AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 House, la saga (1986-1992)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Jeu 2 Oct - 8:52

Bah, j'ai trouvé le 2 encore plus gamin et encore plus balourd (au niveau de l'humour, surtout) que le premier. Restent quelques gags réussis et des bébêtes drôlement attachantes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Mark Allan Poe
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Jeu 2 Oct - 8:54

c,es t surtout le térodatile que j'ai vraiment aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Jeu 2 Oct - 9:19

mark a écrit:
c,es t surtout le térodatile que j'ai vraiment aimé.

Je préfère la chenille ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Mark Allan Poe
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 8242
Age : 24
Localisation : Québec - St-Dominique
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Jeu 2 Oct - 12:03

Oh! je l'avait oublier elle c'est vrai qu'elle est plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cinemasculin.com/
Picrotal
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 2121
Age : 40
Localisation : Grenoble, France, Europe, Terre, Voie Lactée, Univers.
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Jeu 2 Oct - 12:34

X-Files_Arpanet a écrit:
Depuis combien de temps n'as-tu pas regardé House ?

Je demande parce que, à l'heure actuelle, il ressort surtout de House une comédie familiale, vieillie et balourde. Après, tu as raison, ça n'est pas un mauvais film et quelques gags s'avèrent toujours aussi drôles mais je dois aussi avouer m'être plus emmerdé en le regardant (à cause de gags qui ne fonctionnent plus et d'une histoire parfois poussive) qu'amuser.

Je trouve House efficace. Je ne vois pas le rapport entre mon jugement et le temps depuis lequel je ne l'ai pas vu. S'il est efficace, il est efficace. Point. Pourquoi est-ce que les gags ne fonctionnent plus ? Parce qu'ils auraient vieilli ? Ils ont fonctionné un jour, et ne fonctionnent plus aujourd'hui, à cause de leur âge ? Dans ce cas, on peut jeter au feu Molière : depuis le temps que ça existe, ça a certainement cessé d'être drôle.

Je veux dire : d'accord, ça ne te fait pas rire. Pas de soucis. Mais je suis désolé, tu ne peux pas quantifier d'une manière objective ce qui n'est plus drôle en te basant sur des questions d'âge. Parce que je trouve toujours House drôle. Je ne trouve pas que son humour ait vieilli. D'autant qu'on parle d'un film qui n'a même pas trente ans !

J'aime House, c'est tout. Un autre film pour lequel j'ai beaucoup de nostalgie, c'est Fright Night. Il a marqué mon enfance. Quand je l'ai revu récemment, j'ai été horrifié par les erreurs de montage, le jeu parfois très mauvais des acteurs, la mise en scène souvent maladroite. Je continue à garder beaucoup d'affection pour ce film, mais j'ai été capable aussi de voir tout ce que je n'avais pas vu quand j'étais môme.

Ce n'est pas le cas de House. Chaque fois que je le revois, je suis charmé par sa réalisation somme toute impeccable, et par son scénario, par son ambiance, etc.

Non, ce n'est pas un chef-d'oeuvre, ni un grand film. C'est un bon petit film, que je trouve terriblement mésestimé. Voili voilou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caligari.over-blog.com/
X-Files_Arpanet
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 3461
Age : 30
Localisation : Dans la Zone 51...
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Ven 3 Oct - 9:41

Non, je n'ai jamais dit que ce qui était vieux n'était nécessairement plus drôle. Je suis un énorme fan de Buster Keaton et j'ai énormément d'affection pour la majorité de ses métrages. Mais, justement, parce que je trouve que son humour fonctionne toujours à merveille.

Dans le cas de House, peut-être que l'âge du film n'est pas en cause, en effet ; peut-être que je le trouve simplement trop gamin, trop gentillet pour que cela me fasse rire. Enfin, cela ne m'a pas empêché de rire à certaines occasions mais disons que ça n'a pas été une poilade mémorable. Alors que je peux être plié en deux devant Le Caméraman de Buster Keaton.

Bref, tout ça pour dire que j'ai du mal à trouver du charme à House. Mais, qui sait, je l'aurais peut-être plus apprécié si je l'avais découvert plus jeune et le revoyais maintenant. Tout comme Les Goonies, dont je fais volontiers fi des faiblesses pour n'en apprécier que les qualités. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/X-Files_ArPaNet
Strappado
Repose en paix


Masculin Nombre de messages : 921
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Lun 3 Aoû - 14:38

Wow je suis surpris que quasiment personne n'apprécie le premier Opus de la série House que personnellement j'affectionne beaucoup. C'est un des premiers films d'horreur que j'ai vu en cassette et j'en suis très nostalgique avec son aspect un peu délire à la Evil Dead. J'aime bien William Katt en prime que l'on a pas assez vu depuis Carrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StitchTS
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1075
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Lun 3 Aoû - 14:50

Je n'ai vu aucun des opus mais la pochette du premier a toujours trotté dans ma tête, je la voyais à chaque fois que j'allais au vidéo club, à l'époque où je ne regardais pas vraiment de films d'horreur et j'ai toujours eu envie de jeter un coup dessus. Je me le procurerais par curiosité

Ca a été le cas avec Braindead et bad taste que j'ai vu depuis, je me serais bien passé du second qui m'a fait perdre mon temps mais pour ce House, même si les avis ont l'air plutôt négatifs, je ferais un effort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.strange-movies.com/
TICAPS
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1081
Age : 20
Localisation : la crypte du cimetière et dans la quatrième dimension
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Mer 17 Fév - 14:59

si , le premier est sympa , le second est plus mauvais mais ça va encore .
le trois est tentant mais j'ai pas vu . le quatre est le plus mauvais , le plus raté , le plus ... puker pukel

house : 15/20
house 2 : 10/20
house 3 : pas vu
house 4 : 1/20

rabbit pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TICAPS
Mort Vivant!!!


Masculin Nombre de messages : 1081
Age : 20
Localisation : la crypte du cimetière et dans la quatrième dimension
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Jeu 18 Fév - 6:16

X-Files_Arpanet a écrit:

HOUSE II – La Deuxième Histoire (1987)


Écrit & Réalisé par Ethan Wiley
Musique de Harry Manfredini
Avec Arye Gross, Jonathan Stark, Royal Dand, Bill Maher, Lar Park Lincoln, John Ratzenberger

SYNOPSIS

Jesse McLaughlin vient d’hériter d’un vieux manoir familial. En l’explorant, il découvre que l’un de ses ancêtres aurait dérobé un crâne de cristal aux pouvoirs surnaturels – dont celui de l’immortalité. Lorsqu’il déterre le cercueil de son aïeul, celui-ci est toujours vivant ! Mais le crâne va déclencher la convoitise de créatures ancestrales et la maison devient le lieu d’étranges phénomènes…



Le premier volet avait beau être signé Steve Miner, il ne créait guère d’étincelles malgré une poignée de bons gags et un concept de base barré (très mal exploité, malheureusement). Et au lieu de les corriger, House II fonce tête baissée dans les tares de son aïeul. Seul maître à bord après la désertion de Miner et Dekker, Ethan Wiley s’autoproclame metteur en scène et scénariste de ce second volet. C’est dans de telles circonstances que le spectateur se rend compte des tâches différemment dévolues aux responsables du premier chapitre. Et visiblement, il faudra remercier (ou insulter, c’est selon) Ethan Wiley pour le côté guimauve, balourd voire cucul du volume de 1985.





En témoigne House II, comédie fantastique faiblarde, destinée apparemment à un public (très) jeune vu le niveau de l’humour, la qualité du développement et l’annihilation complète de tout élément horrifique (au profit de scènes d’aventure lourdingues, dignes d’un film familial à moyen budget). Dans le même genre, House II se rapproche (par malchance) davantage du modeste L’Histoire Sans Fin que de l’excellent et immortel Les Goonies. Alors oui, les bestioles semblent très attachantes (la chenille pot de colle, le volatile un brin débile) mais la pauvreté technique des marionnettes trahit immédiatement les supercheries employées. Et oui, le personnage du papy cow-boy s’avère très sympathique mais la flopée de bons sentiments qui émane du protagoniste plombe plus le scénario qu’il ne l’embellit.



Pour saupoudrer le tout, Ethan Wiley ne lésine pas sur les incohérences et les facilités, allant même jusqu’à refourguer un final presque identique au premier House. Et encore, s’il n’y avait que cela… Non seulement scénariste moyen, Wiley se révèle être aussi un piètre réalisateur et House II de faire les frais de son inexpérience. La mise en scène regorge d’un théâtralisme involontaire qui ruine de fond en comble les rares scènes d’action du métrage (comment ne pas sourire nerveusement devant ces combats sur-chorégraphiés, sans pêche ni inventivité ?!). On se consolera modérément à l’écoute du score de Harry Manfredini, dont certains thèmes (notamment la composition plutôt amusante du sauvetage de l’héroïne) redonnent un peu d’éclat à un visuel profondément terne.



Il ne faudrait pas non-plus être trop dur avec House II. Certains passages font gentiment sourire ou attendrissent notre âme d’enfant ; et l’ensemble se suit sans trop d’ennui. Toutefois, le métrage d’Ethan Wiley souffre de tant de lacunes scéniques, techniques, scénaristiques et d’un casting tellement aseptisé (Arye Gross en tête de liste) qu’il devient difficile d’apprécier ses maigres qualités. À ne mettre qu’entre les mains de spectateurs juvéniles donc ou enclins à faire la sieste…



NOTE : 9.5/20

merci pour ta critique , x files ! l'autre jour , je me suis tapé house II et house IV . voila ce que j'en pense :

house II : the second story

même si la pochette est tentante , il vaut mieux se méfier : derrière se trouve un film médiocre dont le but est une comédie horrifique . le film est absurde et complétement stupide ... tout d'abord un temple inca dans les murs de la maison , ensuite les personnages s'y trouvant . je ne me rapelle plus avoir vu une seule goutte de sang , ce film n'est pas marrant du tout et pour le côté flippant ... alors, la : oubliez le ! ne l'achetez jamais car vous perdrez votre temps . on a quand même eu droit à des créatures attachantes comme le chien-nille ou le bébé ptérodactyle . mais il est moins pire que le 4 et pire que le 1 ... 10/20 maximum .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Lun 12 Aoû - 17:58

le premier house était tous simplement excellent, un gros B movies totalement délirant, qui pouvait se vanter d'etre beaucoup plus horrifique que d'autres productions qui se prenait trop au sérieux...alors qu'il ne brassait que du vent!
Revenir en haut Aller en bas
freddyforever
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 6725
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Ven 26 Sep - 2:52

Depuis que je suis enfant, j'ai toujours voulu voir la saga House. Les pochettes VHS m'intriguait énormément, mais je n'ai jamais pris la peine de louer les films. Aujourd'hui est un jour historique puisque j'ai finalement vu le premier "House".

Après toutes ces années, je peux affirmer que je n'ai pas manqué grand chose. Petit point que j'ai détesté, l'histoire s'aventure trop dans la comédie. Moi qui croyait que ces films allait être vraiment horrifique, cela à détruit ma perception que je m'étais fais depuis ma tendre enfance. M'enfin, ce n'est pas le premier film d'horreur comique que je vois, passons à autre chose.

J'ai bien aimé l'ambiance de maison hantée. Les objets qui bougent, le monstre dans le placard, l'apparition de fantôme. Par contre, je n'ai pas aimé l'idée d'inclure l'histoire de guerre que l'écrivain écrit. En plus, cette histoire est finalement mélangé à la maison hantée, ce qui fait un beau "n'importe quoi", surtout avec l'arrivé du fantôme/zombie à la toute fin. Le scénariste du film voulait-il lancer un message à travers le film ??? Que les remords de la guerre peuvent se transformer en monstre ou je sais pas quoi ?! J'aurais préféré qu'on en reste à une histoire de maison hantée bien banale.

Puis j'ai de la difficulté à suive le personnage. Pourquoi l'écrivain décide de rester dans cette maison? Après l'apparition de la tante, des monstres, des objets qui bougent, moi j'aurais filé de là depuis bien avant. Mais non, le mec décide de rester tout de même de continuer à écrire son livre entre une chasse au monstre et du babysitting !!!! Il doit avoir ses raisons...

Finalement, je me plains, je me plains, mais j'étais tout de même content de revoir William Katt dans un autre film autre que Carrie. Et je dois aussi l'avouer que j'ai fait un sapristi de sursaut lors d'une scène... et c'est rare que je fais des sursauts. J'ai même fait "pause" à mon film tellement j'ai été surpris ! Razz

House n'est pas le genre de film à laquelle je m'attendais. Le côté comique, bien que sympathique, m'a tout de même rebuté sur le coup. Le scénario comporte quelques bonnes idées mais aussi quelques défauts. Difficile à dire si j'ai apprécié le film, ou si j'ai détesté. C'est pour cela que je donne un 2.5/5 au film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DieSydney
Définitivement Mort


Masculin Nombre de messages : 315
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Mar 7 Oct - 4:58

freddyforever a écrit:

Puis j'ai de la difficulté à suive le personnage. Pourquoi l'écrivain décide de rester dans cette maison? Après l'apparition de la tante, des monstres, des objets qui bougent, moi j'aurais filé de là depuis bien avant. Mais non, le mec décide de rester tout de même de continuer à écrire son livre entre une chasse au monstre et du babysitting !!!! Il doit avoir ses raisons...

Il reste parce qu'il cherche son fils, emprisonné dans la maison Wink

Sinon House est un film très mauvais. Je vous trouve limite gentil avec les quelques points positif que vous trouvez ici et là. L'acteur principal est irritant, le décors banal, la réalisation plate et les blagues sont, pour la plupart, vraiment gamines, attendues et pas drôle. Le côté maison hanté est mal géré. Dès que quelques choses est intéressant, comme les couteaux qui volent dans l'air, on s'en débarrasse et ça ne dure au final que 5 minutes. On se fiche totalement du gamin perdu, on l'oublie même (la preuve avec freddyforever Very Happy ).Les flashback Vietnam sont mal fait, ralentissent le rythme et ne sont là que pour faire valoir une fin maladroite ... Vraiment, House est un mauvais film. Mauvais, mauvais.

A part de l'ennui le film ne dégage rien.

Ah si, les costumes kitch sont marrant et aurait pu donné un souffle nostalgique au film mais non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
freddyforever
King des Zombies!


Masculin Nombre de messages : 6725
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Mar 7 Oct - 19:43

DieSydney a écrit:

Il reste parce qu'il cherche son fils, emprisonné dans la maison Wink

DieSydney a écrit:
On se fiche totalement du gamin perdu, on l'oublie même (la preuve avec freddyforever  Very Happy )

J'ai n'ai pas souvenance qu'il y avait un quelconque indice qui disait que c'était la maison qui avait enlever le gamin. Les kidnapping ça existent ! (par des humains je veux dire). Alors les intentions du personnage principal me paraissent toujours aussi louche.

Enfin, comme tu le dis si bien, on s'en fiche ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DieSydney
Définitivement Mort


Masculin Nombre de messages : 315
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/09/2014

MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Mer 8 Oct - 4:28

Oui oui mais pour une raison quelconque, le mec est persuadé que c'est la maison. Il répète même plusieurs fois au policier "Il est au fond de la piscine ! C'est la maison !". Avec en plus sa grand mère qui se dit la même chose en rajoutant "elle est hantée ! elle l'a pris !". M'enfin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   Lun 26 Oct - 17:50

House (1986, Steve Miner)

Un petit classique de l'épouvante. Loin d'être horrifique pour un sou, cette petite histoire a une ambiance bien flippante! La musique est génial, les décors sont "opé" et les différents protagonistes sont attachants. Alors bien sur pour le cinéphile classique ce film pourra paraitre "hasbeen" avec une transition sur la guerre du Vietnam dans des décors studio totalement ridicule... Mais honnêtement c'est un film que j'ai toujours trouver "cool" un peu comme Evil Dead 2, en gros un film qui ne se prend absolument pas au sérieux!
4/5

House 2: The Second Story (1987,Ethan Wiley)

Bon je vais être direct, House 2 est un film que l'on peut apprécier uniquement en état d'ébriété! J'ai vu cette suite a l'époque et je l'ai détester, je l'ai revu complètement défoncé dernièrement et je me suis bien marré... Oui se second opus est totalement parti dans un délire "comédie/fantastique" on est quasiment dans une sorte de never ending story horrifique, avec différentes créatures plus attachantes les unes que les autres, des décors et des aventures extraordinaires dans un manoir a l'architecture incompréhensible sur la longueur... Bref une suite comique et sympathique a la fois, même si la fin est totalement foiré.
2,5/5

House 3: The Horror Show (1989,James Isaac)

Ce troisième film tape dans l'horreur a 100%! Fini les histoires de fantômes dans une maison, ou de l'arrière grand père qui revient d'entre les morts avec une autruche géante, ici on est dans un bon vieux thriller horrifique. Le gros problème que j'ai eu avec ce film, c'est que l'histoire est un copié collé de Shocker de Wes Craven, j'avais d'ailleurs fait ma critique la dessus avec différentes comparaison... Mais le problème après une toute petite recherche sur le net, c'est que House 3 est sorti avant Shocker Rolling Eyes Donc je ne sais plus trop quoi écrire! Honnêtement c'est exactement le même film, sauf que l'ambiance de House 3 et les effets gores sont plus réussi. Bref un bon film, qui reprend certes des effets de chaudière a la Freddy mais qui tient la route jusqu'au bout!
3/5

House 4 (1992,Lewis Abernathy)

Un navet par excellence, une histoire inexistante dans des décors inexistant avec des acteurs invisible... Que dire... La chaise roulante en bois pour la gamine!!!! Bordel même dans la petite maison dans la prairie il nous ont jamais sortie une pareille pitrerie... Le "caméo" de Roger Cobb en mode poltergeist est inutile, les quatre "méchants" du film sont ridicule en particulier "le nain" avec la scène du "vomi" sous oxygène. L'histoire tourne autour d'un titre de propriété et honnêtement on en a rien a foutre... Bref un énorme navet qui était rester inédit a mes yeux, a voir pour la "pizza fantôme" et encore...
0,2/5
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: House, la saga (1986-1992)   

Revenir en haut Aller en bas
 
House, la saga (1986-1992)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» House, la saga (1986-1992)
» Boulevard de la Mort ( Saga Grind House )
» [1986] Dragon Ball (La Saga)
» La Saga des Vikings
» La saga de L'Epouvanteur de Joseph Delaney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horreur Web :: CINÉMA :: Films d'horreur-
Sauter vers: