AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9644
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Lun 23 Avr - 14:45

Ça plus ou moins de lien avec Family, mais pensez-vous que la diminution de suppléments sur les DVDs des Masters of Horror seraient une des causes de l'achat d'Anchor Bay par Starz Cable Network? Ça n'a peut-être pas rapport, mais parfois quand une compagnie achète une autre compagnie, ça peut nuire. Par exemple, quand Paramount ont achetés Dreamworks et bien, ils ont enlevés les sous-titres français sur les films.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
Mr. Horreur Web
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Lun 23 Avr - 15:38

JackieBoy a écrit:
Ça plus ou moins de lien avec Family, mais pensez-vous que la diminution de suppléments sur les DVDs des Masters of Horror seraient une des causes de l'achat d'Anchor Bay par Starz Cable Network? Ça n'a peut-être pas rapport, mais parfois quand une compagnie achète une autre compagnie, ça peut nuire. Par exemple, quand Paramount ont achetés Dreamworks et bien, ils ont enlevés les sous-titres français sur les films.

Je ne crois pas ... on a juste à regarder les nouveaux DVD de Re-Animator et Phantasm. La raison de la baisse de suppléments est facile à expliquer. Ceux de la première saison étaient surtout relié aux cinéastes (documentaire sur Carpenter... les collaborateurs de Carpenter ... etc...) Maintenant que ça a été fait, il doicent se concentrer sur le film... ceux-ci n'ont rien d'extraordinaire à offrir si ce n'est qu'un making-of!

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9644
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Lun 23 Avr - 15:52

Mr. Horreur Web a écrit:
JackieBoy a écrit:
Ça plus ou moins de lien avec Family, mais pensez-vous que la diminution de suppléments sur les DVDs des Masters of Horror seraient une des causes de l'achat d'Anchor Bay par Starz Cable Network? Ça n'a peut-être pas rapport, mais parfois quand une compagnie achète une autre compagnie, ça peut nuire. Par exemple, quand Paramount ont achetés Dreamworks et bien, ils ont enlevés les sous-titres français sur les films.

Je ne crois pas ... on a juste à regarder les nouveaux DVD de Re-Animator et Phantasm. La raison de la baisse de suppléments est facile à expliquer. Ceux de la première saison étaient surtout relié aux cinéastes (documentaire sur Carpenter... les collaborateurs de Carpenter ... etc...) Maintenant que ça a été fait, il doicent se concentrer sur le film... ceux-ci n'ont rien d'extraordinaire à offrir si ce n'est qu'un making-of!

C'est vrai! Mais, je regrette tout de même qu'ils aient enlevés les "Script To Screen". Je trouvais ces documentaires vraiment intéressant. Mais bon, on va revenir au sujet initial, qui est Family.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
WiLLyBoy
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 5734
Age : 26
Localisation : Sherbrooke/Whitehorse
Date d'inscription : 01/05/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Lun 23 Avr - 15:55

JackieBoy a écrit:
C'est vrai! Mais, je regrette tout de même qu'ils aient enlevés les "Script To Screen". Je trouvais ces documentaires vraiment intéressant. Mais bon, on va revenir au sujet initial, qui est Family.

Alors! As-tu écouté Family? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horreur-web.com
Mr. Horreur Web
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Lun 23 Avr - 16:13

JackieBoy a écrit:

C'est vrai! Mais, je regrette tout de même qu'ils aient enlevés les "Script To Screen". Je trouvais ces documentaires vraiment intéressant. Mais bon, on va revenir au sujet initial, qui est Family.

Moi c'est la partie qui m'emmerdait le plus.... Faut croire qu'ils m'ont écouté moi et pas toi! happy2

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9644
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Lun 23 Avr - 16:35

WiLLyBoy a écrit:
JackieBoy a écrit:
C'est vrai! Mais, je regrette tout de même qu'ils aient enlevés les "Script To Screen". Je trouvais ces documentaires vraiment intéressant. Mais bon, on va revenir au sujet initial, qui est Family.

Alors! As-tu écouté Family? Very Happy

Ouais, je l'ai écouté! Je suis en parfait accord avec ta critique. Deer Woman est de loin supérieur à Family. Cet épisode n'est pas assez violent. J'aurais aimé en voir plus à la fin. Harold (George Wendt) est le fun à voir, avec tout ses squelettes. Meredith Monroe est vraiment sexy. Very Happy Un bon épisode, mais sans plus! Jusqu'à maintenant, cette seconde saison est déçevante. C'est vrai qu'il y a seulement 3 épisodes de sortie en DVD, mais c'est quand même déçevant de voir deux réalisateurs (John Landis et John Carpenter), qui nous ont offert deux excellent épisodes à la première saison, nous offrir deux épisodes bon. Il y a seulement Pelts qui m'a vraiment impressionné. J'ai bien hâte de voir les prochains épisodes. J'espère bien que celui de Joe Dante va être meilleur, que celui de la première saison, Homecoming.

Note: 3,5/5


Top Masters of Horror

1.Cigarette Burns de John Carpenter - 5/5
2.Pelts de Dario Argento - 4,5/5
3.Imprint de Takashi Miike - 4,5/5
4.Dreams in the Witch-House de Stuart Gordon - 4,5/5
5.Incident On And Off a Mountain Road de Don Coscarelli - 4,5/5
6.Deer Woman de John Landis - 4,25/5
7.Fair Haired Child de William Malone - 4/5
8.Haeckel's Tale de John McNaughton - 4/5
9.Jenifer de Dario Argento - 4/5
10.Sick Girl de Lucky Mckee - 4/5
11.Pro-Life de John Carpenter - 3,75/5
12.Chocolate de Mick Garris - 3,75/5
13.Family de John Landis - 3,5/5
14.Dance of the Dead de Tobe Hooper - 3/5
15.Homecoming de Joe Dante - 3/5
16.Pick Me Up de Larry Cohen - 2,5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
nono9310
Invité



MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Sam 28 Avr - 8:41

Mr. Horreur Web a écrit:
J'ai bien aimé le film en général, mais le revirement final est venu tout gâcher!

C'est vrai que le revirement final trahi un peu mais cet épisode est tellement sympa qu'on en devient indulgent vis à vis de cette bévue. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Horreur Web
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Ven 4 Mai - 20:55

Right To Die sort en DVd le 15 mai et voici en avance ma critique du film...

http://www.horreur-web.com/righttodie.html

Bref ... je suis déçu, surtout que Wrong Turn est un de mes films favoris! Au moins, la pochette du DVD est jolie et agr.mente ma collection. C'est déjà ça!


_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
nono9310
Invité



MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Sam 5 Mai - 5:37

C'est vrai que cet épisode est l'un des moins bon de cette saison.
Revenir en haut Aller en bas
Mr. Horreur Web
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Sam 5 Mai - 8:50

nono931000 a écrit:
C'est vrai que cet épisode est l'un des moins bon de cette saison.

Je m'attendais vraiment à un film dans la même veine que Homecoming de Joe Dante. Quelque chose de politisé dans lequel le cinéaste aurait pris position. Masters Of Horror a été créé dans le but de laisser les "Maîtres" s'exprimer sans contrainte.... Right To Die, comme plusieurs épisodes d'ailleurs n'a rien de différents qu'un direct-to-vidéo banal!

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9644
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Mar 15 Mai - 8:16

Les Français seront bien content d'apprendre cette nouvelle.

Coffret Masters of Horror Saison 2

Plus de précision pour le coffret Masters of Horror Saison 2 qui sortira en France, le 28 Août 2007, ainsi qu'une bonne nouvelle concernant un coffret saison 1. L'éditeur Fip rectifie le tir en proposant l'intégralité de la saison 2, dès le mois d'Août prochain où ils pourront retrouver nos réalisateurs favoris.

Cette fois-ci les films ne seront pas proposés séparément. Notons également que la ligne éditoriale générale changera radicalement de celle tenue l'an passé puisque ce coffret regroupera 7 DVD en boîtiers slim (à l'image du coffret zone 1 de vendredi 13 ou du coffret de Lost Saison 2) à raison de 2 films par disque pour les cinq premiers DVD et de 3 pour le sixième. Le septième DVD sera réservé aux bonus alors que les autres disques proposeront les films, et rien que les films. Ils seront bien évidemment proposés dans leur format 1.85 respecté, accompagnés de pistes Dolby Digital 5.1 anglaise et française.

Enfin, notons pour les plus patients ou pour ceux qui en ont longuement fait réclamation, qu'un coffret regroupant tous les DVD collector de la saison 1 sera disponible au mois d'octobre prochain.




----------------------------------------------

Ce qui me fait rager dans tout ça, c'est que eux pourront avoir les 13 épisodes le 28 Août. Tandis que nous, au Québec, à la vitesse que c'est partie, nous aurons les 13 épisodes au mois de Février 2008. Je me demande vraiment, pourquoi Anchor Bay ne sortent pas 2 épisodes en même temps? Je me fous un peu du coffret, car personnellement je considère les Masters of Horror comme des films et non des épisodes d'une série télévisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9644
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Mar 29 Mai - 19:56

Citation :
Les réalisateurs de la saison 3 se font attendrent!

Alors que les dernières infos étaient plutôt positives, quelques doutes planent sur la série Masters of Horror. Même si récemment, Mick Garris à obtenu la recompense de la meilleur série en collection DVD par les" Saturn Awards", des bruits court comme quoi le créateur aurait beaucoup de mal à faire venir les réalisateurs sur la série. Ça c'était quelque peut senti déjà sur la saison 2 avec des noms comme Dickerson, Medak pour ne cité que eux qui ont plus que fait grincer les dents des fans. La liste serait à l'heure actuelle vraiment courte. Le chamboullement à également lieu au niveau de la production puisqu'un nouveau studio devrait venir remplacer l'ancien et produire les épisodes. La diffusion, l'orientation que prendra la série reste en suspend. . . Beaucoup de réalisateurs sont occupés avec des films fait pour le grand écran (Rob Zombie, Wes Craven, Romero, Eli Roth, Sam Raimi etc . . .) les contraintes de Masters of Horror sont bien présentes, ce qui n'aide pas. Bien sur les réalisateurs ont carte blanche pour leur épisodes, mais le budget reste très faible et le temps pour faire un épisode (10jours) reste très serré. Il faut aussi prendre en compte qu'un réalisateur qui travail sur un film pour le cinéma, comme Rob Zombie par exemple, qui refait naître la légende qu'est Micheal Myers, empochera plus d'argent que sur un épisode télé des Masters of Horror. Malgré tout Mick Garris reste confiant et ne va pas s'amuser à dire qu'une saison 3 est officielle, si ce n'était pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9644
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Mar 29 Mai - 20:11

JackieBoy a écrit:
Citation :
Les réalisateurs de la saison 3 se font attendrent!

Le chamboullement à également lieu au niveau de la production puisqu'un nouveau studio devrait venir remplacer l'ancien et produire les épisodes.

J'ai visité plusieurs sites et ils indiquent tous, que ce sera un studio différent pour la troisième saison. Quelqu'un a plus d'informations?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
Mr. Horreur Web
Administrateur


Masculin Nombre de messages : 8610
Age : 36
Localisation : Canada
Date d'inscription : 29/04/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Mar 29 Mai - 20:19

Moi, je tirerais la plug sur Masters avant que ça ne devienne une vrai farce. Si ça continue, on va avoir droit à des films de Uwe Boll, et le mec qui a co-réalisé le quart d'une scène de Amityville 4 ou celui qui a servi des beignes sur le plateau de Poltergeist 2!

_________________
In heaven, everything is fine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com
JackieBoy
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 9644
Age : 32
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Mar 29 Mai - 20:25

C'est vrai que s'ils ne vont pas chercher des réalisateurs de renommer, pour la troisième saison et bien, celle-ci risque de ne pas faire trop fureur.

Je me demande, s'ils connaissent un gros succès, au niveau de la vente de DVDs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.horreur-web.com/
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Dim 3 Juin - 12:32


The Damned Thing (La Chose Maudite)

(Masters of Horror – 2x01)


Réalisé par Tobe Hooper
Écrit par Richard Christian Matheson
D’après l’œuvre d’Ambrose Bierce





Malgré un début bien foutu, The Damned Thing se présente comme un Masters of Horror mineur, bourré de clichés, et hautement prévisible. Remarquez, venant de Tobe Hooper, on n’attendait pas mieux bien que son épisode de la saison 1 (La Danse des Morts) fusse recevable. Là, c’est une tout autre histoire. La ville de Clovedale est frappée par la Chose Maudite, sorte d’entité visqueuse réveillant en chaque habitant ses pulsions meurtrières et animales. Un shérif essaie d’y remettre de l’ordre et de contenir la panique qui frappe la ville, mais en vain. Changez la baraque du shérif en une maison située près d’un cimetière, changez le shérif en mère de famille, et vous obtenez un scénario ressemblant trait pour trait au Mortuary du même Tobe Hooper. En somme, l’originalité n’est guère au rendez-vous ; et l’histoire se voit comblée de clichés éculés (le gentil shérif qui essaie de garder ses ouailles saines et sauves, traumatisé par un événement de son passé… merci, on a déjà donné !).





De surcroît, les acteurs ne risquent pas d’améliorer le résultat. Tous adoptent un jeu propret, dénué de personnalité et de talent, sentant fortement la surenchère. Et l’on ne peut même pas se consoler avec la prestation de Robert Englund. Absent de l’épisode, il faudra se rabattre sur l’apparition (décevante) de Ted Raimi. De son côté, Tobe Hooper fait montre d’une réalisation d’abord convaincante mais qui s’engouffre rapidement dans des prises de vue casse-gueule, des plans saccadés, et des mouvements de caméra à vous filer la nausée. Sans parler des maquillages spéciaux, bien en-deçà des capacités de Gregory Nicotero et Howard Berger. Reste une bande-son qui se défend, révélant presque autant de qualités (ses thèmes d’angoisse, ses bruitages et coupures sonores) que de défauts (ses morceaux de country mollassons, entre autres). En dépit de sa courte durée (57 minutes), The Damned Thing expose un récit étiré et affreusement lent. Ce n’est certainement pas avec cet épisode que Tobe Hooper verra son blason redoré…



Note : 9/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Dim 3 Juin - 12:33


Family (La Famille)

(Masters of Horror – 2x02)


Réalisé par John Landis
Écrit par Brent Hanley





Un couple emménage dans un quartier fortifié calme et paisible. Très vite, les deux époux font la connaissance de Harold, quinquagénaire amical et propre sous tous rapports. Mais Harold a la fâcheuse habitude d’enlever des personnes et de les réduire en un tas d’os, dans le but de se constituer une petite famille (de squelettes) bien à lui. Bien que Family trimballe une quantité non-négligeable de défauts, John Landis nous revient avec un épisode délirant et déjanté, agrémenté d’une bonne dose de cynisme et de second degré. L’histoire fait face à certaines longueurs, le retournement final surprend sans convaincre pour autant, mais un sujet si politiquement incorrect ne peut que réveiller en nous des plaisirs coupables. Saluons l’excellente performance de George Wendt en voisin schizophrène et fétichiste nécrophile ; et qui compense volontiers la prestation désastreuse de Matt Keeslar (David) et Meredith Monroe (Celia), tous deux sonnant faux à chaque réplique prononcée.





On demeure mitigé quant à la réalisation de John Landis. Le produit final s’avère souvent basique, voire fade par moments. D’un autre côté, le contraste entre le visuel (liquéfaction des chairs, confection de mannequins avec des os) et la musique (chants gospel rétro) nous fait passer un agréable instant, à condition d’être réceptif à tant de second degré. Et les passages où Harold entend les autres personnes s’adresser à lui directement (Celia jouant les nymphomanes, ses prochaines victimes le suppliant de les embarquer) ou les squelettes lui parler, sont tout bonnement tordants. La bande-son n’est, à ce propos, pas étrangère à l’affaire ; le compositeur s’amusant en effet à plaquer des musiques gnangnan ou volontairement exagérées sur des situations déjà loufoques. Pas aussi bidonnant ni réussi que Deer Woman, Family permet au moins de rattraper la bévue commise par Tobe Hooper dans son Damned Thing ; tant sur le plan de la réalisation que du scénario ou des effets spéciaux.



Note : 13.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Dim 3 Juin - 12:33


The V Word (Le Mot en V)

(Masters of Horror – 2x03)


Réalisé par Ernest Dickerson
Écrit par Mick Garris





D’après le titre et le prologue, on pouvait s’attendre à un épisode jouissif sur les jeux vidéo, notamment Doom et autres First Person Shooter. À l’arrivée, on se retrouve avec une histoire sur une espèce de secte de vampires morts-vivants, où les jeux vidéo ne sont mentionnés que de temps à autre. Le Mot en V ne renvoie donc pas à Virtuel mais à Vampires ! En gros, deux potes vont faire un tour dans un funérarium au beau milieu de la nuit afin d’apercevoir le corps d’une de leurs connaissances. Mais il sont reçus par un vampire mort-vivant qui s’empresse de « convertir » l’un deux. Après un début longuet, l’histoire subit un regain d’intérêt au bout d’une demi-heure, lorsque le deuxième mec se fait bouffer à son tour et lutte tant bien que mal contre sa fringale. Mais ces séquences loufoques sont vite remplacées par un développement plus que moyen duquel on ne retiendra que la scène finale de décapitation à la scie électrique. En somme, le scénario de Mick Garris n’est sauvé que par quelques répliques cinglantes et situations soit sanguinolentes soit comiques (la plupart servant d’ailleurs à rendre hommage aux films de morts-vivants et de vampires).





Mieux vaut ne pas épiloguer sur la performance des acteurs. Si Arjay Smith (Kerry) s’en tire plutôt bien, on ne peut pas en dire autant de Branden Nadon (Justin) dont l’interprétation et le personnage puent la surenchère. Même Michael Ironside – que j’affectionne pourtant beaucoup – apparaît faiblard et décevant dans ce rôle de vampire un brin déglingué. Le méconnu Ernest Dickerson applique une réalisation correcte mais sans plus, se démarquant via certains mouvements de caméra et prises de vue bien foutus. En revanche, la mise en scène s’avère assez branlante voire casse-gueule, et la photographie est tellement bafouée que l’on se croirait dans un téléfilm d’horreur à budget restreint. Idem en ce qui concerne la musique. Au final, on a la fâcheuse impression que Mick Garris a cherché à tout prix à plagier les épisodes de la saison précédente. S’inspirant des zombies de Homecoming et reprenant les séquences délirantes de Deer Woman. Partant d’un bon fond, The V Word se vautre à l’arrivée. L’épisode reste aussi regardable que dispensable.





Hommage à La Nuit des Morts-Vivants de Romero...


Hommage au Nosferatu de Murnau...

Note : 11/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Dim 3 Juin - 12:34


Sounds Like (Comme un Bruit)

(Masters of Horror – 2x04)


Écrit & Réalisé par Brad Anderson
D’après la nouvelle de Mike O’Driscoll





Après un début calamiteux, cette saison 2 repart de plus belle avec ce qui constitue sans aucun doute l’un des meilleurs (si ce n’est le meilleur) épisodes de la série. Sounds Like nous conte la vie de Larry Pearce, employé chargé de superviser les entretiens téléphoniques de ses subalternes, et dont la particularité est d’avoir une ouïe surdéveloppée. Si cette caractéristique semble extraordinaire, elle est un cauchemar pour Larry. Vivant constamment dans le bruit, sa quête du silence pourrait bien le mener à la lisière de la folie. Avec Sounds Like, Brad Anderson signe un épisode à la fois sublime et effrayant. Sublime parce qu’il décrit avec virtuose le quotidien torturé de son protagoniste, mettant en exergue chaque petit bruit que l’oreille humaine entend, habituellement, peu ou prou. Effrayant parce qu’il nous plonge dans l’antre de la psychose ; le silence véritable n’existant finalement pas.





Outre le génie de Brad Anderson, saluons la performance magistrale de Chris Bauer. Tandis qu’il se montrait simplement convaincant dans la série New York 911 (Third Watch), ici Bauer explose l’écran. Sa prestation « sonne » juste et sidère son spectateur d’entrée de jeu. Autre force de l’épisode, sa musique. D’un côté, Anton Sanko développe des compositions magnifiques, qui sont tout autant de plaisirs pour les oreilles d’un mélomane. D’un autre, il crée des ambiances sonores larsen, bruyantes, grinçantes, et maîtrisées à la perfection. En somme, Sounds Like s’impose comme l’un des Masters of Horror les plus réussis et les plus beaux. Brad Anderson s’approprie la nouvelle de Mike O’Driscoll pour en faire un chef-d’œuvre.



Note : 19/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Dim 3 Juin - 12:35


Pro-Life

(Masters of Horror – 2x05)


Réalisé par John Carpenter
Écrit par Drew McWeeny & Scott Swan





Après nous avoir épatés avec son Cigarette Burns, John Carpenter revient sur le devant de la scène pour cette seconde saison des Masters of Horror. Bilan : Pro-Life n’est pas qu’un épisode mineur de la série, il est tout simplement l’un des plus mauvais. Qu’il s’agisse du scénario, de la musique, de la réalisation, des acteurs, du montage, rien ne permet de sauver Pro-Life du naufrage. En bref, une ado enceinte d’un démon est amenée dans une clinique d’intervention de grossesse. Manque de pot, son père est un fanatique religieux ayant reçu l’ordre, de la part de Dieu, de protéger l’enfant de sa fille. Dans les grandes lignes, ce scénario poussif, éculé et ringard n’est pas sans rappeler Assaut (pour son attaque de l’hôpital par des hommes armés), Prince des Ténèbres (pour ses élucubrations religieuses incessantes au sujet de l’avortement, ses rapports au Diable) et même ce gros navet d’Amityville 3D. Pro-Life sent donc fortement le déjà-vu et l’inutilité.





Niveau réalisation, seuls quelques plans nous rappellent que l’auteur de Halloween est derrière la caméra ; le reste s’avère basique, plat et fade. On ne retiendra finalement qu’une poignée de meurtres bien sanglants (l’avortement masculin, le coup de fusil à pompe à bout portant) mais qui usent, à mon sens, beaucoup trop de CGI au détriment de maquillages couillus. Rien de plus probant du côté des acteurs. Ces derniers sonnent faux la plupart du temps et ne convainquent pas plus que leurs personnages. Même Ron Perlman déçoit, en raison d’une prestation superficielle et bâclée. Quant à la musique, Cody Carpenter réinvente le kitsch à sa manière, par des compositions électro bien souvent à côté de la plaque. Tandis que Cigarette Burns laissait présager le retour tant attendu de John Carpenter, Pro-Life souligne qu’il serait peut-être temps pour papy Carpenter de poser sa caméra une bonne fois pour toutes, ou de se remettre à écrire ses propres scénarii…





Note : 6.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Dim 3 Juin - 12:35


Pelts (Fourrures)

(Masters of Horror – 2x06)


Réalisé par Dario Argento
Écrit par Matt Venne
D’après la nouvelle de F. Paul Wilson





Si Jenifer annonçait déjà un retour en bonne et due forme du père de Suspiria, Pelts démontre à juste tire que Dario Argento n’a rien perdu de son talent et qu’il est loin d’avoir exhalé son dernier souffle en matière d’horreur. Dans cette histoire, des chasseurs mettent la main sur une horde de ratons-laveurs au pelage sublime. Lorsque leur client – un couturier désirant faire un manteau de fourrures pour un défilé de mode – arrive chez eux, il les découvre morts dans d’atroces circonstances. Bientôt, quiconque entre en contact avec le pelage des ratons-laveurs meurt violemment. Et, niveau violence, Dario Argento ne mâche pas ses mots. Entre une explosion de crâne à coups de batte de baseball, un arrachage de visage, des automutilations et dépeçages, un démembrement, et des effusions de sang par litres ; autant dire que Pelts remplit dûment son contrat de Masters of Horror. Outre les scènes gore et glauques, Pelts bénéficie d’une superbe photographie, donnant une variation de couleurs et de luminosités minutieusement travaillée.





Qui dit Dario Argento à la réalisation sous-entend nécessairement Claudio Simonetti à la bande-son. Comme à son habitude, Simonetti dévoile des partitions somptueuses, marquant une harmonie parfaite entre thèmes d’angoisse tonitruants et douces mélodies. Si le score de Pelts n’est pas la meilleure bande originale que Simonetti ait signée (en raison d’imperfections notables), il n’en constitue pas moins l’une des forces majeures de l’épisode. Au même titre que les acteurs, par ailleurs. Meat Loaf Aday incarne à merveille ce patron véreux et ventripotent, obnubilé par l’argent, la gloire et le sexe. Seul bémol de l’épisode, Pelts comprend, à mon avis, beaucoup trop de scènes de sexe inutiles. Tandis que la majorité de ce genre de scènes servaient à montrer la bestialité de l’héroïne dans Jenifer, ici elles ne desservent que peu l’intrigue et visent essentiellement à stimuler les hormones d’un spectateur intéressé. Ce qui se laisse bien évidemment regarder mais a tendance à lasser au bout d’un certain temps. Quoiqu’il en soit, nul doute que Pelts est à retenir comme l’un des meilleurs épisodes de cette deuxième saison d’une part, et comme l’un des meilleurs épisodes de toute la série d’autre part.





Note : 16.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Dim 3 Juin - 12:36


The Screwfly Solution (La Solution de la Lucilie Bouchère)

(Masters of Horror – 2x07)


Réalisé par Joe Dante
Écrit par Sam Hamm
D’après la nouvelle de James Tiptree, Jr.





Et si une épidémie poussait chaque homme à tuer toute femme qu’il croise sur son chemin ? D’où vient cette épidémie ? Qui l’a conçue ? L’espère humaine est-elle en voie d’extinction ? C’est de ces postulats que part Sam Hamm pour construire son scénario, en s’inspirant de la nouvelle de James Tiptree, Jr. Le concept est pour le moins original mais ne parvient que difficilement à préserver notre curiosité en raison d’un développement plat et poussif. Demeurent tout de même quelques scènes mémorables telles que les passages où les gros machos de service s’en donnent à cœur joie pour réduire en miettes toutes les femmes qu’ils rencontrent. Et le retournement final, aussi prévisible soit-il, a au moins le mérite de ressembler à du X-Files. Niveau acteurs, ne vous attendez à rien de bien sensationnel. Tous présentent un jeu très surfait et académique dont la palme revient sans aucun doute à Jason Priestley et Kerry Norton.





Se prenant pour David Lynch, Joe Dante opte pour la caméra numérique. Seulement, lorsque l’on n’a pas le talent de Lynch, le résultat devient vite branlant, tremblotant, bancal et juste bon à vous filer la gerbe. La photographie a été bafouée et chaque plan fait inexorablement penser à un film amateur, réalisé en un week-end, entre potes défoncés à l’acide. La musique, quant à elle, ne vaut son pesant de cacahuètes que pour ses thèmes volontairement exagérés ou décalés, renforçant par là-même l’humour noir et le second degré du récit. Joe Dante a beau avoir signé l’un des meilleurs épisodes de la première saison, The Screwfly Solution est une amère déception. L’humour et la satire sociopolitique répondent toujours à l’appel mais le talent n’y est plus. En somme, The Screwfly Solution est à ranger parmi les épisodes mineurs et insignifiants de la série…





Hommage discret à l'Imprint de Takashi Miike...

Note : 9.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Masters of Horror (2) - Valerie on the Stairs   Dim 3 Juin - 12:37


Valerie on the Stairs

(Masters of Horror – 2x08)


Écrit & Réalisé par Mick Garris
D’après une histoire de Clive Barker





Grand écrivain torturé, Clive Barker signe ici l’une de ses œuvres les plus complexes. Mais l’on ne saurait dire si Valerie on the Stairs est foncièrement ridicule ou beau. Sans doute un peu des deux. D’un côté, l’épisode de Mick Garris délivre un hommage touchant à la littérature, à l’écriture et à l’amour d’un écrivain pour ses personnages, en plus d’un final sublime (quoique puant les CGI) et de scènes sanglantes intermittentes. D’un autre côté, Valerie on the Stairs révèle une histoire sans queue ni tête, emplie de personnages ringards (Tony Todd en diablotin, bon…) et de retournements risibles (la mort du diable, celle de Neely). Heureusement, l’ensemble du casting se montre particulièrement convaincant bien que l’immense Christopher Lloyd tienne une petite forme et que Clare Grant (Valerie) ne puisse s’empêcher de surenchérir sa prestation.





Relativement convaincant dans son Chocolate, Mick Garris déçoit beaucoup avec son adaptation de Valerie on the Stairs. La réalisation accuse une photographie mal exploitée, une mise en scène pas toujours à la hauteur, des effets spéciaux plutôt moyens ; et qui n’est sauvée que par quelques prises de vue respectables. Valerie on the Stairs mérite tout de même qu’on y jette un petit coup d’œil, mais à condition d’être un mordu de littérature, fan de Christopher Lloyd ou attiré par l’univers de Clive Barker. Les autres peuvent passer leur chemin.





Note : 11/20


Dernière édition par le Mar 14 Aoû - 2:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Dim 3 Juin - 12:38


Right to Die (Le Droit de Mourir)

(Masters of Horror – 2x09)


Réalisé par Rob Schmidt
Écrit par John Esposito





Après un accident de voiture, une femme se trouve grièvement brûlée. Son mari doit alors décider de la laisser vivre ou mourir. D’abord désireux de mettre un terme à sa souffrance, il change rapidement d’avis quand le fantôme carbonisé de sa femme lui rend visite afin de se venger. Si l’épisode peine à démarrer et à captiver en raison d’un pitch éculé – les histoires de fantômes revanchards, merci mais X-Files a déjà donné –, il se rattrape amplement dans une seconde partie mettant l’accent sur le second degré et les situations loufoques. Ainsi, le mari va tout faire pour maintenir sa femme en vie, notamment en trouvant un donneur « semi-consentant » pour effectuer une greffe de peau intégrale. Des scènes à la fois sanglantes et drôles, rendues possibles grâce à la performance tordante de Martin Donovan en mari abusif et désabusé, faisant tout pour ne pas avoir à vivre le restant de ses jours avec le fantôme de sa femme. Mais, malgré une bonne dose de second degré, Right to Die introduit des séquences pour le moins flippantes telles que la scène de l’IRM ou le passage des photos sur le portable.





De son côté, Rob Schmidt fait preuve d’une réalisation assez banale, puisant essentiellement sa force dans le scénario et le jeu des acteurs. Acteurs convaincants, dans l’ensemble, et dont les personnages sont tous aussi monstrueux les uns que les autres. Au final, on se laisse facilement amuser par ce développement immoral et politiquement incorrect. On ne retiendra pas Right to Die comme l’un des meilleurs épisodes de la série, et l’on ne se marre pas autant que devant Deer Woman, mais il a au moins le mérite de divertir et de remonter le bas niveau de cette deuxième saison des Masters of Horror



Note : 13.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   Dim 3 Juin - 12:38


We All Scream For Ice Cream

(Masters of Horror – 2x10)


Réalisé par Tom Holland
Écrit par David J. Schow
D’après l’œuvre de John Farris (I Scream. You Scream. We All Scream For Ice Cream)





Parmi les terreurs infantiles, la peur des clowns est probablement l’une des plus répandues, à l’instar de la peur du noir. Après Ça, le chef-d’œuvre de Stephen King, et son adaptation télé signée Tommy Lee Wallace, c’est aux Masters of Horror de s’y coller. Et force est de reconnaître que Tom Holland et David J. Schow remplissent parfaitement leur contrat. Dans cette histoire, un clown revenu d’outre-tombe fait payer le prix fort aux enfants – maintenant adultes – responsables de sa mort. We All Scream For Ice Cream n’est évidemment pas sans rappeler Ça en raison de son clown tueur et du retour du personnage principal dans la ville de son enfance ; mais également Sleepers pour l’accident mortel causé par la horde de gamins ; et le conte du Charmeur de Flûte de Hamelin en raison des enfants hypnotisés par le chant terrifiant du clown : « I screaaaaaamm. You screaaaaaamm. W’all screaaaaaamm. For ice cream ». Si Buster (le clown) n’est pas aussi effrayant que le Grippe-Sou de Stephen King (bien qu’il fera, à mon avis, frémir plus d’un gamin !), il jouit d’une histoire intéressante et fort bien écrite.





En tant que Masters of Horror, We All Scream For Ice Cream ne pouvait se contenter de filer des cauchemars à ses spectateurs en bas âge. Et ça, Tom Holland ne l’a pas oublié. Les meurtres s’avèrent suffisamment dégueulasses, sanglants et chiadés pour susciter quelques haut-le-cœur. Mais We All Scream For Ice Cream permet aussi à Howard Berger et Gregory Nicotero de rattraper leurs faiblesses passées en matière de maquillages spéciaux. Ici, peu d’effets numériques mais beaucoup de maquillages gore à l’ancienne… pour notre plus grand plaisir ! Et comment aborder l’épisode de Tom Holland sans évoquer l’excellent score de Nicholas Pike, alliant à la perfection mélodies enfantines et thèmes horrifiques. Les interprètes délivrent une prestation tout à fait honorable, en particulier William Forsythe (à la fois touchant et tétanisant en clown vengeur) et Colin Cunningham (jouant à merveille les déglingués) ; même si Lee Tergesen (Layne) et Laura Drummond (Darlene) fassent preuve d’un jeu douteux en fin d’épisode. Une fin d’épisode qui fait d’ailleurs place à un dénouement un peu trop facile mais toutefois acceptable. Pour conclure, We All Scream For Ice Cream a beau être imparfait, il n’en demeure pas moins l’un des meilleurs épisodes de cette seconde saison, aux côtés de Sounds Like et de Pelts.





Note : 16/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Masters of Horror : Saison 2 (2006, Réalisateurs Multiples)
» Masters of Horror - Intégrale des Saisons 1 et 2 - Zone 2
» Masters of Horror (2) - The Damned Thing
» Masters of Horror (2) - The Black Cat
» Masters of Horror (2) - Right To Die

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: