AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Philadelphia (1993,Jonathan Demme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Philadelphia (1993,Jonathan Demme)   Jeu 5 Juin - 17:19

Andrew Beckett est un brillant avocat. Il est homosexuel. Son début de carrière dans le cabinet de Charles Wheeler et associés, un des plus grands cabinet d'avocats de Philadelphie (Pennsylvanie), est prometteur. Il est adulé par son milieu, et rien ne semble pouvoir ralentir son ascension, mais, un jour, il est licencié pour faute professionnelle. Andrew pense qu'il a été chassé parce qu'il a le sida, et décide d'attaquer le cabinet pour licenciement abusif. Il est aidé de Joe Miller, avocat noir et initialement homophobe.

J'ai vu ce film a la fin des années 90 et il ne m'avais fait "ni chaud ni froid" bref passable, sans plus...
Je l'ai revue aujourd'hui et naturellement avec l'âge on devient moins con (et encore...) on comprend beaucoup plus de chose.
Philadelphia ma mis une grosse baffe dans la gueule, vu que je n'avais pas compris le message de tolérance que ce film envoyais a l'époque. Honnêtement ce film ne possède rien d'extraordinaire, mais le drame qui ci déroule prend au tripe pendant plus de 120 minutes...
La faute a qui? des acteurs convainquant (oscars du meilleur acteur pour Tom Hanks), une ost poignante et un scenario juridique qui est a mille lieux du drame classique bidonné...Non Philadelphia est au même niveau qu'un film d'horreur mais totalement crédible, malheureusement le Bad Guy du film s'appel VIH...
5/5
Revenir en haut Aller en bas
Gregg
Artiste de la médiation


Masculin Nombre de messages : 4172
Age : 37
Localisation : Atro City (312 Lusman Arms)
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Philadelphia (1993, Jonathan Demme)   Jeu 5 Juin - 21:12

Je l'ai revu dernièrement et il ne m'a pas franchement enthousiasmé.
Ce qui devrait représenter un moment épique de cinéma, à savoir la partie fractionnée traitant du procès, se révèle finalement bien mou, d'autant que les employeurs de Tom Hanks semblent être de simples spectateurs ne donnant pas l'impression de vouloir se défendre. Par ailleurs, Hanks apparaît quelque peu effacé dans le film, surtout que ce même rôle aura fait de lui un récipiendaire d'oscar... Washington se démarque bien plus, alors que Philadelphia (même s'il ne justifie pas à mes yeux son rang de classique) et Training Day sont les oeuvres majeurs d'une filmographie qui ne ressemble à rien de moins qu'une décharge municipale.

3/5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Philadelphia (1993,Jonathan Demme)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [DVD] Arrivederci Amore Ciao
» Jonathan des Ours ( Jonathan degli Orsi ) –1993- Enzo G. CASTELLARI
» Akumajo Dracula - Sharp X68000 - 1993
» Jonathan Rhys-Meyers
» Susanna Clarke: Jonathan Strange & Mr Norrell + adaptation BBC 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: AUTRES :: Cinéma en général-
Sauter vers: