l'histoire j'ai tout de même une préférence pour le film "Welcome to the Jungle" de Jonathan Hensleigh (rien à voir donc avec un autre film du même titre dans lequel joue Van Damne) Bien que dans Welcome to the jungle on ne voit aucune scène gore ou même un temps soit peu sanglante, le rythme est mieux mené. Ensuite je suis sans doute un peu sadique, mais ... d'avantage de scènes gores et un peu plus brutales ne m'aurait pas dérangé..
J'aurais aimé, une fois vu la première scène de torture qu'on en reste pas la.

(j'ai failli spoiler, en voulant raconter mes attentes en ce qui concerne la fin du film, j'ai donc enlevé cette partie la de ce que j'avais ecrit)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crazy babysitter
Repose en paix
avatar

Féminin Nombre de messages : 911
Age : 36
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Dim 18 Oct - 14:48

(Possibles légers spoilers.)
Le cinéma d'Eli Roth est principalement constitué d'excès et de dérision. Qu'il s'agisse de "Cabin fever", des deux volets de "Hostel" ou même de son récent (et raté) "Knock-Knock", le but du réalisateur reste principalement de provoquer des émotions fortes, la peur, le rire, mais rarement d' injecter dans ses récits des messages politiques ou sociaux. Ainsi, "The green inferno" ne déroge pas à la règle. Il ne faudra donc pas trop chercher l'inspiration du côté de "Cannibal holocaust", en dépit de références évidentes au chef-d’œuvre de Ruggero Deodato et même d'une dédicace dans le générique de fin. Mais c'est vers Umberto Lenzi qu'il faut clairement lorgner pour appréhender le film. Car cet enfer vert trouve sa source dans "Cannibal ferox", et d'une certaine façon, on peut parler de parodie de ce dernier. Car, clairement, "The green inferno" est une comédie.

A l'instar de "Massacre à la tronçonneuse", que Tobe Hooper avait pensé comme une comédie très très noire dont l'humour n'exploserait pas ouvertement au visage des spectateurs, le long-métrage d'Eli Roth s'inscrit dans une veine de "sérieux mais pas que...". En fait et plus exactement, rien n'est vraiment sérieux dans le film. Mais Roth fait croire que si, principalement durant la première partie. Ne lésinons pas sur les mots, elle fait peur cette première partie ! Mais pas la peur éprouvée par exemple devant "L'exorciste", non. Il s'agit de la peur d'avoir à faire à un très mauvais film bien en deçà des attentes. Pourtant, il s'en est passé des choses entre l'annonce du projet, sa réalisation, ses différentes projections et les difficultés qu'il a eu pour trouver un distributeur. L'année dernière, une bande-annonce survoltée au son du classique rock "Welcome to the jungle" par les Guns n Roses. Axl Rose vociférant ses paroles sur les riffs de guitares agressifs de Slash et Duff McKagan aurait du nous mettre la puce à l'oreille. Non, Roth n'avait pas l'intention de nous pondre un film d'horreur à caractère humanitaire sous le couvert du cinéma d'exploitation italien dont il raffole. Le message humanitaire est présent dans "The green inferno" mais à l'image d'un des personnages principaux du film, charismatique leader d'un groupe d'activiste, il ne s'agit surtout que d'un beau discours sans grand intérêt. De la poudre aux yeux. Mais les quarante-cinq premières minutes tendent à nous montrer le contraire.

Voici donc Justine, étudiante idéaliste et virginale qui partage sa chambre avec une colocataire au look de rockeuse pour adolescents. Justine possède une affiche de "37.2 le matin" au dessus de son lit tandis que Kaycee a accroché celle de "Moi Christiane F, 13 ans. Droguée, prostituée".
Voilà pour la rapide caractérisation des personnages que l'on découvre en premier lieu dans le film. Déjà là, on se dit que quelque chose cloche, que ce n'est pas le style d'Eli Roth, cette symbolique grossière. Ajoutons à cela des dialogues au raz des pâquerettes du campus où vivent les filles. Dialogues à base de "Mais qu'attendons-nous pour changer le monde" chez l'une mais parasités par le cynisme outrancier de l'autre. Puis on nous présente le beau gosse de service, Alejandro. Lui veut prendre les choses en main et le changer, ce monde. Alors il décide de s'envoler dans la jungle avec une bande de jeunes (dont sa méchante et menaçante petite amie qui n'aime pas beaucoup notre héroïne à cause de l'instinct de propriété, sans doute). Ils décollent, puis atterrissent. En catastrophe.

Il faudra au joueur et malicieux Eli Roth quarante-trois minutes, montre en main, pour nous flanquer les nerfs. Mais c'était pour mieux nous préparer à ce qui allait suivre, ce que nous attendions. Quarante-trois minutes de presque vide où des personnages pas franchement sympathiques se prennent pour des sauveurs. Et ces personnages, Roth ne les rate pas. Le fumeur de joints, la petite blonde pimbêche agacée par les moustiques, la lesbienne au grand cœur avec des tatouages partout, le petit gros barbu qui court après l’héroïne, la fameuse méchante qui se montre bien désagréable avec cette même héroïne et notre Che Guevara en herbe et ses belles paroles.
Pendant ces trois quarts d'heure, non seulement on a tendance à s'ennuyer mais en plus, il faut composer avec de nombreux défauts. Mais déjà, quelques séquences humoristiques nous aiguillent quant à la direction que "The green inferno" va bientôt prendre.

Bref, il ne s'agirait pas de dévoiler les tenants et aboutissants de cette première partie plutôt sérieuse, ou plutôt prétendant l'être. D'ailleurs, rien que le passage de l'araignée et de la pause-pipi devrait nous permettre de nous poser quelques questions quant aux intentions de l'auteur. Mais le film se montre définitivement tel qu'il est une fois que le petit groupe se retrouve encerclé par une tribu qui n'a pas spécialement l'air amicale.

Les premiers contacts avec la tribu nous rappellent à quel point Eli Roth peut être doué pour donner le malaise. Il y parvient une fois encore sans peine. A ce moment-là, l'empathie jusqu’alors inexistante pour les protagonistes apparait soudainement. On se met à leur place, on comprend leurs frayeurs, leur épouvante même. Pour célébrer l'arrivée de leur buffet, les cannibales s'autorisent un apéritif avec l'un des étudiants. Une scène très sanglante durant laquelle Greg Nicotero et Howard Berger montrent l'étendue de leur talent de maquilleurs. Les survivants sont enfermés dans une cage de bois, cernée de sauvages à la sarbacane facile. Et c'est alors que "The green inferno" prend tout son sens et se révèle tel qu'il est : une comédie.

Il serait dommage de décrire ici la plupart des moments volontairement drôles que le film a à offrir. Et il faut reconnaitre à Monsieur Roth un jusqu’au-boutisme dans l'outrance. Ce n'est pas bien fin, c'est de l'humour qui tâche mais il fait souvent mouche (c'est le cas de le dire). Mais le papa de "Cabin fever" parvient à garder durant cette seconde partie une certaine tension, une ambiance malsaine et même assez suffocante par endroits. C'est drôle, mais il n'est pas non plus question d'y aller à coups de tartes à la crème. Ainsi quand le film doit être dur, il sait rester dur. Mais une fois que l'on a compris, ou plutôt une fois que l'on a plus simplement accepté cet état de fait, "The green inferno" procure bien du plaisir. On y voit les clins d’œil au cinéma italien d'anthropophages, on se rend compte si l'on connait un peu "Cannibal ferox" (un très mauvais film, au demeurant) qu'il s'agit pour Eli Roth de parodier ouvertement le nanar d'exploitation d'Umberto Lenzi. Sans jamais aller aussi loin, cependant. Car là où les amateurs de débordements sanglants (ou sanguinaires) seront déçus, c'est bien durant la vision du long-métrage. A l'exception d'une séquence démonstrative, "The green inferno" demeure relativement "sage" avec l'hémoglobine ou les intestins en latex. Les âmes sensibles seront choquées, certes, mais il ne faut définitivement pas s'attendre à un déluge de gore vomitif.

On suit donc alors avec surprise et soulagement les douloureux déboires de nos étudiants pleins de bonne volonté, aux prises avec des autochtones à la dent dure. On s'amuse du plaisir participatif pris par le réalisateur qui accumule les moments parodiques (les rapports entre Justine et l'enfant de la tribu, le collier-flute, le tigre...) et on termine le film avec un large sourire, la sensation d'avoir été peut-être un peu berné mais surtout, on se rend compte qu'au delà de l'hommage voulu par Roth au cinéma de Monsieur Deodato, il y avait finalement ici l'envie de s'amuser, d'être pleinement cynique et méchant vis-à-vis d'une certaine jeunesse sans doute dorée qui se croit supérieure à tous et à tout le monde et de délivrer une œuvre sans complexes jouant la carte de la dérision. Il y a à boire et à manger dans "The green inferno" mais c'est toujours l'occasion de faire un bon repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adrien666
Repose en paix
avatar

Masculin Nombre de messages : 851
Age : 36
Date d'inscription : 14/10/2014

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Dim 18 Oct - 16:01

On peut dire que tu a été inspiré héhé. Mais j'ai quand même tout lu et jusqu'au bout Smile
Je suis globalement assez d'accord avec la critique que tu en fait. Je n'ai pas cité le Film Cannibal Ferox mais effectivement on fait le lien avec le film, qui bien que restant un nanar comportent des scènes des plus brutales, à l'inverse de Green Inferno. Je suis d'accord que ce film a un coté comédie puisque j'ai ris à de nombreuse reprise également. Plus que d'avoir été horrifié d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba22
Définitivement Mort
avatar

Masculin Nombre de messages : 496
Age : 29
Localisation : Nice, France
Date d'inscription : 04/06/2012

MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   Lun 19 Oct - 10:49

J'hésite à le prendre, est-il recommandable ( je sais qu'il n'a pas fait l'unanimité ) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Green Inferno (2013, Eli Roth)   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Green Inferno (2013, Eli Roth)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» The Green Inferno (2013, Eli Roth)
» The Green Inferno - Eli Roth (?)
» The green inferno
» The Green Inferno (Eli Roth) - 2014
» The Green Inferno

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: